La création de tout

Tout sur cette planète est créé selon ce qui suit : lorsque les champs magnétiques gravitationnels du soleil interagissent avec ceux de la terre, tous les éléments qui existent sur cette planète se créent d’abord sous leur forme plasmique. Et c’est alors que les éléments plasmiques entrent en contact avec l’inertie de la Terre et le plasma collapse dans l’état de matière.

Maintenant : quand nous remplaçons l’exemple du soleil par l’Âme collective, l’interaction entre les champs de l’Âme collective et la Terre crée l’âme de la forme physique plasmiquement. Cette dernière deviendra tangible lorsqu’elle entrera en contact avec l’inertie de la planète.

C’est la raison pour laquelle les livres saints décrivent la création de l’homme comme : « J’ai fait l’homme à mon image ». La science du plasma peut expliquer la citation de la façon suivante :

‘’Je suis un aspect de l’Âme collective. Un aspect de l’Âme du créateur. J’ai eu le désir ardent de vivre l’expérience du monde physique. Alors les champs gravitationnels-magnétiques de l’Âme Collective ont interagit avec ceux de la planète afin de créer mon âme dans sa forme physique. Et mon âme en interaction avec l’inertie de la planète a conduit à la création de mon corps. »

Ce processus de création nous est disponible en tout temps. C’est pourquoi l’âme peut aller n’importe où et peut se manifester naturellement sous forme tangible en interaction avec l’inertie de la localité où elle souhaite se manifester.


Création de la vie

Voyons de plus près les boîtes de production de GaNS : vous avez produit du GaNS, mais vous avez aussi produit des acides aminés flottant à la surface. Dans les 4 boîtes de production de GaNS de base, vous avez également créé les 4 acides aminés de base et le sang (hémoglobine) en ajoutant un clou rouillé qui touche les acides aminés flottants. L’image à droite montre l’arrangement typique de la production du GaNS (A = métal décisif, B=cuivre nickelé, C=limiteur de courant, D = eau salée).
La création de la vie se produit dans les océans par l’interaction de tous ces acides aminés dans son environnement d’eau salée – c’est la première étape de la vie.
L’étape suivante de la vie passe par la diversification des acides aminés (plasmas) en organes qui peuvent interagir (échange, don et prise) dans les 3 états de la matière ( solide, liquide et gazeux) sur cette planète (solide = foie ; liquide = reins et gazeux = poumons).
Dans l’évolution de l’humanité, les virus jouent un rôle crucial, en ce sens qu’ils fournissent l’énergie supplémentaire nécessaire pour soutenir la vie physique une fois qu’elle a été créée.
Lorsque nous utilisons une Coupe Transplasma pour transférer l’énergie/information d’une orange placée sur le couvercle du récipient, nous créons la première étape de vie de l’orange. L’océan de la planète sont les Coupes Transplasma parce qu’elles contiennent tous les GaNS et acides aminés. Ils servent à la transmission de l’âme du Créateur dans l’âme de l’homme. L’âme de l’homme ne prendra à l’âme du Créateur que ce dont elle a besoin . Si nous comparons l’âme du Créateur à une spirale de plasma, l’âme de l’homme se trouve quelque part sur la partie extérieure de la spirale.
Par conséquent, lorsque nous mourrons, notre âme se séparera du corps physique et retournera à l’âme du Créateur pour en faire à nouveau partie . Mais il y a une autre voie qui peut s’ouvrir à nous, selon notre maturité et notre compréhension : notre âme peut aussi mûrir à un point où elle devient  » indépendante  » de l’âme du Créateur. Ainsi, en se séparant du corps, elle ne retourne pas à l’Âme du Créateur mais engendre de nouvelles formes de vie.

GaNS-hémoglobine et la création de la vie

Pour la fabrication de GaNS-hemoglobine, on utilise une plaque Cu-nc + une plaque Zn + un clou rouillé. La couleur du sang coule du clou. C’est l’ADN originel qui correspond à l’ADN du corps de l’homme. Chaque cellule du sang a été assignée à une certaine cellule/région du corps. L’installation pour produire de l’hémoglobine correspond au fémur, la région où le corps produit la plupart des globules rouges et contrôle le système immunitaire.

De plus l’installation crée également un plasma libre entre les 2 plaques – ce plasma libre correspond à l’âme. Et la création de l’âme dans  cette installation nous permet de communiquer d’âme à âme –  la guérison peut ainsi se faire en un clin d’œil.

1. Clou rouillé

2. Plaque de Cu-nc.

3. 2x plaques de Zn-simple

4. Plasma libre

5. Position de CH3

Vous verrez la formation d’acides aminés sous forme d’ADN, le P(phosphore) apparaîtra de lui-même comme un champ magrav. Tout cela se produit par des champs plasmiques qui, puisqu’il sont libres, suivront le processus d’interaction pour créer l’âme. Ce processus est basé sur le Zn, l’élément qui, lorsqu’il est en suffisance à l’intérieur du corps, comble et pacifie le centre émotionnel. A l’inverse – lorsque du Zn manque – l’agressivité s’en suit, c’est la guerre .

Le neutron libre créé est lié au Zn et interagira avec n’importe quelle âme, apportant l’équilibre, procurant la tranquillité, parce que le fait de tuer est contre la nature intrinsèque de l’homme.

