Sandor Kakashi élevé au niveau de l’Âme Universelle

Nous témoignons du décès de Sandor Kakasi à 11h11 le 22 octobre 2019. Sandor était un grand professeur et un chercheur de connaissances, et il manquera à beaucoup de monde. Le 299e KSW est principalement consacré à la mémoire de Sandor. 

Il est suggéré que le plus de personnes puissent aider la famille de Sandor en ces temps difficiles (le poids financier des funérailles), en faisant un don sur le compte de sa femme Tamara. Voici les coordonnées bancaires :

Titulaire du compte DEME TAMARA

IBAN HU 55 14100031-28483149-01000004

SWIFT code MAVOHUHB

Souhait pour Sandor Kakashi

Nous souhaitons et donnons librement de notre Âme à Sandor Kakashi, membre de l’équipe de base, dans son nouveau grand voyage vers la Communauté Universelle. Nous donnons de notre âme à la famille et aux amis de Sandor afin de pouvoir vivre la transition de Sandor facilement et dans la joie.

La Fondation Keshe. Nous sommes présents. 22 octobre 2019 

Vous pouvez trouver l’héritage de Sandor, ses enseignements sur son canal youtube en suivant ce lien.

Certains d’entre nous se demandent pourquoi le KF ne l’a pas sauvé. 

La réponse est simple:  Sandor, en accord avec son Âme, a décidé de prendre ce chemin. La KF n’est pas ici pour interférer avec la vie physique, ni avec l’Âme. L’adhésion à la KF ne représente pas non plus un billet pour la vie éternelle ou la santé éternelle. La KF se préoccupe de l’Âme – non de la forme physique. La transition en quittant corps physique est le chemin que nous prenons tout naturellement à ce niveau de compréhension. C’est l’Âme de Sandor qui a décidé et l’Âme ainsi que la volonté de chacun-e est sacro-sainte. 

Voici la vidéo célébrant le passage de Sandor sur cette planète ainsi que les hommages personnels qui lui ont été rendus par d’autres chercheurs de connaissances.

“Il a assez reçu pour être élevé. N’oubliez pas qu’il porte l’âme de l’équipe centrale. Le choix a été le sien.”     M.Keshe

Quand il a quitté le corps, il a rejoint l’Âme collective, l’Âme du Créateur. Appeler cette transition “mort” ne semble pas rendre justice – c’est plutôt une naissance dans une nouvelle dimension – au-delà de notre imagination.

Profitons de cette occasion pour examiner de plus près ce phénomène autrefois connu sous le nom de “mort”. La plupart d’entre nous pensent que la mort physique est une fin à notre vie ; la plupart d’entre nous espèrent qu’il y aura une sorte de “vie après la mort” dans une dimension au-delà de la matière. La Science du Plasma, cependant, nous dit que nous sommes avant tout des êtres vibratoires, des Âmes, que nous faisons partie à la fois de l’Âme du Créateur et d’une personnalité incarnée. Plus précisément, nous sommes une trilogie : 

  1. l’Âme, qui fait de nous une partie du Créateur, la plus grande partie de nous

  2. l’Esprit ou les émotions ; M.Keshe appelle son âme de la forme physique: la plus petite partie de nous, notre personnalité

  3. le corps

Nous sommes d’abord et avant tout une Âme et, en tant que telle, une partie de l’énergie qui crée les mondes, l’Âme du Créateur. À un moment donné, nous avons eu le désir de nous lancer dans cette aventure exaltante de vivre dans le monde physique. et c’est ainsi que notre Âme, en utilisant le filtre de notre mental, a créé le corps conforme à l’environnement de la planète Terre.

Enfant, nous étions proches de notre Âme, nous aimions tant ce voyage… mais avec le temps, le conditionnement de nos parents, de nos professeurs, de la société nous a rendus sceptiques, incrédules, nous a fait perdre notre spontanéité innocente… lentement notre exaltation s’estompe pour apparaître en peur, insécurité, ennui… lentement une faille entre notre moi et notre Âme s’est ouverte…

Vivre notre vie distancée de notre Âme lui est totalement inacceptable; elle essaie de nous en faire prendre conscience en nous apportant sentiments négatifs, maladie, douleur et souffrance. Elle tente de nous montrer ce que nous lui faisons, le résultat de notre désalignement. Comme la communication entre notre Âme et notre personnalité se fait au niveau des émotions et du corps, celui-ci devient le champ de bataille entre notre personnalité et notre Âme. Si nous ne comprenons pas, ce conflit va s’aggraver, la tension va monter jusqu’à ce que notre corps ne puisse plus la supporter et la connexion se rompt. S’ensuit la mort du corps physique, l’oiseau de l’Âme sort de la cage …

Il est tout à fait naturel qu’après cette séparation, le sentiment dominant est le Soulagement ; le relâchement de la résistance et du contrôle. C’est une expérience glorieuse, exaltante et satisfaisante. 

Nous réapparaissons de l’autre côté, dans le non-physique, mais nous sommes toujours une partie vivante de ce qui se passe ici à la Fine Pointe, le moment présent. Notre attention est concentrée sur ce qui se passe dans les choses qui nous intéressaient avant cette transition, mais cette fois sans résistance. 

C’est comme si on continuait sa vie sans résistance. 

C’est comme si on connaissait tous ceux qu’on connaissait sans résistance. 

C’est comme parcourir la liste de nos contacts et les aimer tous : sans résistance.

Nous nous souvenons de tous les bons moments et nous nous sentons appréciés pour tout. Nous reprenons pied sur ce que nous sommes vraiment, nous redevenons cet enfant exalté. L’autre côté n’est pas une question de repos, de sommeil ou de plans pour la prochaine réémergence dans le domaine physique – c’est être dans le moment présent sans résistance d’après un point de vue plus clair.

Notre énergie veut revenir encore et encore dans cette version vivante des sens tactile, visuelle, de l’odorat, de l’audition, du sens gustatif, du toucher que nous apprécions tant. Peux-tu le sentir actuellement?

En fait, le domaine éthérique, le “lieu” où les gens vont après leur “mort” est précisément l’endroit où notre âme habite. Et nous n’avons pas à attendre la fin de notre vie physique pour nous aligner avec notre Âme. Tout est là, ici et maintenant ; nous avons juste à ne pas résister et toutes les portes nous seront ouvertes.

Anita Moorjani décrit dans son livre ce qu’elle a vécu dans son expérience de mort imminente. Son histoire corrobore avec beaucoup de partages que M.Keshe expose dans ses enseignements sur l’Âme ; et corrobore également avec les leçons des Maîtres de l’Extrême-Orient (par Baird Spalding), avec Anastasia, Abraham Hicks et autres. 

Voici quelques passages du livre d’Anita Moorjani que j’aimerais vous offrir:

“Soudain, j’ai été secouée de réaliser que Dieu n’est pas un être, mais un état… et que j’étais maintenant dans cet état !”

“J’ai compris que je ne pouvais trouver la vraie joie et le vrai bonheur d’être aimée qu’en me tournant vers l’intérieur, en me rapprochant de mon Âme et en faisant ce qui me donne la joie. J’ai découvert que lorsque je me sens perdue, cela signifie que j’ai perdu la connexion à mon Âme, cela a tendance à se produire lorsque je renonce à mon pouvoir en faveur de sources extérieures comme la télévision, les journaux, mes pairs, mes croyances culturelles et sociales et ainsi de suite”.

De l’autre côté, j’étais connectée à l’univers entier et à tout son contenu ; et il était vivant, dynamique et conscient. J’ai découvert que chacune de mes pensées, émotions et actions avait un effet sur le Tout. En fait, l’Univers entier était une extension de moi. Nous sommes tous co-créateurs de ce monde.

J’ai le sentiment que nous choisissons de nous incarner dans un corps matériel pour exprimer l’amour, la passion et toute la gamme des autres émotions humaines qui ne nous sont pas accessibles dans un état de conscience pure et d’Unicité. Nous sommes ici pour expérimenter et faire évoluer cet univers matériel, ainsi que nos existences personnelles en son sein. 

