Comment le corps crée la matière

 

Nous avons appris que les aliments que nous absorbons – que ce soit sous forme plasmique ou à l’état de matière – sont transportés à travers les parois de l’intestin dans le système lymphatique sous forme de champs plasmiques seulement – jamais sous une forme matérielle.

À l’endroit où le corps a besoin de convertir les champs plasmiques en matière, il le fait par l’interaction du système sanguin, qui est le porteur d’émotions, avec le système nerveux/cerveau, qui est le composant physique, jusqu’à l’environnement de la lymphe. Les deux composants actifs modifient la salinité de la lymphe à cet endroit. Ce changement est le facteur décisif de ce qui va se manifester à cet endroit.

C’est aussi la façon dont les maladies se manifestent dans le corps : par exemple si le mental détermine qu’il y a un problème émotionnel avec la mère et que le problème est si grave que la volonté de vivre n’est plus supporté, le champ émotionnel change la salinité de la lymphe qui mène à la formation du cancer.

Si on veut éradiquer le cancer, on peut alors changer soit le côté émotionnel, soit le côté physique ; les deux entraîneront le changement de l’environnement lymphatique, ce qui ne permettra plus par exemple la manifestation du calcium en tant que germe du cancer.

De cette façon, le germe est éliminé et la tumeur s’effondre. Le germe a une force gravitationnelle très élevée qui tire constamment beaucoup d’énergie de son environnement ambiant. Une fois le germe enlevé, les cellules tumorales n’ont plus rien à quoi s’accrocher et elles s’effondrent également en acides aminés non spécifiques qui peuvent être absorbés par l’organisme ou rejetés.

Notre système neuronal (physique) fonctionne en courant continu tandis que notre flux sanguin (émotionnel) fonctionne en courant alternatif . La matière sera créée là où les deux systèmes trouvent leur dénominateur commun dans l’intensité de leurs champs. De la même manière tous les éléments de cette planète sont créés dans les couches supérieures de l’atmosphère par l’interaction entre les champs du soleil et de la terre.

Si un nerf est coupé, la partie du corps sera paralysée mais la plaie se guérira et la partie du corps restera en vie ; si, par contre, le vaisseau sanguin est coupé, le doigt va pourrir parce que le courant alternant du flux sanguin va manquer ; celui-ci est nécessaire  pour convertir l’énergie plasmique dans la lymphe en GaNS-matière et ensuite en matière.


Limite de température de notre corps

Notre corps est composé d’acides aminés liés à certains minéraux : COHN+Ca, K, Mg… si vous regardez le poids atomique des acides aminés non spécifiques, vous trouverez : COHN = 12+16+1+14 = 43. Et les médecins disent que dès que la température corporelle dépasse 42-43ºC, les cellules du cerveau meurent car les acides aminés se désintègrent. L’élément le plus crucial pour les acides aminés est le Ca, qui a le poids atomique de 40. Aussi longtemps que COHN et Ca sont en perpétuelle interaction, ils demeurent liés et la vie physique peut se poursuivre. Lorsque la température ambiante atteint 40+, les champs entre les acides aminés et le Ca s’égalisent ( ont la même force), ce qui a pour effet que leur interaction cesse et qu’ils se séparent ; le continuum physique est donc interrompu.

Si nous pouvions transférer ailleurs l’énergie représentée par les 40ºC , l’interaction entre COHN et Ca ne serait pas interrompue et pourrait continuer – alors nous aurions rendu le système physique indépendant de la température. Et il y a des animaux capables de négocier des températures très élevées, par exemple les Tardigrades – sont capables de dévier une température excessive via des nanomatériaux dans la peau qui agissent tels des boucliers déviant la chaleur.

Comme chaque aspect physique de l’homme est créé par l’interaction entre l’Âme et le système corporel-mental (émotions, circulation sanguine), nous pourrions nous adapter à n’importe quel environnement si nous laissions l’Âme prendre le relais et faire le travail, car le seul but de l’Âme est de nous procurer une expérience agréable satisfaisante. Le schéma de gauche illustre ceci : l’interaction entre l’Âme (soleil) et la forme physique peut se trouver à différents niveaux émotionnels (cercles A à C). À chaque niveau émotionnel correspond visuellement une certaine distance par rapport à l’Âme. Au niveau le plus faible (A), nous serions à l’emplacement le plus éloigné de l’Âme et nous ressentirions une émotion de colère ou de peur ; au niveau (B), un peu plus proche, nous ressentirions le plaisir. Plus nous nous rapprocherions de l’Âme (C) , plus nous pourrions ressentir quelque chose telle la joie sans raison ou l’amour inconditionnel.


