Voici une série de publications audio en mp3

Toutes ces pratiques ont été créées et publiés par Hélène Laporte de la Science of Eden:

  1. Sentir l’Océan d’Amour
  2. Créer son futur en harmonisant son passé
  3. La Terre
  4. Déterminer nos objectifs par l’écoute de l’Âme
  5. Le temps dans l’éternité
  6. Plusieures méthodes du travail avec le PRK-1U
  7. Neutralisser l’aggressivité avec la constellation du Loup

Voire aussi les concentations collectives en suivant ce lien.


L’optimisation des événements par l’élargissement de la pensée

La vidéo originale est par ici : Percevoir comment être le plus utile pour harmoniser la situation mondiale

« Bonjour,
j’examinerai le processus d’élargissement de la pensée à l’œuvre lorsque les événements se produisant dans le champ de la perception sont transmis simultanément dans la réalité externe à l’intérieur de la structure de la pensée.

Pour ce faire il faut percevoir le contrôle externe par rapport à soi-même de sorte que la pensée affecte tant la structure interne de l’action de l’âme que les événements réalisé résultant de la pensée. La masse de la pensée se développe de cette manière dans la réalité externe qu’elle utilise comme une structure d’élargissement. Pour optimiser des processus aléatoire dans un contrôle externe afin que la séquence d’action, situé dans un environnement externe, se manifeste sous une forme unifiée ou d’une séquence combiné d’action d’éléments événementiel, il faut identifier l’élément principal de contrôle qui influence la séquence événementiel dans son entier ou la séquence événementiel ou ce produit l’action principale.

Ensuite, grâce à une action mentale consistant à se concentrer simultanément sur soi, sur la réalité externe, sur le monde interne, sur l’action de l’âme, de l’esprit et de la conscience, on distingue une sorte de point de contrôle semblable à un cône brillant qui se développe à l’infini à partir d’un rétrécissement.

Ce rétrécissement étant situé en haut, l’infinie semble issu d’un champ initiale très éloignées au sommet du cône, mais le cône n’est pas fermé pour autant. Ce que nous percevons comme un rayon lumineux génère une optimisation du contrôle de la manière suivante : La pensée de contrôle initial situé en haut s’élargit vers le bas. Le développement se produit donc en quelque sorte à l’envers. Puisque nous observons un élargissement du rayon du haut vers le bas il y a une plus grande quantité d’événements en bas.

En étudiant comment la matière même se réalise au niveau du développement, nous constatons que ses connexions multiples sont issues d’un mono environnement où se produit une synthèse de la pensée et des événements. C’est à partir de là que la réalité se diffuse de manière détaillée sur le plan matériel. » Grigori Grabovoï

Lorsque nous sommes dans un état approprié de contrôle de la réalité, notre conscience est en lien avec le champ informationnel ou le plan fondamental de la réalité. Cet état nous permet de transmuter notre perception en action dans la réalité physique pour normaliser ou matérialiser des événements. Nous savons que tous les éléments existent déjà avec chacun un nombre infini de ses possibilités qui se réalisent selon l’interaction de tous les éléments. Et tous les liens se concentrent dans le NOYAU des ÉVÉNEMENTS dans notre conscience ce qui nous donne une position privilégié de contrôler la réalité.

Par conséquent, lorsque nous normalisons un événement, tous les événements reliés à lui vont se matérialiser sous une forme plus bénéfique pour tous – grâce aux connexions. On peut dire que le tout produite une chaîne vertueuse d’événements.

Alors pour optimaliser notre capacité de pilotage, il nous faut identifier dans le champ informationnel l’événement principal de la chaîne vertueuse.

Comment on identifie cet événement principal ?

Nous pouvons le percevoir dans les impulsions que notre Âme émet à chaque instant à notre conscience. Nous pouvons le percevoir par notre intuition.

Intuition: 489 611 094 892

Adaptation sensorielle: 498 016 714 213

Déclic: 50816121 0981

Alors on pose l’intention d’avoir une réponse de notre Âme à la question : Comment puis-je contribuer le plus efficacement dans le pas évolutionnaire de l’Humanité en ce moment ? L’Âme peut donner sa réponse toute suite ou dans le temps qui suit. Elle va nous dire qu’elle action sera à poser qui va entrainer toutes les autres en aval. Cette information est l’événement principal de notre contrôle.

Cette réponse est comme un rayon lumineux qui traverse un cône qui s’élargit vers le bas. La pointe du cône représente l’événement principal. Le corps du cône représente à la fois l’élargissement de la pensée et aussi la chaîne vertueuse des événements.