Oh mon Dieu, si seulement j’avais su que nous sommes venus ici seulement pour nous sentir bien dans notre peau et aimer la vie – juste nous exprimer et avoir du plaisir à le faire !

Je voudrais que vous sachiez que toutes les parties de vous sont belles – votre ego, votre intellect, votre corps et votre esprit. C’est ce que vous êtes : une belle création de cet Univers. Chaque aspect de toi est parfait. Il n’y a rien à libérer, rien à pardonner, rien à devenir. Vous êtes déjà tout ce que vous devez être.


Expérience de mort imminente

La vidéo originale est ici

Quand le non-physique est expliqué par quelqu’un qui a été dans l’au-delà et qui en est revenu, tout ce qu’il dit dépend de la fréquence vibratoire sur laquelle il se trouve; parce que votre fréquence vibratoire décide des pensées que vous avez et vos pensées choisiront vos mots. Ce que ces gens font, c’est traduire leurs expériences du non physique en physique et chaque traduction dépend de la fréquence à laquelle le traducteur se trouve, ses intentions et ses désirs.

Alors ?

Si nous étions à votre place, nous ne prendrions les dires de personne par rapport à ce que nous avons à vivre. Vous pouvez obtenir la base de ce que nous savons des Lois de l’Univers et ensuite les pratiquer à travers votre propre exposition à la vie. Trouvez vos propres résonances avec ce que vous voulez et ne prenez le conseil de personne, car personne n’a la même perspective que vous.

En fait, le domaine non physique, le “lieu” où les gens vont pour vivre leur expérience de mort imminente, est l’endroit où vos êtres intérieurs habitent depuis toujours , et où nous vivons là aussi. Et vous n’avez pas besoin de vivre une expérience de mort imminente pour savoir qui nous sommes ou ce que nous ressentons – vous n’avez qu’à vous immerger dans votre monde et découvrir si vous nous laissez entrer ou si vous nous résistez. Quand vous nous laissez entrer, vous avez un moment de lucidité, vous ressentez une énergie positive pure, de l’amour et de l’appréciation, vous ressentez une certitude et une invincibilité, vous vous sentez au sommet du monde. Pourquoi ? Parce que ce que nous sommes, c’est la totalité de tous vos êtres intérieurs ensemble.
Vous n’avez pas besoin de compter sur quelqu’un qui a fait son excursion dans le domaine non physique et retour pour vous dire ce que c’est. Tout est à votre disposition ici. Ne résistez pas et toutes les portes s’ouvriront à vous.


Anita Moorjani – Mourir pour vivre

Excerpts from her book

Anita Moorjani a vécu une expérience de mort imminente : cliniquement morte pendant un certain temps, son âme a été libérée de la cage du corps souffrant. Elle a vécu dans la félicité pure de l’autre côté, mais elle a décidé de revenir pour partager ses expériences dont elle se souvient complètement. Son histoire corrobore à beaucoup d’enseignements que  M.Keshe expose au sujet de l’Âme ; mais aussi aux leçons des Maîtres de l’Extrême-Orient (de Baird Spalding), Abraham Hicks et autres. Voici quelques passages que j’aimerais partager avec vous pour vous inciter à lire également son livre  !

“Brusquement, j’ai été secouée en réalisant que Dieu n’est pas un être, mais un état… et que j’étais maintenant dans cet état!”

“J’ai compris que je ne pouvais trouver la joie et le bonheur véritable qu’en m’aimant, en me tournant vers l’intérieur de moi, en suivant mon cœur et en faisant ce qui me donne de la joie. J’ai constaté que lorsque ma vie semble à la dérive et que je me sens perdue( ce qui m’arrive encore souvent), cela signifie que j’ai perdu le sens de mon essence. Je ne suis plus reliée à qui je suis réellement et à ce que je suis venue être ici. Cela tend à se produire quand je cesse d’écouter ma voix intérieure et que je renonce à mon pouvoir au profit de sources extérieures comme les publicités télévisées, les journaux, les grosses entreprises pharmaceutiques, mes pairs, les croyances culturelles et sociales et le reste.”

« J’ai constaté qu’entretenir une vision de l’intérieur vers l’extérieur veut dire être capable de faire pleinement confiance à ma guidance intérieure. C’est comme si ce que je ressens a une influence sur tout mon univers. Autrement dit, parce que je suis au centre de ma toile cosmique, j’exerce une influence sur le Tout. Par conséquent en ce qui me concerne, si je suis heureuse, l’univers et heureux. Si je m’aime, le reste du monde m’aime. Si je suis en paix, toute la création est en paix et ainsi de suite. »

« Puisque nos émotions sont en fait ce qui gouverne notre réalité matérielle. »

« Je n’ai qu’une seule chose à faire : épouser l’incertitude. Je n’ai rien à faire : tout s’organise sans heurts tant que je laisse les choses se faire. »

« Il est important d’avoir une vraie bonne attitude positive à chaque moment de sa vie même si on ne voit pas pourquoi au départ. »

Anita Moorjani – Mourir pour vivre 2

Passer de l’autre côté s’apparentait plus à ne rien faire. Cela s’apparentait plus à lancer à la cantonade: ‘C’est bon. Je n’ai plus rien à donner. Je renonce. Prends-moi. Fais ce que tu veux avec moi. Fais comme tu veux.’ (page 199)

Mon être infini et magnifique avait décidé de continuer à vivre et à s’exprimer à travers ce corps, et rien en ce monde ne pourrait modifier cette décision. (page 200)

Depuis mon Expérience de Mort Imminente, j’ai constaté que je suis au sommet de ma force quand je suis capable de lâcher prise, de suspendre autant mes croyances que mon scepticisme et de rester ouverte à toutes les possibilités. De plus, c’est apparent dans cet état que j’accède à la lucidité la plus pénétrante et que je fais l’expérience de la synchronicité. Selon, moi, l’élan même du besoin est assurément un obstacle à l’expérience des niveaux de conscience supérieurs. À L’inverse, lâcher prise et renoncer à tout attachement aux croyances ou aux résultats, quels qu’ils soient, représente une catharsis et une guérison. Le paradoxe est que je dois renoncer au besoin d’être guérie pour qu’une véritable guérison ait lieu, et me contenter de simplement jouir de cette balade qu’est la vie et lui faire confiance. (p.202)

C’est bien beau de ma part de parler de guérison après l’avoir vécue ou de vous dire de faire simplement confidence et de lâcher prise, de laisser le courant de la vie prendre le relais; quand on traverse une période vraiment creuse, c’est difficile à faire et même difficile de savoir par où commencer. Je crois toutefois que la réponse est plus simple qu’il n’y paraît et c’est l’un des secrets les mieux gardés de notre époque : L’importance de l’amour de soi. Vous pourrez froncer les sourcils ou reculer à l’idée, mais je ne saurais trop insister sur l’importance de cultiver une intense relation amoureuse avec vous-même.
Je ne me rappelle pas qu’on m’ait jamais encouragée à me chérir; en fait, l’idée de le faire ne m’aurait jamais même traversé l’esprit. On a tendance à penser que c’est de l’égoïsme. Or mon Expérience de Mort Imminente m’a permis de comprendre que c’était la clé de ma guérison. (p. 203)

Lors de mon expérience de mort imminente, on aurait dit que j’étais branchée sur l’univers entier et tout son contenu; en outre, c’était comme si le cosmos était vivant, dynamique et conscient. J’ai découvert que chacune de mes pensées, de mes émotions et de mes actions exerçaient un effet sur le Tout. En fait, dans la dimension de l’Unité, c’était comme si tout l’univers était une extension de moi. Cette prise de conscience a bien entendu radicalement changé ma façon de voir les choses. Dans ce cadre, nous sommes tous les cocréateurs de ce monde et de nos vies par nos émotions, nos pensées et nos actes. (p.207)

