Groupes à risque

Le plus grand nombre de victimes sont des personnes âgées de 70 ans et des homosexuels ; tous deux ont déjà un système auto-immunaire faible ou un défaut du système immunitaire (VIH).

Mais à cause des multiples mutations du virus, tout le monde est au même risque (Mars 2020).

Incubation

Le temps d’incubation, de l’infection à l’apparition des symptômes, est de 12 à 35 jours.

Infection, Phase I

Nous devons comprendre que le virus, étant un paquet d’énergie, ne se transfère pas ou n’infecte pas seulement par contact physique comme le toucher, le baiser, etc. mais il s’installera dans un nouvel hôte dès qu’il aura trouvé un champ d’énergiecorrespondant. Il faut se rappeler que les champs que nous produisons sont le résultat de nos émotions : panique, peur, inquiétude, dépression, colère, etc. sont des émotions qui créent un champ d’nergie basse qui attire le virus.

En même temps, le virus est lié aux acides aminés qui sont les éléments constitutifs de toute vie sur cette planète. Il peut donc s’attacher aussi aux acides aminés de notre corps ; principalement par un lien de carbone (C) et d’oxygène (O). Lorsque nous laissons nos empreintes digitales (marques de graisse sur nos mains) ou lorsque notre peau perd de vieilles cellules mortes – les deux sont composées d’acides aminés. Le virus s’y attache car elles constituent un environnement où il peut survivre jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel hôte. C’est pourquoi les 12 heures qui sont spécifiées pour le temps pendant lequel le virus peut survivre sur une surface métallique comme une poignée de porte, peuvent en fait être beaucoup plus longues lorsque quelqu’un a déjà touché la poignée auparavant, laissant ses « empreintes digitales » d’acides aminés, telle une nourriture pour le virus.

Un triste exemple : En Iran, une personne décédée du coronavirus a été enterrée. A cette occasion, tout le village est venu assister aux funérailles… et les gens se sont serré la main pour présenter leurs condoléances… résultat : ils ont tous été infectés…

Dévelopement des Symptômes

Les symptômes du VTC vont de la fièvre avec toux, puis de l’eau dans les poumons avec des symptômes de type asthmatique pour finir par une insuffisance cardiaque. Voici le cheminement en détail :

  1. Le virus pénètre dans l’organisme par le canal respiratoire. Lorsque l’air contaminé passe à proximité du siège de notre âme, l’âme du virus interagit avec notre système âme/esprit. Selon l’alignement de notre Esprit et de notre Âme, ils « écoutent » le virus et lui montrent la voie à suivre pour créer les symptômes.
    Dans son interaction avec notre trinité (âme, esprit/coeur et corps), le virus affecte directement la trinité dans le sens où il initie déjà dans la phase précoce de la maladie la séparation de l’âme de la physicalité (esprit/coeur) de l’âme. L’achèvement de cette séparation est ce que nous appelons la « mort ». Déjà maintenant, les deux sont conscients de ce qui est à venir. C’est pourquoi vous devez soutenir les deux, ce que nous faisons en suivant le protocole proposé par le KF.
  2. Les premiers symptômes sont une forte fièvre et une toux.
  3. Puis vient la phase de Edema Pulmonaire; d’accumulation de l’eau dans les poumons. Maintenant, le virus modifie le fonctionnement du poumon, qui n’est plus un absorbeur de nutriments pour notre corps mais une réserve alimentaire pour le virus.
    Les poumons fonctionnent en alternance, l’un est actif tandis que l’autre est en mode de relaxation. Lorsque le virus entre, il peut plus facilement s’installer dans le poumon inactif en premier. Puis, quelque temps plus tard, lorsque les poumons changent de statut d’activité, le virus s’installe également dans l’autre. Pendant cette phase, les poumons sont dans différents états d’infection, ils ont des champs d’intensité différente – ils interagissent donc : le plus fort nourrit le plus faible – et le virus intercepte ces énergies et se développe.
    Ce scan montre les poumons d’un patient infecté en phase d’œdème pulmonaire. Le liquide dans les poumons est blanc. En raison du changement de salinité dans les poumons, de plus en plus de sels ont été généré à l’intérieur des poumons. Cette accumulation de sels est responsable de l’état gélifié de l’eau de l’œdème, elle est également responsable de l’épaississement et du durcissement progressifs de l’œdème.Ce qui arrive en s’épaississant, c’est que les poumons se calcifient et tel quels ne sont plus capables de faire fonctionner la respiration.Cette personne en Chine a néanmoins survécu à l’infection ( même à ce stade très avancé de l’infection ) grâce à la 1C=1L qui a rééquilibré le PH des sels.
  4. Les poumons n’interagissent pas seulement entre eux, ils sont bien sûr de par leur nature en interaction avec le cœur. Ce dernier fournit des énergies provenant d’autres parties du corps – et elles aussi sont captées par le virus.
    À un moment donné, le corps s’épuise tellement, parce qu’il perd trop de choses au profit du virus qu’il ne peut plus se maintenir lui-même – et il s’effondre en cas d’insuffisance cardiaque. L’expérience montre que même des personnes en apparence très saines et en pleine forme meurent soudainement d’un arrêt cardiaque.

