Question de Dean – 2e vitesse de la pensée

C’était une expérience incroyable pour moi que ce 90ème programme 1N1N1N1P4W  a pu faire la continuité de ce qui a été présenté la semaine dernière dans la FINE POINTE sur la vitesse de la pensée ! Dean a formulé le souhait suivant : 

Nous souhaitons que les Univers sous le battement des ailes d’une colombe créent la Paix éternelle pour l’Humanité. Nous souhaitons que le flux de rayons plasmiques du noyau central atteigne et élève toutes les âmes. Nous souhaitons qu’aucune dimension ne soit cachée de l’Homme et que chacune puisse présenter leur Beauté.

 Carolina a remarqué que rien n’est jamais caché à l’humanité.

Si rien n’est caché à l’Humanité, pourquoi est-ce que je ne peux pas tout voir 

La réponse de Carolina :
Lorsque nous avons la perception que quelque chose nous est caché, ce n’est pas parce que quelqu’un d’autre nous le cache, mais parce que nous ne sommes pas capables de le voir.

L’humanité a accepté beaucoup de choses qui ne devraient jamais être acceptées ; l’une de ces choses inacceptables a été de s’abandonner d’un leader à l’autre pendant des millénaires. Les têtes des dirigeants changent, mais l’institution d’un berger conduisant son troupeau lui n’est jamais remis en question.

Nous sommes dans un état d’épuisement continuel énergétique à cause de la frustration, de la colère, de la peur ; et en plus, nous consommons des choses que nous ne devrions pas consommer, ce qui épuise également notre énergie. D’autre part, nous avons besoin de beaucoup d’énergie pour accélérer notre vitesse de pensée. Notre énergie est constamment épuisée ce qui a pour effet de nous empêcher de développer une vitesse de pensée plus élevée.
Notre âme n’est pas capable de nous amener dans un état paisible, d’augmenter notre vitesse, parce que nous consommons l’énergie plus vite que l’Âme universelle ne peut nous en fournir: nous avons appris qu’à l’origine 80% de nos besoins étaient satisfaits par l’air que nous respirions, alors que 20% étaient satisfaits par la nourriture matérielle. Mais actuellement nous pensons en fait que nous avons besoin de consommer de la nourriture matérielle pour fournir 100% de l’énergie dont nous avons besoin, à un point tel que nous perdons plutôt de l’énergie par la digestion. C’est parce que nous n’en sommes pas conscients. Notre réflexion est si lente qu’on ne le sait même pas. Pourtant nous savons tous à quel point nous sommes fatigués après un riche repas à cinq cours, nous avons besoin de faire une sieste pour digérer. Si la vitesse de notre pensée était assez élevée, nous le découvririons nous-même :

Je mange pour avoir de l’énergie, mais la façon dont je mange me fait dormir, draine mon énergie, alors je devrais manger différemment.

La même chose se passe au niveau mental : Nous vivons nos jours avec très peu de conscience ; il est en fait exceptionnel que nous soyons conscients de nos pensées. Dans les quelques moments où nous ne réagissons pas aux stimulis du monde, à des gens autour de nous, notre esprit continue à bavarder tout seul. Ainsi il n’y a jamais de pause où la conscience peut trouver sa place. Toute cette activité mentale réactive consomme la majeure partie de notre énergie qui n’est alors plus disponible pour les choses importantes. Nous avons appris qu’avec une vitesse de pensée suffisante, nous pourrions créer des jardins paradisiaques dans tout l’Univers – que faisons-nous à la place ? Nous gagnons de l’argent et nous regardons la télévision… nous manquons constamment le MOMENT PRÉSENT

Le système dans lequel nous avons choisi de vivre nous tient tellement occupés par les exigences et le divertissement que le moment où nous allons au lit, nous sommes épuisés ; nous fermons les yeux et nous sommes partis…

La seule façon de briser cette façon de dormir debout hypnotique est d’arrêter le train sans fin des pensées et de prendre un moment avec nous-mêmes -par la méditation. Nous créons un espace paisible et silencieux où nous donnons du temps à notre Âme. Et c’est alors que là notre âme pourra se prolonger dans notre vie quotidienne.

Notre âme est notre Créateur et notre meilleure amie, mais nous n’avons jamais de temps pour Elle. Il faut donc lui faire de la place, l’inviter. Mais nous faisons semblant d’avoir d’importants problèmes à régler… ce qui est drôle, parce qu’en fait l’Âme est la seule qui peut trouver une solution à n’importe quel problème !!!!

Nous devons donc nous détourner délibérément des problèmes, des exigences et des déclencheurs et nous tourner délibérément vers l’espace silencieux à l’intérieur, où habite notre âme. Nous pourrions même en faire notre nouvelle habitude consciente : dans n’importe quelle situation, nous décidons d’aller d’abord à l’intérieur et de vérifier avec notre âme. Cette nouvelle habitude développera lentement la puissance et la vitesse de notre pensée. Et alors, aider les autres, élever leur âme pour qu’ils puissent trouver leur propre façon de célébrer la Paix dans leur monde sera beaucoup plus efficace.

En d’autres mots : tout ce qui se passe, tout ce que nous rencontrons a un sens pour nous. Sommes-nous assez curieux pour ouvrir ces portes et regarder ?

