Hygiène de l’environnement

Le virus peut se propager par

  • Le contact physique avec d’autres humains, animaux, plantes – même tu pollen.

  • Il peut se propager par les vieilles cellules de peau morte et les pellicules des cheveux dont nous nous débarrassons; ainsi que nos empreintes digitales (gras).

  • Il est devenu environnemental : il a crée un réseau global d’îlots des son champ qui peuvent infecter tous ceux qui se trouvent dans le même espace et ont on champs similaire – sans aucun contact direct.

Votre Maison

  1. Vaporisez votre maison

  2. Placez des contenants de Plasma Liquide un peu partout; elles doivent être ouvert, sans couvercle. Les contenants absorberont toutes les énergies qui pourraient apporter un déséquilibre. Remplacez le contenu chaque jour et versez le liquide utilisé dans la toilette.

  3. Utilisez un humidificateur rempli d’eau de GaNs 1C=1L à l’entrée de votre maison ; faites-le fonctionner 24 heures sur 24.

  4. Lavez votre linge en ajoutant 500 ml d’eau de GaNs dans le cycle de lavage.

Les bocaux en verre fonctionnent comme suit : ils contiennent de l’eau salée et le virus s’épuise dans l’eau salée. C’est pourquoi l’eau usée est collectée chaque jour. Rejetez cette eau dans les toilettes.

Les médias peuvent vous dire que la pulvérisation d’eau salée ordinaire serait une défense contre le virus. Ce n’est pas vrai. Cependant, si vous utilisez l’eau salée de votre fabrication 1C/1L, le sel qu’elle contient n’est plus dans l’état matériel mais à l’état de plasma et c’est ce qui fait toute la différence.

Le meilleur médium pour pulvériser est le plasma liquide que vous conservez lorsque vous lavez le GaNS. Lorsque vous voyez des taches salées après le séchage sur les vitres par exemple, c’est un bon signe car le sel conserve l’énergie du GaNS.

N’oubliez pas non plus de vaporiser tout ce que vous apportez dans la maison avec du plasma liquide.

Les Sorties

  1. Lorsque vous sortez dans les espaces publics : emportez un vaporisateur avec du Plasma Liquide ainsi qu’un masque mouillé de Plasma Liquide.Vaporisez tous vos vêtements chaque fois que vous quittez la maison et à votre retour. Comme le virus se propage dans l’air (via le pollen par exemple), les vêtements que nous portons servent d’écran protecteur, pour « attraper » les virus. C’est particulièrement vrai si vous vaporisez vos vêtements avant de quitter la maison et à votre retour. La peau exposée invite le virus à atterrir et à se propager.

  2. Vaporisez d’abord tout ce que vous devez toucher avec du Plasma Liquide (poignées de porte, sièges, boutons d’ascenseur, etc.).

  3. Plus de poignées de main, de baisers et d’embrassades; saluez par le “namasté”. Ce sont de nouvelles habitudes importantes qui demandent une prise de conscience de tout moment…

  4. Décontaminez toujours votre argent immédiatement. Il est fait de plastique/papier et le virus peut s’y attacher par le lien des acides aminés. De nombreuses personnes l’ont touché, il peut donc être très contaminé.

  5. L’été arrive. Lorsque vous quittez la maison, portez des vêtements légers à manches longues qui exposent le moins possible la peau. Vaporisez les vêtements avec la coupe n°1 pour le haut du corps et la coupe n°2 pour le bas du corps. Vaporisez-vous de nouveau à votre retour.

Utiliser le masque

  1. Ne partagez JAMAIS votre masque ! Vaporisez-le avant de le porter.

  2. Posez et enlevez le masque toujours en touchant seulement les élastiques ; ne touchez jamais le masque lui-même.

  3. Après l’avoir utilisé, ne le jetez pas dans un sac en plastique, car vous créez un milieu propice à son développement (grâce aux liaisons C=H et à la structure d’acides aminés du plastique). La seule façon de s’en débarrasser correctement est de le vaporiser avec du Plasma Liquide, le déposer dans un sac en papier et le jeter.

« Cette 1Cup=1L doit devenir un mode de vie pour tout le monde ». M. Keshe

En tant que chercheur de connaissances, vous avez la chance d’être constamment entouré de GaNS et par là vous êtes protégé -en effet, il n’y a pas de mortalité parmi les chercheurs de connaissances jusqu’à présent.

Votre Communauté

Plus le virus Corona sera présent en terme de durée dans un espace ou sur des objets, plus nous allons le ressentir dans l’environnement. Grâce à notre bouclier invisible de la 1C/1L (sprayé), nous sentirons clairement la présence du virus Corona, par exemple dans les différentes sections d’un super marché.
Les personnes infectées laissent des traces du virus corona partout où elles restent, s’assoient ou touchent des objets. Ces paquets d’énergie de corona ne sont pas seulement des îlots isolés qui peuvent vous infecter ; comme le virus est un bloc d’énergie, toutes ces plaques se relient et créent un réseau propice à l’infection. Et lorsque ces paquets d’énergie finiront par couvrir la planète entière, nous passerons tous par le même processus d’inversion génétique que les deux médecins chinois.

Environnement communautaireC’est la procédure pour éradiquer le virus de votre ville, village ou communauté :

Chaque famille produit le plasma liquide de 1C/1L pour se protéger le corps et en pulvériser dans la maison et en produit davantage pour en accumuler et pulvériser (moteur) les rues, les parcs, les marchés, les espaces publics. La pulvérisation des espaces publics doit se poursuivre pendant au moins un an. Là nous retrouvons l’un des points majeurs du message du Corona : ‘’regardez au-delà de vous-même et de votre famille en prenant soin de votre communauté.’’

Ce que cela signifie : Souvenez-vous comment le traitement au plasma liquide de la mère de Tom Salas a sauvé son jardin de l’ouragan Maria en 2017, alors vous pouvez imaginer ce que l’application de 1C/1L à grande échelle dans une ville entière peut faire ! En raison de la teneur élevée en ZnO-GaNS, le dôme qui se créera sera un dôme de Paix, qui élèvera les Âmes de tous ceux qui sont à l’intérieur de ce dôme.

Beaucoup d’entre nous ont construit de nombreux Magravs ; ils deviennent désormais les phares de la Paix. « Nous faisons ce qu’il y a de mieux pour la race humaine et, par là , au mieux pour l’Univers tout entier. » M. Keshe