Infection, Phase II

Le traitement médical conventionnel peut être en mesure d’arrêter les symptômes de sorte que nous ayons l’impression que l’infection est sous contrôle. Mais au bout d’une à deux semaines, l’infection revient en force et tue rapidement le patient.

Cela se produit parce que, même si le virus est neutralié ou tué, il laisse son empreinte magnétique dans les parties les plus faibles du corps. Et son empreinte sert d’aimant pour attirer de nouveaux virus provenant de l’extérieur.

Une deuxième vague de fièvre, qui est très fort, 24-72 heures plus tard. Cette phase est normale dans le traitement du virus double brin. Cette fièvre peut être si élevée que les gens peuvent mourir d’une lésion cérébrale à haute température. Et même à ce stade, l’application de 1C1L a permis de faire baisser la fièvre en 24 heures. Cela est normal car le traitement initial avec le Plasma Liquide annihile le virus, mais il reste alors la partie bactérienne qui devient active pour 3-4 jours.

  1. À ce stade 2 il faut alors ajouter un peu de sel à l’eau de GaNs 1C=1L ou mieux encore, boire le plasma liquide qui n’a pas été complètement lavé du sel en ajoutant un peu de PL-CuO.
  2. Inhaler et boire le PL-CuO en y ajoutant du sel, car les dommages se situent au niveau des tissus et cette intervention va les aider à se réparer.

À ce stade, il est même conseillé de prendre des antibiotiques puissants, car cette deuxième phase de transformation est de l’ordre de la matière. L’élimination des cellules endommagées et leur remplacement peut prendre jusqu’à 30 jours.

La fièvre devrait tomber alors dans les 3 à 6 heures. Mais comme le virus a laissé sa signature dans votre corps, vous êtes maintenant devenu un aimant pour le virus – vous devez donc être particulièrement attentif.

À ce stade, le cœur est touché. Le traitement doit être le suivant : aspergez chaque serviette grandeur du corps entier dans du plasma liquide dilué à 20-30%. Placez le corps sur une des deux serviettes et couvrez-le avec l’autre. Changez les serviettes toutes les demi-heures. Vous pouvez laver les serviettes au plasma liquide pour pouvoir les utiliser à nouveau. Continuez le processus pendant 4 à 6 heures: le rythme cardiaque et la respiration reviendront à la normale, tandis que le mal de tête persistera pendant encore 24 heures.


Mutations

Séquence des Mutations

Voici la séquence des mutations du virus corona :

  1. Il est apparu à l’origine dans les poumons

  2. puis dans le cerveau

  3. puis dans les reins, le foie et l’estomac

  4. puis dans les intestins

  5. puis dans les organes reproducteurs

  6. et enfin dans les bras et les jambes.

Les symptômes de la dernière mutation dans les membres sont des marques blanches sur les ongles et les orteils ainsi que des douleurs articulaires. Le Corona a maintenant accès à toutes les parties du corps. Et ce n’est que sous sa forme originale, en attaquant les poumons, qu’il produit le symptôme typique de la fièvre.