Il y a beaucoup d’avantages dans le travail avec la forme du cône :

  1. Il nous libère de travailler avec un grand nombre d’éléments et de connexions, car ils sont déjà inclus dans le cône.

  2. Il nous propose de travailler seulement sur l’événement principal qui va entraîner toutes les événements bénéfiques en conséquence.

  3. Il augmente l’efficacité de notre contrôle en élargissant automatiquement le champ de nos pensées.

Souvent nous avons besoin de matérialiser ou normaliser certains événements qui sont comme des étapes vers l’atteinte du but final de notre projet. Le cône représente dans ce contexte cette séquence à l’envers – nous contrôlons l’événement principale qui, lui, va contrôler toutes les autres événements jusqu’au but final tout seul. Alors en travaillant sur l’événement principal on provoque l’enchaînement de toutes les opportunitès et synchronicités qui vont permettre la réalisation du projet final à la norme.

La pratique commence @ 10:31 (en français seulement)


Transmission d’informations directe

Le point de vue de la Science of Eden

00Tu trouveras la vidéo originale « Concentration universelle du 28 mars 002021 » ici.

Le terme « Transmission d’informations directe » a été inventé par la Science of Eden. En écoutant ou en lisant les œuvres de Grigori Grabovoï, des informations peuvent être transmises de manière directe – d’Âme à Âme.

Les œuvres de Grigori Grabovoï contiennent un très grand volume de lumière informationnelle ; nous pourrions dire que ses mots sont des biosignaux qui peuvent influencer la réalité et la remodeler à la norme. C’est pourquoi la transmission directe d’information est aussi une technologie de contrôle de la réalité.

En général, l’information peut être transmise par trois moyens, ou canaux :

  1. La compréhension conventionnelle des mots avec notre mental logique – de mental à mental.
  2. La compréhension d’information implicite en contournant l’esprit rationnel. Cela se fait au niveau émotionnel et métaphorique – de cœur à cœur.
  3. La transmission d’informations directe – d’Âme à Âme.

Bien sûr, les trois se produisent toujours en même temps. Et nous pouvons choisir, avec notre intention et notre attention, quel canal nous voulons utiliser. Pour les deux premiers, nous devons encore faire attention aux mots. Pour utiliser le troisième canal, nous n’avons pas besoin de nous concentrer et de comprendre les mots. Nous nous ouvrons simplement aux vibrations ou aux champs, et nous laissons chaque partie de notre être entrer en contact avec les vibrations. C’est comme écouter de la musique.

La transmission d’informations directe ne nous apprend rien, elle ne fait que transmettre une pure lumière informationnelle. Comme notre Âme sait déjà tout ce qu’il y a à savoir, ce canal nous incite à nous en souvenir.

Le point de vue d’Anastasia

Lorsqu’Anastasia a demandé à Vladimir Megré de mettre par écrit et de publier ce qu’elle lui avait enseigné, il a d’abord été assez sceptique. Il a dit qu’il était un entrepreneur et non un écrivain, et qu’il n’avait ni le talent ni les qualifications nécessaires pour faire un bon travail.

Anastasia lui a expliqué qu’elle et lui étaient liés à un niveau très profond et que, même s’il écrivait ce qu’elle lui disait avec ses propres mots, la vibration originelle de son Âme rayonnerait toujours à travers ses livres. Et dès que les lecteurs s’y ouvriraient, ils le sentiraient immédiatement et y réagiraient.

Et c’est effectivement ce qui s’est passé. En lisant les livres, on peut avoir l’impression que Vladimir n’est pas un grand écrivain, mais on ne cessera pas pour autant de lire les livres. Il y a quelque chose en eux qui échappe à toute logique. Et en effet, les livres se sont répandus comme une traînée de poudre, même au niveau international.

Le point de vue de la Science du Plasma

Toutes les multiplications, tous les enseignements de la Connaissance universelle du Créateur, trouvent naturellement leur origine dans l’Âme du Créateur. Ils sont ensuite multipliés en aval par M. Keshe et par nous tous.

Nous utilisons tous le langage humain, qui est construit sur l’esprit logique. Mais en même temps, toutes les informations viennent de l’Âme et, à ce niveau, elles restent intactes et non altérées, quoi qu’il arrive. Il est donc possible qu’un enseignant en aval de M. Keshe interprète mal quelque chose, intentionnellement ou inconsciemment. Mais, malgré cela, le message reste inaltéré au niveau de l’Âme et rayonne dans sa beauté et sa pureté originelle.

