Comment se connecter à la Coupe de l’homme

Les exemples et expériences suivants utilisent la Coupe de l’homme ; cependant, tous ces exercices sont précieux pour le travail ou le plaisir avec l’une des Coupes.

Cette expérience a été partagée par un membre de l’UC

  1. Veillez à ne pas être dérangé et prenez une position assise ou debout devant les coupes.
  2. Connectez-vous à vos coupes en laissant l’énergie circuler de votre cœur vers les tasses ; après un certain temps, vous ressentirez quelque chose. Ce « quelque chose » est différent pour chacun – faites confiance à votre propre sentiment de connexion.
  3. Ensuite, vous pouvez demander à la coupe de vous connecter à la communauté universelle, à la source de la création ou à une personne que vous aimez ; soyez très doux, soyez comme un enfant qui demande à sa mère aimante et attendez. Il se peut que quelque chose vienne confirmer le lien.
  4. Nous pouvons demander à cette connexion universelle de nous aider à résoudre de nombreux problèmes dans notre vie : comment nous rapprocher de notre Âme, comment transformer les sentiments d’inquiétude, de chagrin, d’impuissance ou comment aider les autres avec des maladies ou des problèmes. Vous pouvez utiliser des phrases comme celle-ci : « Âme bien-aimée, je te demande de me montrer, de la manière qui te semble la plus appropriée, comment je (mon problème) peux être aidé. Merci, mon Âme ».
  5. Faites confiance à l’Âme qu’elle décide du moment idéal pour vous donner les signes ; cela peut être tout de suite, après des jours ou des semaines… faites simplement confiance. Lorsque vous avez reçu le signe, soyez heureux et reconnaissant. « Oh merci ! ».

Comment se connecter avec les peuples verticaux

Premièrement les faits : par habitude, nous nous considérons les « preneurs » et les animaux et les plantes sont des « donneurs » pour nous; nous attendons d’eux qu’ils donnent même leur vie pour satisfaire nos besoins ; alors que nous ne donnons vraiment rien ou, pire encore, nous les payons avec des souffrances dans les fermes industrielles. Les plantes et les animaux nous donnent sans condition alors que nous ne faisons que les engloutir.

Nous aimerions changer cela maintenant ; une exploitation déséquilibrée en notre faveur pourrait être transformée en une interaction équilibrée qui donne aux deux parties des avantages égaux. Nous pourrions faire le changement et nous nourrir des champs, au niveau plasmatique, ce qui nous libérerait de l’obligation de « tuer pour se nourrir ».

Faites-le en douceur ; ne forcez rien :

  1. Installez-vous à proximité d’une plante. Maintenant, vos champs et les champs de la plante peuvent interagir. Essayez de ne rien attendre de particulier – soyez simplement ouvert et curieux de ce que vous pouvez ressentir. Vous pouvez d’abord déplacer les paumes de vos mains lentement et respectueusement vers la plante – ou vous pouvez toucher la plante avec amour pour initier la connexion.

  2. Accordez d’abord votre attention, votre amour et votre conscience à la plante. Soyez reconnaissant qu’elle soit là, aimez-la pour sa forme, sa vivacité, sa beauté. Ou dites-lui simplement : « Je donne librement de mon âme ; s’il te plaît, prends ce dont tu as besoin. »
  3. Demandez-lui ensuite de vous donner les champs dont vous avez besoin pour soutenir votre corps. Elle le fera immédiatement grâce à son amour inconditionnel.

Coupe de la Terre

« L’un des plus grands problèmes de l’humanité est qu’elle convertit tout en connaissance de la forme physique. Nous devons commencer à faire confiance ; nous devons comprendre le processus de création ; et avec cela nous deviendrons indépendants ». M. Keshe

Les 5 unités empilées de la Coupe de la Terre ont une Âme, une âme de la forme physique et la forme physique; elle possède toutes les parties d’un être vivant – vous l’avez créée et vous en êtes responsable. Dans ce processus, nous pouvons apprendre le véritable processus de création, la création par la pensée et l’amour. C’est pourquoi, lorsque nous créons la coupe, nous « prions » ; cela signifie que nous lui donnons de notre Âme, afin qu’elle puisse grandir dans le plasma le plus fort pour nous élever, le plasma plus faible.

