a contrasting experience Esther Hicks appelle ‘Abraham’ la conscience collective de dimension vibratoire : «Nous sommes ce que vous êtes, vous êtes la fine pointe de ce que nous sommes. Nous sommes l’intelligence infinie. Nous sommes la forme la plus pure d’amour que vous n’ayez jamais expérimentée».

Abraham – qui êtes-vous ?

La vidéo originale est ici

Nous sommes la version élargie de ce que chacun d’entre vous est ; et nous sommes l’essence même de cette version élargie. Nous ne détenons aucune de vos préoccupations, mais nous bénéficions de ce que vous en faites. Nous ne sommes pas stupéfaits par les questions que vous vous posez, mais nous suivons le flot de vos réponses. Nous ne sommes pas dérangés par vos problèmes parce que vos problèmes ont inspiré l’expansion des solutions.

Nous sommes aussi larges ou aussi profonds que les questions que vous posez.

Nous sommes aussi sages que votre sagesse, aussi aimants que votre amour, aussi intelligents que votre intelligence. Nous ne pouvons pas être plus que ce que vous nous permettez d’être.

Tout ce que vous appréciez en nous est un pur reflet de qui vous êtes, parce que vous ne pourriez pas l’obtenir de nous si vous ne l’étiez pas.

Il y a un amour lumineux pour vous ici et – comme toujours – nous restons éternellement incomplets….


Méfiez-vous des guérisseurs !

La vidéo originale est ici.

Question : « Nous savons par la science que presque toutes les cellules de notre corps se régénèrent en relativement peu de temps ; mais je connais des gens qui ont des maladies chroniques, ou des lésions nerveuses dues à un accident, et qui ne pourront plus jamais travailler. Alors comment pouvons-nous créer les cellules parfaites pour régénérer la partie endommagée du corps ? »

Abraham :

D’accord, regardons un corps physique avec ses trillions de cellules du corps ; toutes nos cellules sont de l’énergie positive pure qui travaille instinctivement pour leur propre survie et leur bien-être.

Ce sont les cellules du corps qui sont les premières à invoquer la force vitale de la Source et c’est précisément la raison pour laquelle les médecins nous déclarent vivant ou mort. Les cellules appellent et la Source répond ; et ça fonctionne dans tous les détails. Lorsque n’importe quel système du corps est affecté d’une influence négative, un peu déséquilibré, les cellules vont immédiatement s’ajuster et demander ce qui est nécessaire à l’énergie (Plasma, Source) pour réinstaller l’équilibre.

MAIS il y a une autre influence très décisive dans le processus ; et c’est l’influence du mental. Le mental interfère avec son attitude vibratoire ou son humeur dans la collaboration des cellules qui, autrement, fonctionnent sans problèmes.

Ainsi, dans tout processus de guérison, il s’avère nécessaire que l’esprit soit écarté du chemin pour permettre aux cellules de recevoir ce qu’elles ont demandé.

Toute guérison commence par la prémisse que le bien-être est la nature fondamentale du corps ; puis faites tout ce qu’il faut pour ne pas interrompre le processus d’auto guérison que chaque cellule connaît si bien !

Vous savez que lorsque vous empêchez le bien-être de s’installer, vous ressentez des émotions négatives. C’est l’indicateur que vous empêchez, ou que vous montez une résistance. Il est donc crucial que vous fassiez de votre mieux pour vous sentir aussi bien que possible.

Même l‘envoi de votre énergie ou de la lumière ou des pouvoirs de guérison à des parties spécifiques du corps, ne fonctionnera pas la plupart du temps. Parce que se passe-t-il lorsque lorsque vous vous concentrez sur une partie spécifique du corps, qui est malade?  eh bien, vous vous concentrez sur ce qui ne va pas, donc vos efforts sont contre-productifs. En dirigeant plus d’énergie vers ce qui ne va pas, vous générez une plus grande incompatibilité au niveau énergétique.

Donc, un guérisseur qui est vraiment utile, est celui qui aide à apaiser le client dans un endroit en lui, permettant à la source de répondre à ce que les cellules ont demandé.

Et voici l’une des phrases les plus bénéfiques pour aider tout processus de guérison :

« Le bien-être vous appartient et vos cellules savent exactement comment le demander et quoi faire. Et si vous pouviez complètement sortir du chemin et faire confiance, vous regagneriez votre bien être, parce que les cellules savent ce dont elles ont besoin,  elles le demandent directement à la Source de vie et le recevront si vous n’êtes pas dans le chemin. »

« Mais comment je fais ça quand j’ai mal ? Ou quand quelqu’un me colle un diagnostic qui me fait peur ? »

Nous répondons :  » Il faut séparer les deux voyages – on peut avoir la maladie et se sentir plein d’espoir et on peut avoir la maladie et avoir peur « .

Donc trouvez des mots apaisants pour vous-même comme espoir, confiance, foi. Vous pouvez aussi trouver un guérisseur ou un médecin qui met en place son baratin qui peut vous servir à vous donner espoir et confiance. Quoi qu’il en soit, lorsque vous vous sentez malade ou blessé, c’est une expérience contrastée qui donnera naissance à un désir plus fort et plus clair comme vous n’en avez jamais eu auparavant. A chaque fois que vous avez cru au bien-fondé d’une intervention chirurgicale, d’une herbe, d’une hypnose ou autre… vous vous êtes détendu, vous avez fait confiance et ainsi avez pu laisser les cellules se guérir d’elles-mêmes.


Votre corps a les ressources nécessaires pour se guérir en toutes circonstances.

La vidéo originale est ici.

Toutes les sensations physiques sont liées à la façon dont votre énergie circule à travers vos expériences. En fait, toutes les maladies physiques commencent par une émotion négative. Parce que si votre énergie circule librement dans l’expérience que vous avez, il n’y a pas de résistance ; il n’y a pas d’énergie contradictoire de votre part qui circule contre l’énergie de votre expérience. Car s’il y a de la résistance, le flux de votre énergie est entravé et le premier signe que cela arrive est décelée par le ressenti d’une émotion négative. Si vous n’y prêtez pas attention, si vous n’y êtes pas sensible, alors l’énergie négative se manifestera par les symptômes physiques de la maladie. Ainsi, les émotions négatives et les symptômes de la maladie restent seulement des indicateurs ; les indicateurs que vous avez des pensées qui ne vous servent pas.