Cela arrive à tout le monde : nous voyons une tasse posée sur la table près du bord. Notre âme avec sa petite voix nous dit que la tasse va tomber si nous ne la bougeons pas. Mais nous ne l’écoutons pas. 20 minutes plus tard, vous ou quelqu’un d’autre tassez la tasse avec votre coude et elle tombe. Alors vous vous dites: « Je savais qu’elle tomberait ! » Ce sont ces signes que vous devez suivre pour vous rapprocher de votre âme, ce sont des petits pas pour lui laisser prendre de la place dans votre vie et vous guider. Elle est le SEUL guide précieux que vous ne puissiez JAMAIS avoir.
Cela nous rappelle bien sûr le GPS intérieur qui nous guide là où nous voulons être. Le GPS nous dit à chaque instant que

  • notre âme sait exactement ce que nous voulons, 
  • notre âme sait exactement où cela se trouve
  • notre âme sait exactement où nous en sommes en ce moment, 
  • notre âme sait exactement le chemin le plus facile pour arriver là où nous voulons être.
  •  Pour pouvoir l’utiliser efficacement, il faut renoncer à vouloir tout contrôler et tout faire soi-même. Cela se produit naturellement dans des situations complètement incontrôlables, tels des accidents ; c’est alors que vous n’avez pas le choix de lâcher prise et de laisser les choses se faire d’elles-mêmes. Quand on dit ‘se faire d’elles-mêmes’ ça signifie que dans l’état de lâcher-prise, l’Âme peut prendre en main les rennes de notre vie.

Si vous pouvez le reconnaître, l’aide est là pour vous tout le temps. À tout moment, vous pouvez vous harmoniser avec cette perspective plus large parce qu’elle est toujours là, parce qu’elle sait, parce qu’elle est aimante et parce qu’elle aide. Mais vous êtes si drôle – vous attendez d’avoir des ennuis avant de demander ; et quand vous demandez, vous ne voulez pas écouter parce que vous avez des ennuis ?!

Si vous ne pouvez pas l’apprendre en douceur, ayez plus d’accidents dangereux! 

D’ailleurs, chacun de nous est constamment connecté à l’Âme du Créateur, qui prend soin avec tout ce dont nous avons besoin – mais, immergés comme nous le sommes dans la matière, nous ne le reconnaissons pas. En réalité, nous nàe pouvons jamais être déconnectés, mais nous pouvons vivre dans l’illusion, dans notre sommeil hypnotique, que nous sommes déconnectés et avons besoin de ceci et cela et de l’autre….


La vitesse de la pensée

Article basé sur Anastasia, The Ringing Cedar Series, Livre 7

Nous pouvons penser que la caractéristique qui distingue l’homme de toute autre vie qui croît et prospère sur Terre, est sa capacité de penser ; mais il se trouve que la pensée se trouve également aussi chez les animaux et les plantes. Ce n’est donc pas la pensée en tant que telle, mais sa vitesse de pensée qui distingue l’homme de tous les autres êtres de la planète.

Qu’est-ce que la vitesse de la pensée ?

La vitesse de la pensée est basée sur la quantité d’informations traitée dans un laps de temps donné. La quantité d’informations semble varier selon le type de pensée que nous utilisons. Les pensées rationnelles et logiques sont lentes, tandis que la pensée intuitive traite la plus grande quantité d’informations. Nous savons aussi qu’un état de peur crée une boucle infinie de mêmes pensées. À l’inverse, si vous êtes en mode créatif joyeux, arrive alors un flux constant d’idées toujours nouvelles. De ces observations, nous pouvons déduire que la vitesse des pensées est en corrélation avec la position que vous avez adoptée en lien avec votre Âme : plus vous êtes proche de votre Âme, plus vous êtes heureux et créatif ; plus vous vous en êtes éloigné, plus vous vous sentez incertain et peureux.

Une bonne façon d’explorer la vitesse de la pensée est par les
Mouvements Sacrés de Gurdjieff : Donnée très précisément par Gurdjieff comme un puissant outil de croissance, la pratique des mouvements crée des conditions exceptionnelles pour transformer la machine corps-mental en un lieu où les forces de l’âme peuvent librement se développer, grâce au développement d’une certaine qualité d’attention et de détente.
Chacun des mouvements est très simple mais sont assemblés de manière à ce qu’on ne puisse pas les reproduire automatiquement. Leur exécution exige une attention non détournée. Faire des mouvements opposés avec différentes parties du corps en même temps (bras, jambes, tête et voix)  exige une grande vitesse de pensée. Une fois que vous avez fait une série de tels mouvements, une danse,
et que vous vous arrêtez, fermez les yeux et savourez l’immobilité. Cette immobilité est générée après avoir utilisé une grande vitesse de pensée pendant les mouvements; la vitesse est toujours là, mais plus aucune pensée à traiter.

Au début des Temps, quand l’homme vivait en unicité avec tout ce qui était au paradis – avant de manger la pomme, la vitesse de sa pensée était égale à celle de l’Âme Collective, l’Âme du Créateur. Et elle pouvait même la dépasser. Nous avons appris que si la vitesse de pensée de l’homme atteint le niveau du Divin, celui-ci serait capable de créer des mondes vivants et harmonieux sur d’autres planètes.

Si la vitesse de la pensée est si importante, comment se fait-il que personne n’en parle ?

C’est alors que l’homme a mangé la pomme au jardin d’Eden, il a consommé l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il voulait lui aussi avoir accès au pouvoir divin, celui de pouvoir faire des lois, afin que les prêtres du temps de l’ancienne Egypte puissent gouverner l’humanité. Pour ce faire, l’élite devait avoir une vitesse de pensée beaucoup plus rapide que le reste de l’humanité.

