Jerry Tennant – La guérison est la tension

La vidéo originale est ici

La solution peut être donneur d’électrons (-) ou voleur d’électrons (+). Nos cellules fonctionnent en bonne santé dans une plage de pH comprise entre 7,35 et 7,45, ce qui correspond à une tension de -20mV à -25mV. Cela signifie que nous avons besoin de -25mV pour faire fonctionner nos cellules d’une manière saine et nous avons besoin de -50mV pour renouveler nos cellules.

Notre corps a besoin de renouveler constamment nos cellules pour rester en bonne santé ; l’une des raisons est la durée de vie du phorphorus (P). Le tableau ci-contre indique les temps moyens de rotation des cellules du corps.

Les bactéries, les champignons et les cellules cancéreuses meurent à un pH de 7,8-8,8 (-50mV à -105mV). La fatigue se manifeste à -15 mV (pH 7,26) ; la maladie à -10 mV (pH 7,18) ; la défaillance d’un organe à -5 mV (pH 7,09) ; à 0 mV (pH 7), la polarité de l’environnement change du donneur (-) au voleur (+). La douleur survient à 5 mV (pH6,91) ; les niveaux d’oxygène diminuent à 10 mV (pH6,83) ; les infections virales surviennent à 15 mV (pH6,74) ; les infections bactériennes à 20 mV (pH6,65), les infections fongiques à 25 mV (pH6,56) et les lésions à l’ADN (cancer) à 30+ mV (pH6,48).

Les valeurs de pH indiquées sur la table à gauche se réfèrent au pH de la cellule ; le pH salivaire mesuré est inférieur de 0,8 (par exemple, le pH de la cellule = 8,8 équivaut à un pH salivaire = 8,0. Si on considère la différence en utilisant 2 sondes en cuivre dans des mains humides comme celle pour la salive, il faut ajouter 0.8pH. L’équivalent d’un pH de 0,8 est de 45,71 mV. Par exemple, le voltmètre mesure -11,4 mV lorsque vous tenez les sondes dans vos mains ; nous devons ajouter -45,71 mV et obtenir un résultat de -57,11 mV.

Ce tableau nous montre que les maladies chroniques ne peuvent survenir que lorsque la capacité de renouvellement des cellules est entravée. Pour construire de nouvelles cellules, vous avez besoin de -50mV d’énergie (≈pH 8) et de tous les autres composants pour construire une cellule (acides aminés, minéraux, etc). De plus, nous devrions contrôler les toxines dans les aliments, les produits pharmaceutiques, l’air et l’eau également….

En ce qui concerne l’alimentation énergétique, l’organisme dispose de 4 batteries : muscles avec fascia, membranes cellulaires, mitochondries (batteries cellulaires) et ADN. Chaque organe de notre corps a sa propre batterie. Les batteries individuelles sont reliées par des méridiens ; comme par exemple le circuit de l’estomac : cerveau > macula de l’œil > thyroïde > seins > estomac > organes génitaux masculins > avant des genoux > arrière de la jambe > gros orteil.

Tous ces différents circuits passent par les dents qui agissent comme des disjoncteurs. Par exemple, les molaires supérieures et les prémolaires inférieures sont les disjoncteurs du circuit de l’estomac.

Les dents fonctionnent comme les ganglions du système lymphatique. La plupart des maladies chroniques commencent par un événement émotionnel négatif causant un champ magnétique dans une dent, qui bloque le flux d’électrons, réduisant ainsi la tension dans ce circuit. De plus, les émotions négatives bloquent la pompe dentaire, ce qui permet aux caries et aux infections de se produire, ce qui abaisse encore davantage la tension dans ce circuit. Les dents cariées ressemblent en fait à des piles corrodées. Lorsque l’infection de la dent (qui diminue la tension) migre dans l’os (le courant est coupé). C’est généralement le cas des canaux radiculaires, où la racine est percée et le nerf extrait ; par la suite, la dent meurt et tous les tissus morts sont infectés – un processus de décomposition naturelle – et l’infection a la possibilité de migrer dans l’os.

Nous pouvons donc comprendre que si le courant dans nos circuits corporels tombe en dessous de -50mV, nous ne pouvons pas renouveler nos cellules connectées à ce circuit particulier. Lorsqu’elle descend en dessous de -25mV, nos cellules ne peuvent plus fonctionner correctement. Les maladies chroniques graves comme le cancer apparaissent à partir de +30mV et plus.

Un autre effet de la chute de tension est que l’oxygène dissous dans l’eau diminue et l’efficacité du métabolisme (cicatrisation) est contrôlée par l’oxygène qui est contrôlé par la tension… dans le sillage, moins d’énergie est disponible dans les cellules et les batteries cellulaires ne peuvent se recharger.

De plus, les parasites, comme les bactéries, les virus, etc., sont contrôlés par l’oxygène – de sorte qu’ils prolifèrent sans entrave lorsque la tension et l’alimentation en oxygène sont faibles.

Alors que pouvons-nous faire ?

Pour que la cicatrisation se produise, une tension de -50mV doit être fournie. Ceci peut être fait par le Bio-Transducteur développé par le Dr Tennant.

Et nous pouvons aussi travailler sur la cause, le niveau émotionnel. Nous avons vu que les émotions sont des champs magnétiques et que les champs magnétiques peuvent être modifiés par des champs magnétiques plus forts. Ici, la science du plasma entre en jeu parce que le plasma est un champ magnétique gravitationnel. Ainsi, en appliquant le PL-CO2, nous équilibrons la situation et avec le PL-ZnO, nous travaillons sur le plan émotionnel pour rééquilibrer. On peut aussi appliquer PL-CH3 qui donne de l’énergie au niveau plasmique comme le transducteur au niveau matériel.

Comment mesurer par vous-même ?

  1. Couper 2 tubes de cuivre (3/4 »’) de 6 » de long.
  2. Fixer les 2 bornes d’un multimètre sur les 2 tubes
  3. Avant de mesurer, humidifier les deux tubes avec de l’eau pour une meilleure conductivité électrique.