Table de Matière

GaNS

Description générale

GaNS est un nouvel état de matière; une molécule d’un gaz qui apparaît sous une forme nano dans un état solide à l’échelle nano. GaNS est l’abréviation de Gaz dans un état Nano solide (en anglais ‘Gas in a Nano Solid-state). La production de GaNS n’est pas le résultat de réactions chimiques; mais le résultat de la création d’un champ plasmique qui, ensuite, se manifeste en matière.

Le GaNS est la deuxième étape de la transformation de l’état matériel à l’état de champ plasmique:

Sur l’image à droite, les champs magnétiques des particules sont représentés par des cercles mauves. Dans l’état matériel les particules (atomes) sont tellement peu chargés que les cercles sont à la périphérie des particules; ceux-ci se positionnent très proches l’un de l’autre. Dans l’état nano, les particules ont plus de force magnétique qui repousse – ils se positionnent alors avec plus de distance. Dans l’état de GaNS, la charge magnétique augmente encore, ce qui espace davantage leur distance .

La Formation de GaNS

Le GaNS se forme par l’interaction de deux champs différents dans une solution aqueuse saline. Le schéma à gauche montre comment arranger une production de GaNS :

Le tout se trouve dans un contenant en plastique contenant de l’eau saline en solution de 3.5 à 10%

  1. Une plaque de métal simple (zinc, cuivre ou fer galvanisé)

  2. Une plaque de cuivre nano revêtue

  3. un fil de connexion en cuivre entre les deux plaques

  4. Le niveau d’eau: les plaques ne devraient pas toucher le fond et leur connexion avec le fil devrait se faire au- dessus le niveau d’eau.

  5. Le GaNS va s’accumuler au fond du contenant

Si on n’utilise pas d’électricité, le processus de formation de GaNS va prendre environ trois semaines.

Contrairement aux particules nano qui restent liées à leur base matérielle (le cuivre), les particules de GaNS ne sont pas attachées à un support matériel. Les particules du GaNS ne sont pas liées entre elles non plus – elles sont mono-atomiques. Chaque particule de GaNS est comme un petit soleil solitaire qui irradie continuellement de son énergie  vers l’extérieur. Et parce que les particules sont libres, elles émettent des champs d’énergie beaucoup plus forts que n’importe quel élément à l’état matière ou nano. Comme des aimants, les particules de GaNS sont à la fois émettrices (=magnétiques) et réceptives (=gravitationnelles).
Les sédiments de GaNS au fond du contenant représentent des millions et millions de champs. Chaque plasma interagit avec tous les autres plasmas. Et ceux-ci interagissent également – d’une intensité plus faible -avec tous les autres éléments autour.

Nous connaissons quatre GaNS de base :

CO2, CuO, ZnO, CH3

ainsi que leurs acides aminés (C-O-H-N).

Les plantes produisent du GaNS-CO2 continuellement de leurs feuilles. Notre façon de produire du GaNS imite le fonctionnement des plantes.

Nous observons que le dessus d’une feuille est différente du dessous. Ce sont les acides aminés qui rendent les surfaces différentes. Au dessous des feuilles correspond la plaque de zinc que nous utilisons pour former du GaNS, qui est lié au carbone; c’est là que se trouvent les ouvertures vers l’extérieur qui s’appellent ‘stomates’ et qui permettent à la feuille d’avoir un échange avec l’atmosphère. Par contre le dessus des feuilles correspond à la plaque de cuivre nano revêtue; celui-ci est lié à l’oxygène. Le fait que chaque plante ait des formes de feuilles différentes nous montre que chaque plante crée une autre version de GaNS-CO2.

Les étapes de la formation du GaNS

  1. La production de GaNS vient d’une interaction entre deux éléments : une plaque de cuivre nano-revêtue (Cu-np) et une plaque d’un autre métal simple placée dans un milieu d’eau salée.
  2. Dans l’exemple du GaNS-CO2, cette interaction crée un nouveau champ ayant la force du carbone (C).
  3. Le C se lie à l’oxygène (O) dissous dans l’eau pour former le GaNS-CO2 (oxydation).

  4. Le champ d’interaction qui crée le GaNS-CO2 grandit avec le temps et attire de l’air environnant d’autres CO2 au niveau plasmique .
  5. Une fois que la réserve d’oxygène dissoute dans l’eau est épuisée, une couche d’acides aminés (COHN) se forme alors que la production de GaNS diminue.

La sorte de GaNS produite est déterminée par la différence entre les poids atomiques des deux plaques en métal. On trouve les poids atomiques dans la table périodique des éléments. Dans notre exemple du GaNS-CO2 :

  • Le Zn a une masse atomique de 65

  • Le Cu a une masse atomique de 63; le Cu-np a 5% moins de masse que le Cu simple = 59

  • La différence entre les deux est 65-59=6; ce qui est le numéro atomique du C

Au niveau spirituel, nous avons appris qu’au centre de tout élément existe une ‘vacuité’, un espace vide de matière mais comblé par l’énergie – le siège de l’âme de l’élément. Ça veut dire que tous les éléments ont une âme. Dans la génération du GaNS les âmes des deux éléments ( le zinc simple et le cuivre nano-plaqué par exemple) se combinent pour former une nouvelle âme, une âme collective à partir de ce GaNS.


Nous avons quatre GaNS de base qui sont utilisés dans les différentes applications de santé, en environnement, en agriculture, en transport et en énergie. La table suivante vous donne une vue d’ensemble des quatre GaNS de base.