Les symptômes n’ont aucun pouvoir sur vous, les indicateurs n’ont aucun pouvoir sur vous – à tout moment,vous pouvez vous arrêter et vous détendre au lieu de pousser contre vous, c,est alors que votre corps se redressera. Vraiment, vraiment, vraiment.

En observant l’humanité, nous voyons clairement que la maladie prend vraiment de l’ampleur au moment même du diagnostic. Votre médecin vous dira peut-être : « Quand on peut attraper votre maladie dans les premiers stades subtils, on peut… ». Mais on peut finir leur phrase : « ….nous pouvons les acheminer en une grave maladie  ! » Vous pouvez prendre une personne en parfaite santé et lui faire peur avec n’importe quelle maladie, simplement en lui parlant des maladies d’autres personnes. En les écoutant, vous commencerez à pousser à l’inverse de votre bien-être naturel, en contradiction avec votre énergie. Dans le même ordre d’idées, au fur et à mesure que la médecine évolue, elle produit de plus en plus de maladies, simplement en attirant leur attention sur ce que vous ne voulez pas, puis en vous mettant dans l’embarras de vous soumettre à un test.

Une bonne façon de sortir de ce dilemme, c’est lorsque vous répondez : « J’ai un corps sain et en toutes circonstances, mon corps a les ressources pour se reprendre. Il ne s’agit pas d’une maladie qui m’envahit de l’extérieur, mais de la maladie qui cherche à m’empêcher de me sentir mieux en m’affrontant de toutes sortes de façons. Je ne tombe pas malade parce que je me concentre sur le diabète, le cancer ou la maladie d’Alzheimer – tous les médecins et les infirmières sont dédiés à s’occuper de cela tous les jours .Ils ne tombent pas malades parce qu’ils ne s’inquiètent pas pour eux. J’attrape une maladie parce que je trouve quelque-chose dont je dois m’inquiéter, parce que je trouve quelque-chose contre laquelle je dois lutter, parce que je me sens coupable, que je blâme et me mets en colère. Quand je fais cela, je ne tiens pas compte du système d’orientation en moi qui dit : « Hé, attends, tu ne te sens pas bien, ça doit être parce que tu as  des pensées qui ne te servent pas… voyons voir ». Sans tenir compte, ou sans être conscient de mon système de guide intérieur, je vais plutôt écouter ce guérisseur et ce médecin. Et dès que quelqu’un vous convaincra de la moindre faiblesse en vous, il vous mettra sur la voie d’une maladie potentielle.

Le sentiment de s’aimer soi-même et de se valoriser sont équivalents à la santé ;alors que le sentiment de « oh j’ai fait un tort »  peut engendrer la maladie. Si vous ne vous aimez pas comme l’énergie source vous aime, vous avez une résistance qui va se manifester d’une certaine façon.

Une des choses les plus terrifiantes dans votre maison est la télévision et les journaux, parce que les médias essaient toute la journée de vous effrayer pour vous amener dans un comportement qui leur rapportera  de l’argent.

Nous voulons que vous pensiez aux maladies et aux catastrophes de la même façon que vous pensez aux condiments sur vos sandwichs : certaines personnes les aiment, d’autres pas… c’est une option et ce n’est pas plus grave que ça… Et répondez:

Vous ne savez pas de quoi vous parlez : vos statistiques et vos raisons ne sont pas référées par les flux énergétiques – par contre je connais les flux énergétiques , ce qui fait que je suis immunisé de ce que vous avancez. Et je peux dire, dans  les toutes premières étapes subtiles, si je suis en train de m’y opposer ou si je m’en approche. Je n’ai pas besoin de vos tests, de votre diagnostic ou de vos remèdes.

Quand la science médicale découvrira enfin que ce qu’elle cherche c’est la cause de la maladie et non le remède… La cause est toujours vibratoire ; et dès que vous savez que la cause est vibratoire, vous avez toujours le remède !

Le remède est toujours un déplacement de vibration. Mais vous ne pouvez pas tout changer en même temps, vous ne pouvez pas changer la façon dont vous pensiez et ressentiez à la fois. C’est pourquoi vous devez faire la paix de l’endroit où vous êtes. Vous pouvez seulement sentir votre chemin vers l’avant, vous pouvez regarder le pointeur, qui est à l’intérieur de ce que vous ne voulez pas, pointant vers ce que vous voulez. Vous pouvez suivre ce pointeur encore et encore et encore, jusqu’à ce que votre point d’attention, votre point d’attraction se déplace vers un autre endroit et s’y installe. Immédiatement la Loi de l’Attraction remplit le flux tout ce que vous voulez vers ce nouveau point d’attraction. Peut-être que cela passe de la peur à la colère, parce que dans la colère vous ressentez plus votre pouvoir ; mais une fois que vous obtenez ce pouvoir, alors la colère ne vous servira pas non plus… ensuite vous pourrez rire de ce que vous aviez peur au début ; pas en riant moqueur, en riant avec amour de leur malentendu, comme une mère rit de son enfant parfois – car vous êtes invincibles.


Sur les problèmes de santé

La vidéo originale est ici

Si vous avez un problème de santé physique , celui-ci a tendance à dominer vos vibrations, parce que vous êtes tellement à son écoute: c’est ainsi que vous maintenez un état de maladie.
Au départ le premier indicateur qu’une pensée ne vous sert pas, c’est lorsque vous ressentez une émotion négative. Si vous ne tenez pas compte de cet indicateur, votre âme a besoin de parler un peu plus fort, et un problème de santé physique peut survenir – la maladie n’étant également qu’un indicateur pour savoir si cette pensée vous sert.

« Mais je pense que je peux l’endurer et je vais m’en sortir. »

Nous allons vous donner un exemple de ce que cela signifie, l’endurance : vous prenez de la novocaïne pour pouvoir vous asseoir sur le poêle chaud. Vous serez capable de vous y faire… Vous n’aimez pas vraiment l’odeur mais vous endurez… ça ne fait pas mal comme avant la Novocaïne, donc vous pouvez tenir bon un moment…
Si nous étions dans vos souliers, nous arrêterions de nous adapter et serions plus sensibles ; nous serions vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment attentifs aux émotions négatives – et la douleur est sans nul doute une émotion négative. Et nous guiderions nos pensées pour cesser l’apparition des émotions négatives ; par conséquent, nous obtiendrions un indicateur différent, car le problème physique n’est qu’un indicateur d’une pensée chronique.