Coeur

Par M.Keshe (165th KSW) @ 1:52:00

Les quatre chambres du coeur sont liés chacune à une acide aminée. Ils sont dans l’état matériel et leur interaction crée la force de champ des émotions. C’est ça la raison pourquoi on a des palpitation du coeur lorsqu’on monte en amour.


Luette (uvula)

C’est la « petite langue » en arrière de la gorge. Elle est un indicateur d’émotionalité: si elle touche la langue, elle veut s’exprimer, l’émotionalité frappe à la porte de le physicalité. Souvent l’expression n’est pas permise – on ne veut pas ouvrir la bouche, on a peur de montrer sa luette.


Cerveau

cerveau1

  1. Amygdale (émotionnel de base)
  2. Hypothalamus (contrôle des fonctions corporelles)
  3. Corpus callosum (coordination des deux hémisphères)
  4. Hippocampe, Cortex entorhinal (mémoire)
  5. Tronc cérébral (fonctions corporel de base)
  6. Dorsolatéral préfrontal (exécutif, logique)

Les formations extra corticales :

*L’hypothalamus, situé dans le plancher du 3e ventricule, occupe le sommet de la hiérarchie neuro-végétative. C’est pourquoi ce sont des influx d’origine hypothalamique qui déclenchent toute la gamme des réactions viscérales liées à l’expression des émotions : variation de diamètre de la pupille, dilatation ou contraction des vaisseaux cutanés (rougissement ou blêmissement), variation des rythmes respiratoire et cardiaque, relâchement des sphincters, émission des larmes, hérissement des poils, sudation…
Ces réactions hypothalamiques peuvent être déclenchées par des influx venant du thalamus ou du rhinencéphale.

*Le thalamus sert de relais général à toutes les formes de sensibilité.
L’excitation des diverses régions du thalamus permet d’obtenir toutes les réactions émotionnelles, qu’elles soient somatiques (cris, tremblements… déclenchés par l’intermédiaire des noyaux gris moteurs) ou viscérales.

Développement du cerveau

M.Keshe 172nd KSW@2:35:00

L’enfant, après la naissance jusqu’à l’age de 5 a besoin une quantité suffisante d’acide folique (vitamine B9 et levure fraîche) qui permet la division des cellules, spécialement des cellules du cerveau.

 


Luette (uvula)

C’est la « petite langue » en arrière de la gorge. Elle est un indicateur d’émotionalité: si elle touche la langue, elle veut s’exprimer, l’émotionalité frappe à la porte de le physicalité. Souvent l’expression n’est pas permise – on ne veut pas ouvrir la bouche, on a peur de montrer sa luette


Lymphe

Le système lymphatique ne sert pas à néttoyer ou purifier l’organisme mais seulement à la nutrition, contrairement à ce qui est enseigné.
à gauche: hémoglobine ( Fe) à droite chlorophyle (Mg); les êtres verticaux et nous ne sommes pas très différents – juste Mg visàvis du Fe…

La lymphe est créée dans les OS des cellules précurseurs, qui maturent en cellules B et T par l’intervention du Cobalt sous frome plasma donc non radio active. C’est là ou se décide la conductivité ou la résistivité des cellules B. Ce moment est capital. Les cellules T s’occupent du transfère de la nourriture et remplit également une fonction majeure dans le système immunitaire. Les cellules B qui sont contrôlé par le centre émotionnel peuvent être dans un état conductif (=ils encouragent les cellules T de faire leur travail); ou ils sont resisitif (= ils empêchent le fonctionnement des cellules T).

 

 

 

 

 

 

 

 


Mains et pieds

Chaque doigt est une connexion à l’énergie universelle. Les lignes sur le mains et sur les orteils représentent la structure musculaire du membre; elles correspondent à des champs spécifiques qui vont être absorbé ou émises.