Tous les êtres humains vivant sur Terre ont une vitesse de pensée différente. Une supériorité significative dans la vitesse de la pensée pourrait permettre à quelqu’un de conquérir un grand nombre de personnes, voire des nations entières, dépendant de son intention. Par exemple disons que l’humanité se voit confrontée à un problème à résoudre et que cela prendrait 90 ans à l’humanité entière pour le faire ; par contre, lorsqu’un seul homme est capable de le résoudre en seulement 30 ans, cela signifie que pendant 60 ans, il serait en mesure de contrôler et diriger les actions de autres. Il pourrait selon son intention révéler à quelqu’un une étape intermédiaire correcte, l’aidant ainsi à comprendre plus rapidement. Ou encore, il pourrait donner de faux indices, pousser tout le monde dans une impasse, et plus tard  » faire une pseudo-découverte  » devant tout le monde.

Il y a environ 8000 ans, les prêtres ont réalisé l’immense pouvoir qui réside dans la vitesse de la pensée. Ils ont essayé d’accélérer leur propre vitesse de pensée, mais n’ont pas réussi. Pourquoi ? Parce que leur intention était le pouvoir sur les autres et cela ne rencontre pas  le Principe Universel. Leur seule autre option était donc de ralentir la vitesse de pensée des masses. Et c’est exactement ce que leur système fait encore.

Toutes les institutions d’aujourd’hui sont conçues pour aider à limiter la vitesse de la pensée. Dès le début, l’enfant est entouré de jouets primitifs et artificiels ; ils sont fabriqués par l’homme et représentent des pensées humaines conventionnelles (à but lucratif). Si, par contre, un enfant joue avec un animal, surtout un animal sauvage, il joue avec un être vivant, une représentation des Pensées Divines. Plus tard, ces enfants apprennent qu’ils ne devraient pas penser par eux-mêmes, mais suivre les conseils de leurs parents, des enseignants et d’autres intervenants – ce qui a ralenti encore plus la vitesse de leurs pensées ! Le sujet le plus important « comment penser de manière indépendante » est le plus souvent absent de tous les programmes d’études, du jardin d’enfants aux universités, en passant par les écoles primaires et secondaires ; et ce n’est pas un phénomène isolé mais dans le monde entier, chaque civilisation sans aucune exception est totalement vouée à paralyser la vitesse de la pensée et la créativité de chacun.

Plus tard, les adultes ont été plongés dans une soupe médiatique qui leur propose en permanence des « nouvelles » qui ne sont jamais nouvelles ; les gouvernements changent de tête mais la gouvernance reste toujours intacte… les vedettes changent de tête mais le show-biz reste…ce qui a pour effet que tous les gens sont maintenus dans une position où ils sont « lents à comprendre »,  « lents d’esprit » et où « les choses mettent beaucoup de temps à se réaliser », de sorte que le système qui les contrôle peut rester intact.

 A moins que nous ne nous libérions en accélérant nos pensées.

Comment ?

-En pensant et en désirant le bien de tous, pour l’Univers tout entier selon le Principe Universel. Au lieu d’être paresseux et craintifs, nous devrions même rechercher des situations et des problèmes difficiles à résoudre. En cultivant cette attitude, nous pouvons alors retrouver notre indépendance individuelle. En n’interrompant jamais le processus de pensée de quelqu’un d’autre – surtout celui d’un enfant -, et en prenant grand soin de ne pas laisser quelqu’un d’autre interrompre le nôtre, nous redonnons l’importance au caractère sacré du processus de la pensée.
-Et en n’oubliant jamais l’importance des domaines familiaux : « Quand l’homme se promène le matin dans son domaine familial, il sourit en pensant à quelque chose de personnel, tout en profitant de l’abondance de fruits – sans nécessairement penser à eux, mais en les ressentant. C
et homme mange comme il respire.

A l’époque vierge de ses origines , l’homme vivait dans un environnement où tout autour de lui se trouvait une multitude de fruits aux goûts variés, de baies et d’herbes comestibles. Mais dans ces temps-là, l’homme ne ressentait aucune sensation de faim. Il se sentait rassasié de l’air à lui seul….

On ne peut certainement pas vivre de l’air que respire l’homme aujourd’hui. L’air d’aujourd’hui est en train de mourir et est souvent nocif pour le corps et l’âme. Dans ses origines, l’homme était né dans un jardin merveilleux, et l’air qui l’entourait ne contenait pas une seule particule nocive. Le pollen se dissolvait dans cet air par des gouttes de rosée les plus pures. A l’époque, l’homme n’était pas distrait de ses grandes œuvres par des problèmes de survie, comme trouver de la nourriture. Il était nourri par tout ce qui l’entourait à travers les airs.  Le pollen en suspension dans l’air est vivant, capable de fécondation. A chaque respiration, l’homme l’absorbait et elle se dissolvait en lui, nourrissant tout son corps, y compris son cerveau et son âme. C’est ainsi que tout a été conçu par le Créateur dès le tout début, afin que toute vie sur Terre s’efforce de plaire à l’Homme, et que l’air, l’eau et la brise soient vivants, sous l’impulsion de l’Amour. Et au-delà, l’Espace d’Amour peut montrer ouvertement à tous la vérité de l’ordre divin de la Création.


