Transformations du Corona

Le Parasite Corona

Il semblerait que Corona soit en train de se transformer d’un virus dépendant de l’approvisionnement constant en énergie d’un hôte en une entité vivante à part entière, capable de vivre sa propre vie à l’intérieur de notre corps.

Portail Corona

Le virus Corona qui s’est implanté sur la planète a ouvert un portail vers de nombreux autres virus qui voyagent librement dans l’Univers. Normalement, cette situation serait arrivée au moment où l’humanité commence vraiment à explorer l’espace, mais maintenant que le virus Corona est solidement implanté sur la planète, cette possibilité est déjà devenue réalité. Le Corona n’interagit pas seulement avec les formes de vie à base d’acides aminés comme les êtres humains, il interagit également avec les champs de la planète. Ses interactions avec les champs de la Terre, ont changé ces derniers. Cela crée la possibilité d’attirer de nouveaux virus sur la Terre, qu’elle ne pouvait pas attirer auparavant. Mais ce changement permet aussi à de nouvelles énergies et de nouveaux matériaux de pouvoir se créer.

Cette nouvelle situation ne peut pas être contrôlée par les nations individuellement, car la planète entière est touchée. La FK et le gouvernement iranien vont montrer une technologie capable de décontaminer les avions et les aérodromes de tout virus. Cela fera de l’Iran la première zone exempte de virus du monde – prête à accueillir le monde entier à la conférence de Téhéran tant attendue. Grâce à la technologie 1C/1L, il existe déjà des villes en Iran qui n’ont pas montré d’infection depuis 12 jours, ni de décès depuis 14 jours.

« La nouvelle technologie pour Corona en échange de la Paix »


Il pleut de virus

Les Virus dans une goutte d’océan

Les virus sont des ancêtres dont l’origine remonte aux premiers balbutiements de la vie sur la planète.

C’est peut-être pour ça que leurs empreintes sont partout présentes dans le vivant. Leur omniprésence se ressent jusque dans notre génétique qui contient entre 5 et 8 % d’ADN viral.

C’est en milieu marin que les virus sont les plus nombreux. Dans une seule cuillère d’eau de mer, il y a plus de particules virales que la population du continent européen au complet.

Plus spectaculaire encore, il paraît que chaque fois que nous allons nager, nous absorbons plus d’un milliard de virus.

Comme les virus dans notre biosphère sont aussi aéroportés,qu’ils planent au-dessus de nous et retombent, il se dépose quotidiennement environ 800 millions de virus sur chaque mètre carré de surface terrestre. Autrement dit, nous habitons une planète sur laquelle il pleut constamment des virus.


Le Corona est-il le nouveau Messie?

Par Francesca MORELLI, psychiatre et psychothérapeute italienne :

Je crois que l’Univers a sa façon de rééquilibrer les choses et ses lois, quand celles-ci sont trop bouleversées. Le moment que nous vivons, plein d’anomalies et de paradoxes, nous font penser…

à l’heure où le changement climatique, causé par les catastrophes environnementales, a atteint des niveaux inquiétants, le virus Corona a d’abord contraint la Chine, puis tant d’autres pays à l’immobilisme ; l’économie s’effondre, mais la pollution diminue de façon spectaculaire.

À un moment historique où, dans le monde entier, certaines idéologies et politiques discriminatoires sont réactivées, nous rappelant fortement un passé mesquin, un virus arrive, qui nous fait expérimenter qu’en un instant, nous aussi, nous pouvons devenir les discriminés, les ségrégués, ceux qui sont bloqués aux frontières, qui apportent des maladies. Même si nous n’avons rien à voir avec cela. Même si nous sommes blancs, occidentaux, et que nous voyageons en première classe dans notre complexe tout puissant.

Dans une société basée sur la productivité et la consommation, dans laquelle nous courons tous 14 heures par jour, sans samedi ni dimanche, sans interruption du calendrier – alors tout d’un coup, le STOP arrive. Soudain, nous sommes tous à l’arrêt, à la maison, pendant des jours entiers ; à compter le temps dont nous avons perdu la valeur, dès qu’il n’est plus mesurable en argent, en profit. Savons-nous au moins quoi en faire ?

À une époque où l’éducation de nos propres enfants, par la force des choses, est souvent déléguée à diverses institutions, le virus ferme les écoles et nous oblige à trouver des solutions alternatives, à réunir les mères et les pères avec leurs propres enfants. Il nous oblige à reconstruire une « famille ».