Les mains correspondent au corps émotionnel; les pieds au corps physique. Les derniers sont très court parce que leur point de recevoir l’énergie est très proche : la Terre. Avec les mains nos absorbons de l’atmosphère dont nous avons besoin. C’est une différence que nous avons avec les animaux à 4 pattes – eux absorbent seulement l’énergie de la terre pendant que nous avons deux sources dont vous puisez. Dans la même ligne d’observation : les gens qui sont grands ont un comportement différent que ceux qui sont de petite taille. Et des amputations résultent dans des changements de comportement en aval. Cela explique également pourquoi les lavements du corps avec du PL est si efficace – car ce traitement englobe tout le corps! Et nous y trouvons aussi la preuve que :

« Nous absorbant 80% de notre énergie de l’environnement – et ne pas de la nourriture matérielle! »

Même nos cheveux sont des transmetteur de différents énergies. Ainsi la ligne de la chevelure est important. Lorsque nos cheveux changent de notre couleur habituelle vers le gris, ou bien nous perdons nos cheveux – nos émotions changent également.

La même représentation se trouve dans la main:

L’index et le majeur représentent l’émotinalité; l’annuaire et l’auriculaire représentent la physicalité (ils sont à l’extrimité) et le pousse (au centre) – l’âme.

hand spaceDans l’espace nous avons beaucoup moins besion de physicalité et d’émotionalité (lié à cette physicalité). Le geste correspond à l’autre image.

En plus la forme de la main est représentative pour l’équilibre ou non du système d’une personne:

  • les doigts qui bougent facilement vers l’extérieur disent: « je peux tout donner, je n’ai rien à cacher »
  • les doigts qui sont plus courbés (ce qui donne une main plus fermée) ne peuvent pas donner autant.

Poumons

Chaque partie du poumon est responsable de certaines énergies.

Sang

… n’est pas seulement transporteur de nutriments, oxygène etc mais aussi il véhicule nos émotions; il fait les connections de chaque cellule avec nos émotions. C’est la raison pour laquelle nous sentons toutes choses reliées à notre corps: soit qu’on se fait mal si on se frappe le doigt avec un marteau, soit qu’on a un bon sentiment si quelqu’un d’autre nous caresse la joue.
Alors nous pouvons nourrir nos émotions en leur fournissant du PL-ZnO. Si on cible l’application du ZnO au sang, celui-ci va le transférer immédiatement au centre émotionnel.


Squelette 1

Par Lisa Mac Donald

La structure osseuse est une usine de transformation du plasma. La structure physique de nos os présente une multitude de dentelures, de fissures et de trous sur toute la structure de l’os. Ceci n’est pas le résultat d’un développement aléatoire.

La structure osseuse est reliée au reste du corps par un réseau très complexe et dense de vaisseaux sanguins ; sans ces vaisseaux, les systèmes immunitaire et lymphatique ne pourraient pas fonctionner.

Si le corps est attaqué par des germes ou des virus, où est située la technologie de défense ? Le corps est protégé de façon sécuritaire dans le centre des os, de la moelle osseuse, en particulier dans les fémurs. C’est là que les globules rouges et blancs se reproduisent. Sans eux, le cœur ( la partie physique et émotionnelle) ne pourrait pas fonctionner.

Pour bien comprendre la fonction des os, il faut commencer par comprendre la structure des matériaux nano , c’est-à-dire la fonction du champ magnétique gravitationnel dans le matériau nano .

Les nano couches créées sur la plaque de cuivre ont exactement la même structure que les nano couches à l’intérieur des os de votre corps : le positionnement du champ magnétique et gravitationnel crée les espaces entre les nano particules sur la plaque de cuivre ; les espaces dans la structure osseuse fonctionnent exactement de la même manière.

La structure nano des os agit comme un filtre qui peut par exemple extraire des acides aminés particuliers de la lymphe afin de créer les lymphocytes T et B de votre système immunitaire à l’intérieur de la moelle osseuse.

La conversion se fait par les différents trous et alvéoles de la structure nano et par la structure globale de l’os également .

Un autre exemple est l’utilisation du phosphore dans la construction de la structure osseuse. Il n’y a pas de transfert de phosphore matériel de la lymphe vers la moelle osseuse. Seul le phosphore sous sa forme plasmique est transféré à travers les parois des intestins dans la lymphe, puis dans les os. Lorsque l’énergie plasmique du phosphore correspond à l’énergie magnétique gravitationnelle générée dans la structure de l’os, cette énergie est alors convertie en phosphore matériel.