Avant mon Expérience de Mort Imminente, je pensais, probablement à cause de ma culture, que le but de la vie était d’atteindre le nirvana, c’est à dire d’évoluer au-delà du cycle de naissances et de morts de la réincarnation en aspirant à ne jamais revenir dans le monde matériel. Si j’avais grandi totalement immergée dans la culture occidentale, j’aurais peut-être essayé d’aller au ciel. C’est un objectif relativement courant, quelle que soit la culture, de vivre de façon à s’assurer une vie parfaite dans l’au-delà.
..
C’est surtout parce que le concept de la réincarnation, dans sa forme conventionnelle d’incarnations progressives se suivant séquentiellement l’une après l’autre, n’a pas été étayé par mon Expérience de Mort Imminente. J’ai compris que le temps ne se passe pas de façon linéaire, à moins que nous n’utilisions le filtre de notre esprit et de notre corps physique. Une fois que nous ne sommes plus limités par nos sens terrestres, tous les moments existent simultanément. J’en suis venue à penser que le concept de réincarnation est simplement une interprétation, une façon pour notre intellect de comprendre la simultanéité de toutes les existences. (page 208ff)

Et si tous nos buts étaient orientés dans la mauvaise direction? Et si le ciel ou le nirvana était ICI en réalité, dans l’expression matérielle, et non Là- bas dans l’au-delà?
J’ai le sentiment que nous choisissons de nous incarner dans un corps matériel pour exprimer l’amour, la passion et la gamme complète des autres émotions humaines qui ne nous sont pas accessibles de façon distincte dans l’état de pure conscience et d’Unité. Et si la vie sur cette planète était le programme principal, où se déroule toute l’action et où nous voulions être?
Cette réalité est un terrain de jeu destiné à l’expression. Nous ne sommes apparemment pas ici pour apprendre ou recueillir des expériences pour l’au-delà. Il ne semble pas y avoir de finalité à cela puisque nous n’avons besoin de rien là-bas. Nous sommes plutôt ici pour faire l’expérience de cet univers matériel et le faire évoluer, ainsi que nos existences personnelles en son sein. j’ai pris la décision de revenir quand j’ai compris que la vie ici était l’état le plus désirable pour moi à ce stade. Nous ne sommes pas obligés d’attendre de mourir avant de faire l’expérience du nirvana. Notre véritable magnificence existe en ce moment même! (p.210ff)

La profonde libération que j’ai mentionnée plus tôt et qui m’a entraînée dans cette Expérience de Mort Imminente a été induite par un renoncement complet de mon intellect, entraînant les pensées qui me limitaient avec lui et permettant ainsi à l’énergie universelle de prendre le relais. Une fois que mon intellect s’est écarté du chemin, les vannes se sont ouvertes. Au lieu de lutter contre la nature de l’univers pour guérir, j’ai laissé le chi circuler selon ses propres termes. (p. 214)

Mon objectif est d’être assez bien dans ma peau pour atteindre un espace de confiance où je peux lâcher prise sur le résultat. Quand j’ai commencé à voir mon caractère sans défaut, j’ai pu constater que mon monde extérieur me reflétait cette vision. J’attirais le meilleur pour moi, ce qui est aussi ce que je peux faire de mieux pour l’univers.
Comme je l’ai dit, descendre dans l’arène pour changer le monde n’est pas pour moi. Cela ne fait qu’alimenter l’énergie de jugement à l’origine des problèmes, puisqu’elle naît de l’opinion que quelque chose ne va pas et doit être changé. Au lieu de cela, le fait de renoncer à m’attacher à une forme quelconque de croyance ou de pensée m’a fait sentir plus vaste encore et presque transparente, de sorte que l’énergie universelle peut simplement circuler à travers moi. Des coïncidences favorables se produisent plus souvent dans ma vie quand je suis dans cet état d’accueil.
Nous attirons toujours les résultats parfaits, et ce qui se ressemble se rassemble. En conséquence, plus je suis bienveillante envers moi-même, plus les événements extérieurs me le refléteront. Plus je suis dure envers moi-même, plus je me juge, plus ma situation se moulera à mon état. L’Univers me donne toujours raison par rapport à l’opinion que j’ai de moi!
Avant mon Expérience de Mort Imminente, j’étais conditionnée à poursuivre, j’avais le sentiment que je dois faire, obtenir et accomplir. Or, le fait même de chercher à atteindre quelque chose vient de la peur : nous craignons de ne pas obtenir ce que nous voulons vraiment. Cela nous enlise dans la dualité, notre point de mire étant la séparation inhérente entre le chasseur et sa proie. Aujourd’hui, je ne poursuis plus rien. Au lieu de cela, je laisse les choses se faire… Laisser les choses se faire ne demande aucun effort. Cela s’apparente plus à une libération puisque cela signifie que je comprends que puisque tout est Un, ce que j’ai l’intention d’obtenir est déjà à moi.
Pour laisser les choses se faire, je dois d’abord faire confiance et ensuite être toujours fidèle à moi même. De cette manière, j’attirerai seulement ce qui m’appartient vraiment et tout se produit à un rythme avec lequel je suis à l’aise. Je peux continuer de me concentrer sur ce qui m’inquiète ou sur ce dont je crois manquer ou avoir besoin; dans ce cas, ma vie ne s’orientera pas vers ce que j’aimerais vivre. Elle restera tout simplement comme elle est, parce que je me concentre sur mes peurs et sur ce qui me bouleverse ou me laisse insatisfaite, au lieu de donner de l’expansion à ma conscience en ayant confiance et en accueillant les nouvelles expériences. Je peux donc laisser la vision se matérialiser plus lentement ou plus vite, selon la vitesse à laquelle je veux laisser tomber mes inquiétudes et me laisser porter par le processus. Plus je suis attachée à certaines façons de penser ou à certains résultats, plus je crains les nouvelles aventures, plus le développement sera lent, parce que je ne suis pas ouverte au processus. Je ne laisse pas l’énergie universelle circuler naturellement à travers moi…
Poursuivre mes désirs ne fait que renforcer ma séparation, alors que laisser les choses se faire indique que je comprends que ce que je désire m’appartient déjà puisque nous sommes tous Un et que tout est relié. (p. 232ff)

Bon sang, si seulement j’avais su que nous sommes juste censés venir ici, être bien dans notre peau et aimer la vie – juste nous exprimer et avoir plaisir à le faire! (p.237)

Mon expérience m’a enseigné que la meilleure façon de bâtir et de maintenir la confiance et un sentiment de lien avec l’énergie de la force de vie universelle vient de l’intérieur de moi. Il s’agit d’abord de m’aimer et de me faire confiance. Plus je suis capable de le faire, plus je me sens intégrée dans la tapisserie cosmique. Plus chacun de nous se sent relié, plus nous sommes capables de toucher les autres, en leur permettant de ressentir la même chose. (p.239)

J’aimerais que vous sachiez que toutes les parties de vous sont magnifiques – votre ego, votre intellect, votre corps et votre esprit. C’est qui vous êtes : un beau produit de la création de cet Univers. Chaque aspect de vous est parfait. Il n’y a rien à libérer, rien à pardonner, rien à devenir. Vous êtes déjà tout ce que vous devez être. Cela peut sembler très compliqué, mais ce n’est pas le cas.
Si une religion vous fait sentir inférieur à ses divinités, soit vous l’avez mal interprétée, soit elle ne réussit pas très bien à vous enseigner la vérité. Si un gourou, un maître ou un enseignant vous fait sentir que vous n’êtes ‘pas encore’ illuminé et qu’il vous reste des choses à ‘apprendre’, ‘libérer’ ou ‘auxquelles vous devez renoncer’ avant d’y arriver, ils ne sont pas très habiles à vous montrer qui vous êtes réellement ou alors c’est que vous avez mal compris leur enseignement.