Dans une dimension où les relations, la communication, la sociabilité, se jouent essentiellement dans ce non-espace du virtuel des réseaux sociaux, nous donnant l’illusion de la proximité, le virus nous enlève le peu de proximité réelle, que nous avions encore : pas de contacts, pas de baisers, pas d’embrassades, de la distance. Corona nous met en pleine face la pauvreté de nos relations virtuelles!

Dans un climat social où penser à soi est devenu la règle, le virus nous envoie un message clair : la seule issue est la réciprocité, le sentiment d’appartenance, de communauté, le sentiment de faire partie de quelque chose de plus grand, de quelque chose dont il faut s’occuper, de quelque chose qui peut prendre soin de nous. Une responsabilité partagée, le sentiment que nos actions ne dépendent pas seulement de notre propre destin, mais aussi du destin des autres, de tous ceux qui nous entourent. Et que nous dépendons d’eux.

Donc, si nous arrêtons la « chasse aux sorcières », pour nous demander à qui la faute et pourquoi elle a été commise, et que nous nous demandons plutôt ce que nous pouvons apprendre, je pense que nous avons tous beaucoup à réfléchir et que nous avons beaucoup à changer.

Et cette lettre de notre nouvelle amie Corona, s’inscrit parfaitement dans ce contexte ; elle vous a été apportée par Darinka & Kristin :

« Je vais t’aider. Je suis un messager, un allié, une force qui rétablira l’équilibre. Écoute-moi, je te hurlerai aux oreilles jusqu’à ce que tu m’écoutes. Alors, arrête, tais-toi et écoute.

Je sais que tu as peur en ce moment. Ne cédes pas à la peur, ne la laisse pas te dominer. Écoute ce que j’ai à te dire, écoute ma sagesse.

Regarde autour de toi – je te donne tout ce que tu as voulu pendant si longtemps.

Je t’aiderai si tu m’écoutes ».

Si tout cela vous semble correct, vous découvrirez peut-être aussi que les effets environnementaux, sociaux, politiques et économiques qui apparaissent dans le sillage du virus sont exactement ce que nous voulions depuis si longtemps. En ce sens, nous pourrions dire que nous avons réellement créé le virus ; depuis de nombreuses années, nous envoyons nos souhaits vers l’Univers. Et l’Univers a répondu exactement à ce que nous demandions.

Mais d’une certaine façon « contre notre volonté ». Il semble que l’Univers ait décidé de se débarrasser de nous, la cause de tous les problèmes que notre pauvre mère la Terre et nos semblables doivent endurer. Cela ressemble à une punition.

Cependant, dans l’Univers, il n’y a pas de punition, seulement des conséquences : si vous reniez constamment votre Âme, votre Âme finit par cesser de soutenir votre corps = la mort physique. C’est une voie implacable.

Et de l’autre côté une voie douce : nous rapprocher de notre Âme, en vivant dans la compréhension que se mettre au service pour le bien de tous nous inclut également.

De cette façon de comprendre, Corona est en effet un messager du Centre de l’Univers, du Créateur, ou de Dieu si vous le souhaitez.


Le Virus Corona vu par les yeux de la Sagesse Chinoise

Auteur : Li Hong Ren

“Quelqu’un a donné au bébé corona 4 acides aminés pour le mettre sur la voie de son exploration mutante sur cette planète bleue. Petit virus équipé de la capacité de se cacher, sans désir de rivaliser avec quoi que ce soit, il apprend en silence et copie la capacité de survie de l’homme. Alors qu’il se concentre sur l’exploration des poumons humains, il sait comment se cacher de la détection, comment contrôler la température. Mais il n’a pas de cerveau, comment copie-il celui des humains ? Cependant, M. Keshe a dit que le virus a une âme, il a un cerveau…

Il y a une citation dans le Sutra du Diamant du Bouddha: « Tous les êtres vivants nés soit d’un oeuf, d’un utérus, à partir d’humidité ou par transformation, avec ou sans forme, qu’ils aient des pensées ou non, qu’ils aient un mental ou non – sont tous amenés par moi au nirvana à la fin de toute réincarnation ».