Sur l’image de droite, vous voyez une Coupe de la Terre fabriquée par un chercheur de connaissances iranien. Nous pouvons voir différentes intensités de lumière dans les différentes coupes : celle de l’Âme au sommet, par exemple, est très brillante et la coupe d’inertie est très faible. Chaque lumière est la confirmation de l’Âme ; M. Keshe ajoute que chaque lumière est l’Âme du créateur.

À partir de ce moment, nous pouvons explorer notre relation avec elle : comment nous sentons, comment réagissons-nous lorsque nous nous approchons d’elle ? Et aussi dans l’autre sens : comment la coupe n°2 et n°3 changent-elles en fonction de notre émotion ? Prenez le temps d’explorer cela afin d’apprendre comment ces tasses interagissent avec vous.

Vous pouvez détecter une pulsation, une vibration ou un battement de cœur. Le battement de cœur est essentiel dans l’Univers pour la libération de l’énergie plasmatique.

Ces systèmes sont un bac à sable pour nous permettre d’apprendre l’interaction des champs. Les connaissances que nous pouvons acquérir en interagissant avec eux nous serviront avec la nouvelle génération d’appareils de communication et d’ordinateurs.

« Si vous voyez ce que je vois, vous ne toucherez pas un portable ; la banque de mémoire de l’Âme est devant vous. Tout est en vous ; vous avez la clé – découvrez-la pour accéder à la connaissance de l’Univers.

Souvenez-vous de la règle d’or : si vous demandez avec amour et attention – elle vous sera donnée. Vous n’avez jamais besoin de prendre ou de voler.

La connaissance doit être ressentie et non pas comprise ; la connaissance doit toucher la beauté de la forme physique et en la touchant, elle élève l’âme de la forme physique.

Chaque plasma, comme chaque cellule du corps humain, est connecté à chaque plasma dans tous les univers ; à ce niveau, nous sommes TOUS, omniscients, omniprésents et tous puissants. À ce niveau, nous avons un battement de coeur pour libérer l’énergie nécessaire à la création de ce que nous voulons ». M. Keshe


Fonctionnement de la Coupe de l’Âme

Nous devons maintenant comprendre qu’au niveau de l’Âme, seule l’énergie existe sous forme de plasma et que vous n’avez que des nanomatériaux, il n’y a donc aucune dimension de la forme physique. Nous devons donc la fabriquer et ensuite ressentir ce qu’elle nous fait. Nous devons seulement observer – il est très important de ne pas interférer. Avec la Coupe de l’Âme, nous sommes obligés de nous éloigner de la matérialité pour nous tourner vers le monde des champs.

Le GaNS produit dans la Coupe de l’Âme aura le niveau de champ de l’Âme ; la Coupe n°1 a la force de l’Âme de la forme physique (mental) et la Coupe n°2 la force du corps de l’homme.

Avec cette configuration, vous faites correspondre les niveaux d’énergie du Corona à la force de l’émotion qui ne permet pas la conversion. Ne vous inquiétez pas de la production de GaNS de la Coupe de l’Âme ; ne regardez pas le niveau de la matière. Nous recherchons l’énergie du GaNS.

Lors de l’installation de la Coupe de l’Âme, un verre a été placé sous la bobine centrale de Zn-nc et cela a montré que rien de tangible n’a été produit ; cependant, ce verre est PLEIN DE VIE. Si votre coupe produit des GaNS en tant que matériaux visibles, cela reflète à quel point votre communauté ou vous-même êtes enracinés dans la matière :

« Maintenant, vous devez faire confiance au vide, comme vous faisiez confiance aux GaNS auparavant. » M. Keshe

Observations

Nous pouvons voir qu’une ou deux bobines de la Coupe de l’âme vibrent ou oscillent ; nous pouvons également voir de nouvelles couleurs de GaNS alors que l’Âme se manifeste dans de nouvelles dimensions de la forme physique. La bonne énergie dont nous avons besoin doit se formera sous la bobine de zinc centrale.

Protocoles

Pour la prévention, utilisez les protocoles connus. Pour une personne infectée, utilisez le protocole suivant :

  1. Prenez le GaNS du fond de la Coupe de l’âme et ajoutez-le à0-40% à toutes vos applications.

  2. Frottez le mélange avec vos mains sur chaque partie de votre corps car l’Âme existe dans chaque cellule.

  3. Vous pouvez aussi le vaporiser ou l’accrocher dans des balles de ping-pong autour de votre maison.

  4. Vous pouvez l’utiliser sur les humains, les animaux et les plantes

Avec la Coupe de l’Âme, il peut être plus facile de se rapprocher de votre Âme et vous pouvez mieux comprendre le fonctionnement entre la forme physique et l’Âme. Les Coupes de l’Âme, tout comme la Coupe de l’Homme auparavant, se relieront entre elles et relieront également tous les êtres sur cette planète ; créant ainsi un véritable Dôme de Paix. De la même manière que la couronne s’est rapidement répandue sur toute la planète, les Coupes de l’Âme le feront aussi.