La seule chose que vous devez apprendre, c’est que vous êtes déjà ce que vous cherchez à devenir. Exprimez simplement sans peur et avec abandon votre caractère unique! c’est ce qui explique que vous êtes comme vous êtes et pourquoi vous êtes ici sur Terre. (p.263)


Téléportation

La vidéo originale est ici

Comment se téléporter, comment transporter son corps d’un endroit à un autre?

Pour quelle raison ?

Cela semble amusant et c’est intéressant de développer ce que je crois être naturel pour nous ?

C’est naturel dans le sens où vous êtes plus mental que vous n’êtes autre chose. La raison pour laquelle nous vous posons la question est la suivante : si vous saviez à quel point vous voulez être dans ce corps, vous n’essaieriez pas d’en sortir tout le temps ! Vous êtes concentrés intensément dans votre corps physique parce qu’alors vous avez la capacité d’interpréter la vibration à travers les sens physiques. C’est quelque chose de très satisfaisant de cette place qu’on appelle la fine pointe.

Ce dont vous parlez est absolument possible. Laissez-nous vous guider ici ensemble :

Nous voulons que vous réalisiez que l’extension la plus lointaine de la conscience est vous dans ce corps physique. Interpréter les choses dans leur nature physique est une expérience beaucoup plus vaste que seulement cette expérience mentale – nous pensons que vous avez cru le contraire jusqu’à présent ?

Quand vous prenez un peu de recul par rapport aux détails du monde physique dans lequel vous vivez et que vous commencez à voir plus clairement à travers les yeux de source, vous commencez à apprendre que vous êtes énergie source dans le corps physique. Ensuite, vous vous syntonisez davantage sur le niveau vibratoire qui est l’énergie source, pensée par pensée, expérience par expérience. De cette façon, vous amenez constamment la vibration de votre être à cette fréquence moins résistante et donc plus élevée ; alors vous pouvez entrer dans des expériences plus calmement.

Nous pensons que c’est exactement ce que vous recherchez plus que tout autre chose.

L’état d’être le plus délicieux que nous ayons vu – et nous avons tout vu – est quelqu’un qui est une énergie non physique concentrée dans un corps physique, se syntonisant en alignement complet avec cette perspective plus large. Alors il n’y a pas de fin à ce que votre vie vous apportera et vous pouvez en choisir chaque partie. Une fois que vous l’aurez choisie, vous pourrez l’accomplir.

Si seulement vous saviez viscéralement que vous n’êtes qu’énergie de vibration ou de pensée et que tout ce qui se trouve dans votre réalité est votre interprétation de cela. Vous savez que tout est vibration de toute façon et que vous pouvez régler les paramètres de la façon dont elle se manifestera par votre choix. Quand vous laissez toute résistance derrière vous, vous pouvez commencer à vous projeter mentalement partout où vous choisissez d’aller.

Beaucoup de gens le font.

Pensez-y : dans vos rêves, vous le faites déjà. Ce que vous vivez dans vos rêves est une projection de pensée que vous interprétez dans ce qui ressemble à une expérience physique. Ce n’est pas si loin de la téléportation dont vous parlez. Il faut se permettre de voir différemment que ce que les autres voient. S’il n’y avait pas eu la résistance que vous avez rencontrée sur votre piste physique, vous pourriez déjà en faire l’expérience ici et maintenant !

Parlons un peu de la vibration de l’ouïe, de la façon dont différentes personnes entendent différentes choses. Parfois, Esther entend quelque chose si clairement que Jerry n’entend pas du tout et vice-versa. C’est ennuyeux pour les deux parce qu’ils veulent que l’autre vive la même expérience.

Pourquoi ?

Parce que vous prenez les expériences qui se chevauchent comme une sorte de confirmation que c’est la réalité. Mais si vous ne prenez que des expériences qui se chevauchent pour la réalité, si vous ne vous laissez vivre que ce que tout le monde vit, vous vous offrez une expérience très limitée. Être ensemble dans la même situation n’est donc qu’une plate-forme commune à partir de laquelle chacun d’entre vous aura sa propre expérience. Un chien peut aussi se trouver sur la même plate-forme et il va entendre des choses que vous ne pouvez pas et ne voulez pas entendre.

Sur cette plateforme commune, vous avez la possibilité d’identifier ce que vous voulez, de vous aligner avec elle et de l’accomplir – sans aucune limite. Ce n’est pas différent d’accomplir quelque chose d’anormal que de faire un gâteau – les composants sont nécessaires :

  • la vie doit t’avoir poussé à le vouloir et

  • vous devez vous mettre dans un alignement vibratoire avec elle.

En d’autres termes : vous devez savoir que vous le voulez et vous devez croire que c’est possible ; et plus que croire, vous devez être dans la même vibration.

Comme vous nous l’avez dit au début, “ce serait amusant” est une très bonne réponse parce qu’il y a moins de résistance. Si nous nous mettions dans vos chaussures et décidions que nous voulions avoir cette expérience élargie, nous travaillerions sur toutes choses mondaines de la vie, pour nous mettre de plus en plus dans l’ alignement vibratoire que nous sommes vraiment, afin que ce ne soit pas un si grand étirement d’être capable de vibrer au niveau de notre source. Ça deviendrait quelque chose de naturel pour vous de commencer à avoir cette expérience terrestre à partir de cette vibration plus large et plus élevée. Et c’est là que la téléportation serait quelque chose que vous pourriez accomplir quand vous le voudriez.

Vous êtes tous beaucoup plus vibrants que ce que la plupart d’entre vous vous permettez d’être. Rappelez-vous notre analogie avec le bouchon qui rebondit sur l’eau : vous pouvez tenir ce bouchon sous l’eau de façon non naturelle, mais quand vous le lâchez, il va revenir à ce que vous êtes vraiment.

Et qu’est-ce qui vous pousse à réduire vos vibrations ?

Pas assez…. Je n’aime pas ce que cette personne est en train de faire…. fouiner du côté négatif des choses… avoir besoin de conditions pour changer, afin que de pouvoir se sentir mieux….

Comment sortir de ces habitudes ?

Petit à petit, dans les activités quotidiennes de la vie, vous commencez à chercher constamment à améliorer vos sensations. Vous vous entraînez à voir le monde différemment sur toutes sortes de sujets. Vous commencez à vous demander : “Comment le vrai moi voit ça ?” à chaque petite occasion. Peu à peu, vous devenez naturellement vibrant dans ce royaume sans résistance.

C’est de ce royaume que vous êtes arrivé ici : vous vous êtes attendu à regarder dans votre corps, à le comprendre et à lui faire confiance ; vous êtes attendu à regarder dans l’économie pour savoir que tout va bien ; et vous vous êtes attendu à ce que les choses finissent toujours bien pour vous. En d’autres termes, quand vous arrivez à qui vous êtes vraiment, quand vous commencez à voir ce monde physique de ce point de vue – c’est quand vous comprenez la perfection de ce monde physique. On irait là si on se mettait dans vos souliers !

 

Téléportation 2

La vidéo originale est ici

Comment puis-je utiliser la loi de l’attraction pour la télékinésie ou la télépathie ?

Tout d’abord, vous ne pouvez pas utiliser la Loi d’Attraction ; la Loi d’Attraction est comme la loi de la gravitation. Elle répond à tout. Alors, ce dont vous voulez vraiment parler, c’est de ‘Comment puis-je utiliser mon système de guidage pour ce que je veux‘. Vous savez que chaque fois que vous mettez votre focus sur quelque chose, votre concentration est puissante : si vous voulez quelque chose et que vous y croyez, alors ça arrive. Et vous perdez votre focus et votre pouvoir quand vous avez des pensées contradictoires. Alors votre énergie est divisée et la Loi d’Attraction va amplifier les deux : ce que vous voulez et votre résistance à ce que vous voulez.