Lorsque le virus est éradiqué de toutes les parties sauf les poumons, il peut y avoir une douleur massive dans la tête, due à l’affirmation de l’âme physique qui arrête le protocole en affirmant : « j’ai vaincu », ce qui n’est pas tout à fait vrai. Cette douleur provient de l’interaction de l’âme de la forme physique qui n’est pas enligné avec l’Âme.

Muscles

Ces derniers temps, les gens commencent à se plaindre de faiblesses dans les bras et les jambes ; cela peut être un signe que le virus se propage dans le tissu musculaire. Lorsque le virus pénètre dans le tissu musculaire, vous pouvez avoir l’impression que vos muscles sont devenus durs (estomac, bras, jambes, etc.) ou encore vous pouvez ressentir des douleurs dans vos os.

Cerveau

Comme on l’a vu en Chine ces dernières semaines, le virus a muté de telle sorte qu’il attaque également le cerveau plutôt que le cœur après s’être établi dans le poumon. Les patients atteints de cette version auront très peu ou pas de fièvre avant de mourir d’une hémorragie cérébrale.

Intestins

Une autre mutation permet au virus d’aller directement dans les intestins. Les personnes atteintes de cette maladie trouveront une insuffisance rénale, des selles rouges, qui proviennent d’ hémorragies à l’intérieur des intestins inférieurs. Par la suite, le virus pourrait attaquer également le pancréas et le foie.

Les douleurs et l’oppression de l’estomac dans cette zone, devant et derrière, sont les premiers symptômes.

Si vous avez la diarrhée même en buvant le plasma liquide, cela signifie que le virus se trouve dans votre système digestif.

Le virus auto-mute ; les deux classes de virus de la grippe (grippe d’été et grippe d’hiver) ont fusionné, c’est pourquoi le virus Corona pourrait apparaître au Brésil, qui a des températures pareilles aux étés européens, où normalement les virus de la grippe ne prolifèrent pas.

Douleur du plexus solaire

Pour de nombreuses personnes, le premier symptôme de l’infection est une douleur dans la région du plexus solaire. Cette douleur est due au fait que le plexus solaire est la zone d’où le virus tire son énergie. Lorsque le drainage d’énergie se rend au stade de se déplacer vers l’âme, au milieu de la tête, se produit alors la séparation de l’Âme universelle de l’âme de la forme physique. Beaucoup de gens ressentent une douleur au niveau du plexus solaire et à l’endroit équivalent à l’arrière de la poitrine avant de mourir.

Ovaires and testicules

Les premiers cas de douleurs dans les ovaires et les testicules/la prostate sont apparus en Iran et à Londres.

Sang

Même les premières infections qui étaient centrées sur les voies respiratoires ont été accompagnées de tension et de fatigue dans les jambes. C’est le signe que le virus s’est déplacé dans la circulation sanguine.

Cette mutation fait que la calcification des poumons se répand dans la circulation sanguine, où elle crée la même calcification qui conduit à l’embolie et à l’arrêt cardiaque.

Les arrêts cardiaques chez les jeunes

De nouvelles données en provenance d’Europe et d’Amérique confirment que des jeunes meurent d’une crise cardiaque à cause de la calcification du sang. Dans ces cas, le raprochement de l’âme physique à l’Âme Universelle provoque une avalanche d’émotions, une surcharge pour le sang qui est le transporteur des émotions. Et c’est cette surcharge qui conduit à un arrêt cardiaque.

Peau

Maintenant, c’est la peau qui est atteinte par le corona, surtout en France. Il est très facile à détecter, lorsque vous pulvérisez la peau d’une personne infectée, cette dernière subit une douleur atroce. En même temps, vous voyez des taches rouges sur la peau. Cela provient de la calcification du virus dans les cellules de la peau, ce qui entraîne des rougeurs et des saignements sous-cutanés. Les sels de Ca présents dans les cellules donnent l’impression de « saler une plaie ». Si le Corona se manifeste sur la peau, cela signifie qu’il est rendu déjà partout dans le corps.

 
Le protocole consiste à envelopper les parties de la peau touchées dans de grandes serviettes imbibées de plasma liquide 1C/1L#1 et #2.