Ces définitions des êtres vivants sont quelque chose que le monde de la médecine ne peut pas comprendre. Il est difficile pour les gens de comprendre que les soi-disant « sans-mental » sont en fait des virus à chaîne unique (ARN). Alors que l’ADN est physique, l’ARN est émotionnel. Comme le virus corona est un ARN à chaîne unique, il pourrait sentir comment l’hôte pense et ressent, car il a non seulement la connexion par les acides aminés, mais aussi une connexion émotionnelle. Si l’hôte a des pensées bizarres, il suivra cette voie pour muter plus rapidement ; si l’hôte a une personnalité profonde et calculatrice, il fera de même pour se camoufler ; si les désirs de l’hôte sont faibles, il aura un taux de croissance lent ; si les désirs de l’hôte sont forts, il aura une croissance rapide.

On voit donc que le virus présentera des symptômes différents selon les personnes; les symptômes produits mirroitent la personalité du patient. Certaines personnes auront une maladie légère, d’autres une maladie longue, tandis que d’autres meurent très rapidement, d’autres encore ne produisent pas de symptôme. Même certaines personnes pourraient évoluer grâce au virus.

L’activité du virus n’est donc pas basée sur notre condition physique, mais sur notre condition émotionnelle. C’est un territoire inconnu pour la plupart des êtres humains. Il y a un écrit de Sun-Tse tiré de « L’art de la guerre », où il est dit que « D’abord attaquer l’émotion de l’ennemi, puis broyer la forteresse ». La différence entre le virus et le germe est que les germes agissent sur les villes matérielle dans l’exemple, alors que les virus agissent sur le chef des troupes ennemies. Une fois qu’il peut prendre l’émotion du chef, alors la force de résistance du château n’est plus un problème. Le virus prend le contrôle des cellules, il commence une révolution. Mais les cellules de notre corps sont aussi des êtres vivants « sans mental » ; elles sont mues par l’interaction de l’émotion avec l’Âme.

Si les personnes infectées ont un caractère compatissant, elles peuvent laisser le virus rester dans leur corps et les laisser jouer à leurs petits jeux pendant un petit moment, elles ne toussent probablement que quelques jours, puis se rétablissent et redeviennent en bonne santé. De plus, le virus pourrait aider ces personnes à planter la graine évolutive qui leur sauvera la vie dans les environnements changeants à venir.

Mais si les gens ne sont pas assez compatissants, s’ils ont des croyances telles que: « tu es différent de moi, tu es mon ennemi », alors ils mobiliseront davantage de troupes de globules blancs qui attaqueront sans discrimination, même leurs propres cellules corporelles. Cela détruira non seulement les germes de l’évolution, mais aussi ces personnes elles-mêmes.

Le monde de la médecine continue d’ignorer la façon dont les émotions humaines interagissent avec le virus, simplement parce que l’émotion ne peut pas être quantifiée, ce qui signifie qu’ils ne voient pas la vibration et l’enchevêtrement quantique derrière tous ces phénomènes. Nous devons comprendre, comment chacun de nos organes a pris sa forme particulière à l’aide des virus. Grâce à leur existence, les espèces sur terre se sont diversifiées. Si les êtres humains veulent survivre dans le fléau de ce siècle, ils doivent suivre les quatre solutions que je vous présente, soit :