Laissez-moi vous donner un exemple : un ami est allé à un cours de pliage à la cuillère. Au début, personne n’était capable de plier une cuillère avec son esprit ; et tout à coup, une femme a dit : “Regardez-moi ça !” Et pendant que tout le monde regardait et voyait sa cuillère comme du beurre dans ses mains, des cuillères partout dans la pièce se sont mises à plier. Cela a été possible parce que leur sentiment d’appartenance est passé de ” Ce n’est pas possible “ à “ C’est en train de se faire “. Mais peu de temps après, plus aucune cuillère ne se pliait.

Voici la chronologie de ce qui se passait :


Nous montrons les pensées dans la tête des participants avec un symbole qui évalue la possibilité réelle de plier une cuillère. Vous pouvez voir comment l’attente de pouvoir plier une cuillère vous permet effectivement de la plier.

Pour les choses que vous voulez manifester, deux conditions doivent être remplies :

Ça doit être quelque chose que vous voulez.

et

Ça doit être quelque chose que vous vous attendez à ce qu’elle arrive.

Cela signifie vraiment que vous pouvez faire tout ce que vous vous attendez à pouvoir faire – et il n’y a pas de limites, sauf votre incapacité à vous y attendre… Si vous laissez tout en dehors de l’équation, vous pouvez accomplir beaucoup de choses.

Donc, si je voulais que la téléportation se produise, je fermerais les yeux et m’imaginerais en train de bouger, je m’attendrais à bouger, et si je m’attendais à bouger et à me concentrer entièrement sur ce mouvement, sur ce qui se passe, alors ça arriverait, non ?

Il serait plus facile pour vous de le voir dans votre esprit que le mouvement est déjà accompli, parce que lorsque vous pensez au processus de mouvement, une partie de votre esprit vérifiera ‘Est-ce qu’il bouge?’ ; s’il y a une pensée résistive qui empêcherait la manifestation.

Il faut jouer avec tout ça pour y trouver sa place, voyez-vous. Ne demandez pas à quelqu’un d’autre ! N’ayez pas besoin de quelqu’un d’autre pour le faire en premier. Plus vous validez votre capacité à le faire, plus vous en arrivez à vous attendre que ça se passe.

Vous pouvez vous aider vous-même à cet égard en jouant avec votre capacité à savoir des choses qui ne sont pas (encore) visibles par vos sens – comme savoir qu’un ami appellerait juste avant que le téléphone sonne. Parce que vous êtes un être vibratoire plus qu’autre chose, vous déchiffrez beaucoup plus d’informations que vous ne le pensez. Vous pouvez vous en approcher lorsque vous utilisez ce à quoi vous portez votre attention pour vous aligner avec ce que vous êtes ; et alors vos capacités à comprendre l’invisible deviennent beaucoup plus aiguëes.

Ce dont nous parlons ici tout le temps, c’est le ‘l’Intuition‘.


La science qui changera votre avenir I

Par le Dr Bruce Lipton ( cliquer pour voir la video) édité par aviram

Avec cette science, vous allez créer la vie la plus merveilleuse de la planète. Pour y parvenir, il faut d’abord savoir marcher sur ses deux jambes :  comprendre ces connaissances, puis les mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

Quand vous vous regardez dans le miroir, vous vous voyez comme si une seule personne vous regarde -mais ce n’est pas vrai. Vous êtes fait de 30 trillions de cellules et encore plus d’autres micro-organismes comptant 40 trillions. Au total, vous êtes 70 trillions, chaque individu possédant sa propre énergie et sa propre âme. Vous êtes donc une communauté et non une seule personne.

A l’intérieur de vous, il y a 70 000 000 000 000 000 entités contre 8 000 000 000 d’êtres humains sur la planète Terre, soit 8 750 fois plus.

Et votre cerveau est l’ordinateur central qui coordonne les activités des 70 trillions. Il ne fonctionne pas en tant que gouverneur, disant aux 70 billions ce qu’il faut faire et comment le faire – comme nos gouvernements contemporains aiment tant le faire. Il travaille comme facilitateur ou coordinateur, toujours en suivant le Principe Universel, pour le bien de tous.

Chacune de ces unités a sa propre énergie, son propre champ de plasma. Lorsque nous voyons des vagues sur l’eau, nous voyons de l’énergie ou des champs se déplacer dans l’eau, nous voyons comment l’énergie se déplace dans l’espace.

Que se passe-t-il quand deux personnes se rencontrent ?

Les vagues se rapprochent les unes des autres et s’entremêlent les unes aux autres ; les ondes d’énergie interagissent. Parce que les ondes sont des fréquences, ce qui se passe dépend du fait que les deux fréquences seront en harmonie ensemble ou non .

C’est ainsi que les ondes d’énergie ou champs de plasma interagissent : quand je lâche deux cailloux de taille égale et en même temps dans un étang immobile, alors les ondulations sont synchronisées et se rapprochent les unes des autres et s’amplifient. Il en va de même lorsque deux personnes se rencontrent dans l’harmonie et la joie, elles deviennent toutes les deux plus fortes.

Par contre, lorsque deux cailloux sont jetés dans l’étang et qu’ils sont déphasés, ils s’affaiblissent mutuellement et peuvent même s’annuler.

Vous en avez sans doute tous fait l’expérience dans votre vie !

L’interférence constructive s’appelle les bonnes vibrations et l’interférence destructrice s’appelle les mauvaises vibrations. Tous les animaux et toutes les plantes communiquent avec des vibrations. Si on nous avait appris à être sensibles aux vibrations lorsque  nous étions jeunes, nous ne nous trouverions pas dans de mauvaises relations ou de mauvais endroits. Mais on nous apprend généralement à ne pas nous fier à nos sentiments, et d’écouter plutôt ce que les gens ont à dire.

Tous les êtres – même les 70 trillions – savent à chaque instant instantanément s’ils sont dans un bon ou un mauvais endroit, s’ils peuvent rester ou s’ils peuvent bouger. Nous avons tous cette capacité, mais nous n’avons pas été formés pour l’utiliser.

Peu de temps avant, nous disions que les 70 trillions sont coordonnés par le cerveau, ce qui représente entre 80% et 95% de l’activité cérébrale totale. Nous avons dit cerveau, parce qu’il y a aussi une autre entité : l’esprit. Naturellement, l’esprit est au niveau du cerveau, au service du bien-être de tous – les 70 trillions plus la totalité de l’Univers, à suivre le Principe Universel, suivre le sentiment d’harmonie comme un serviteur heureux et fidèle. Lorsque c’est le cas, alors tous les 70 trillions sont en harmonie : pas de maladie, pas de vieillissement, pas d’accidents !

Mais l’esprit a la liberté de résister à l’âme, de pousser contre le flux naturel de la vie, de savoir “mieux” et de réclamer la position de maître. Quand l’esprit prétend être le maître, il agit comme un gouvernement – ce qui n’est pas naturel – et les accidents, le malheur, la maladie en sont la conséquence.

Si vous comprenez ce qui se passe lorsque deux personnes se rencontrent, vous comprendrez toutes les possibilités d’interaction entre l’esprit, le corps et l’Âme. Toutes les protéines du corps réagissent aux champs – et il n’y a que trois façons de gâcher le signal qui incite les protéines à bouger :

1. Traumatisme,

2. Toxines et

3. Pensées ou croyances

La science qui vous changera l’avenir II

Par le Dr Bruce Lipton édité par aviram

Chaque année, des milliards de dollars sont dépensés en Prozac ; et voici la surprise : le Prozac n’est pas meilleur qu’une pilule de sucre ! Cela ne fonctionne que lorsque les gens croient fermement que la drogue  les rendra performants. C’est ce que nous appelons l’effet placebo. La recherche médicale a confirmé que plus de 90 % de toute l’efficacité d’un médicament – allopathe, naturopathe ou homéopathe – est due uniquement à la confiance que le patient développe dans l’efficacité déclarée. Tout ce que cela signifie, c’est que tout médicament, ou tout autre traitement médical d’ailleurs, ne fonctionnera que si le patient croit en son efficacité, si ses pensées liées au traitement sont positives. Ce n’est donc pas la pilule qui vous guérit, c’est votre pensée qui vous guérit !