Mais si vous ne guidez pas vos pensées, vous reviendrez toujours à l’indicateur actuel qui est le problème: « Oui, je t’entends mais j’en suis là et je n’aime pas ça… oui, je vois mais j’en suis là et je n’aime pas ça ; oui, je comprends… mais j’en suis là et je n’aime pas ça. » Une autre pensée vous traverse, qui va vous amener encore là où vous n’aimez pas être … et puis encore une autre pensée qui vous amènera encore là où vous n’aimez pas être…. »

Quand votre corps produit une maladie, un indicateur qui vous montre que vos pensées et vos vibrations ne vous servent pas, alors vous vous dites : eh bien, maintenant c’est vraiment difficile de changer, car j’ai cette manifestation physique.

Nous disons : Appelons les choses comme elles sont – nous vous aimons beaucoup, mais votre pensée est négligente et paresseuse. La Loi de l’attraction ne vous donne pas beaucoup de marge de liberté, parce que la Loi de l’attraction vous apportera plus de pensées, d’expériences et de rencontres qui correspondent à votre point d’attraction actuel que vous cultivez en y croyant.
Il faut donc un effort, au sens d’une décision délibérée de votre part pour trouver une autre pensée qui va vous sortir du sujet que vous cogitez pour vous sentir avancer. Nous vous donnons le ‘Jeu des Meilleurs Mots

pour le faire :

  1. Inspirez et donnez-nous votre meilleur mot qui commence par la lettre A et expirez… un seul mot que vous sentez être un mot dans le vortex ascendant.
  2. Inspirez et donnez-nous votre meilleur mot qui commence par la lettre B et expirez….
  3. Maintenant un mot qui commence par C
  4. Jusqu’à Z

Pendant que vous faites l’exercice, ressentez les mots, la qualité des mots, ce que chaque mot vous fait sentir. Vous devez vous concentrer, parce qu’il est possible que les mots ne viennent pas facilement. C’est un moment très précieux parce que vous cherchez délibérément des sentiments positifs… et peu à peu votre esprit change, se trouve à une autre place, vous devenez plus clair, mieux.

D’habitude vous auriez pu expliquer de la façon la plus facile ce qui se passe en termes de manifestations ; au lieu de cela, vous vous êtes senti avancer ; et vous l’avez fait assez longtemps pour que votre vibration se déplace, de sorte que votre point d’attraction n’est plus à l’endroit où il était quand vous avez commencé – vous l’avez déplacé ! Maintenant, que vous vous sentiez un peu plus optimiste ou euphorique est un indicateur instantané que vous avez déplacé votre vibration. A partir de là, le problème physique doit bouger aussi. La condition physique doit bouger pour rencontrer votre nouvelle vibration.


Et maintenant la question est :
Est-ce que je suis allé assez loin pour maintenir la nouvelle vibration ?
Et la réponse est:
Probablement pas… vous devrez le faire plusieurs fois… jusqu’à avoir déplacé votre centre d’attraction pour  pouvoir le maintenir à sa nouvelle place… vous déplacez et tenez… vous déplacez et tenez… jusqu’à ce que vous ayez établi un nouveau point d’attraction.


À propos des guérisseurs et de la guérison

La vidéo originale est ici ; les premiers paragraphes sont tirés de cette vidéo

Ceci s’adresse à tous ceux d’entre vous qui ont des professions d’aide, de guérisseurs et de médecins. Quand vous forcez pour être utile, vous oubliez parfois que les personnes que vous voulez aider reçoivent aussi un flux d’énergie non physique, l’aide et la compréhension de l’univers. Ainsi en tant que guérisseur, vous allez peut-être vouloir entrer dans ce flux pour le diriger vers la personne que vous voulez guérir , en oubliant que ce flux attend déjà  pour rejoindre la personne, au moment où la personne baissera sa résistance.

Ainsi la seule chose qu’un guérisseur puisse vraiment faire, est d’adoucir la résistance de la personne qui entrave la guérison.

En ce sens, le guérisseur peut vouloir faire travailler  la personne sur son système de croyances qui se met dans le chemin de la guérison ou du bien-être. Mais une considération beaucoup plus importante est la croyance du guérisseur même, que la personne a une croyance qui le fait résister, qui ne l’aide pas. Parce que tant que vous croyez que vos patients ont des croyances qui ne les aident pas, vous ne pouvez pas les aider non plus.

Si tous les patients étaient réceptifs au processus de guérison, c’est-à-dire de laisser leur corps se traiter lui-même, alors les médecins et les guérisseurs ne seraient pas nécessaires. Mais comme ce n’est pas (encore) le cas, les guérisseurs et les médecins peuvent se considérer comme des bâtisseurs de ponts. Les ponts qui font la connexion entre le désir du patient (d’être bien) et les forces de l’Univers qui le manifestent au delà de la résistance.

Si le patient ne s’épanouit pas et ne comprend pas pourquoi, mais il veut guérir… alors là vous avez devant vous un patient dont le vécu a provoqué une croyance centrée sur une bonne raison d’être dysfonctionnel , un point d’attraction en lui qui est actuellement loin de l’harmonie vibratoire du bien-être.

Maintenant si vous, en tant que praticien, offrez le baratin que vous êtes celui qui permet la guérison, il arrive parfois que votre baratin aide à ce que les pensées du patient fondent et changent de place pour une plus grande ouverture en abaissant sa résistance. À ce moment-là, lorsqu’il est plus aligné et s’il est toujours prêt à jouer avec vous, vous pouvez leur donner une version plus claire de votre baratin :

Nous n’affirmerons jamais qu’aucune action d’un intervenant ne puisse être à l’origine du bien-être du patient; elle peut l’être, mais pas par une technique infaillible; mais plutôt grâce à la vibration entre le médecin et le patient. Si cette vibration résonne bien, votre technique a permis d’adoucir la résistance du patient et lui permettre d’avoir accès à son bien-être. Tout le monde veut se sentir bien, personne ne choisirait délibérément la maladie. Et on pense que la cause de chaque malade est à l’extérieur de lui ; alors que tous les organes du corps savent parfaitement maintenir leur équilibre, en autant qu’ils n’aient pas été privé d’accès à la libre communication entre ce que les cellules veulent et ce que l’univers donne .