  1. L’utilisation du 1Cup=1Life supprimera d’abord la menace mortelle et ensuite rapprochera les émotions/mental au niveau de l’Âme.
  2. Cultiver l’attention et l’intention de transformer la protéine du virus pour qu’elle devienne égale au corps humain et soit absorbée par lui: Comme le plus fort nourrit le plus faible, c’est alors le virus qui donne son énergie au plasma liquide, ce qui va épuiser le virus. Dans le processus, le plasma liquide est rechargé pour atteindre le niveau des cellules. Ensuite le plasma liquide nourrit les cellules du corps, afin qu’elles retrouvent leur équilibre, leur force et leur harmonie.
  3. Les produits pharmaceutiques ne peuvent pas suivre la vitesse de la mutation du virus. Le plasma liquide permet aux gens de s’entendre avec le virus; la capacité de coexistence crée la communication, transforme l’agonie en coopération.
    L’être humain est toujours trop prompt à qualifier de catastrophe ce qui le fait sortir de sa zone de confort. Comme celui-ci est fabriqué par l’homme, vous savez qui est à blâmer. Je veux simplement dire : « Les êtres humains ne font-ils pas partie de la nature? » Chaque fois que le tonnerre frappe le ciel, la terre tremble ; c’est un échange d’énergie d’un ordre supérieur. Parce que nous sommes à l’intérieur de ces interactions, nos émotions seront influencées. Le fléau de ce siècle semble être l’interaction entre l’énergie d’ordre supérieur (l’âme) et l’énergie humaine d’ordre inférieur (le niveau physique). L’âme ne parle pas, mais donne d’une manière ou d’une autre des conséquences à un vilain enfant. Il faut parfois du temps pour modifier nos propres émotions et croyances afin de s’adapter aux changements du temps. À ce stade, l’évolution de l’homme peut être accomplie par la mutation sacrée du virus.
  4. En tant que ‘Une Race Une Nation’, nous pourrions utiliser la technologie de contrôle du climat (« chemtrails ») pour déverser de la « pluie de GaNS » à grande échelle sur toute la planète ; et même si différents endroits ont des montagnes et des rivières différentes, ils partagent le même soleil et la même lune. Laissons donc la pluie de GaNS se joindre aux systèmes d’eau sur et sous le sol, pour purifier l’environnement, pour modifier sa force, ce qui fournit la condition pour que le virus soit dilué pour devenir inoffensif, et le monde a une chance de survivre et de prospérer. Le virus n’est pas dangereux. Le plus grand danger est notre ignorance de la vérité !

Qui est ce virus I

« Le virus Corona n’est pas votre gentil oncle mais il peut être votre meilleur ami … si vous le comprenez, c’est-à-dire. Dans ce virus, il y a un joyau caché dont la force touche l’âme. As-tu déjà eu un virus de l’âme ? Souhaitez-le parce qu’il vous élève. Parce que dans cette dimension, il n’a pas la composante physique avec lui. Dans cette dimension, il devient une élévation. »
M. Keshe

Le VCW suit des voies génétiques

Le WCV a été fabriqué et génétiquement modifié à l’origine pour éliminer la race chinoise. Cependant, le virus n’est pas resté confiné à la Chine et se répand rapidement dans le monde entier. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Pour pouvoir passer d’une race ou d’un pays à l’autre, le virus doit muter. La mutation est la façon dont le virus s’adapte à un nouvel environnement = une autre race. Et chaque fois qu’il mute, il devient plus fort. La mutation suit les lignées sanguines, les connexions génétiques qui ont été créées en mélangeant notre sang pendant des siècles ; ainsi le virus suit simplement les voies génétiques établies dans notre ADN.

Le VCW a de l’émotion

Vous vous souvenez probablement que les virus ne se propagent pas vraiment par contact physique, ce sont des entités d’énergie plasmique qui se déplacent comme l’énergie électrique par exemple. En ce sens, ils ne sont pas transmis physiquement, mais sont recréés dans le récepteur. Nous avons appris que le WCV a été créé par les émotions d’animaux sauvages maintenus en cage et vendus illégalement, parce que nous les avons mis dans une détresse insupportable.

C’est pourquoi le WCV possède de l’émotion. Par déduction, des personnes mises en cage pourraient produire le même virus parce que leur émotion serait d’une intensité de champ similaire à celle du virus. Et le virus comme entité émotionnelle s’installe bien sûr dans les poumons qui correspondent de façon psycho-somatique aux émotions. Et c‘est ainsi que notre âme nous parle – elle nous montre à chaque instant comment et ce que nous faisons à son égard. Et n’oubliez pas que notre âme n’est pas une autorité punitive, son seul souhait est que notre corps et notre esprit soient totalement heureux!

Le VCW a une âme

Le virus a une double couronne (c’est pourquoi il est appelé Corona = la couronne). Une couronne qui a les forces de champs des différents acides aminés, le lien bactérien ; l’autre a la force du virus, le paquet d’énergie. Les deux composants ou plasmas interagissent, créant ainsi quelque chose comme un mental, une sorte de « libre arbitre » qui consolide et améliore sa capacité à muter. De cette façon, le virus peut, en quelque sorte, décider où il veut aller.

 
« Vous avez une âme, le virus a une âme et la 1C=1L(l’intermédiaire) a une âme. L’intermédiaire apporte l’équilibre aux deux autres. C’est pourquoi vous êtes en sécurité avec cette technologie« .