Corona environnemental

Les modes d’infection du virus ont changé : le contact physique ou la proximité avec d’autres personnes n’est plus un critère pour être infecté. Le virus est dorénavant présent dans l’environnement et l’infection se produit par transfert de champs magnétiques, le virus étant un paquet d’énergie. Vous pouvez imaginer la présence du virus sous forme de nuages invisibles dans les parcs, les supermarchés, les plages, les trains, des camions, des taxis. Dès lors, vous pourriez être infecté simplement en marchant dans ce nuage.

Et il y a encore une autre façon par laquelle le virus se propage ; nous devons examiner notre système respiratoire pour pouvoir le comprendre : La respiration n’est pas un échange d’oxygène et de dioxyde de carbone à l’état de matière, comme la science conventionnelle nous l’explique. La science du plasma nous apprend que 80% de tout ce dont nous avons besoin, nous l’absorbons par la respiration. Nous inhalons tous les éléments, incluant les acides aminés à l’état plasmique. Une fois dans le corps les différentes organes et régions de notre corps vont transformer ces éléments depuis la forme plasmique à l’état de matière.

Rappelons-nous que les acides aminés sont le principal lien entre le virus et notre corps. Il est donc possible que nous inhalions les champs du virus Corona avec l’air, qui peuvent se tranformer à l’intérieur de notre corps en virus matériel.

Retour aux sources

Extrait du Daily Mail, Royaume-Uni

Les médecins de Wuhan qui étaient gravement atteints par le coronavirus découvrent que leur peau est devenue petit à petit noire.

Le Dr Yi, cardiologue, et le Dr Hu, urologue, travaillent pour l’hôpital central de Wuhan. Tous deux , âgés de 42 ans, ont attrapé le nouveau coronavirus alors qu’ils traitaient des patients à cet hôpital en janvier. Leur médecin a déclaré aux médias d’État chinois que leur couleur de peau anormale était due à des déséquilibres hormonaux après que leur foie ait été endommagé par le virus.

Le Dr Yi (sur la photo en haut avant de tomber malade) a combattu le COVID-19 après avoir été connecté à un appareil de réanimation (ECMO) pendant 39 jours. L’ECMO est une procédure de maintien des fonctions vitales qui remplace les fonctions du cœur et des poumons en pompant le sang à l’extérieur du corps pour y ajouter de l’oxygène. Le Dr Yi s’est adressé à la télévision depuis son lit d’hôpital lundi et a déclaré qu’il s’était largement remis. Il a dit qu’il pouvait bouger dans son lit normalement, mais qu’il avait encore du mal à marcher de façon autonome. Le Dr Yi a avoué que l’épreuve de la lutte contre cette maladie mortelle l’avait, dans une certaine mesure, traumatisé. Il a déclaré à un journaliste : « Lorsque j’ai pris conscience de mon état, surtout après avoir appris à connaître mon état, j’ai eu peur. Je faisais souvent des cauchemars ».

Le Dr Hu (image du dessous),n’a pas pu parler jusqu’à maintenant en raison de son mauvais état de santé, mais il a serré la main du Dr Zhan pour lui exprimer sa gratitude. Le Dr Hu (sur la photo avant de tomber malade) a été alité pendant 99 jours et a suivi une thérapie ECMO pendant 45 jours. Son état de santé général est faible, a déclaré son médecin aux médias d’État.

Le KF dispose de données concernant un cas similaire, celui d’une femme iranienne vivant en Europe.

M. Keshe explique : le Corona qui attaque le foie ne peut pas entraîner le noircissement de la peau, car le Corona n’endommage pas le foie. Ce qui se passe ici est plutôt au niveau de l’ADN, c’est un renversement génétique. Le Corona est capable d’effacer toute modification génétique dans l’histoire des gènes d’une personne ; elle peut effacer notre passé. Il y a eu des expériences antérieures pour ramener les semences génétiquement modifiées à leur forme génétique d’origine, utilisant une combinaison de GaNS-CuO et de -CO2. Vous pouvez trouver ces articles ici. Les deux médecins chinois n’ont été traités que par la médecine conventionnelle et non par la 1Cup/1Life ; ils ont donc été exposés à long terme à l’énergie du virus qui a modifié leur ADN.

C’est la conversion de calcium du virus Corona qui fait le pont, car le Ca est un des éléments de base dans la pigmentation de la peau.