Maintenant, si vous dites à une personne qu’elle a besoin d’ajuster sa vibration pour se sentir bien ; et qu’elle n’a jamais pensé à la vibration de sa vie, qu’elle ne sait même pas qu’elle vibre… alors parfois une intervention de votre part peut lui faire vivre quelque chose qui la rende moins résistante… permettant aux cellules de continuer à demander et à l’énergie non physique de répondre… c’est alors que le bien-être peut se rétablir…

Des études scientifiques montrent – surtout dans le contexte de l’effet placebo – que le type d’intervention (chirurgie, homéopathie, massage, hypnose, outil plasmique, pharmaceutique, etc.) administré ne semble pas avoir d’importance. Ce qui semble important est la croyance du patient que ce qu’il reçoit est le meilleur traitement! Donc, tout ce qui amène une personne à permettre ce qu’il veut vraiment de se produire est approprié et efficace ; vous devez donc adapter votre baratin à ce que le patient peut et veut croire.

C’est pourquoi les médecins et les guérisseurs qui réussissent le mieux sont ceux qui sont capables d’adapter leur baratin au patient- et la loi de l’attraction aide. En d’autres termes : vous décidez que la méthode ‘X’ est la bonne méthode et vous vous concentrez et mettez en place votre clinique pour être le facilitateur de cette méthode ‘X’. C’est alors que la Loi de l’Attraction va vous amener les personnes les plus susceptibles de recevoir le bien-être à travers cette technique.

Et il n’y a pas de raccourci telle que :  »pourquoi ne pas simplement offrir la joie? » parce que tout le monde n’est pas prêt pour cela. Souvent, les gens ne sont pas prêts à accepter le fait que tout est déterminé par la pensée et ses vibrations avant d’avoir tout essayé et échoué….


Les entrées et sorties d’argent

La vidéo originale est ici

L’argent est un moyen d’échange.
L’argent, c’est comme un paquet d’énergie.
L’argent, c’est comme l’air

– il entre et sort. Ainsi, vous pouvez prendre plaisir à inspirer et vous pouvez aussi prendre plaisir à expirer.

L’exemple de l’air est un bon exemple parce qu’il montre à quel point le fait de garder de l’argent et de l’amasser vous fait du mal. Donc, si vous regrettez que l’argent s’éloigne de vous, c’est comme si vous retenez votre souffle…. c’est un très gros effort de votre part que vous ne pouvez soutenir que peu de temps… jusqu’à ce que vous vous évanouissiez ou que vous vous endormiez. Inconscient, vous relâchez votre prise, vous relâchez votre résistance et votre élan négatif va s’estomper… et avec un peu de chance vous ne retrouverez pas cette résistance à votre réveil !

Une autre chose : quand l’argent coule de vous et que vous prenez position à ne pas savoir quand et comment il reviendra, vous vous concentrez sur l’absence d’argent, sur l’absence de ce que vous voulez. Et c’est de la résistance, tout comme le fait de retenir son souffle. La pensée de ne pas savoir quand et comment l’argent vous reviendra reflète votre ignorance de la loi de l’univers.
Pire encore, cela peut refléter votre crainte que l’argent ne vous revienne pas. En ce moment, vous vous concentrez sur le manque d’argent – par conséquent, l’argent restera loin de vous. Non pas parce qu’il ne vous est pas donné, mais seulement parce que vous résistez à l’accepter. Il est déjà là pour vous et veut vraiment revenir vers vous, mais vous regardez dans la direction où il n’est pas, en d’autres termes : vous lui tournez le dos .

Alors que faire ?

Quand vous vous surprenez en mode de résistance, souvenez-vous de la main.

Le pouce pointe vers le haut et l’index vers l’avant. Voici ce qu’ils soulignent :
La main avec les doigts repliés est ce que vous regardez, ce que vous ne voulez pas.
Le pouce pointe vers la méditation – regardez simplement votre inspiration et votre expiration ; quand la pensée résistante revient, enregistrez-la puis à nouveau observez votre inspiration et votre expiration….
L’index pointe vers ce que vous voulez ; chaque situation que vous ne voulez pas est un pointeur vers ce que vous voulez. Alors suivez votre doigt et réfléchissez à ce que vous voulez, afin de créer la vibration qui va le matérialiser.
N’oubliez pas de pointer du doigt – un truc très utile pour réduire notre résistance !


Apprendre à créer de l’argent sans action

La vidéo originale est ici

Voici comment fonctionne l’univers : une pensée est une vibration, une pensée pratiquée est une vibration pratiquée, qui est un point d’attraction, et quand vous le maintenez pendant un certain temps il devient une réalité manifeste. Et c’est sur la pensée et les vibrations que vous avez à mettre l’accent. Si vous vous concentrez sur quelque chose hors du vortex, rien ne changera –  par contre, si vous pouvez vous asseoir et vous concentrer dans le vortex, votre vie changera magnifiquement – LA PUISSANCE DE VOTRE ESPRIT EST LA SEULE PUISSANCE qui compte.