« Les virus font partie de notre vie – et cela deviendra encore plus évident lorsque nous voyagerons dans l’espace ; nous devons donc apprendre à les respecter et à vivre avec eux – ils ont une âme ».

« Ce virus était un instrument sur mesure pour tuer, maintenant c’est devenu lui qui contrôle« . M. Keshe

Qui est ce Virus II

Le virus Corona est un messager de l’Âme du Créateur qui nous aide à franchir la prochaine étape de l’évolution. Nous n’avons pas le choix : soit nous y parviendrons en laissant le corps physique derrière nous (la mort), soit nous comprendrons que nous ne sommes pas le corps et arrivons à la même place, mais sans mourrir. Nous sommes des êtres de lumière et non des corps. Nous n’avons pas le choix. Le choix du chemin à prendre dépend de la maturité de notre Âme.

Toutes les structures créées par l’homme – qui ne sont pas naturelles, mais imposées par notre volonté de pouvoir – sont déjà en train de se dissoudre. Plus nous craignons le nouveau, plus nous nous accrocherons à la mauvaise pensée : « La pandémie prendra fin et tout redeviendra comme avant », plus l’expérience sera douloureuse.

« Attendez encore un peu, la tourmente n’a pas encore commencé et elle se produira dans les prochains mois ». M. Keshe

Mais si nous sommes ouverts et accueillons le changement autour de nous et en nous – un voyage magnifique nous attend ! Avant de pouvoir créer une nation, une race, une planète, nous devons unifier l’âme de notre corps/mental aveÂc notre âme. Dès le moment où nous deviendrons Un en soi, nous verrons que nous sommes devenus Un en tant qu’Humanité.

« Vous devez d’abord apporter la paix dans votre foyer, avant de pouvoir apporter la paix à votre nation. » M. Keshe

Le confinement imposé par tous les gouvernements nous aide en fait à nous relier à soi et devenir amis avec notre Âme. L’histoire suivante du peuple indigène canadien illustre très bien ce phénomène :

Grand-mère, comment puis-je vivre cette quarantaine ?

Par Elena Bernabé, Cultures des peuples indigènes. Avril 2020

« Ma fille, la quarantaine est une période spéciale, mystérieuse et sacrée. De mon temps, les nouveau-nés ne pouvaient quitter la maison pour la première fois qu’après leur 40e jour de vie. C’est une période d’attente et de préparation à une nouvelle vie. C’est la période qui produit un grand changement ».

Et comment vous préparez-vous à ce changement ?

« Par des actions simples, sincères et aimantes. Chaque matin, peigne tes longs cheveux avec dévouement et défais tous les nœuds, même les plus cachés que tu as toujours négligés. Il est temps de mettre tous les nœuds dans le peigne. Ensuite, consacre-toi à démêler même les écheveaux de tes bien-aimés. Avec patience, essaye de trouver la fin de l’écheveau, le point de départ exact du fil. Déjà avec ces actions simples mais puissantes, tu crées de l’ordre à l’extérieur et à l’intérieur de toi. En défaisant les noeuds physiques avec tes mains, tu commences à toucher tes noeuds internes ».

Et après avoir défait les nœuds, que puis-je faire, grand-mère ?

« Débarrasse-toi de tout ce qui ne fait plus partie de ta vie. Dans de nombreux rites funéraires des peuples anciens, on croit que le défunt quitte entièrement le corps le 40e jour après sa mort. Pendant ces 40 jours, ma fille, coupe-toi les cheveux, élimine les vêtements que tu n’as pas portés depuis longtemps ou dont tu ne veux plus, ouvre bien les fenêtres de ta maison pour faire sortir l’air stagnant, cultive de nouvelles pensées en abandonnant les anciennes, consacre-toi à créer de nouvelles habitudes, de nouvelles coutumes, de nouvelles traditions ».

Grand-mère, j’ai peur qu’après cet isolement rien ne change. L’homme oublie vite…

« La façon dont les autres vivront cette quarantaine ne te regarde pas. Engages-toi à changer et à ne pas oublier. Fais en sorte que cette tempête te secoue tellement qu’elle révolutionne complètement ta vie. »


Qui est ce Virus III

L’humanité a toujours été une seule, mais jusqu’à présent la « totalité » était constituée de parties dissociées, fragmentées, aliénées. Au cours des 8000 dernières années, la fraction de 1% a essayé de contrôler le reste au profit de ses gains égoïstes en matière de pouvoir et de richesse. Le reste consentait matériellement à ce schéma d’exploitation, car chacun avait la possibilité d’appliquer le schéma d’exploitation à son niveau privé de relation et de famille.