L’exposition à long terme au virus décolle petit à petit des couches pour exposer la configuration originale de l’ADN. Cela arrivera bien sûr à tous ceux qui sont exposés à long terme au virus. Il est possible que cela puisse également arriver à l’ensemble de la race humaine de la manière suivante : chaque personne infectée laisse des plaques de virus partout où elle s’assoit ou ce qu’elle touche ; ces plaques se connectent entre elles car le virus est un bloc d’énergie, créant ainsi une toile d’infection mondiale. Toutefois, si l’infection est inversée rapidement, le virus ne peut avoir d’effets à long terme.

Comme le virus est en train de muter, nous pouvons être infectés plusieurs fois ; et chaque fois que nous sommes infectés, une couche de notre histoire génétique se détache : après la première, nous pouvons être d’apparence italienne, puis iranienne, puis arabe et enfin africaine.

Le Cycle Menstruel

La Kf commence à observer des cas en Chine et en Iran où le cycle menstruel des femmes est passé de 4 semaines à 2 semaines et dans certains cas à 7 jours.

Dans la nature, il existe un système d’autorégulation qui veille par exemple à ce que le taux de reproduction d’une espèce reste dans les limites tolérables de l’environnement. C’est le Principe Universel qui opère cela, car tous les sub-systèmes d’un Univers par exemple doivent fonctionner pour l’homéostasie du tout. Cela s’applique également à l’espèce humaine. La nature voit déjà qu’il y aura d’énormes pertes d’êtres humains en raison de la pandémie de Corona. C’est pourquoi la nature s’adapte et accélère le cycle de reproduction. L‘Âme des femmes, qui fait partie du Principe Universelle, peut aussi voir la même chose que la nature (alors que la réalité de ces pertes nous est cachée par les gouvernements) …elle donne le message à la forme physique de s’adapter à cette nouvelle situation.

Nous savons déjà que le virus Corona transfère le calcium de l’état énergétique à l’état matériel. Dans le corps d’une femme, l’ovule doit passer par le même processus pour rendre le calcium disponible dans son état matériel pour permettre le développement d’une nouvelle forme de vie : le calcium doit être transféré de l’état de plasma à l’état de matière pour créer la structure osseuse, les nerfs, les organes, etc. Dans un sens, le virus Corona utilise sa calcification pour accélérer le cycle naturel de calcification dans l’ovule – par conséquent, le cycle menstruel s’accélère. Mais il n’accélère pas seulement le cycle, il augmente également le nombre d’embryons.

Tout cela soulève des questions :

  • Si le mode de reproduction des humains devient similaire à celui des lapins, le corps de la femme pourra-t-il supporter cela ? Une femme ne peut pas nourrir 4 enfants en même temps avec seulement deux seins…

  • La femme a-t-elle besoin du sperme physique d’un homme pour tomber enceinte ou la fécondation peut-elle avoir lieu – aidé par l’intervention du virus Corona peut-être – déjà par transfert de champs de plasma ?

Nous avons tous appris à l’école que l’ovule, une fois libéré dans l’utérus, sera fécondé par le sperme le plus fort ou le plus rapide. L’observation est juste, mais l’explication est fausse : c e ne sont pas les spermatozoïdes les plus forts ou les plus compétitifs qui entrent dans l’ovule. C’est plutôt le spermatozoïde qui a le champ énergétique correspondant à l’ovule. Même si ce spermatozoïde se trouve en dehors de l’utérus (dans le vagin ou même sur le ventre de la femme), il trouvera son chemin et se rendra là où il doit être.

Qu’est-ce devrait-on faire alors?

Sur une planète infectée par un virus, nous voulons surtout nous assurer de ce qui suit :

– que la progéniture reste en vie et à l’abri du virus (par un dôme de l’Oasis)

– que l’enfant ait suffisamment de ressources pour maintenir sa forme physique

– que l’enfant n’ait pas besoin de tuer pour manger

Cela exige que l’Âme de l’enfant soit élevée de manière à pouvoir satisfaire l’âme de la forme physique, qui nourrit ensuite le corps avec ce dont il a besoin. Cette condition est bien sûr remplie par le Système d’Amélioration Universel ou la Coupe de l’Homme, car ceux-ci représentent le « Système d’Oasis pour notre maison ».