En fait, la couronne n’a pas seulement affecté les êtres vivant directement à la surface de la planète, mais aussi les êtres situés bien au-dessus, dans les niveaux supérieurs de l’atmosphère, des êtres qui n’ont pas de corps. De cette façon, la couronne a encerclé l’ensemble de la planète à tous les niveaux.

« Avec la Coupe de l’Âme, vous verrez maintenant un développement rapide ; vous verrez l’éradication de nombreuses maladies et vous verrez une vie sans douleur et vous ressentirez l’amour du Créateur. C’est l’ouverture de la porte de la Communauté universelle.

Lorsque l’humanité trouve le véritable amour, elle sera élevée à la dimension de l’Âme du Créateur. Vous n’avez pas craindre le Corona, si vous avez réussi à couronner votre tête avec l’Ame, la véritable essence de la création. C’est le secret de la vie éternelle. Beaucoup d’entre vous échoueront parce que votre désir n’est pas vraiment de servir l’humanité mais votre ego.

Le 21 mars 2021, c’est le début du printemps et le début de la vie. Une nouvelle vie commencera ce jour-là, comme nous l’avons promis ; une nouvelle vie pour l’humanité. De bien des façons, au cours des prochains mois, l’humanité va mûrir si vite que nous allons tous dépasser tout ce que nous avons connu pendant des millions d’années. Et n’oubliez pas que l’humanité entière s’adaptera. À partir d’aujourd’hui, nous élevons l’âme de tous ceux qui respirent sur cette planète ». M. Keshe


Coupe de la Terre, fonctionnement

Voyons d’abord quel niveau de la Coupe de la Terre correspond à quel aspect de notre propre système :

  1. La Coupe de l’Âme = l’Âme de l’homme

  2. La Coupe n°1 = l’âme de la forme physique de l’homme

  3. La Coupe n°2 = la forme physique de l’homme

  4. La Coupe n°4 = l’âme de la forme physique de la Terre (inertie)

  5. La Coupe n°5 = l’âme de la terre (gravitation)

Cette installation est la réplique de la totalité de la vie de l’homme sur Terre.

La Coupe de la Terre nous permet de nous nourrir par l’Âme ; ainsi nous devenons indépendants de la nourriture matérielle et n’avons pas besoin de tuer d’autres êtres pour nous soutenir. L’Âme satisfera l’âme de la forme physique (mental) au niveau émotionnel qui, à son tour, prendra soin du corps physique en permettant à l’Âme de fournir tous les besoins du corps physique au niveau plasmatique.

L’interaction émotionnelle entre l’Âme et l’âme de la forme physique affectera également d’autres aspects émotionnels de notre vie. Nous pourrons peut-être apprendre des langues d’une manière beaucoup plus rapide et différente. Nous pourrons peut-être nous rappeler comment communiquer au niveau de l’Âme en partageant des images par le mental directement au lieu d’utiliser le langage avec notre boîte vocale matérielle.

En fabriquant la Coupe de la Terre, pensez au bien de l’humanité, de tous les autres êtres et de la Terre Mère, qui nous soutient tous. Réalisée dans l’intention de satisfaire au Principe Universel (Nous sommes ici pour servir et tout ce que nous pensons, disons et faisons sera pour le bien de tous), la Coupe de la Terre produira toutes les choses dont nous avons besoin dans votre vie. Elle produira des « matériaux » très différents de ceux que les unités individuelles produisaient en tant qu’unités autonomes. La couleur des GaNS changera, ils ne seront plus les mêmes.

« Vous verrez de nouvelles couleurs, parce que maintenant vous avez fait un montage pour le travail qui doit être fait par rapport à l’amour de l’homme en réponse à l’amour de son Créateur. » M. Keshe

Coupe de la Terre, Protocoles

  • Alimentation par le plasma
    Une goutte de plasma liquide de l’une des coupes de la Coupe de la Terre nous nourrira pendant un jour. Pas d’une manière conventionnelle, mais elle nous satisfera sur le niveau des émotions positives ; certaines personnes peuvent même s’enivrer. C’est la largeur de bande de la compréhension de l’homme.