Mais en même temps, les émotions et les Âmes de chacun d’entre nous ont versé des larmes amères pendant ces mêmes 8000 ans, aspirant à un changement. Nous aspirons à un changement malgré nos propres intérêts matériels, même en dépit de nous-mêmes. Ce désir, ces souhaits provenant des cœurs et des Âmes abusés se sont rassemblés, ont accumulé leurs énergies. Et lentement, ces énergies se sont condensées, ralenties pour finalement se matérialiser sous la forme du Virus Corona.

Notre attachement au niveau matériel nous a amenés au point où nous croyons que même notre corps n’est que matière. Chez tous les êtres vivants de cette planète, l’élément calcium est le principal agent de préservation de la matière. Lorsque notre corps meurt, tout ne se décompose pas, il reste naturellement les os.

L’action principale du Virus Corona est la calcification de tout endroit où il s’installe ; le foie, le cerveau, le cœur, le sang, les reins… donc le Virus nous montre ce que nous faisons en calcifiant tout de nous, en nous montrant comment nous nous rigidifions progressivement en nous rendant immobile et mort.

« D’une certaine manière, lorsque nous continuons à être attachés au niveau de la matière, le virus Corona fera de nous une statue. Vous vouliez vous accrocher au niveau matériel à tout prix, donc, en tant que statue, vous deveniez immortel dans la forme physique. Vous vouliez utiliser la forme physique pour acquérir et posséder. Maintenant, vous avez obtenu ce que vous souhaitiez ! » M. Keshe

Jusqu’à l’apparition du virus Corona, tout le processus a été inconscient. Mais depuis le déclenchement de la pandémie en janvier/février 2020, la famille Keshe a au moins fait des recherches et publié de nombreux faits et connaissances sur le virus, ce qui a permis d’élever le niveau de connaissance et de sensibilisation. Depuis lors, les interactions et l’évolution déclenchées par le virus Corona sont devenues de plus en plus conscientes, accélérant ainsi l’effet évolutif et curatif pour l’ensemble de l’Humanité.

« Le Corona a mis l’humanité à genoux. Et si elle ne comprend pas le message du Corona, le processus ira encore plus loin. L’article scientifique montrera, à quelle profondeur le virus nous affecte. L’humanité ne peut pas échapper à ce paquet d’énergie.

Maintenant, il y a une question : comme ce pack d’énergie comprend et mute-t-il une âme ?

Ce pack énergétique fait partie de la création, il fait partie du Créateur et il amènera l’homme au point de s’arrêter et de réfléchir sur son comportement depuis 8000 ans afin d’atteindre la maturité. L’humanité n’a pas encore vu la puissance totale de ce virus !

Le plus grand problème de l’humanité est le manque de confiance dans ses propres désirs.

La seule façon pour l’homme d’accomplir cette étape est de s’élever dans l’amour ». M. Keshe


Corona, l’Extraterrestre I

Le Corona a muté dans tous les environnements de notre corps. Partout où il a initié la calcification, il était capable de copier l’information génétique des cellules qui avaient été attaquées.

Puis il a évolué d’un simple virus en une entité qui pouvait vivre « indépendamment » à l’intérieur de notre organisme et développer sa propre volonté. Maintenant, il pourrait y avoir deux entités vivant ensemble (?) dans le même organisme.

En voyant que le Corona pouvait transformer le calcium, qui est l’élément de construction essentiel de notre organisme, de l’état plasmatique à l’état de matière, la question était de savoir si le Corona serait capable de développer une structure propre, son propre corps indépendant ? Nous voyons maintenant qu’il peut le faire ; il est capable de se transformer d’un simple virus (bloc d’énergie) en une forme de vie séparée, se manifestant au niveau de la matière. Cela se fait dans les poumons ; le Corona a en fait créé une manifestation physique de lui-même à l’intérieur du corps de l’homme.

Ce processus lui permet également de « se promener parmi nous » et de choisir la personne dont il copiera les gènes dont il a besoin pour son développement. Ainsi, il pourrait devenir une toute nouvelle créature à l’intérieur de nous.