Pour l’instant, nous avons deux choix : soit nous créons la condition d’être en alignement avec nous-mêmes, soit nous attendons que l’évolution nous y rende. Pour être en mesure de créer les conditions nous-mêmes, nous devons comprendre comment nous avons tous été créés :

L’enfant dans le ventre de la mère flotte dans un Univers qui lui fournit constamment tout ce dont il a besoin. Les liquides amniotiques avec ces champs plasmiques sont le support, la voie d’approvisionnement et aussi la voie de communication entre le bébé et la mère.

La solution est alors de laisser l’enfant naître presque dans le même environnement que celui dans lequel il a été au cours des 9 mois. Ainsi, il peut continuer à être nourri de la même manière. De cette façon, l’enfant n’apprendra jamais une autre façon de se nourrir ; il puisera toujours des énergies de l’Univers pour sa subsistance.

Du point de vue pratique, les enfants pourraient naître dans une piscine qui fournit toutes les énergies dont il a besoin sous forme de plasma liquide. Mais, vue que ce sont les champs qui font l’effet, on n’a pas besoin d’un environnement aqueux ; d’ l’idée de l’Unité d’Amélioration Universelle. Un enfant qui naît ainsi, ne permettra jamais, pendant le reste de sa vie, quelque chose qui ne soit pas acceptable pour son Âme – ni pour le Principe Universel.

L’enfant ne pleurera jamais.

Et qu’est-ce qui se passe si nous ne suivons pas ce conseil ?

Alors nous allons donner naissance à des enfants qui seront exposés dès leur première respiration à la présence du virus dans l’environnement; sans défense contre une infection. Et les enfants en bas âge ne pourraient pas dire à leur mère où ils ont mal ; ils pourraient seulement pleurer. Ils vont présenter les symptômes douloureux de l’infection au Corona sans que personne ne pense qu’ils sont infectés. En conséquence, ils pourraient pleurer pendant un certain temps puis mourir. Cela apporterait beaucoup de souffrance à l’humanité.

Fièvre et Coma chez les petits enfants

La nouvelle mutation Corona est apparue en Chine et en Iran, elle s’attaque principalement aux enfants de moins de 10 ans. Ils sont saisis par une forte fièvre (42ºC+), tombent dans le coma et meurent. Plus ils sont jeunes, plus ils meurent rapidement.

3ième Vague

Après la deuxième vague de Corona, la troisième est observée en Chine. Ses principales caractéristiques ou symptômes sont des maladies mentales lourdes et de longue durée (les parents tuent leurs enfants et vice versa).

Infections par tranche d’âge

Les observations continues de la KF dans de nombreux pays permettent de dresser un tableau qui met en corrélation les symptômes avec les groupes d’âge.

Notez qu’aujourd’hui seuls 5 à 10 % des cas infectés présentent des symptômes et sont testés et signalés ; les 90 à 95 % restants ne présentent aucun symptôme et ne sont donc pas pris en considération pour les statistiques.

Pas de vacances d’été

Contre l’hypothèse médicale courante selon laquelle le virus disparaîtrait de lui-même pendant la période chaude de l’été, le virus n’a pas suivi cet avis. Il a été interprété à tort comme une grippe ordinaire. Le contraire est devenu vrai, le virus s’est répandu plus que jamais, comme l’a dit le KF dès le début.

Stérilité Corona

Comme nous l’avons appris il y a quelques semaines, la calcification des ovaires peut entraîner une accélération du cycle de reproduction humain. Nous avons interprété cela comme un signe que l’environnement terrestre tente de compenser les pertes de vies humaines dues à la pandémie.

Le tableau ci-dessus (infections par groupes d’âge) semble nous confronter à l’effet inverse : les groupes d’âge les plus importants pour la reproduction de la race humaine deviennent stériles et impuissants. Nous pouvons expliquer cette contradiction apparente par le fait que la Corona se bat constamment contre notre résistance à le comprendre et à accepter son message – nous continuons à le combattre comme un ennemi.