Comme il y a l’effet placebo, il y a aussi l’effet nocebo, qui est la pensée négative liée au traitement proposé. De la même manière que la pensée positive peut vous guérir, la pensée négative peut vous tuer.

Nous recevons des signaux de notre environnement – de l’intérieur et de l’extérieur de nous. Le cerveau reçoit les signaux et le mental les interprète. Ensuite, le cerveau envoie de l’information – suivant les interprétations du mental – aux cellules pour contrôler le comportement et la génétique.

Maintenant, comment fonctionne le mécanisme mental/cerveau ? Il fonctionne par la perception : le cerveau reçoit des informations que le mental interprète. Nous avons des perceptions qui sont en nous depuis que nous sommes nés ; nous pourrions les appeler perceptions instinctives ou génétiques. Par exemple, chaque enfant qui sort de l’environnement liquide de l’utérus de la mère peut nager – alors pourquoi devons-nous apprendre à nager aux enfants plus tard ?

Il y a une deuxième source de perception : les croyances et les habitudes acquises. Si les parents ont peur que le bébé se noie, ils sont alarmés chaque fois que le bébé s’approche de l’eau ; ainsi le bébé apprend que l’eau est dangereuse parce qu’il fait sienne la peur de ses parents. Il n’écoute plus ses perceptions, mais écoute plutôt ce que les autres ont à dire – et ainsi il ne sait plus nager.

La plupart de nos systèmes de croyances sont établis pendant les 6 premières années de notre vie.

Un EEG rend l’activité cérébrale visible sous forme d’ondes ; il montre qu’à l’âge adulte, nous avons des gammes d’activités très basses et très élevées qui se déroulent tout le temps. Mais dans notre évolution individuelle, nous passons de fréquences plus basses à des fréquences plus élevées avec le temps :

  1. phase de la conception à 2 ans
    Fréquence Delta (<4Hz), pour un adulte c’est comme le sommeil ou l’inconscient ; cet état est aussi appelé ‘transe hypnagogique’. L’hypnagogie est l’expérience de l’état de transition entre l’éveil et le sommeil. Les phénomènes mentaux qui se produisent pendant cette phase comprennent la pensée lucide, le rêve lucide, les hallucinations et la paralysie du sommeil.

  2. phase de 2 à 6 ans
    Fréquence Thêta (4 – 8Hz), pour un adulte c’est comme l’imagination

  3. phase de 6 à 12
    Fréquence Alpha (8-12Hz), pour un adulte c’est la conscience éveillée
    autour de 12 ans, un enfant peut exprimer toutes les gammes d’ondes cérébrales

  4. phase à partir de 12 ans
    Fréquence Beta (13-30Hz), pour un adulte, c’est la conscience de la salle de classe.

  5. phase aussi à partir de 12 ans
    Fréquence Gamma (>30Hz), c’est la conscience rationnelle et émotionnelle (raison et cœur)

Cette séquence nous indique que la conscience pour un enfant n’est disponible qu’après 6 ans. C’est pourquoi les six premières années sont le stade où l’esprit d’un enfant est programmé. L’enfant de cet âge n’a pas de conscience, ne peut pas vraiment évaluer ce qu’il apprend; néanmoins il est dans un état de super apprentissage. Durant ce stade, nous apprenons tous les principes fondamentaux qui nous permettent de vivre et de naviguer dans notre société. Parce que la conscience n’est pas présente pendant cette période de temps, tout ce qui est programmé dans le mental peut rester inconscient, inconnu.

Heureusement, la séquence ne s’arrête pas là : nous avons aussi la conscience, une capacité créatrice qui peut l’emporter sur la programmation génétique et le comportement appris. Avec la conscience, nous pouvons modifier ou abandonner les systèmes de croyances négatives. C’est dans la conscience que réside notre pouvoir.


Inquiet au sujet de Donald Trump

La vidéo originale est ici

Ceux d’entre vous qui font pression contre le président Trump – en réalité – l’aident à se faire reélire. Il n’y a rien de tel qu’un ‘NON’ dans cet Univers tout inclusif. Toute attention que vous accordez à un sujet est une attention à un sujet, qu’il s’agisse d’applaudissements ou de critiques. Vous donnez votre attention, vous votez par vibration !

Vous décidez de votre réalité personnelle par laquelle vous offrez la vibration individuellement ; mais vous créez aussi votre réalité collective de la même manière. En tant que conscience de masse, vous avez créé quelque chose dont beaucoup d’entre vous se plaignent maintenant ; et nous ne pensons pas que ce soit si différent de ce qui se passe dans votre vie personnelle… vous créez des choses et ensuite vous vous plaignez à leur sujet ! Alors il est temps pour vous d’arrêter de les créer.

Vous ne pouvez pas défaire les manifestations, mais vous pouvez savoir où vous en êtes sur le continuum des pensées qui se transforment en réalités tangibles. Êtes-vous là où le tamisage et le triage ont lieu ? Qui a raison, qui a tort et qu’est-ce qui ne va pas ? Ou êtes-vous avec votre âme et tout ce que vous avez toujours voulu. Nourrissez-vous le désir de coopération, d’égalité, d’éthique, etc. ou désirez-vous mettre fin au manque de coopération, manque d’égalité et manque d’éthique ?

Ce que votre président fait ou ne fait pas n’a rien à voir avec ce qui vous arrive – à moins que vous vous soyez mêlé avec lui. Si vous comprenez cela, vous pourriez lui écrire une lettre :

Cher Monsieur le Président,

J’ai décidé de ne plus penser à vous. Parce que quand je pense à vous, je bloque mon propre bien-être; je ne vous vois pas comme le chemin vers mon bien-être quoi que vous dites. Vous n’êtes pas le chemin vers mon bien-être. Vous êtes en fait un obstacle à mon bien-être ces jours-ci.

Vous pourriez mettre de bien meilleures intentions dans votre vortex : Votre désir de liberté individuelle, votre désir de choisir ce que vous ressentez, déterminer les pensées que vous voulez penser, entretenir la capacité de choisir et décider qui vous êtes ; la reconnaissance que personne ne détient le pouvoir ou la clé de votre vortex – vous seul l’avez ; la reconnaissance que personne ne peut mener votre vie – vous seul le pouvez.

Mais tout tourne mal quand on se concentre sur les aspects négatifs de quelque chose et cela nous empêche de voir les aspects positifs même s’ils sont juste devant nos yeux !

Vous pouvez faire la même expérience qu’Esther : elle s’est assise devant sa télé pour regarder des discussions politiques et voir si elle pouvait dépasser ses propres préjugés, voir si elle pouvait attribuer un bénéfice du doute à quelqu’un, suffisamment pour recevoir sa sagesse de cette personne qu’elle avait jugée stupide ou bornée…

Imaginez un peu :

Une salle pleine de personnes matures et talentueuses qui sont conscients et intéressés par tout ce qu’ils peuvent faire pour le bien de l’ensemble… Qui sont individuellement dans un alignement tel avec ce qu’ils sont vraiment, qu’ils apparaissent en mode réceptive, dansant ensemble, inspirés ensemble, pensant ensemble, coopérant ensemble, trouvant l’harmonie des uns avec les autres , parce que cela peut en être ainsi.

Vous pouvez l’imaginer et le réaliser !


Les Cercles de cultures sont-ils réels ?

La vidéo originale est ici

Ils sont là à la recherche d’une conscience bien intentionnée et capable d’interagir avec l’humanité au plan physique, dans un effort de nettoyer le désordre de l’humanité. Il y a des gens qui ne croient pas du tout aux agroglyphes. Cependant, c’est une réalité manifeste difficile à nier.