  • L’élévation de l’âme
    Avec le plasma de la Coupe n°1 et de la Coupe n°2, vous élèverez votre Âme.

  • Conditions psychosomatiques
    Utiliser le plasma de la coupe n°2 et de la coupe n°3

  • Conditions liées à l’évolution (allergies)
    Utilisez la tasse n°4 et la tasse n°5


Coupe de la Terre II

Alimentation par plasma : 1Drop1Life

Pour se nourrir nous avons juste à prélever un peu des cinq coupes; puis nous prenons une goutte de ce mélange ; elle nous nourrira toute la journée.

Il est à noter que cette goutte ne fonctionne pas comme un supplément ou un aliment concentré qui, après ingestion, libère son énergie dans le corps. La goutte représente plutôt tous les champs disponibles pour l’homme sur cette planète. Et par ces champs, elle peut attirer tous les champs de l’Univers : la faible concentration des champs dans une goutte met le corps humain dans la position du plasma le plus faible qui sera alors naturellement alimenté par les champs plus forts en provenance de l’Univers.

Au début de notre vie, lorsque nous étions encore un petit fœtus dans le ventre de notre mère, nous n’avions pas de volonté, nous n’avions pas le mental pour nous inquiéter ou pour communiquer : tous nos besoins étaient immédiatement satisfaits parce que nous baignions dans un océan du plasma dans les liquides amniotiques de l’utérus. Il n’y avait même pas besoin de communiquer ; la mère n’avait pas besoin de faire attention pour s’apercevoir du besoin de son enfant pour le satisfaire. Non, ça fonctionnait tout naturellement – à l’instant où le fœtus dépense de l’énergie pour se déplacer ou pour grandir, l’énergie dépensée est remplacée dans le même mouvement. Simultanément, chaque activité du fœtus peut être considérée comme un rayon magnétique qu’il distribue à d’autres entités autour de lui. Les mères sont ravies lorsqu’elles sentent le mouvement de la nouvelle vie en elles ; ce sentiment les nourrit !

Ainsi, dans les premières étapes de notre vie, nous avons toujours été dans la position du plus faible pour être nourris par les champs plus puissants des parents, de la terre et de la galaxie. Et la confiance que ce système fonctionne n’a jamais été remise en question. Chaque embryon a la confiance absolue qu’il recevra tout ce dont il a besoin grâce à l’amour inconditionnel de la mère. La confiance absolue et l’amour inconditionnel sont les deux faces de la même médaille.

Plus tard, nous nous coupons de ce cercle parfait du donner et du recevoir en nous « séparant » de la mère, de l’Univers. Par exemple nous voyons nos parents manger des fruits, des légumes et des animaux – c’est très attirant pour nous et nous voulons donc faire de même. Nous apprenons aussi qu’il est plus facile de prendre que de demander ; nous devenons forts et fiers. Peu à peu, nous devenons plus paresseux et plus arrogants pour demander. Nous oublions que lorsque nous demandons, il nous est donné… et nous nous habituons à prendre sans vérifier si cela nous est donné… et nous ignorons que prendre ce qui n’a pas été donné, c’est voler…

Par conséquent, lorsque nous serions en mesure de revenir à cette humble position du plasma le plus faible avec une confiance totale dans l’existence, nous pourrions accéder à nouveau à la même ressource illimitée. C’est exactement ce que 1Drop1Life est censé faire.

Regardons cela sous un autre angle ; nous et les plantes, que nous appelons les « peuples horizontaux » ne sont pas structurés de la même façon. Nous avons la même trinité : L’Âme, l’âme du corps physique et le corps. Mais chacune de ces deux trinités est configurée de manière différente : les plantes sont comme des personnes mais à l’envers. Notre corps est surmonté par l’âme de notre forme physique qui est surmontée par l’Âme. Dans les plantes, l’Âme est surmontée par l’âme de la forme physiuque, qui est surmontée par le corps.