Les analyses des hommes et des femmes infectés par la Corona ont montré que les spermatozoïdes et des ovules ne sont plus vivants, accompagnés d’une perte générale de libido. Cette condition se produit surtout chez les hommes. C’est un signe que le Corona a tué l’avenir de l’humanité par l’émotion et la forme physique.

Cette condition peut très bien conduire à une foule de problèmes relationnels et psychologiques. Il est donc important que les gens s’informent et s’entraident sur le plan émotionnel et physique. Nous devons comprendre que la perte de libido n’est PAS due à la disparition de l’amour du partenaire ou à une liaison à côté, mais qu’elle est un effet de l’infection Corona.

Si cette affection n’est pas prise en charge par les protocoles proposés par le KF (voir ci-dessous), elle peut avoir des effets énormes dans le monde entier, non seulement sur le plan psychologique, mais aussi sur les plans social et économique. Des milliers et des milliers d’hommes impuissants avec de moins en moins d’énergie et de motivation pour gérer non seulement leurs relations mais aussi leur travail et leur vie sociale en général. Nous nous souvenons que le Corona, lors de l’infection, se déplace tout de suite vers le lien entre l’Âme et l’âme de la forme physique, en essayant de les séparer (= en initiant une séquence de mort).

C’est un effet génocidaire indirect et à très long terme ! En ce qui concerne le nouvel ordre mondial, il est certainement plus facile d’asservir une bande d’hommes et de femmes impuissants…

Le seul traitement efficace pour cette condition est :

  1. Fabriquer et utiliser la Coupe de l’Âme

  2. Prenez des bains quotidiens avec le plasma liquide de la Coupe n° 3 et de la Coupe n° 2

  3. Avoir le plus de relations sexuelles possible


Maladies secondaires: Cancer Corona

En Chine, les premiers cas d’une nouvelle forme de tumeurs cancéreuses apparaissent: les tumeurs se développent en dehors du corps. L’un d’eux était un cancer du sein qui a littéralement fait grossir une tumeur de la taille d’un troisième sein.

Si les infections du virus corona ne sont pas traitées correctement par la technologie 1C/1L, M. Keshe prédit une augmentation dramatique des décès dans les 3 mois à 2 ans à venir en raison des vulnérabilités causées par un traitement corona incomplet. Ce nombre sera nettement plus élevé que le nombre de décès directs causés par le virus. En Chine, 50 millions d’infections ont été signalées ; et le nombre n’a pas arrêté d’augmenter; le nombre de décès par cancer pourrait atteindre 150 à 500 millions.

L’existence de la maladie secondaire, le Corona Cancer, a été officiellement confirmée par une équipe de scientifiques russes.

Le virus crée le champ de force du calcium (Ca) dans son interaction avec les cellules hôtes ; c’est à dire qu’il transporte le sel de Ca. Cela signifie qu’il est capable de faire passer l’énergie du Ca de l’état plasmique (énergie) à l’état de matière. C’est de cette façon que se forme la calcification des organes. Le Ca fait partie de chaque cellule du corps humain, c’est à dire que le Ca rend le corps vulnérable à tous les niveaux et dans toutes ses parties. Les parties du corps atteintes par la calcification seront par la suite plus susceptibles de développer un cancer, une hémorragie ou une embolie à cet endroit: Les poumons, le cerveau, les intestins, le foie, les reins, les organes reproducteurs et surtout la moelle osseuse, la lymphe et le sang.

Les symptômes peuvent devenir une douleur générale dans l’organisme, qui signifie que toutes les cellules ont été infectées.

La 1C/1L n’épuise pas seulement le virus de son énergie pour le faire s’effondrer ; elle crée également un lien avec le virus dans le champ de force du Ca. Ce lien empêche le virus de changer le Ca en état de matière et de provoquer une calcification.

Le virus est un bloc d’énergie qui a en lui la structure et l’énergie du sel de Ca, ce qui signifie qu’il a une attraction gravitationnelle au niveau de son inertie (matière). C’est pourquoi le virus peut transférer l’énergie du Ca dans l’état de matière du Ca.