La question fondamentale est posée à Abraham : en quoi un agroglyphe diffère-t-il de toute autre manifestation sur notre planète ? C’est dans ce contexte que nous aimerions discuter.

Il n’est pas possible pour l’homme de séparer ce qui est non-physique de ce qui se passe sur le plan physique. Mais pour une raison quelconque, l’homme tient aveuglément à se tenir à l’écart de l’équation de la création.

Alors il dit quelque chose du genre :

Il y a quelque chose d’inspiration divine qui zappe le champ et cela n’a rien à voir avec quelqu’un d’entre nous. Nous ne voulons pas en être des instruments, ni des promoteurs, ni des participants ou des co-créateurs – nous voulons que quelqu’un d’autre crée en notre nom. Ainsi on pourra s’en plaindre ensuite…

Et nous vous disons :

Rien de tout cela n’est en train de se produire. Vous avez été inclus dans tout ce qui se passe du domaine physique de nature créative !

Nous voulons insister avec vous en restant un peu plus longtemps sur le point le plus important que nous n’ayons jamais discuté ; à jamais, à jamais, à jamais, à jamais… !

Êtes-vous ou non des extensions de l’Énergie de la Source ?

Avez-vous ou non un rôle à jouer dans cette arène créative ?

N’êtes-vous pas content d’y jouer ? Alors pourquoi voudriez-vous soustraire votre rôle de l’équation ?

Comment expliquez-vous votre électricité ? Comment expliquez-vous le mouvement de votre terre sur son orbite ? Est-il possible que quelqu’un puisse déplacer une chose juste par le pouvoir de la pensée ?

Et nous disons OUI. Explorons plus loin si vous le voulez et surtout ne croyez personne sur ce qu’il dit. Trouvez un moyen d’utiliser l’énergie qui crée les mondes qui vous traversent. Et le plus important est davantage de comprendre que vous êtes une extension de l’énergie de la Source et que vous sous-utilisez votre connexion à cette énergie de façon spectaculaire.

Et les (cercles de cultures) crop-circles sont l’indication que quelqu’un d’autre utilise cette connexion de manière plus ciblée que vous!

Sont les cercles de culture fait par des hommes?

Définitivement!


Les extraterrestres existent-ils ?

La vidéo originale est ici

Question :

Les extraterrestres existent-ils ? Certaines personnes ont -elles vu des vaisseaux spatiaux et des êtres vivants?

Abraham :

Oh, oui, elles n’inventent rien.

Question :

Y a-t-il de la vie sur d’autres planètes ?

Abraham :

Oui, l’Univers regorge de vie. Et supposer que vous les humains êtes le prolongement ultime de la pensée ( comme certains êtres terrestres semblent aimer le penser) n’est pas correct. Parce que chacun traduit différentes vibrations en différentes manifestations. Ce n’est pas nécessaire de le prouver à qui que ce soit, parce que tout le monde reçoit ces vibrations et peut les traduire en quelque chose de visuel, sauf que tout le monde ne le fait pas. Ainsi, en ce qui concerne les OVNI, il y a des gens qui reçoivent de l’énergie et qui sont capables de la traduire en quelque chose qui a une constitution et une forme.

Et si vous demandez, c’est vrai ? Nous disons que c’est aussi réel que n’importe quoi. Par exemple, à l’heure actuelle, des millions de signaux traversent cette pièce où vous êtes assis en ce moment – signaux radio, signaux WiFi, signaux Tv, signaux micro-ondes, ondes cosmiques et fréquences telluriques. Mais à moins d’avoir développé un traducteur vibratoire qui vous permet de les traduire en quelque chose de plus physique, vous ne les percevrez pas.

Le chien entend des choses que vous n’entendez pas et vous dites : “Oh, espèce d’idiot, tu l’inventes, je sais que tu l’inventes parce que je ne l’entends pas”.

Et le chien dit :

“…il y a beaucoup de choses que j’entends que tu n’entends pas… et beaucoup de choses que je sens que tu ne sens pas… et beaucoup de choses que tu ne sens pas et que tu ne voudrais pas sentir, ce que je fais…”

En premier tout origine de l’Univers vibratoire, invisible et non localisable. Permettez-moi d’expliquer ce que signifie non local : seules les choses du domaine matériel ont des dimensions (longueur, largeur, poids, etc.) ; elles occupent donc un certain espace et apparaissent pendant un certain temps dans le continuum du temps. Par conséquent, toutes les “choses” qui sont dans l’immatériel, dans l’Univers vibratoire, n’occupent pas d’espace et n’apparaissent pas dans le temps. Nous ne pouvons pas dire où ils sont ; ils sont partout et nulle part à la fois.

Ce qu’Esther appelle ‘Abraham’ sont des êtres vibratoires, ils sont sans place et sans visage, ils sont une énergie concentrée. Et Esther a la capacité de traduire cette énergie dans les mots qu’elle laisse passer à travers elle pour pouvoir les prononcer. En ce sens, peu importe si nous, Abraham, venons d’une autre planète ou d’une conscience universelle – nous sommes un signal que vous pouvez recevoir et nous ne sommes pas les seuls.

Notre esprit a la capacité de traduire l’expérience vibratoire en quelque-chose de visuel. Vous avez l’occasion de voir tout ce vers quoi vous vous tournez complètement. Ce que vous voyez avec vos yeux est une interprétation vibratoire, ce que vous sentez est une interprétation vibratoire. Tout ce qui concerne vos sens physiques est une interprétation de vibrations. Ainsi, tout ce que vous mettez dans votre vortex, tout ce que vous désirez, les forces universelles ont la capacité de rassembler les composantes de coopération afin de vous en faire vivre l’expérience physique réelle de manière significative pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de syntoniser la fréquence avec laquelle vous voulez vous aligner ; et si vous êtes syntonisé, la Loi d’Attraction Universelle vous fournira graduellement l’expérience physique.


Que 2019 soit votre année !

La vidéo originale est ici

Racontez-vous l’histoire comme vous voulez qu’elle soit !

Il y a une abondance incroyable que vous avez attiré et qui est contenue par votre âme à l’intérieur de vous à votre attention.

Mais comme d’habitude vous vous dites : Où sont donc les affaires que je voulais?

Et nous répondons : Écoutez seulement l’histoire que vous vous êtes raconté. Et ensuite racontez-la de cette façon:

C’est dans ma nature de vivre l’abondance, d’être abondant et le bien-être vient toujours à moi.

Je suis souvent compris par les gens avec qui j’interagis.

J’aime la vie que je vis et c’est amusant de grandir.

De plus en plus, j’ai le sentiment d’être qui je suis véritablement.

J’aime le contraste de mon environnement qui m’aide à continuer à identifier ce que je désire de nouveau.

Souvent, je ne suis pas dans l’alignement vibratoire avec tout ce que je voudrais, mais je peux sentir la différence quand je suis aligné ou non en contactant mon ressenti.

Je sais me pencher dans la direction de ce que je veux et ma vie s’améliore de plus en plus.

Je suis entouré de gens qui sont comme moi en train d’apprendre la vie.

Souvent, quand je ne fais pas vraiment attention, je sens mon âme envelopper ces bras non physiques autour de moi, alors je reçois cette étreinte non physique de l’intérieur.

Parfois, je peux juste sentir le bien-être de mon être et j’apprécie vraiment comment ma vie commence à se dérouler.

Je remarque que les gens autour de moi profitent de plus en plus de leur vie aussi.

Je me sens libre de me détacher de ce qu’ils pensent ou de ce qu’ils attendent de moi.

Pendant que vous pratiquez l’histoire qui résonne avec qui vous êtes vraiment > vous commencez à offrir la vibration de cela. Comme vous commencez à ressentir la vibration prédominante de l’abondance, l’abondance doit trouver son niveau avec vous ! Tout comme l’eau coule en aval, l’abondance coule vers quelqu’un qui est en alignement vibratoire avec l’abondance.

