La génératrice plasmique à disque

Aujourd’hui, cette nouvelle connaissance de la technologie des disques plasmique ouvre une nouvelle voie dans la création d’un Magrav indépendant du réseau et autonome – une génératrice.

Sur l’image à gauche (installation d’un Magrav conventionnel), le magrav est branché dans le secteur; ce dernier fournit le courant plasmique de contrôle aux disques. Sur l’image de droite, la connexion au réseau est remplacée par un capteur, situé dans le champ généré par l’installation des deux ensembles de disques ; ce capteur est connecté à l’entrée du Magrav.
Dans le passé, les Magravs devaient être connectés au réseau pour pouvoir capter la fréquence du courant (50-60Hz) afin de construire le champ de plasma. Il est maintenant possible de rendre le MaGrav indépendant et d’initier l’accumulation de plasma du MaGrav en créant une boucle de rétroaction entre le champ généré par les disques et le Magrav.