Comme il est porteur de notre ADN, il est devenu en quelque sorte « notre progéniture ». Comme il a visité tous les organes de notre corps, il est possible qu’il puisse « s’assembler » en une forme humanoïde, vivant comme une créature séparée partageant le même environnement avec nous.

Il semble que le Corona ne soit pas un phénomène temporaire comme toute autre épidémie, mais nous devrons vivre avec lui pendant longtemps – peut-être pour toujours. Et dans ce contexte, ne serait-il pas intelligent de se poser des questions comme :

Pourquoi est-il arrivé chez nous et qu’est-ce que le Corona nous apprend ?

Quels avantages pouvons-nous tirer d’une coexistence avec lui ?

Grâce à la technologie 1Cup1Life, nous pouvons « apprivoiser » le virus en ramenant le taux de mortalité à 5 %, voire 1 %, ce qui nous permet de nous investir moins dans la lutte contre le virus que dans l’apprentissage. Quelle serait la meilleure façon de prendre plaisir à vivre avec lui?


Corona, l’Extraterrestre II

Le Corona, grâce à sa capacité à transformer le calcium (composant crucial des structures de toutes les formes de vie sur cette planète) de l’état plasma à l’état de matière, pourra se donner la forme physique de son choix. S’il parvient à créer une forme physique, il développera également sa propre intelligence en se basant sur la collecte de notre intelligence acquise en visitant la totalité de l’organisme de notre corps humain.

De cette façon, l’être Corona pourra très bien utiliser la forme humaine comme un pont vers la création de sa propre forme ; c’est-à-dire qu’il pourra cloner toutes les composantes de l’être humain qu’il trouvera utiles pour son objectif. Lorsque la science conventionnelle en prendra conscience dans quelques semaines/mois, elle nous dira probablement que nous ne sommes pas confrontés à une « simple » pandémie, mais à une « prise de contrôle par une race étrangère ».

« Mais pourquoi ? »

Au lieu de poser cette question pour trouver des pistes pour mieux se défendre de la « menace », nous pourrions également prendre une autre piste, celle qui prend son départ dans notre éthique, compréhension et sagesse : « Comment pourrions-nous apprivoiser le Corona et coexister avec lui ? » Au lieu d’être ré-actif du type « Nous sommes menacés par un intrus étranger et nous devons trouver des moyens de nous protéger et de le contrôler », nous pourrions décider d’être pro-actif : « Comment pouvons-nous coexister avec un être que nous avons nous-mêmes créé et qui change suite à notre résistance face à lui ? »

En d’autres mots, sommes-nous prêts pour la prochaine étape de notre évolution ? C’est exactement la même question que nous nous avons posée pour comprendre le virus en tant que paquet d’énergie et son message : nous sommes encore à la même place. Nous avons découvert que nous avons créé le Corona pour « forcer » ou pousser la race humaine à passer à l’étape suivante, qui consiste à fonder nos vies individuelles et collectives sur le Principe Universel, l’Harmonie et l’Amour au lieu de l’argent et le pouvoir. Tout l’Univers désire que nous nous élevions au-delà du niveau matériel, au niveau de l’Âme. En termes simples, nous sommes à la croisée des chemins : sois nous sommes prêt à devenir – Jésus, Mohamed, Krishna, Bouddha, Mahavir par un “travail” de conscience … soit nous allons passer par la mort physique pour nous rendre à la même place.

Quelques uns parmi nous ont atteint un niveau de compréhension qui leur permet de voir le Corona en tant qu’ami qui nous aide à évoluer. Mais sur le plan socio-politique, nous nous accrochons à notre héritage néandertal : le combat et la fuite. Alors, chaque fois, nous trouvons une autre « excuse » de ne pas l’écouter mais de le combattre. Le Corona a donc dû développer une nouvelle ruse pour rester au sommet du processus et nous « forcer » à évoluer. Donc, toutes ces mutations sont en fait les réponses que le Corona a adoptées pour déjouer notre résistance.

De plus, les virus ont l’habitude de tout prendre et de s’établir ensuite de façon permanente dans un environnement comme le nôtre ; nous pourrions donc être contraints de quitter la planète et de trouver un autre endroit de l’Univers exempt de virus ? Mais, vu que le virus est un paquet d’énergie et peut voyager à travers l’espace sans entrave … il est fort probable qu’il nous suivra …