Dans une plante, l’âme se trouve au milieu de la plante, à la jonction des racines et du tronc. Elles sont dans une position fixe : « Je reste au centre et je laisse les champs se construire autour de moi. » L’état de la plante est principalement dicté par l’âme de la physicalité de la planète (inertie) ; ils ne peuvent utiliser que ce qui est disponible à la position dans laquelle ils se trouvent. Ensuite, la force de la forme physique par rapport à l’inertie, déterminera comment la plante va pousser : si la gravité est forte, une herbe poussera ; si la gravité est faible, un grand arbre poussera. Si la gravité est plus ou moins équilibrée par rapport à l’inertie, vous obtiendrez des betteraves et des oignons – des plantes qui pousseront principalement sous terre. Nous savons que dans les coupes, les plaques sont les facteurs limitants ; dans la version des coupes pour plantes, les plaques sont au centre, ce qui signifie que la position est fixe.

Dans les coupes, la partie centrale détermine l’ancrage et les parties périphériques indiquent ce qui est flexible. Dans la coupe pour l’homme, les plaques sont à la périphérie, tandis que dans les coupes pour les plantes, les plaques sont au centre.

Nous pouvons établir un lien entre notre Âme et l’âme de la plante, nous mettre dans une position plus faible (demander à la plante de nous donner les champs dont nous avons besoin pour notre subsistance) et nous nourrir. En même temps, nous donnons à la plante ce dont elle a besoin : notre gratitude et notre amour.

Si nous comprenons la différence de configuration des personnes verticales, nous pouvons apprendre comment notre Âme, en interaction avec l’Âme de la plante, peut créer une condition dans laquelle les personnes verticales donnent ce dont nous avons besoin sans que nous ayons besoin de prendre une seule feuille. Nous serons en mesure de recevoir ce dont nous avons besoin au niveau de l’Âme.

Le schéma ci-dessus montre notre trinité érigée sur les fondations de la Terre Mère; la Coupe de la Terre/Homme en est une réplique fidèle. Nous pouvons utiliser la partie gauche du même schéma pour faire l’équivalent pour les personnes verticales : la Coupe de la Terre/version plantes peut alors nous montrer comment nous nourrir au-delà de la matière. Ensuite, nous pouvons utiliser soit une vraie plante soit la Coupe. Nous prenons la position plus faible et nous demandons de nous nourrir : « Puis-je avoir le plaisir de recevoir les champs universels à travers vous afin qu’ils puissent satisfaire tous les besoins de mon corps sans avoir besoin de tuer. » Pour rendre notre requête pertinente, nous devons être dans une position d’humilité ; une position où nous sommes réceptifs et non exigeants. Et nous devons avoir la confiance de recevoir ce dont nous avons besoin. En d’autres termes, nous devons venir de l’endroit où nos souhaits sont déjà réalisés.

M. Keshe souligne également que nous devrions arrêter de regarder les coupes mais plutôt les champs : les champs ne sortent pas tout seuls, ils ont besoin d’une interaction, ils doivent être provoqués par notre don auparavant.

« Toutes les coupes ne sont que des schémas pour nous aider à comprendre comment l’Univers fonctionne. Ensuite, en approfondissant la compréhension du fonctionnement de l’Univers, nous changeons notre comportement et notre perception afin d’être dans un flux non résistif avec toutes les autres entités suivant le Principe Universel ». D’après M. Keshe

Si nous regardons le flux d’énergie à l’intérieur des coupes, nous voyons une forme de tore ; l’énergie dans les deux versions de coupes se déplace dans la même direction. Mais comme la trinité dans les plantes est inversée par rapport à la trinité de l’homme, l’énergie circule effectivement dans deux directions différentes :

  • Pour les plantes elle coule de la Terre vers l’Âme de la plante, puis vers son âme de la forme physique et enfin vers son corps.

  • Pour l’homme, l’énergie touche d’abord la forme physique, puis l’âme de la forme physique et enfin l’Âme.

La configuration dans les plantes favorise le don de l’âme ! La plante est structurellement vouée à la planète et le Principe Universel; sa position est fixe. Nous, d’autre part, avons la « liberté » de nous séparer délibérément du Principe Universel et de vivre dans l’illusion du fils prodigieux.

Par rapport à l’alimentation, la ligne rouge montre le bon positionnement : l’Âme de la plante, qui est structurellement intégrée au Principe Universel, ne peut pas faire autrement que de donner. Elle donne constamment à travers l’âme de la forme physique au corps de la plante. Lorsque nous adoptons la position humble et plus faible et que nous générons de la gratitude envers la plante, alors le flux d’énergie de l’Ame de la plante nous touchera également, nourrissant ainsi notre Âme, qui à son tour satisfait l’âme de la forme physique et ensuite notre corps.