Le mot Plasma vient du mot grècque πλάσμα, qui veut dire n’importe quelle forme.

Nous commençons notre voyage dans le monde du Plasma en partant de l’état matériel – terrain connu depuis des siècles. Dans la physique conventionnelle on connaît trois états de la matière : solide, liquide et gazeux.


Il s’agit de différentes états de la matière et le Plasma n’est donc pas un état matériel du tout. De cette façon il faudrait mieux dire que

La Matière est un état du Plasma

Dans la physique conventionnelle, on peut transférer un élément d’un état dans un autre en ajoutant de l’énergie, comme la chaleur. Par exemple l’eau est dans son état habituel liquide; lorsqu’on ajoute de la chaleur, on la change en état gazeux; et en enlevant de l’énergie, on obtient l’état solide, la glace.

Pour changer un élément ou une substance dans l’état plasmique, nous ne pouvons pas utiliser juste la chaleur ou la pression… car c’est un processus complètement différent, qui se passe en trois étapes :

État Matériel ⇒ État Nano ⇒ État de GaNS ⇒ État de Plasma

Nous allons expliquer les étapes pour se rendre de l’état matériel à l’état plasmique et nous détaillerons comment l’ obtenir par la suite, en prenant d’abord l’exemple d’un fil de cuivre.

  1. Le Nano-Plaquage
    La première étape est la transition de l’état matériel vers l’état nano. Dans cette transition, les atomes de la surface d’un fil de cuivre se transforme en couches nano. Cette transition s’appelle le Nanoplaquage.
  2. Création de GaNS
    La deuxième étape comprend la création du GaNS. Le mot ‘GaNS’ est un néonyme; il se compose du suffixe de plusieurs mots anglais :
    GaNS = Gas in a nano solid state
    Cela se traduit en français
    par : un Gaz à l’état nano solide. La substance créée est gazeuse et solide en même temps et ses particules sont extrêmement petits, c’est- à-dire à l’ échelle ‘nano’.
    1 nano mètre = 1nm = 1×10−9m = 0,000 000 001 m
    Le GaNS est du Plasma, mais encore lié à un support matériel.
  3. Le Plasma Libre
    La troisième étape est la formation d’un champ de Plasma libre. Celui-ci peut être créé en laissant interagir 2 champs plasmiques ou plus – 2 GaNS ou plus. Le Plasma Libre n’a alors plus de support matériel; c’est un champ gravitationnel-magnétique invisible.

En fait le Plasma est la composante énergétique qui est au centre de toute matière; du plus grand univers jusqu’au plus petit électron.

Le processus décrit ci-haut est réversible : comme on peut ‘sublimer’ la matière en Plasma, on peut ‘condenser’ le Plasma en matière. Nous pouvons utiliser les différents champs magnétiques et gravitationnels et leurs interactions pour créer des matériaux,  de l’énergie, du mouvement etc.

Comme nous allons apprendre plus tard dans le cours, la production de GaNS est déjà une manière de créer de la matière.