Le Bord de l’Univers

Quand Adam a demandé à Dieu : « Où est la limite de l’Univers ? Que vais-je faire quand j’y serai ? « Quand j’aurai tout accompli et créé tout ce que j’ai conçu ? »

Et Dieu a répondu à son fils ( à nous tous):

 »Mon fils. L’Univers lui-même est une pensée, une pensée issue d’un rêve,  partiellement visible comme matière. Lorsque vous vous approchez de la limite de toute création, votre pensée vous révélera un nouveau commencement et une nouvelle continuation de la vie. De l’obscurité naîtra une naissance nouvelle et resplendissante en vous, et elle reflétera d’elle-même votre Âme, vos rêves, vos aspirations. Mon fils, tu es infini, tu es éternel, en toi sont les rêves de la création. »

Anastasia, livre 5, p.158


La vue d’ensemble

Par M.Keshe

Notre message est très simple, chaque être humain fait partie du Créateur, et c’est la compréhension finale des enseignements. Quand vous faites partie de la totalité, vous vous devenez la totalité, vous en portez toute l’essence. C’est vous qui décidez jusqu’à quelle limite vous voulez que l’essence se manifeste. Quand on se lève et qu’on regarde l’ensemble, il faut être impartial à tous les égards, que ce soit dans la façon dont on a été élevé, par exemple, parce qu’en étant impartial, on n’a pas besoin de défendre sa position. Et si vous ne défendez pas une position, vous ne dépensez pas d’énergie, mais vous ajoutez à l’énergie de ce que vous avez appris.

Ce serait bien si vous pouviez comprendre que l’âme qui partage la connaissance, partage une partie de son âme. Quand vous lisez quelque chose d’Einstein, quand vous lisez quelque chose d’Edison, quand vous lisez quelque chose de Tesla, quand vous lisez quelque chose de De Vinci, quand vous le lisez, c’est juste une lecture ; mais quand vous comprenez la lecture, vous recevrez une partie de l’âme de l’homme. C’est ainsi que vous vous élevez par la connaissance. Et puis, si vous pouvez l’utiliser, vous vous êtes élevé à son niveau. Beaucoup de gens ne comprennent pas ça.

L’illumination fait partie des champs de l’Univers. C’est vous qui décidez comment, à quel niveau vous êtes éclairé. S’il vous plaît essayez de comprendre l’ensemble des connaissances, il est plus facile d’enseigner. Ne soyez pas motivé en essayant d’accomplir quelque chose, apprenez à comprendre la totalité comme un but en soi. Comme le dit l’adage : « Tu peux assister à un cours, ça ne veut pas dire que tu vas apprendre quoi que ce soit. »


Comment exprimer un souhait

Par aviram

L’évolution de l’Univers se fait par une co-création. La co-création est produite grâce à deux acteurs : le Créateur/la Source et l’Homme, les deux faces d’une même médaille. L’homme prononce le vœu et le Créateur le manifeste.

Ainsi, nos désirs sont le moteur de l’évolution de l’univers. Nous ne  » faisons pas un vœu « , nous recevons les vœux de notre âme à notre conscience. Tout ce que nous avons à faire, c’est de leur dire  » oui  » et de nous écarter du chemin pour que la manifestation puisse se produire.

 »S’écarter du chemin signifie » : maintenir notre désir à l’esprit sans entretenir des pensées allant dans la direction opposée.

 »S’écarter  » signifie avoir totalement confiance que la Source manifestera ce que nous désirons ; cela signifie aussi ne pas opposer de résistance à la manifestation. Examinons deux phrases pour illustrer cela :

Quelqu’un dit :  » J’aime l’idée que tout me sera fourni pour avoir la capacité de faire ce que j’ai à faire et quand je dois le faire « .

Quelqu’un d’autre dit :  » J‘ai besoin d’avoir de l’abondance dans ma vie, parce que mon compte bancaire est vide, je ne sais pas comment payer mon loyer, je vois que les autres peuvent acheter ce qu’ils veulent ! ».

La première phrase n’a pas de résistance ; la deuxième phrase n’a que le petit passage en bleu sans résistance alors que la partie rouge parle en forme de résistance, tout ce que je ne veux pas.

Souhaits

de l’atelier 1Nation1Planet1Race1Race4Worldpeace #58

« Je t’aime mon âme, je te vis et je t’aime et je t’adore.  » (M.Keshe)

« Je souhaite que toutes les disputes induites par la dualité soient supprimées partout et à tout moment. Maintenant.  » (Peggie)

« Je souhaite m’élever pour pouvoir élever les âmes d’autres personnes impliquées dans le leadership de la planète Terre.  » (Rick Crammond)

« Nous gageons librement de notre âme pour soutenir les premières dames, pour qu’elles soutiennent leurs héritiers leaders mondiaux dans la réalisation de la paix mondiale. » (Carolina)

« Mon souhait est que chaque langue trouve tout le soutien nécessaire pour partager avec toutes les communautés linguistiques et intégrer universla ehtos oaal la voie. Elever l’âme avec un amour inconditionnel. » (Ursula)

« Je souhaite que tous les êtres de l’univers vus et invisibles soient heureux et se débarrassent de leur souffrance. » (Claudia)

« Nous souhaitons que les équipes htat travaillent sur le développement du vaisseau spatial pour prendre de notre âme autant qu’il le faut pour manifester le vaisseau spatial. »


Cessez de nourrir ce que vous ne voulez pas dans vote vie.