Chaque morceau de connaissance est transmis simultanément sur 3 niveaux, chaque niveau ayant sa propre intensité de champ :

  1. Le niveau rationnel du langage et de la logique humaine est souvent contaminé par les croyances non constructives de l’(in)conscience collective. Il s’agit du niveau de champ le plus bas, qui ne contient que les bits d’information que l’expéditeur a voulu communiquer. À ce niveau, les possibilités de malentendus sont nombreuses.
  2. Le niveau des émotions et des images, où nous ressentons ce que l’auteur a voulu dire. Il s’agit d’un niveau de champ moyen et la communication est moins assujettie aux malentendus.
  3. Le niveau de l’Âme est « le domaine de la vérité » et tout ce qu’il contient est à la norme. C’est là que nous trouvons la plus grande intensité de champ, et il ne peut y avoir aucun malentendu. Au fond, il n’y a pas non plus de communication ici, mais une communion dans laquelle tout le savoir du Créateur est à notre disposition simultanément.

Le point de vue d’Osho

Osho compare une parole humaine à un phénomène naturel comme le chant d’un oiseau ou la mélodie d’une cascade. Il décrit la communication verbale comme une transmission de sens, tandis que le chant d’un oiseau transmet de la signification.

Le sens est lié à l’esprit rationnel et ne contient que la quantité d’informations que nous voulons communiquer. La signification, quant à elle, communique l’événement de l’oiseau dans son environnement, y compris toutes les interactions qui s’y déroulent. Nous pourrions dire que le chant de l’oiseau est l’expression de toutes les interactions de cet événement sur le plan émotionnel et matériel.

Ensuite, Osho nous dit que ses discours se déroulent simultanément sur ces deux plans ; nous avons donc le choix de nous contenter des miettes au niveau de l’esprit rationnel ou de participer à l’expression totale de la vie dans le moment présent.

Pour saisir le sens, nous devons nous concentrer, nous devons faire un effort. En revanche, pour être imprégné de l’expression de la vie, de la signification, aucun effort particulier n’est nécessaire. Le canal de la signification est interactif – en écoutant, nous participons. De cette manière, nous pouvons vivre la totalité de l’expérience à tous les niveaux. Osho dit : « N’écoutez pas mes paroles, mais détendez-vous et écoutez le silence entre mes mots ».

Et il est évident qu’il faut un lâcher-prise considérable et une grande confiance pour s’ouvrir à cette formidable possibilité d’absorber la connaissance.


Science et poésie ?

Partie de la concentration collective en français d’Hélène Laporte : La parole créatrice et le concept de vie éternelle. Vous trouverez la vidéo originale ici.

La réalité est une projection de notre conscience et chaque élément de notre monde intérieur a un reflet correspondant dans le monde extérieur – tel haut, tel bas.

Notre Âme est comme un musicien qui joue des mélodies en harmonie avec tous les éléments du monde. Notre Âme est un artiste inspiré au niveau fondamental de la réalité. Et nous pouvons entendre l’écho de ses mélodies sur le plan physique de la réalité.

Notre conscience ne dispose pas encore du talent de notre Âme. Elle ne peut pas encore composer comme Elle. C’est pourquoi elle écoute l’écho de Sa mélodie dans le monde physique et tente de reproduire la partition à l’oreille. Nous faisons parfois des erreurs, mais nous évoluons et nous nous améliorons chaque jour.

Notre conscience est fondamentalement capable de traiter la même quantité infinie d’informations que notre Âme. Et cet état de conscience très élevé, Grigori Grabovoi l’appelle la vie éternelle ou l’état d’éternité.

En fait, le mot éternité et le mot vie éternelle sont la vibration mise en mots qui correspond à cet état de conscience pleinement structuré. Dans cet état, nous pouvons rematérialiser notre corps à tout moment dans son plein potentiel. Pour le faire notre conscience prend en compte à chaque instant tous les paramètres de chaque élément du monde entier et tous les liens entre eux.

Avec une conscience entièrement structurée, nous sommes en mesure de tous matérialiser immédiatement. La pensée et l’action sont alors une seule et même chose. Nous serons en mesure de créer instantanément tout ce qui est nécessaire à notre développement harmonieux.

L’éternité est la version fondamentale du monde et l’état de conscience qui permet sa matérialisation.