Donc, de dire : » se concentrer et ne rien faire  » est loin d’être vrai parce que la concentration est la seule VRAIE action que l’on puisse faire.
Si vous pensez que si vous voulez de l’argent dans notre monde,  vous pouvez soit le voler à quelqu’un, soit offrir une certaine valeur/service à des personnes afin qu’ils vous paient… votre prémisse est fausse:
La prémisse erronée la plus importante est que la valeur vient en faisant une action. Qui décide que votre heure de travail vaut 20,00 $, celle de quelqu’un d’autre 200,00 $ et celle d’une autre personne 200 000,00 $? Il y a quelques centaines d’années, vous faisiez le commerce des coquillages, des peaux et de certains minéraux ; plus tard, tout était mesuré d’après l’or (qui était de 35,00 $ l’once). Donc l’histoire montre que la valeur n’est pas une valeur cohérente, ni objective, ni une norme immuable.
Mais il y a une valeur qui est cohérente, objective et immuable – la valeur de l’alignement avec votre vortex. C’est en fait la seule valeur qui présente un quelconque avantage – l’alignement avec cette énergie crée des mondes – comment évaluez-vous cela en termes d’argent ? Le bien-être ne peut pas être monétisé, il n’est pas empilable, il est disponible en abondance infinie pour tous. L’abondance vibratoire est réalisée par certains et niée par d’autres, mais ils passent à côté car il n’y a pas d’autres façons. Qui a été payé pour la création de cette planète qui tourne sans fin autour du soleil ? Ou regardez la conception et la naissance d’un enfant – qui peut prendre le CRÉDIT pour cela ?
Ainsi, votre concept de ‘vol ou commerce’ n’est pas basée sur quelque chose de réel et ne sert à rien.
Il ne s’agit jamais d’action, il s’agit toujours d’alignement avec votre rêve, qui est notre ressource réelle. Regardez autour de vous : les personnes qui travaillent le plus dur en termes d’action reçoivent le moins et celles qui travaillent le moins reçoivent le plus – comment concilier cela ?
La plupart des gens diront que ça ne va pas, que c’est injuste ; et ils voudraient prendre le gâteau et le repartager à nouveau… après un certain temps, une autre révolution prendra le gâteau et le partagera à nouveau… peu importe combien de fois vous le partagerez, il ne se rendra jamais aux destinations prévues par les diviseurs de gâteaux. Il se déplacera toujours dans les lieux vibratoires où la Loi d’Attraction le met. Dans notre monde physique, le gâteau va toujours au 1% tandis que les 99% se plaignent ; le gâteau va toujours au 1% parce qu’ils sont synchronisés à la vibration et ainsi l’obtiennent. c’est une question de se le permettre. En d’autres termes, vous ne pouvez pas l’orchestrer par l’action, parce que tout passe par l’attraction vibratoire  .
Quand vous dites : les gens veulent de l’argent pour être libres et créatifs, etc.

Nous disons : les gens veulent avoir l’alignement qui leur apportera de l’argent et plus. Ce que vous voulez vraiment, c’est être amoureux, c’est marcher et sentir votre cœur s’envoler, ce que vous voulez, c’est de la musique pour bouger à travers votre corps, ce que vous voulez, c’est être vivant et brillant… alors ce que vous voulez, c’est l’alignement et c’est ce que vous voulez d’abord. Et quand vous maintenez  l’alignement, toutes les autres choses vont et doivent se manifester autour de vous. C’est la Loi.

Tout ce que vous voulez (argent, abondance, relation, paix, etc.) a déjà été créé; tout ce que vous avez à faire c’est vous syntoniser au signal que ça a déjà été créé, vous synchroniser ; et alors vous vous sentez mieux, vous vous sentez plus léger, vous le croyez, tout ce que vous savez c’est que la vie est bonne et vous êtes stable. Alors n’importe laquelle de vos actions soutiendra votre expérience de bien-être ; vous êtes à l’écoute et ne cesserez pas d’agir, parce que vous êtes inspirés par l’énergie qui crée les mondes !


Se guérir soi-même

The original video is here

Le problème général de la guérison est qu’il met l’accent sur ce qui ne va pas. Si vous pouviez vous distraire de la maladie, alors vous pourriez récupérer le moment vécu avant de tomber malade. Mais le terrain avant la maladie était quand même un lieu de  résistance parce qu’il était déjà sur le chemin de la maladie. Il faut donc faire un pas de plus pour relâcher la résistance qui arrêtera la progression de la maladie.

La résistance est la seule chose qui empêche le bien-être.

Une fois que le bien-être est coupé et que la maladie s’est mise en place, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer la maladie.

Mais il peut y avoir des avantages à tomber malade : l’avantage de la maladie, c’est qu’il en résulte un désir plus fort d’être bien. Il y a ceux qui tombent malades au début de leur vie pour découvrir leur passion du mieux-être. Une fois qu’ils sont capables de monter les fusées de leur désir de bien-être, ils vivent dès lors une vie beaucoup plus saine qu’elle ne l’aurait été s’ils n’avaient pas été malades au départ.

L’idée de maladie est beaucoup trop souvent évoquée.

Ainsi, au lieu de dire : « Je serai celui qui guérira ma maladie », nous dirons plutôt : « Je suis celui qui encourage mon bien-être ; je penche vers le bien-être – je ne pousse pas contre la maladie ». Les gens se battent contre le cancer, le sida et plein d’autres maladies ou situations, parce qu’ils pensent que s’ils poussent assez fort – ces choses-là vont disparaître… Mais quand on prête attention à quelque- chose dont on ne veut pas, on active la vibration et on s’y maintient plus longtemps, pouvez-vous voir ça ? La clé de tout ce que vous ne voulez pas, c’est d’en retirer votre attention.

Dans le contexte de la maladie, il faut trouver quelque chose de plus attrayant à penser que celui d’être malade. Plus facile à dire qu’à faire, mais nous vous disons que vous pouvez aller de n’importe où jusqu’où vous voulez être, si vous le prenez simplement par petits pas.

Par exemple, vous pourriez laisser aller votre désir d’être en santé, et garder simplement le désir de vous sentir bien en ce moment. Vous laissez ce désir être votre intention dominante : vous sentir aussi bien que possible en ce moment, peu importe à quel point ça a l’air mauvais.

« Je veux trouver la pensée qui me semble la meilleure à laquelle j’ai accès… ça pourrait être beaucoup mieux, mais je n’ai pas accès à beaucoup mieux en ce moment – alors je vais en tirer le meilleur parti »… Si vous êtes déterminé à tirer le meilleur parti de tout ça, vous pouvez aller un peu plus loin… et puis si vous êtes toujours déterminé à en tirer le meilleur parti, vous franchissez un autre petit pas… et avant de vous en rendre compte, vous êtes rendu là où vous voulez être.

Et il peut y avoir beaucoup de choses en chemin : une poupée vaudou, un poulet attaché autour du cou, un protocole plasma, une pilule – à chaque fois qu’une récupération de votre bien-être se produit, quelque chose se produit qui vous fait vous sentir mieux et donc libéré de la résistance, qui est la seule chose qui vous empêche d’un bien-être complet.

Nous aimerions changer votre vocabulaire.

Au lieu de dire « je suis malade aujourd’hui », nous dirons « j’ai une épidémie de résistance en moi , effet secondaire des pensées négatives auxquelles j’ai pensé ».