Votre réalité est créée par votre vibration ou l’énergie que vous dégagez ; la qualité et la forme de votre vibration est déterminée par vos pensées. La réalité manifestée a besoin d’être soutenue par votre énergie en permanence – sinon elle cessera d’exister. Donc si vous vous consacrez à la lutte pour la paix par exemple et vos pensées tournent toute la journée autour de cette bataille contre la guerre, vous créez et offrez une vibration qui correspond à la guerre et non à la paix… ce qui signifie que vous soutenez vraiment la guerre en la combattant… que vous le vouliez ou non ! Cela me rappelle le dicton des années 60…

Alors que faire ? Si vous voulez que quelque -chose cesse d’exister parce que vous n’en voulez pas, ne lui donnez AUCUNE énergie – cela signifie d’abord et avant tout : N’y pensez pas – jamais ! ayez plutôt des pensées de paix, de beauté, d’amour…. appeler les souvenirs de ces vibrations.

Si vous vous sentez incapable de faire cela, asseyez-vous tranquillement et regardez quelque chose d’inintéressant, comme votre respiration. Si vous vous observez dériver par des pensées de guerre, rendez-vous compte de cela et revenez à l’observation de votre respiration qui entre et sort.

 


La puissance de nos souhaits

Dans les bulletins précédents, nous avons déjà démontré comment nos souhaits collectifs ont  réellement changé ce qui se passe à l’échelle mondiale : nous avons décrit la transition du Togo, un pays au bord d’une guerre civile qui est devenu le premier pays qui a accordé à ses habitantss un revenu de base. Nous avons également mentionné la transformation de la Corée, qui est passée d’une guerre nucléaire à un mouvement de paix solide entre la Corée du nord et la Corée du sud.

Flint (co-modérateur de la Fondation Keshe) a prononcé son souhait en août 2017 en ce qui concerne les efforts militaires des Etats-Unis :

« Mon souhait est que le personnel militaire, les armes et équipements associés à la guerre, de partout dans le monde, de toutes les branches de l’armée américaine, soient rappelés aux Etats-Unis et déclassés, ou convertis en applications pacifiques seulement.
Que le budget militaire soit appliqué de manière transparente dans l’optique d’éduquer et servir tous les êtres habitant les États-Unis d’Amérique et ses territoires, afin de servir d’enseignants pacifiques, élevant ainsi l’éducation et le bien-être de toute l’humanité ».

Aujourd’hui, 12 juin 2018, le Président Trump a déclaré au sommet à Singapour :

« Plus de jeux de guerre. Ils sont trop chers. Nous mettrons fin aux jeux de guerre, ce qui nous permettra d’économiser énormément d’argent. Je pense que c’est très provocateur… Dans les circonstances, nous négocions un accord complet, il est inapproprié d’avoir des jeux de guerre. Premièrement, nous économiserons de l’argent. C’est important. Deuxièmement, les coréens ont beaucoup apprécié cette décision », a déclaré Trump aux journalistes.

Notre souhait de paix mondiale devrait s’adresser à tous les représentants qui ont le pouvoir de faire un changement….Comme la terre a encore trop de chefs d’Etat pour que nous puissions nous souvenir de tous leurs noms, il est proposé que nous nous adressions à chaque chef d’Etat par un pseudonyme: « Enfants hyperactifs ».


Comment optimiser une manifestation

Par Carolina Keshe

La procédure la plus bénéfique quand on fabrique un MaGrav est de le donner  à quelqu’un et de s’en faire un autre pour soi . Les deux MaGravs vont alors entrer en interaction : le premier MaGrav que vous avez donné est plus chargé que le deuxième; il est plus fort et c’est pour cela qu’il va nourrir le deuxième MaGrav . Ce dernier va mieux fonctionner  et vous prodiguer plus d’économie.

Ce principe a agi également durant l’ouragan qui a sévi à Dominical, dans le jardin de Tom Salas et sa mère  : l’amour ‘investi’ de Tom et sa mère pour leur jardin l’a chargé au point où son champ a été beaucoup plus fort que celui de l’ouragan –et la différence de force les a empêché d’avoir une interaction. C’est comme si l’ouragan ne pouvait pas voir le jardin, le jardin étant pour lui inexistant du fait de leurs champs trop différents.

Lorsque nous travaillons avec nos intentions, il est aussi important de les charger comme il pourrait l’être. Pour ce faire, il faut que l’intention sorte du contexte personnel (ce que je veux) pour être placé dans un contexte bénéfique pour l’Univers. Dans un contexte universel, nous n’agissons plus en tant que personne isolée, mais faisons partie du Tout . Nous agissons pour l’Unité universelle par l’Unité universelle. Cela change complètement la force de champ de notre intention : si l’intention est seulement énoncée par rapport à nous-même ou notre famille, elle reste limitée dans sa force; mais si elle est déclarée pour le bénéfice de l’Humanité ou mieux encore, par rapport à l’Univers – là, elle acquiert sa force ultime; car nous agissons dans la confiance non en tant qu’individu, mais en tant que partie d’un contexte beaucoup plus vaste!