 


Création de la vie par Réacteur COHN

Exemple Principale Transition Matière
Réacteur plasmique Vacuité au centre Liquide (PL) Particules de GaNS
Organisme humain Âme Cerveau Corps matériel

Quand nous avons fait des réacteurs(boules) (que nous avons remplis de PL+GaNS et leur avons fait faire une rotation),  le mouvement de rotation a renvoyé son énergie au centre (principal), les particules matérielles ont migré dans le liquide (transition) à la périphérie (matière).

Surprise choquante: remplissez maintenant votre réacteur(boule) avec des acides aminés au lieu de GaNS. En les faisant tourner, vous pouvez créer de la vie à l’aide de ce réacteur; et la rotation peut créer aussi une nouvelle âme. Et parce qu’on a rempli le réacteur avec des acides aminés, qui font le lien avec nous, nous pouvons contrôler le réacteur et ce qu’il produit par notre volonté. Lorsque vous faites ces expériences, ne dirigez pas votre attention vers le matériel, mais plutôt vers ce qui vous touche émotivement. Peut-être une rotation plus rapide que 10 ou 20rpm peut être trop – les grandes vitesses sont pour créer des organismes faibles alors que la lenteur agissent pour créer des organismes forts. En effet à grande vitesse, le réacteur n’a pas le temps d’absorber toutes les énergies.


Création de la vie sur Terre

La vie apparut sur la planète par l’interaction des acides aminées en forme de gaz (plasma) et les éléments Fe, Cu, Zn en tant que matière. L’ajout de Ca donna la structure (squelette etc.).

Mais en même temps tous les éléments étaient aussi présents en forme plasmique dans la zone d’interaction entre la terre et le soleil – et là d’autres formes de vie se sont créées, des formes qui n’ont pas de tangibilité et – souvent – une intelligence plus élevée.

Et aussi au delà de cette zone – dans l’univers au complet – tous les champs magravs interagissent constamment, créant des formes de vie satisfaisant à la demande et possible par un environnement donné.

Tous ça existait depuis toujours – sauf nous n’avons pas remarqué…


elements human body

Les acides aminés (C-O-H-N) avec la participation de Fe et Cb créent l’hémoglobine (pour les plantes le Fe est remplacé par Mg).

L’hémoglobine avec la participation de Cu et Zn créent la forme physique et émotionnelle; le sang peut alors alimenter la matière ainsi que l’émotionnel.

Le tout en interaction avec le Ca;  et le K crée la structure.

Dans la table qui montre les composants du corps humain, nous voyons C-O-H-N avec les oligoéléments Fe, Cb, Cu, Zn et I (iode, 126). L’iode est présent quand les émotions se montrent dans la matière physique (=cerveau).

Voici la table avec les nombres de neutrons par élément :

C-6; O-8; H-0; N-7

Fe-30; Co-32; Zn-35; I-74

Voici le lien pour l’iode pur (25g=$7,15) on ebay; et pour le cobalt.

Chaque changement au niveau de l’âme vont apporter des changements physiques correspondants. En jouant avec les isotopes, on peut faire de la terre une planète heureuse; juste en choisissant le bon isotope.

 


Création de la vie

par Jackie Bensuoz

  1. Il fait du GaNS-CuO avec 2 vraiment petites bobines et un courant de 12VDC d’une batterie de voiture (beaucoup de courant) pendant 2 à 3 minutes, 4-5 fois. La concentration de sel est de 3% environ; il a utilisé un premier versement de la production du GaNS-CuO; après il ajoute du PL-CO2 et -CH3. Le fil de cuivre a au bout un petit morceau de graphite.
  2. Ça crée une soupe avec beaucoup de sédiments et écume qui flotte (image1)
  3. Il ajoute PL-CO2, -CH3, -acidesaminés, -Mg (en forme de poudre traité avec NaOH et eau chaude), -moelle d’os et -sucre
  4. Ensuite il ajoute du HCl en gouttes (image2) jusqu’il n’y a plus de réaction. Après quelques minutes le résultat est un liquide vert clair (image3). Le HCl a libéré toute l’énergie contenu dans les GaNS et les PL.
  5. On ajoute une plaque de zinc, et un courant pour 5 sec : beaucoup de mouvement au début qui dure 48 heures. Après 72 heures le zinc est complètement dissous; avant la plaque de zinc va être complètement nano-plaqué dans cet environnement acide (pendant que le cuivre reste sans changement – vice versa si on met les 2 métaux dans une solution caustique, le Cu est plaqué pendant que le Zn reste non changé).
  6. Si on place des différentes PL autour du contenant, on ajoute d’autres éléments : dans ce cas il utilise des différents GaNS-nourriture – banane, tomate, cale, egg etc.
  7. Ensuite une nouvelle matière se crée qui grandit beaucoup après 24 heures; c’est la création de la vie. Dans le dernier image on voit que la boîte est entouré de différents GaNS. L’ajout de vitamine K démarre la croissance. La masse rougeâtre a l’air de l’écorce d’un arbre.

jacky life sequence1

La présence de Mg fait que le sang peut bouger et ne coagule pas; alors on va avoir une circulation du sang. Un ajout de Fe (CH3) peut créer une forme de vie avec du sang rouge; un ajout de Mg va créer une forme de vie au sang blanc (poisson etc). Tout ajout d’autres éléments va changer le champs dans le contenant et par la suite changer la forme de vie qui se crée.

En fait il faudrait faire une recherche de toutes les substances présentes/nécessaires pour une certaine forme de vie. Ensuite on ajoute ces substances dans le contenant afin de créer cette forme de vie.