Pour matérialiser ce nouvel état de conscience en nous, mais aussi pour toute l’humanité, nous devons remplacer la vibration que nous avons associée à ces termes par la vibration fondamentale qui leur correspond. Nous devons actualiser l’information dans la conscience collective.

C’est la même méthode que pour les séquences numériques. En nous concentrant sur la vibration des nombres, nous créons dans notre conscience la lumière informationnelle de l’élément correspondant à la norme. Et en répétant les séquences numériques, nous créons cette forme de vibration dans nos pensées ; et notre conscience apprend à générer elle-même cette vibration pour qu’elle puisse ensuite se matérialiser dans notre réalité.

De la même manière que nous utilisons les séquences numériques, nous pouvons utiliser la vibration d’un mot. La méditation du jour, à la fin de chacune des 31 journées de pratique, est une telle technologie verbale pour contrôler notre réalité.

Cela signifie que l’association de mots choisie par l’auteur permet à notre conscience de se connecter à la vibration qui correspond à ce niveau de conscience élevé. Cela nous permet non seulement de développer notre conscience, mais aussi de réaliser plus facilement nos objectifs en harmonisant la vibration des événements liés à ces objectifs.

Dans notre société, les domaines de la science, de la spiritualité et de l’art, ainsi que tous les autres domaines de la société en général, sont cloisonnés. Il est difficile d’imaginer qu’un scientifique utilise la poésie pour augmenter les capacités spirituelles de l’homme, et pourtant c’est exactement ce que font Grigori Grabovoï et MT Keshe. Ils relient la science, la spiritualité, la poésie, mais aussi tous les autres domaines de la société, car tout est lié, tout est un.

Le mot poésie vient du grec et signifie création. Là encore, nous retrouvons la capacité créatrice du mot. Les mots sont des symboles qui, lorsqu’ils sont utilisés consciemment, peuvent nous aider à changer notre réalité et à soutenir notre développement.

Je t’invite maintenant à te préparer et à faire ce qui est juste et bon pour te détendre.

Et tu peux, si tu le souhaites, penser à un événement que tu souhaites réaliser ou harmoniser dans ta vie.

Laisse donc les mots choisis par l’auteur te toucher jusqu’au plus profond de ton être. Permets aux vibrations de transformer ton monde intérieur, puis de toucher et de modifier ta réalité extérieure. Laisse-toi transformer par cette poésie active.

Voici la méditation du neuvième jour :

Vois que ce monde est l’essence de l’univers, et tu comprendras que tout ce qui existe dans la nature, les plantes, les hommes, les animaux, toutes les molécules, tout ce qui a existé et qui n’a pas encore été créé, tout cela a son origine en Dieu.

Il nous révèle le mécanisme de la création.

En observant comment tout a été créé, tu deviens capable de tout créer toi-même.

Parviens à cette compréhension en te basant sur la profondeur originelle de ton moi, en le voyant s’étendre avec l’univers entier et devenir un monde en soi. Tu es le monde. Tu es la réalité.

Considère-toi du point de vue du monde entier, de chaque être et de toi-même, et tu comprendras que tu vois avec ton Âme. Elle te permet de voir le monde tel qu’il est. Ainsi, tu peux le changer si nécessaire et faire émerger le monde dont tu as besoin pour atteindre l’éternité.

Si tu regardes le monde de cette manière, tu ne t’égareras jamais : Commence par toi-même, regarde à l’intérieur et à l’extérieur.

Grigori Graboboï


Comment rendre nos résolutions du Nouvel An une réalité ?

La vidéo originale est ici

Cet enseignement d’Hélène Laporte nous laisse profiter de la coutume d’énoncer des bonnes intentions ou résolutions pour la nouvelle année. Pour cela nous utilisons les séquences numériques créées par Grigori Grabovoï.

L’état d’esprit dans lequel on fait la liste est important. Le meilleur est bien sur l’état de contrôle de la réalité, car on veut se connecter à l’Âme qui va nous fournir les objectifs – et non le mental avec sa conscience non structurée, ses désirs et peurs.