Au lieu de dire :  » J’espère la guérison « , nous dirons :  » J’aspire à mieux ressentir les pensées, avec la conviction que les meilleures pensées produisant la bonne vibration pour mon bien-être va être là si j’arrête de battre le tambour de la résistance « .

Plutôt que de dire : « J’espère une amélioration de mon état », nous dirons : « J’espère une pensée de soulagement ».

Au lieu de dire  » J’espère que ma condition physique s’améliorera « , nous commencerons à dire  » J’essaie vraiment fort de ressentir une rage de vivre autour du sujet avec lequel je me sens  démuni ; et j’attends avec impatience les crises que je vais me taper sur le chemin du mieux-être « .

A moins que vous soyez en contrôle de ce que vous ressentez, vous êtes impuissant à changer quoi que ce soit dans votre expérience.

Et une fois que vous découvrez, même une petite fois, que vous pouvez vous sentir mieux en choisissant simplement la pensée qui vous semble meilleure – alors vous êtes à nouveau sur le chemin de votre pouvoir. Il n’y a pas d’endroit où vous ne pouvez pas aller. Aucune maladie n’aura plus jamais d’emprise sur vous !

Il est préférable que vous soyez atteint d’une maladie mortelle pour faire l’expérience de pouvoir dire : « Ce n’est pas grave… Je peux faire demi-tour et sortir par la même porte que celle où je suis entré… Je n’ai pas peur de cela parce que je sais comment je suis arrivé ici… donc je ne vais pas chez le médecin par peur de ce qui sera découvert… Je sais que je suis responsable.’’

Donc davantage de guérison.

Le simple fait de tendre la main vers des pensées pour se sentir mieux – et la guérison en devient le sous-produit naturel. Et à nouveau, nous voulons dire qu’il n’y a aucune condition, même si elle semble désespérée, qui ne peut être relevée de votre expérience. Il n’y a pas de maladie mortelle – nous n’avons jamais connu quelqu’un qui est mort d’une maladie ; nous avons connu beaucoup d’entre eux  morts de peur de la maladie.

La peur est ce sentiment d’impuissance et de déconnexion avec les ressources qui sont la guérison dont vous parlez.

On dit que Jésus a été un guérisseur puissant et la raison pour laquelle il l’a été, c’est que lorsqu’il vous a regardé – quel que soit votre état physique temporaire actuel – il ne s’est pas permis de le voir. Au lieu de cela, il vous a vu comme il sait que vous êtes dans votre bien-être. Parce qu’il vous voyait de cette façon si puissamment, votre maladie ne pouvait pas supporter sa vibration. Il y en avait pas de place pour elle. Son signal vibratoire était si puissant que vos signaux vibratoires ont été écrasés pendant un certain temps. Et puis il a dit:’Va et ne dis rien à personne‘. Parce qu’il sait que si vous rentriez chez vous et en parliez, ce discours vous ramènerait directement dans la résistance qui, au départ, empêchait le bien-être, vous voyez ?


La Voie de la Moindre Résistance

La vidéo originale est ici

Si vous désirez quelque chose et vous y croyez vraiment, cela vous fait du bien ; vous êtes alors dans un espace enthousiaste, optimiste, là est la porte pour vous sentir bien. Mais si vous désirez quelque chose et n’y croyez pas vraiment, alors ce n’est pas aussi bon, n’est-ce pas ?

Et tant de gens s’adaptent tout au long de leur vie en essayant de se contenter de ce qui est faisable, puis ils deviennent tout simplement résistants parce que leur vie continue de produire de nouveaux désirs en eux – c’est d’ailleurs ce qui est dans leur nature. Ainsi, lorsqu’un nouveau désir se manifeste – et c’est le cas tous les jours – vous devez trouver un moyen d’être à la hauteur de la vibration de ce que vous voulez. Vous devez trouver comment accorder plus d’attention à votre désir qu’à la réalité actuelle qui vous fait douter : généralement vous vous en faites trop. Le doute et l’inquiétude sont les émotions qui viennent quand vous pensez à quelque chose que vous ne voulez pas ; elles surgissent quand vous donnez votre attention à quelque chose qui est contraire à ce que vous voulez et à qui vous êtes.

Nous voulons que vous compreniez bien cela :

  • vous êtes le créateur de votre réalité et vous le faites par votre concentration<

  • vous avez beaucoup plus de capacité à vous concentrer que vous n’en avez eu jusqu’à présent

  • la raison pour laquelle vous n’appliquez pas votre concentration d’une manière efficace, est parce que vous êtes confus

  • la raison pour laquelle vous êtes confus est que dans la plupart des cas, vous avez perdu de vue votre propre système de guidance

  • vous ne vous permettez presque jamais de suivre le chemin de la moindre résistance

Vous êtes Source-Énergie, vous êtes venu dans ce corps en tant que créateur puissant avec beaucoup d’élan ; et cet élan a tracé un chemin – la Voie de la Moindre Résistance; mis à part la résistance que vous lancez sur votre propre chemin.

Nous avons le désir très fort qu’une fois que vous aurez fini de lire ceci, vous aurez compris ce que signifie la Voie de la Moindre Résistance et comment y accéder.

Certaines personnes, lorsqu’elles entendent les mots « la Voie de la Moindre Résistance », pensent que cela signifie : « Oh tu veux que je sois paresseux, tu veux que je fasse ce qui est le plus facile pour moi ? »

Et nous disons : « Exactement ».

Et puis tu dis : « Mais attendez, on m’a appris à ne pas être comme ça, on m’a appris à tout donner, à pousser, à persévérer ; on m’a appris que sans souffrance, il n’y a pas de gain… »

Alors nous répondons : « Comment ça se passe pour vous ? Ça vous fatigue, ça vous épuise, on n’a moins envie d’être avec vous… il y a un moyen plus facile, un moyen qui a plus d’élan, c’est la Voie de la Moindre Résistance. C’est le chemin de celui que tu es vraiment, c’est le chemin du vrai désir. »

Voici comment vous  engagez sur la voie de la moindre résistance :

Chacun a son propre chemin. C’est délicat parce que vous avez le nez sur les chemins des autres, vous vous en souciez trop. Vous utilisez des critères autres que votre propre système d’orientation pour comprendre ce qu’est votre parcours – vous êtes orienté vers l’action. Nous voulons vous dire que c’est la manière la plus dure.