Sur cette plate-forme universelle, vous pouvez également utiliser votre MaGrav, votre Formation en Étoile, Patchs, Antenne etc, comme génératrice ou même comme Système Oasis (= Système qui fournit complètement ce dont on a besoin : abri, nourriture, santé, transport, énergie…). Pour déchaîner ces fonctions, il s’avère important de ne pas accorder d’importance à ce qui se passe « en réalité », mais plutôt vivre une confiance totale que notre intention va se manifester – et simplement se réjouir du temps qui passe avant… sans être dérangé ou distrait par ce qui se passe ‘à l’extérieur de la boîte’…


Nous sommes la nouvelle humanité

Nous n’avons pas de limites – sauf celles que nous nous imposons nous mêmes…

Depuis la signature du Traité de la Paix Mondiale, nous sommes tous connectés par nos âmes.  Nous ne sommes plus des individus isolés – nous pouvons agir dans la conscience et la confiance de faire partie de la Nouvelle Humanité qui veut la Paix et par ce voeu établir la Paix Éternelle sur la Terre.  Car nous créons à partir de notre âme.

Mais nous sommes aussi connectés par le biais de notre âme à n’importe quelle autre entité ou personne ; nous pouvons communiquer au niveau de l’âme directement et instantanément. Toute création est une co-création, une co-création qui nous implique par l’existence de notre intention et qui implique l’Âme (Dieu) chargée de la manifestation. Nous n’avons qu’à nous concentrer sur notre intention – nous n’avons pas besoin de nous impliquer à la manifestation de notre intention; c’est la Source (ou Dieu ou l’Existence) qui en a la charge.

Notre champ d’action, notre aire de jeu se limite à l’intention, à cultiver la vibration ou la fréquence  alignée avec l’intention. Qu’est-ce que cela veut dire? Que nous avons à vivre déjà dans l’état de l’accomplissement de l’intention, comme si notre intention était déjà réalité – car l’intention devient manifeste seulement par la vibration que nous offrons. Pourquoi pouvons-nous faire comme si…? Parce que nous avons confiance que notre vœu sera  matérialisé, nous nous attendons simplement à sa manifestation.

Nous sommes l’âme sœur du Créateur – c’est ça la vérité.

Ceci n’est pas un fait reconnu par tout le monde en ce moment, mais un processus. Un processus dans lequel nous nous rendons compte de nos vrais pouvoirs, de notre liberté illimitée. Nous les découvrons. Lentement le voile se lève devant nos yeux.

Nous en avons un avant-goût dans nos rêves – quand nous nous voyons ou sentons voler, parler à nos proches qui ne sont plus dans leur corps, voyager sans temps… Les limitations que nous ressentons dans notre vie quotidienne , nous nous les imposons. Nous renonçons à notre pouvoir divin qui nous est donné par le Créateur ( nous sommes fait à son image) à cause de mauvaises informations, d’ignorance, ou par peur. Notre pouvoir divin est notre droit de naissance . Chaque fois que nous n’y croyons pas, chaque fois nous le nions, nous empêchons notre âme de vivre son plein potentiel – nous volons à notre âme ce qui lui appartient.


Pourquoi les animaux s’entre-tuent?

C’est notre comportement qui dicte la musique de l’environnement de la planète. Aussi longtemps que nous tuons pour manger, nous allons voir ce comportement partout autour de nous. Et il n’y a pas de différence entre carnivores et végétariens : un bœuf tué nourrit 20+de personnes et un bol de riz termine 300+ de vies de grains de riz par individu…

Le Bouddhisme explique ce mécanisme par le Karma : nous mangeons en terminant la vie d’autres êtres. Cette graine qu’on a planté (le Karma) nous revient en créant la  perception que, dans la nature sauvage les animaux s’entre-tuent pour manger. Dans la nature ‘domestique’  il y a l’équivalent:  les chats tuent par plaisir – tout comme nous (nous ne mangeons pas vraiment car nous avons faim, nous mangeons pour se faire plaisir).

 


Donner sans limites

1nation1world du 30 Janvier 2018

Si nous pensons que nous sommes limités dans notre pouvoir… ce n’est pas parce que nous avons des limites incontournables… c’est que nous n’avons pas encore trouvé la façon de laisser briller notre âme, notre intelligence et notre pouvoir intérieur TOUT LE TEMPS. Nos croyances  posent des filtres qui diminuent notre force.

Dimitry nous a partagé que chaque fois qu’il ingère quelque chose, un repas, une boisson, n’importe quoi, il se sent  bien, mais chaque fois qu’il bâille, il a le sentiment de perdre de l’énergie… Carolina lui répond que la raison de son bâillement n’est pas que son énergie s’épuise… l’énergie que nous pouvons donner est illimitée… sa réaction est plutôt un effet de sa pensée qui le limite, qui lui suggère que ses ressources sont limitées.

Autre exemple : parfois nous refusons d’apporter notre aide, car nous pensons ‘j’en ai déjà assez dans mon assiette, je ne peux pas donner plus, je ne peux pas faire ça’… ou : ‘J’aimerais bien aider les gens vivant à Dominica afin de rétablir leur vie après l’ouragan, mais je ne peux pas y aller!’. Carolina répond que nous n’avons pas besoin d’aider matériellement; il est absolument suffisant de fermer nos yeux et de leur envoyer notre attention; pas besoin de mettre les mains à la pâte matériellement – car nous travaillons sur le plan de l’âme par notre intention .

Souvenons-nous que nous sommes le côté de la même médaille que Dieu, qui est de l’autre côté; nous n’avons qu’à nous occuper de l’intention et laisser Dieu faire le travail au niveau matériel. Si on y pense, cet arrangement est vraiment génial! Nous n’avons qu’à énoncer notre intention et imaginer le résultat en détail – et laisser Dieu faire sa part – matérialiser l’intention! Il faut aussi se rappeler que l’intention ne marche pas par une pensée rationnelle mais bien par l’émotion, l’amour qu’on y apporte :

Quand nous pensons à une intention – nous ne le sentons pas!