Préparations

Avant de faire la liste, elle suggère de préparer cinq feuilles pour les cinq domaines importants de notre vie. Les séquences numériques proposées peuvent nous aider à nous syntoniser avec chaque domaine :

  1. Feuille : Sphère familiale et relationnelle
    Cette sphère concerne tout le domaine relationnel y compris la relation à soi-même, famille, couple, amis etc…
    Relations harmonieuses : 814 418 719
    Règle d’or du comportement : 591 718 9181419

  2. Feuille : Sphère économique, le niveau matériel de notre vie
    Développement perpétuel à travers l’activité économique 289 471 314917

  3. Feuille : Sphère psychologique et développement spirituel
    Refoulement 59871798139
    Motif inconscient 4986143197
    Normalisation des peurs 498 712 819 48
    Résistance de l’inconscient 548491698719
    Joie 28 7 741
    Amour éternel 888 912 818848
    Auto-actualisation 319612 719849
    Auto-transcendance 9148142

  4. Feuille : Sphère de vitalité et bien être dans le corps physique
    Organisme humain comme un tout unique 419 312 819 212
    Énergie 918 09814

  5. Feuille : Sphère de service au collectif
    Altruisme 498717319887
    Salut global et développement harmonieux 319 817 318

Ensuite chaque feuille contient les mêmes quatre thèmes qui suivent :

  1. Thème :Gratitude
    Dans cette domaine, quelles sont les évolutions positives et moments encourageants que j’ai vécus ces derniers mois ; des moments pour lesquels je me sens en gratitude ?
    Joie 287 741
    Amour éternel 888 912 818848
    Amour inhibé (si on ne sent pas la gratitude) 219888 412 1298018

  1. Thème : Éléments ou projets à mettre en œuvre
    Dans ce domaine, quelles sont les éléments à développer ou à stabiliser dans ma vie ?
    Concrétisation 48916171891
    Organisation 419875

  2. Thème : Schémas récurrents à normaliser
    Est-ce que j’observe dans ma vie des schémas ou comportements non constructifs répétitifs ou des vécus émotionnels récurrents ?
    Refoulement 59871798139
    Motif inconscient 49861431971

  3. Thème : Résistances
    Qu’est-ce qui m’empêche de me développer de façon illimitée ?
    Normalisation des peurs 489 712 819 48
    Résistance de l’inconscient 548491698719

Tu peux trouver les feuilles de travail et les télécharger en suivant ce lien.

Une fois que nous avons préparé les 5 feuilles, chacune avec les 4 thèmes, nous pouvons commencer à les remplir. Pour faire cela, comme nous l’avons déjà dit, il est important de se mettre dans un état adapté au contrôle de la réalité afin d’avoir les réponses de la part de notre Âme et non de notre mental.

Il est bon de choisir le bon moment et de ne pas hésiter à se reprendre autant de fois que semble nécessaire – de créer la liste est la partie la plus importante du processus !

Le remplissage

Il est bon de prendre son temps, et de faire attention de ne pas procrastiner. On peut choisir un laps de temps qui nous convient – comme chaque jour 15 minutes. On peut passer à une autre feuille si on se sent bloqué avec un domaine.

Voici une proposition comment structurer le travail du remplissage :

  1. Se centrer
    Je me mets dans un état de contrôle de la réalité ; je fais ce qui est juste et bon pour me détendre…

  2. Se connecter
    « J’entre en résonance avec mon Âme, avec l’Amour et avec tout ce qui est ».
    Concentration 51849131914
    Chemin de Vie 59879814951
    Buts, Objectifs 594817398614892
    Déclic 508161210981
    Formation des objectifs 818 91894816481
    Intention 419314 819 4
    Âme 59806129131988

  3. Remplir la feuille
    Cette partie peut être approfondie car les informations peuvent venir dans les jours à venir. Faire attention que les objectifs et les réponses ne viennent pas du mental mais de l’Âme !

  1. Sortir de la pratique
    Je ne me demande pas trop à la fois ; je peux arrêter cette concentration pour la continuer aisément à un autre moment.

Chercher les séquences numériques

Chercher les séquences numériques en relations avec vos objectifs. Vous trouvez un moteur de recherche et autre documents dans la section «  Fichier » du Groupe Facebook de Science of Eden. Ou une liste (travail en cours) sur le site de Plasma-Laurentides. Inscrire les séquences sur la feuille appropriée.

Travail de normalisation

Pour le travail on peut suivre cette séquence par exemple :

  1. Nous nous mettons dans l’état approprié pour contrôler la réalité

  2. Nous prenons un projet à travailler et nous y posons notre attention. On visualise le sujet tel quel, comme un observateur extérieur.

  3. Nous récitons les séquences numériques tout en pensant à notre projet.

  4. Nous travaillons sur un projet jusqu’on a des résultats dans le ressenti ou/et dans sa réalité vécue.