Comme vous dites : “Je dois travailler si fort pour ce que je veux – alors vous devez travailler si fort pour ce que vous voulez !

Parlez plutôt comment les choses deviennent de plus en plus faciles et… je commence à comprendre comment l’univers coule, et je commence à comprendre le monde vibratoire ; j’ai plus de patience, je ne réagis pas à tant de choses, je suis plus sensible à l’énergie. Et même mes émotions négatives deviennent beaucoup plus fortes, mais c’est une bonne chose, parce que cela signifie que quelque chose ne correspond pas à ce que je veux. Et je deviens de plus en plus intuitif avec les gens, je peux sentir quand ils se mettent à niveau avec moi et quand ils ne le font pas.

J’aime la diversité des gens qui m’entourent et je me rends compte de la merveilleuse équipe que nous formons ensemble ; j’aime la nature coopérative que nous sommes tous.

J’aime savoir qu’il n’y a pas d’injustice ; j’aime savoir que chacun reçoit exactement ce qu’il offre en vibration. J’aime savoir que j’obtiens exactement ce que j’offre en vibration. J’aime savoir que je n’ai pas à tenir qui que ce soit responsable du déroulement de ma vie.

Je veux que tout le monde s’amuse comme je m’amuse dans cette expérience de vie et je ne suis pas dérangé par ceux qui ne s’amusent pas. J’aime être l’exemple clair que je suis ; j’aime offrir ma vibration délibérément ; et j’aime regarder tous les facteurs universels se rallient pour matérialiser ce que vibre, j’aime la façon dont les circonstances et les événements s’alignent pour me donner la confirmation de la façon dont je vibre. J’aime savoir que l’univers coopératif continuera de correspondre à mon histoire qui devient mieux en mieux.

J’aime encore plus la stabilité de la nature éternelle que je suis.


La raison de la venue de Jésus

 

La vidéo originale est ici

 

Voici votre histoire:

Il y a très longtemps, très loin d’ici, un petit bébé est né dans des conditions difficiles, dans une étable. Il a dit des choses que le monde n’était pas prêt à entendre et pour ça, il a été torturé et tué .

 

L’histoire a été racontée de tant de façons différentes qu’il y a d’oreilles pour l’entendre ; mais en plus, la plupart des oreilles n’entendent pas du tout  sa pureté ou sa clarté. Nous désirons offrir une suite à cette histoire. Voici maintenant l’histoire que nous voulons que vous entendiez pour que vous puissiez la transmettre à tous ceux qui sont prêts à l’entendre :
En tant qu’êtres physiques partageant ce plan terrestre, nous sommes bénis, ce qui signifie que nous sommes dignes et vénérés comme bons. Et nous avons choisi ce lieu glorieux en ce moment pour exprimer notre être.

 

Parce que ça fait du bien d’être dans cet état physique.

 

Parce que nous pouvons voir les choses plus clairement à travers des yeux physiques.

 

Nous sommes ici sur cette Terre en ce moment parce que c’est ce que nous voulons être. Nous ne sommes pas mis à l’épreuve et nous ne sommes pas ici pour prouver – nous sommes ici pour être.

 

Et c’est notre désir d’être joyeux. Dans l’Univers entier, il y a ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Et chacun de nous a le choix et la liberté absolue de rechercher ce qui élève la Nature et ce qui la rabaisse. Et il n’y a personne dans tout l’univers qui ait le pouvoir de faire pour nous ce choix. Nous faisons ce choix des centaines de fois par jour. Et la combinaison de ces choix fait l’expérience de vie que nous vivons.

 

Comme nous vivons cela ensemble, nous sommes plus que ce que chacun d’entre nous pourrait vivre individuellement ; et c’est pourquoi nous avons choisi ce moment glorieux d’interagir ensemble.

 

Ce temps qui entoure la célébration de la naissance de celui qui a compris toutes ces choses bien avant que le monde ne soit prêt, est un temps de célébration de la vie, un temps de célébration de notre éternité, un temps de reconnaissance de notre valeur et notre puissance ici, toujours plus dans notre ici et maintenant.

 

Il n’y a aucune raison de se souvenir d’hier, accordons plutôt toute notre attention à l’endroit où nous sommes rendus, à ce que nous sommes aujourd’hui. Accordons toute notre attention à tout ce qui nous élève.

 

Celui que vous reconnaissez comme Jésus a dit que le royaume des cieux (ou ce lieu de pure extase) est à l’intérieur et non à l’extérieur de nous. Au lieu de rechercher ce que nous voulons ailleurs, retrouvons-le à l’intérieur.

 

Le reste du monde n’a pas besoin de le comprendre, de le croire ou de le vivre pour que ça puisse devenir notre expérience. Mais si nous ne vivons pas notre expérience, alors ils n’en auront pas l’exemple. Un exemple qui pourrait stimuler leur désir ou leur croyance de faire de même .

 

Il y a deux motivations possibles :

 

1. Être si concentré sur ce qui est désiré que vous en devenez passionné ; et dans votre passion, il semble que vous pouvez déplacer le ciel et la terre en même temps que vous vous déplacez vers elle.

 

2. La douleur du manque qui tend à motiver la plupart d’entre nous et qui va seulement prolonger la souffrance sans but.

 

Nous décidons de laisser derrière nous la douleur du manque et d’accorder toute notre attention aux aspects positifs de ce que nous vivons dans l’ici-maintenant, sur ce qui nous élève le plus. Accordons-y la plus grande importance :

 

“Il y avait un bébé qui est venu sur cette terre glorieuse, un bébé qui est arrivé dans l’aspect physique en disant “Oui, je veux avancer, par la clarté de mon exemple j’élèverai les autres à comprendre que la vie n’est pas seulement ce qu’ils pensent qu’elle est, et qu’il existe d’autres façons de voir les choses”

 

Ce petit bébé est donc né dans une glorieuse écurie, entourée de toute la vie de la Terre, des animaux et d’une mère qui l’embrassait, le nourrissait et l’adorait. Et comme il est né dans cet environnement parfait, il a aimé la Terre et il s’est rappelé pourquoi il était ici et il a dit : “Je suis ici pour faire une différence. Je suis ici pour que d’autres puissent comprendre ce qu’ils n’ont pas encore compris.”

 

Il rassemblait autour de lui d’autres personnes qui comprenaient, non pas en grand nombre, mais de façon intense. Et puis un jour, quand tout ce qu’il pouvait transmettre avait été reçu, il a dit : “Maintenant, je vais réapparaître dans un aspect non-physique et je reviendrai encore et encore à travers tous les êtres physiques qui sont comme moi des amoureux de la vie, des chercheurs de croissance, de liberté et de joie”.

 

Alors que nous célébrons cette période glorieuse de l’année, ne célébrons pas ce bébé, mais l’essence qui est en nous comme celle qui est en lui. Sentons la puissance, la valeur, la joie et l’amour de la vie. Ce que nous voulons, c’est notre expérience en premier lieu, pas une régurgitation de quelque chose lu dans un livre, écrit il y a longtemps et réécrit tant de fois par la suite….


 

L’abus des enfants et l’Holocauste

À vos questionnements concernant l’abus sexuel des enfants, l’Holocauste ou d’autres catastrophes, vous pensez que nous ne donnons jamais de réponse satisfaisante: c’est à dire que nous ne vous donnons pas les réponses que vous voudriez entendre . Nous vous répétons que tout le monde crée sa propre réalité. Point à la ligne!

« Mais comment est-ce possible qu’il existe autant d’horreur à l’égard de certains? »

Nous vous répondons: ils créent leur propre réalité.

« Et pourquoi ont-ils l’idée de créer des événements qui les font souffrir? »

Nous répondons : ils ne savent pas ce qu’ils sont en train de faire; ils n’accordent pas d’attention aux vibrations qu’ils offrent. Leurs vibrations créent directement et inéluctablement la réalité dans laquelle ils vivent. La réalité ne peut être autre chose que ce qui est offert de par vos vibrations.