Cependant, vous avez un système d’orientation qui connaît le chemin vers tout ce que vous voulez. Votre être intérieur, votre âme sait où vous êtes situé en ce moment par rapport à ce que vous voulez ; et connaît le chemin pour y parvenir. Il n’y a pas de bon ou de mauvais chemin – il n’y a qu’un chemin joyeux et sans effort ou un long chemin difficile et résistant. Vous ne pouvez pas voir le chemin de la moindre résistance parce que vous n’êtes pas affilié vibratoirement avec elle. Vous avez besoin d’être d’une humeur réceptive, joyeuse, optimiste, sans effort et alors votre vibration va correspondre et vous le voyez.

Suivez-nous un petit peu parce qu’une fois que vous aurez compris ceci, vous quitterez cet article avec beaucoup moins de résistance que vous n’en avez jamais connu auparavant et les choses commenceront à couler vers vous beaucoup plus facilement. La Voie de la Moindre Résistance n’est pas une règle dogmatique et fixe – c’est plutôt une façon d’ajuster votre direction à ce qui semble être la moindre résistance, à chaque instant, à chaque étape du parcours.

Par exemple, vous pourriez vouloir suffisamment de ressources financières pour faire ce que vous avez envie de faire :

Vous voulez de l’argent – mais vous pensez qu’actuellement vous n’avez pas encore l’argent  pour faire tout ce que vous voulez – et c’est comme ça que vous démontrez une certaine résistance qui se place sur votre chemin.

Vous voulez de l’argent – échanger des poulets ou des meubles ou des services ne semble pas la voie de la moindre résistance, parce que ceux-ci ne sont pas portables, alors vous voulez de l’argent, qui ressemble plus à la voie de la moindre résistance dans cette situation.

Vous voulez de l’argent – et vous croyez que vous devez travailler pour l’obtenir. Vous allez travailler pour recevoir de l’argent. Dans les circonstances, cela semble être la Voie de la Moindre Résistance. Mais il y a des choses dans le travail que vous n’aimez pas. Lorsque vous vous concentrez sur ces choses, vous commencez à activer la résistance le long de votre chemin, vous vous mettez dans une situation très difficile. Vous voulez travailler pour obtenir de l’argent, mais ne voulez pas qu’il y ait de moments difficiles. Cela semble être un choix difficile…

Nous voulons que vous compreniez que vous pourriez aplanir ce chemin pour vous-même plus que vous ne le pensez ! Cherchez les choses que vous aimez dans votre travail. Plus vous faites cela, plus la Loi d’Attraction vous montrera des choses que vous aller aussi aimer ; ainsi votre chemin devient de plus en plus facile.

Un autre exemple : Esther était avec une famille qu’elle aime beaucoup. Elle voyait les deux enfants se chamailler et elle pensait que son chemin de moindre résistance était de sortir de là et de rentrer chez elle… mais elle pensait ensuite qu’elle ne voulait pas blesser leurs sentiments en partant brusquement. Le choix était donc le suivant :

blesser leurs sentiments ou blesser ses sentiments

Ester a donc fait ce qu’elle fait d’habitude : elle s’est blessée elle-même ; et c’était plus facile dans les circonstances – elle a choisi la voie de la moindre résistance. Mais alors elle a commencé à aplanir son chemin en pensant qu’elle observerait ce scénario de chamailleries avec des yeux différents, avec les yeux de la moindre résistance. Alors elle regarda le petit garçon s’opposer à sa sœur aînée ; et Esther se dit :  » Si j’étais la sœur aînée, la voie de la moindre résistance pour moi serait d’abandonner et d’aller dans ma chambre « . Elle a donc regardé, mais ce n’était pas le choix qu’ils ont fait fait – au lieu de cela, ils ont préféré la voie d’une plus grande résistance… des représailles, plus de mots, plus d’antagonisme apparemment délibéré.

Mais Esther est sur le chemin de la moindre résistance, parce qu’elle a trouvé un moyen d’être là et de ne pas être mal à l’aise, parce que maintenant elle observe quelque chose qu’elle veut vraiment comprendre.

Pendant ce temps, la petite fille devient de plus en plus frustrée, son ressentiment grandit, elle veut impliquer sa mère qui, elle aussi, s’est engagée sur la voie de la résistance. Maintenant Esther pensait que si elle était la mère, elle irait dans sa chambre :  » Je ne ferais pas comme elle, essayant de faire l’impossible pour régler leur problème « . Car la mère, après avoir essayé de se tenir émotionnellement à l’écart du jeu, a sauté au milieu du chemin de la résistance… et Esther s’est dit :  » Oh, ça devient vraiment bon… Je commence à comprendre beaucoup mieux cette histoire de la Voie de la Moindre Résistance maintenant :

Il est très important de penser à la Voie de la Moindre Résistance à un stade au début de toute action ou conversation, sinon vous serez habituellement aspiré dans le jeu et vous ne serez pas en mesure de revenir sur votre Voie de Moindre Résistance aussi facilement.

Tout commence par une vibration qui, par la loi de l’attraction, va s’intensifier en une manifestation. Et la première chose qui arrive le long de son chemin vers la manifestation est une pensée, parce que les pensées sont des manifestations. En recevant les vibrations à un niveau inconscient , vous les traduisez en quelque chose qui vous donne un sens  ; c’est ainsi que les vibrations se transforment en pensées et que les pensées deviennent des choses. C’est ainsi que se passe la création et l’évolution de tout . Vous êtes le créateur qui moule l’argile avec votre attention.


Comment éliminer les gens hostiles

La vidéo originale est ici

Disons que vous saluez quelqu’un et que cette personne ne vous rend pas bien, qu’elle vous ignore ou qu’elle vous rejette carrément. Tout de suite surgissent de vieux schémas de croyance comme :  » Oh, j’ai dû faire quelque chose de mal dans le passé, alors maintenant j’en obtiens le résultat « . Cette croyance ne correspond pas à ce que vous voulez maintenant. Que pouvez-vous faire ?