Quand on regarde la structure de l’os, le centre s’accorde pour absorber principalement les minéraux, alors que les couches extérieures vont attirer des matériaux plus complexes.

La structure très complexe des os est totalement adaptée au champ magnétique gravitationnel de la planète terre; et elle peut par conséquent absorber et transformer tous les éléments qui existent sur la planète.

Si vous transformiez les os en modifiant une partie de sa structure nano osseuse par exemple, ou en comblant ses trous, vous constateriez que l’ensemble du fonctionnement de l’os sera compromis à long terme.

A l’opposé, si vous vous cassez un os aujourd’hui et que vous regardiez à nouveau le même os après sa guérison, vous trouveriez les mêmes trous dans la même position, la même structure capable de créer le même type de champ magnétique gravitationnel pour absorber la bonne force lymphatique nécessaire dans l’os.

Toute la structure nano de l’os est reliée à la partie centrale du cerveau et, en même temps, à toutes les cellules et organes du corps, de sorte que ce qui est nécessaire peut être extrait de la lymphe et être transformé. Selon les besoins du corps, le cerveau envoie l’information directement à la structure osseuse afin que les matériaux nécessaires soient extraits de la nourriture, transformés en plasma et ensuite envoyés dans le sang et la lymphe là où il est nécessaire dans le corps.

Squelette 2

Par Lisa Mac Donald

Il y a un lien entre notre structure osseuse et nos émotions. Nous sommes une âme dans un corps physique (point violet). L’interaction de notre âme et notre corps crée nos émotions (cercle brun). Le cercle vert comprend la représentation du corps physique dans le cerveau. Nos émotions sont notre GPS ; il nous dit en temps réel si nous sommes alignés avec l’âme ou non.

Notre âme a besoin d’une structure physique pour pouvoir faire cette expérience exaltante du monde physique. Nous avons aussi notre partie émotionnelle, notre esprit, qui a besoin d’être logé. Entre l’âme et notre partie émotionnelle (l’esprit), un compromis s’est avéré nécessaire sur la façon de les protéger tous les deux dans le corps physique.

Fondamentalement, notre âme n’a pas besoin d’une structure physique pour exister dans l’univers. Cependant, pour exister sur terre, dans ces conditions, nous devons créer une structure physique qui abritera et protégera notre âme.

Ce corps physique doit être capable de recevoir et de traiter l’énergie pour soutenir la partie émotionnelle et la partie Âme durant notre cycle de vie.

Tous ses organes et fonctions sont logés dans ce corps, protégés d’une certaine manière par la structure du squelette dur.

Par exemple nous avons besoin des poumons pour soutenir la vie, donc nous devons les protéger ; nous le faisons avec la cage thoracique. Nous avons aussi notre cœur juste à côté de nos poumons, protégé par la même cage thoracique. Pourquoi notre moelle osseuse est-elle protégée au centre de nos os ? Pourquoi avons-nous un crâne qui protège notre cerveau ?

La structure de l’os est déterminée par la partie émotionnelle du cerveau, pour garantir la survie de la partie physique, qui à son tour peut garantir la survie de la partie émotionnelle et de l’âme.

Dans chaque partie du corps humain, nous avons différentes glandes qui contrôlent le fonctionnement des différents organes. Les fonctions centrales sont gérées par le cerveau et les glandes situées à côté de celui-ci ; les fonctions auxiliaires ont été réparties dans les différentes parties du corps.

La structure osseuse de notre corps est si importante que le cerveau prend l’entière responsabilité du fonctionnement de nos os. Elle est si vitale à l’existence continue de l’âme qu’elle ne permet à aucune autre partie du corps de contrôler les os.

Si le système de santé actuel pouvait réaliser cet état de fait, il comprendrait à quel point il est facile de contrôler les maladies par la partie émotionnelle (l’esprit), les os et la structure des os, la moelle, les globules rouges et les globules blancs.

Après le cerveau, la structure osseuse est l’un des systèmes les plus compliqués et les plus sophistiqués de l’organisme. Chaque point, chaque pièce, chaque position de l’os est spécifiquement créée par rapport aux champs magnétiques gravitationnels de tous les minéraux, vitamines et métaux qui existent sur cette planète.