L’art de s’émerveiller

Par The Wonder Method

Dans la formulation d’une intention, permettons aux émotions de se présenter comme elles le veulent. Nous pouvons avoir des questions mais ne cherchons pas à tout prix des réponses ou des solutions avec une volonté ferme- nous nous mettons en position d’anticipation joyeuse et attendons patiemment ce qui veut émerger.

Exemple d’intention : « Il est de mon vœu d’être conscient de toutes les capacités dont mon âme est dotée ainsi que de toutes les âmes autour de moi ».

La demande qui m’émerveille

On peut formuler une intention comme une question dont nous ne connaissons pas la réponse; nous créons une ouverture aussi grande que nous pouvons. En voici un exemple :

« Je me demande qui je serais si j’avais la conscience de vivre selon mon âme

sachant qu’elle est toutes les âmes ensemble, qu’elle est unie aux autres âmes, qu’elle est Dieu? »

Cette transformation d’un vœu en une ouverture peut et va fort probablement m’émerveiller. Je suis alors dans une très grande ouverture, une innocence; je suis dans l’espace du « Je ne sais pas »

La technique de jouer dans le domaine

  1. Commencez par la respiration émerveillée : C’est presque comme si on regarderait un mannequin dormir; c’est tellement calme; vous sentez la sensation de l’air qui entre et sort de votre corps sans effort. Vous allez même avoir la sensation que l’air monte à travers votre tête et descend au plus profond de votre corps… c’est un courant énergétique.

  2. Je me demande comment établir une attitude qui va concrétiser ma foi? Je me laisse ressentir cette sensation d’émerveillement, d’inquisition comme un enfant qui entre dans un jeu magique avec totalité; il est aussi possible de ne pas ressentir d’enthousiasme pour le moment.

  3. Je cultive la gratitude et l’amour en me rappelant des bienfaits et de l’amour que ma mère et mon père m’ont apportés; je flotte dans ces sentiments de gratitude comme dans un bain chaud.

  4. Je prononce ma déclaration et reste à l’écoute des sensations. Puis j’ajoute mon émerveillement tout en pensant que ma déclaration se réalisera vraiment – comme ce sera génial!


La prophétie des Aînées Hopis (2010)

Partagé par Cary Kirastar Ellis de la Prophétie des Aîné-es Hope, 8 juin 2000

Et l’aîné des Hopis se mit à parler : « Vous avez dit aux gens qu’on est à la 11e heure, vous devez retourner leur dire que c’est maintenant  l’heure ! Dites leur de considérer certaines choses dans leur vie :

Où vivez-vous? Est-ce que vous êtes à la bonne place?
Qu’est-ce que vous faites? Pour qui travaillez-vous?
Qui sont vos relations? Est-ce qu’elles vous épanouissent?
Êtes-vous dans une relation éthique et bonne?
Où est votre eau?
Prenez connaissance de votre jardin; reconnaissez-y les plantes.
Il est temps de dire la vérité.
Créez votre communauté.
Soyez aimables les uns avec les autres.
Et ne cherchez pas votre leader à l’extérieur – votre âme vous guidera.

Ensuite il a joint les mains, a souri et a continué à parler : « Ça pourrait être le bon temps! La rivière coule très rapidement maintenant. Elle est si large et le cours est si rapide que beaucoup vont avoir peur et vont essayer de s’agripper à la rive. Ils vont se sentir tiraillés et vont beaucoup souffrir. Sachez que la rivière a sa destination. Nos ancêtres nous disent que nous devons lâcher prise, s’éloigner de la rive et nous avancer au milieu de la rivière. Gardez vos yeux ouverts et vos têtes hors de l’eau;)
Et je vous propose de regarder qui est avec vous et célébrer. À ce moment dans l’histoire nous ne devrions  rien prendre personnel, au moins pas nous mêmes. Le moment nous le font, notre croissance spirituelle et notre chemin s’arrêtent.
Le temps du loup est passé. Réunissez-vous! Bannissez le mot ‘lutte’ de votre vocabulaire et de votre attitude.
Tout ce que nous faisons maintenant doit être fait de façon sacrée et en célébration.
Nous sommes ceux que nous attendions.


Les prophéties

Anastasia, livre #2, p.167

« Les vrais prophètes peuvent voir le futur même négatif (catastrophes etc..) et mettent toute leur énergie pour éviter que ça arrive. Et il y a de faux prophètes qui croient et parlent de la fin du monde – ce sont eux qui produisent des visualisations mentales de Fin du Monde. Toute la masse des enseignements qui prédisent le Jugement Dernier pour l’Humanité sont en train d’actualiser ce moment par leurs visualisations. Et il y en a beaucoup. Et ces prophètes n’ont aucune espèce d’idée qu’un enfer se prépare spécifiquement pour eux qui le créent car ils cherchent uniquement leur propre Salut par l’importance qu’ils se donnent et par la reconnaissance de leurs fidèles.

Ils ne sont pas motivés par la foi dans la lumière de l’amour qui est Dieu, mais par la PEUR. Et ils fabriquent ce scénario de toute pièce. Comment peut-on s’imaginer un Paradis pour soi seuls alors que le reste du monde périt et vit dans des tourments? A quel point votre cœur doit s’endurcir, à poursuivre son propre bonheur sous ces conditions? De telles âmes ne sont pas nécessaires dans le Royaume de la Lumière.


