Positionnement du plasma

Les aimants ronds se prêtent très bien à l’observation du comportement du plasma. Lorsqu’on place 3 aimants sur une surface plane, chacun d’eux va trouver sa position d’équilibre en rapport avec les 2 autres (partie gauche de l’image).

Si, par la suite, on approche un autre aimant de cette constellation, les 3 autres vont naturellement s’ajuster dans leur position pour rétablir l’équilibre (partie droite de l’image).

Quelle est la force qui fait bouger les aimants individuellement et leur permet de se positionner?

Les aimants comme les plasmas génèrent des forces gravitationnelles et des forces magnétiques. Deux forces du même type se repoussent et deux forces du type différent s’attirent. Ce qui explique l’équilibre des forces magnétiques et gravitationnelles. L’équilibre entre attraction et répulsion détermine le positionnement. La distance qui se crée entre eux, leur permet en même temps de bouger librement.

Tout l’univers est constitué de plasmas qui s’organisent dynamiquement par leur force gravitationnelle et magnétique. L’équilibre est dynamique car les corps célestes sont dans un mouvement perpétuel; et leur trajet dessine la ligne d’équilibre avec tous les autres corps avec lesquels ils interagissent.

Nous observons le même jeu sur le plan des atomes – le proton et l’électron sont également des entités indépendantes, chacune avec ses propres champs. L’électron garde sa position équilibrée avec le proton en suivant une orbite autour du proton à une certaine distance. Cette distance est proportionnelle aux forces Magrav des deux entités; plus les champs respectifs sont forts, plus la distance entre elles est grande. Cela suggère que la ” solidité ” perçue des objets est basée sur les forces invisibles de Magrav ; si nous pourrions changer la charge de notre doigt, nous pourrions facilement passer à travers un plateau de table.
C’est le même mécanisme qui est observé entre la terre et le soleil, le système solaire et la galaxie, la galaxie et l’univers, toi et moi…

Nous appelons cette quête de l’équilibre entre deux entités, ce mouvement perpétuel entre deux plasmas : le Positionnement du Plasma. Les positionnements se font continuellement et perpétuellement car rien dans l’Univers n’est statique, ne reste à sa place – tout bouge tout le temps. C’est cela qui rend les interactions et les positions dynamiques. Il ne s’agit pas d’une seule source d’énergie en particulier – c’est chaque plasma qui entretient ce dynamisme. Dans ces interactions, chaque plasma nourrit les autres et est nourrit par les autres à travers les champs magnétiques qui sortent et les champs gravitationnels qui rentrent.

Nous observons dans le processus de nano-plaquage que les particules nano se comportent comme des entités plasmiques. Les particules matérielles du cuivre, par exemple, les atomes du cuivre ont une petite charge, se repoussent peu, donc sont très collées ensemble. Après leur transformation en particules nano leur charge augmente. En conséquence il existe plus de distance entre elles. Chaque particule nano a son propre champ qui détermine la position et la distance les unes envers les autres.