La structure osseuse constitue un champ magnétique gravitationnel total déposé au niveau nanométrique, exactement comme les plaques de cuivre que nous avons montrées dans la production du GaNS. Lorsque vous rassemblez différentes énergies, différents champs magnétiques gravitationnels et que vous les faites interagir d’une manière spécifique que le cerveau et la partie émotionnelle décident, vous pouvez alors créer n’importe quel matériau dont le corps a besoin. C’est exactement la fonction des os.

Cela nous ramène à l’observation que l’homme n’utilise que 5 à 15 % du cerveau. Pourquoi est-il si grand alors ? Pourquoi le corps s’est-il  embarrassé des 85% restants si nous ne les utilisons pas ?

Toutes ces parties du cerveau qui, selon nous, ne sont pas utilisées, surveillent en permanence la production, le fonctionnement et l’entretien de la structure osseuse. La majeure partie du cerveau, la partie physique, est allouée au développement des différents champs magnétiques et gravitationnels de ces os. Sans l’os, la partie émotionnelle n’existerait pas.

Chaque structure osseuse correspond à un certain matériau dont le corps a besoin. Ainsi, le cerveau sait ce qui est nécessaire et quand. Et comme il doit garantir sa propre survie, une grande partie du système opératoire du cerveau fonctionne à chaque seconde en maintenant, changeant, allouant, convertissant, extrayant, fournissant la matière à l’os pour le reste du corps.

Chaque structure de l’os dans tout notre corps, chaque forme du doigt de l’os, est directement liée au besoin et à la demande de la partie émotionnelle.

Si le monde de la science le comprend aujourd’hui, on comprendra pourquoi, avec l’âge, nous devenons frêles et nous avons des problèmes avec nos os. Cela se produit parce que le corps ne veut pas exister après un certain point. La partie émotionnelle contrôle le corps physique par l’os, ainsi que par les globules rouges, par les globules blancs et par le système immunitaire. Beaucoup de raisons pour lesquelles l’homme meurt ou l’homme choisit de mourir, ou le corps choisit d’en finir avec la partie physique, est que la partie émotionnelle ne voit plus aucune raison de rester connecté, de vivre ; et la partie physique, qui est contrôlée par la moelle osseuse, fait le travail, essayant d’y mettre fin, d’une manière ou d’une autre.


Dans la technologie du Plasma, nous travaillons avec les os de manière totalement différente. Lorsque nous traitons le corps, nous apprenons à créer ou à modifier les champs magnétiques gravitationnels dans l’os, ce qui peut mener à la production de ce qui est nécessaire.

L’émotion dicte la structure de l’os qui a un impact sur l’ensemble du corps.


Thymus

bodymagrav

Le poumon droite, le poumon gauche et le cœur forment la base de la formation étoile du corps; avec le cerveau la formation étoile est complète. Elle crée le plasma libre au niveau du Thymus. Ce plasma peut être fort ou faible, harmonieux ou inharmonieux dépendant de la qualité de la « collaboration » des 4 réacteurs. Il est décidé – généralement sans notre conscience – si nous sommes malades ou en santé, si nous absorbons ce que notre corps a besoin ou pas…

Les cellules T (système immunitaire) et les cellules B jouent un rôle important dans ce contexte.
Les cellules T agissent au niveau physique: l’absorption des champs magravs, des énergies pour les transporter au foie. Les Cellules B représentent le côté émotionnel (mais livrées matériellement); elles peuvent conduire ou résister au travail des cellules T. Les cellules T ne peuvent pas livrer l’énergie lorsque les cellules B sont non réceptives. Elles sont une belle métaphore pour notre résistance (celle de ne pas recevoir un quelconque traitement et celle de ne pas offrir ou donner…).
Toutes les deux formes de cellules sont contrôlées par le Thymus; le côté gauche contrôlé par le cerveau droite et le côté droite par le cerveau gauche.


 Sommeil

Pendant notre sommeil, notre âme laisse son aspect physique en charge du corps. Pendant ce temps, l’âme est libre de voyager dans d’autres dimensions – ce que nous appelons ‘rêver’. Pendant qu’elle voyage, elle reste liée à son aspect physique , qui est lié à son corps.