La cause des catastrophes

d’après : V.Megré, The Ringing Cedars of Russia, Book2, p.53ff

Nous savons déjà que nos pensées sont des rayons plasmiques qui, une fois émis, sont attirés par des pensées semblables qui se joignent à eux en augmentant leur force. Les pensées/intentions peuvent être négatives, comme la haine, la colère mais  juste le fait d’être réticent à accepter l’essence de la vérité suffit  également à augmenter ces pensées négatives. L’essence de la Vérité ou le Principe Universel repose sur le fait que toute partie de l’Univers doit prendre sa responsabilité pour aider le Tout à atteindre son bien-être, afin qu’il puisse évoluer naturellement.

Donc les pensées s’accumulent selon leur qualité ou leur force de champ. Cette accumulation peut atteindre un point de basculement : si ce champ collectif est formé de particules positives, il engendre une amélioration globale de la condition humaine; s’il est négatif, l’accumulation pourrait atteindre un point de basculement qui – à la limite – pourrait en venir à annihiler l’Humanité. C’est à ce moment-là ,que souvent, une catastrophe globale arrive qui enlève beaucoup de vies et écrase en même temps le système de support de la vie artificielle et destructive. La catastrophe sert alors de valve de surpression et du même coup sert de leçon à ceux qui restent vivants.

Sur le plan de la Terre, celle-ci va toujours essayer d’absorber dans ses profondeurs la colère de toute l’humanité (en tant que champs magnétiques); et seulement quand elle n’a plus de force pour les retenir, cette colère accumulée explose en éruption volcanique et tremblements de terre.

Arrive alors la phase post catastrophe dans laquelle les survivants font très attention de rester positifs, de suivre le Principe Universel… puis ils retombent encore une fois… et le cycle recommence à nouveau. C’est ce qui s’est produit encore et encore depuis des milliards d’années.


Vous êtes en train de créer votre réalité

(édité par Plasma-Laurentides)

Vous êtes le créateur. Créez la nouvelle réalité lentement, exactement de la façon dont vous la souhaitez. Vous pouvez changer seulement votre propre réalité,  en vous assurant que rien ne vous cause de soucis. Ne vous distrayez pas ‒ continuez à faire confiance, à élaborer votre création selon votre vision, et tranquillement construisez-la pleinement. Concentrez-vous sur ce que vous souhaitez exactement. Devenez complètement neutre et indifférent vis à vis de toute ‘nouvelle’ provenant de n’importe où. Vous êtes le créateur de votre réalité, c’est pour cela que votre mental doit avancer en silence à travers les champs que vous êtes en train de générer. Gardez votre environnement très propre et dans une fréquence d’énergie élevée. Faites confiance; évitez de ne pas vous laisser distraire par tout ce qui se passe et se raconte dans le monde.

Par ce processus, vous ajoutez continuellement de nouvelles forces de champs, vous écartez alors toute fréquence négative ou basse, car celle-ci ne peut tout simplement pas vous toucher, étant dans votre NOUVELLE POSITION en tant que Créateur. Vous allez être émerveillé de votre création.

De tout mon cœur, Carolina Keshe


Méditation du matin

Première chose à faire le matin après avoir quitté le lit :

  • Place-toi devant le miroir. Regarde-toi dans les yeux et établis une connexion
  • Dis ton prénom à haute voix et ajoute : « …  suis présent. »
  • Apprécie ce que tu vois.
  • Dis-toi : « Je t’aime », et souris-toi.

ajout par Carolina Keshe

Quand vous faites cette exercice du matin, vérifiez si la couleur de vos yeux ont changés. L’exercice a l’effet de changer votre champ plasmique et en conséquence ces changements sur le plan énergétiques vont engendrer des changements sur le plan physique. Le chemin le plus rapide vers l’âme est par les yeux.


Méditation du soir

A se dire juste avant de s’endormir :

« Pendant que je dors, je partage mon énergie pour élever les âmes de tous ceux qui en ont besoin. Je suis un Homme de Paix et je donne de mon âme pour me rapprocher des autres âmes. Mon âme appartient à l’Humanité – que l’Humanité trouve la Paix maintenant. »

(Sentir la Paix après avoir fait les exercices confirme que l’intention est reçue)


Méditation : Élever les âmes

Vous pouvez faire cet exercice à chaque instant quand vous n’êtes pas en harmonie avec une personne.

« Il est de mon vœu que les âmes auxquelles je m’adresse puissent recevoir mon énergie. »

«Je ne suis pas seul. Par mon âme je suis lié à toutes les âmes de l’Univers. »

(Visualisez comment vous êtes connecté, visualisez le réseau avec tout le monde, sentez la connexion et le soutien)

« Tous ensemble souhaitons la Paix dans le monde . Ainsi la Paix s’est manifestée. »

(Visualisez comment ce vœu est devenu l’esprit du temps contre lequel personne ne peut résister)

« J’envoie l’énergie de mon âme sans condition à tous les êtres qui en ont besoin; j’envoie autant qu’ils ont besoin pour trouver leur propre solution afin d’établir la Paix dans leur vie. »

(Visualisez des personnes à qui vous souhaitez envoyer l’énergie de votre âme, comment leur état d’esprit change au moment où ils reçoivent l’énergie : pour un moment leur peur est remplacée par un sentiment de sécurité, la dépression par de la joie… et ce moment leur permet de changer à leur façon pour que la Paix se manifeste).