Maintenant, la 1C/1L crée les champs de Ca à extraire, mais pour extraire le Ca créé par le virus et non le Ca physiologique, nous devons isoler ces deux formes de Ca. Et c’est là qu’intervient le champ de magnésium, qui est capable ‘’d’envelopper » le Ca non physiologique et de l’isoler de l’autre. Nous avons appris que la 1C/1L a la même structure énergétique que le virus et même intelligence ; elle peut donc reconnaître le Ca, isoler ce Ca spécifique pour l’éjecter du corps.

Pour inverser ce processus de calcification et éliminer toutes traces, un nouveau protocole sera publié.

Autre mise en garde : les virus en soi ne sont généralement que des paquets d’énergie qui ne font que drainer notre énergie physique sans interférer directement avec le niveau de la matière ; par contre, ce n’est pas le cas du virus Corona. Il est le premier à franchir la frontière protectrice de nos cellules pour atteindre la cellule même.

Jusqu’à présent, le virus n’a pas encore réussi à produire le Ca matériel à l’intérieur de lui-même ; mais si cela se produit, le virus créera une forme de vie distincte à l’intérieur de notre corps. Pour la première fois, son ARN va fabriquer son propre ADN. Le résultat pourrait être un parasite que nous ne pourrions pas éliminer de notre corps parce qu’il est fait de la même substance.Nous avons déjà observé un processus de calcification similaire chez une femme, dont le corps s’est progressivement calcifié en entier. Vous le voyez dans ses doigts, lorsque les vaisseaux sanguins se bouchent avec la calcification, ils ne transporteront plus le sang. Il a fallu trois mois pour traiter ce cas.

Sur le plan psychosomatique, la calcification signifie une rigidité émotionnelle progressive, de moins en moins d’apport d’émotions (de sang). D’une certaine manière, cela ressemble à une mort lente ; vous êtes témoin de votre corps se transformant en squelette.

« Vous devez comprendre que le Corona n’est pas terminé lorsque votre douleur a disparu et que vous y avez survécu. C’est le début d’une douleur à long terme à venir si vous ne prenez pas soin de vous correctement et régulièrement ». M Keshe

L’image montre les symptômes du cancer Corona sur la peau. Cependant, ce cancer peut se développer dans n’importe quel organe – dans la bouche, les poumons, les seins, les intestins, le cerveau, les os, les reins, le foie, les ovaires, l’utérus ou/et les testicules…

Il se présente sous la forme de tumeurs jumelles avec un espace de 3 à 6 cm entre elles. Le cancer suit le schéma de la calcification – toujours en double avec l’espacement caractéristique. Vous verrez le même schéma sur n’importe quel organe du corps où la calcification s’est produite et où le cancer est sur le point de s’installer.

La propagation du cancer du corona peut tuer10 fois plus de personnes que l’infection de la première vague, SI nous n’utilisons pas le système 1Cup1Life !

Pour traiter ces calcifications, il faut suivre le protocole pendant des années.

La calcification effectuée par le virus Corona peut entraîner de multiples cancers sans métastases. Comme le cancer Corona provient du virus Corona, ce dernier étant par essence un paquet énergétique, ce cancer est lui aussi un cancer énergétique. Cela signifie que le cancer peut également se propager via ses champs magnétiques gravitationnels vers les zones voisines, par exemple il peut migrer des ovaires/utérus vers les intestins, le côlon ou la vessie. C’est pourquoi le cancer corona se répand très rapidement.


Bonne utilisation de la calcification

La calcification que le virus Corona, crée à l’intérieur du corps, pourrait en fait être utilisée de manière très positive – par exemple pour traiter l’ostéoporose qui survient chez de nombreuses personnes âgées, en particulier les femmes après la ménopause. Le KF a déjà effectué des recherches sur la calcification en 2007, où elle a réussi à traiter la calcification dans les mains d’une femme iranienne. La calcification des vaisseaux sanguins dans la zone encerclée de la main était déjà si avancée qu’elle bloquait la circulation sanguine vers les doigts ; par conséquent, la chair a progressivement disparu, exposant les os. Le traitement a utilisé la décalcification dans la zone inférieure de la main et la restauration du tissu musculaire dans les parties des doigts.

Cela n’a pu être découvert que parce que la Corona n’était pas considérée comme un ennemi mais comme un professeur qui peut nous apprendre de nouvelles choses.