Vous pouvez commencer à vous apaiser et vous vous dire du mieux que vous pouvez jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux ; vous pourriez dire un tas de choses qui ne fonctionnent pas jusqu’à ce que vous tombiez sur une qui fonctionne. Par exemple :

“La réponse de cette personne à mon égard avait beaucoup moins à voir avec moi qu’avec elle-même. Quelqu’un qui ne se sent pas bien sur le moment ne peut pas me répondre gentiment, même si je suis merveilleux….”

“La loi de l’attraction nous a alignés pour obtenir ce que nous avons à recevoir l’un de l’autre, donc il doit y avoir quelque chose dans ma vibration qui évoque cette chose que je vais progressivement changer… Je ne veux pas me soucier de savoir pourquoi les autres sont comme ils sont… Je veux me soucier de ce que la vibration que j’ai offert a manifesté dans cette situation…. ».

“En fait, je vous suis reconnaissant de m’avoir montré où je suis par rapport à moi-même en ce moment ; vous m’avez montré que j’offrais une vibration qui n’est pas aimable. Mais je ne changerai pas pour que vous puissiez m’aimer ; je change parce que je ne veux plus avoir de telles rencontres.”

“Je suis sûr que ce n’est pas une chose si personnelle ; cette personne se comporte probablement de cette façon pour beaucoup de gens – il ne s’agit pas de moi…. « .

“Tout le monde ne me traite pas de cette façon. J’ai des relations différentes avec des gens différents….”

« Ce n’est pas ce qui m’arrive normalement ; c’est une sorte d’incident isolé….”

“Le fait que cela m’arrive est en fait à mon avantage, parce que cela me fait réfléchir – chaque fois que je sais ce que je ne veux pas, je sais toujours plus clairement ce que je veux : Je veux vraiment bien m’entendre avec les gens et je ne veux pas trop me soucier de ce que les autres pensent de moi…. ».

“Qu’est-ce que je veux dans des situations comme celle-ci ? Quand je rencontre des gens, je veux que le meilleur de nous se rencontre; j’aime inspirer le gens ; j’aime qu’ils se sentent heureux de m’avoir vu ; je veux qu’ils me saluent d’une manière qui me fasse savoir qu’ils sont heureux de me voir… ».


Cessez d’être patient et développez vos capacités de détection

La vidéo originale est ici

« J’ai lancé les fusées du désir et rien ne s’est encore manifesté ….. »

Nous voulons vous dire que ‘manifester’ signifie que vous traduisez une vibration en quelque chose de tangible. Au lieu de dire ‘rien ne s’est encore manifesté‘, nous vous proposons de dire.. :

Je ne suis pas dans le mode où je peux le voir venir.

Et la raison pour laquelle vous ne pouvez pas le voir venir, c’est parce que vous regardez à travers des croyances qui vous rendent aveugles – même s’il y a des preuves que ça s’en vient. C’est comme si vous voyagiez en voiture des milliers de kilomètres jusqu’à la ville où vit votre ami. Et pendant que vous voyagez, vous ne voyez pas la ville parce que vous n’êtes pas encore arrivé. Cependant vous ne vous inquiétez pas, parce que vous savez que vous y arriverez ; vous pouvez voir que vous vous rapprochez. Oui, vous pouvez utiliser vos yeux, tous les autres sens et votre esprit pour VOIR comment la manifestation se déroule graduellement !

Les êtres humains sont si obstinément fixés sur les buts qu’ils sont complètement inconscients du beau chemin qui les mène à eux. Ils veulent voir la manifestation totale avant d’admettre qu’ils sont en route vers elle…..

En fait, nous voulons que vous développiez un autre sens ; au lieu de vouloir voir, entendre, sentir ou goûter le résultat final – nous voulons que vous sentiez qu’il est là, nous voulons que vous sentiez son existence. Le sentir, au début, peut se qualifier comme un espoir – ce qui est beaucoup mieux que d’en douter. Et très bientôt, il deviendra assez grand pour que vous soyez sur la piste.

Et nous voulons vous dire aussi de ne pas chercher à être patient, parce que la patience signifie tolérer de ne pas être dans le mode réceptif.. :

Je l’ai demandé et il m’a été donné, mais je ne le laisse pas entrer . Et comme je ne le laisse pas entrer, je dois apprendre à être patient sur le fait de ne pas le laisser entrer…

Et nous répliquons : Pourquoi apprendre à être patient sur le fait de ne pas le laisser entrer ? Pourquoi ne pas le laisser entrer ?!

Et vous dites : Parce qu’on ne peut pas le voir.

Et nous disons : Eh bien, regardez un peu plus, regardez un peu plus attentivement pour le trouver.

Rappelez-vous l’exemple de l’analogie avec le maïs – vous plantez la graine mais vous ne restez pas cloué sur place pour dire : où est mon maïs ? Vous savez comment pousse le maïs. Et pendant qu’il se déploie à partir de la graine et envoie de petites racines vers le bas et une petite pousse vers le haut-  que vous ne voyez pas ni l’un ni l’autre – vous ne restez pas là, mais vous allez faire d’autres choses qui sont importantes pour vous. Vous vous détendez en sachant qu’il viendra, vous vous attendez à ce qu’il apparaisse.

En outre, la patience n’est pas une émotion positive – la patience est de supporter quelque chose avec lequel nous ne nous sentons pas bien. Donc, si vous travaillez à développer la patience, vous travaillez dans la mauvaise direction, vous maintenez votre résistance. Nous ne voulons pas que vous soyez patient, nous voulons que vous soyez optimiste, enthousiaste et que vous vous sentiez bien !

Mais si vous sentez quelque chose entrer en manifestation avant de l’entendre, de le voir ou de le toucher, ce n’est pas de la patience – c’est de la reconnaissance, c’est de la connaissance, c’est de la clarté.

C’est comme si on disait : Oh oui, je vais partir en vacances avec toi, à condition que nous puissions être là tout de suite, parce que je ne veux pas avoir à y aller. Ne me force pas à y aller, je ne veux pas y aller, je ne veux pas passer tout ce temps à y aller, je veux juste y être .

Et nous disons.. : C’est vraiment du voyage dont il s’agit. Jusqu’à ce que vous commenciez à apprécier le voyage, vous passez à côté de l’essentiel. Parce que nous savons avec certitude que si vous pouviez penser à quelque chose et l’avoir tout de suite, vous prendriez un grand plaisir dans les quelques 100 premières expériences, mais vous allez vous ennuyer vraiment du chemin. Et de la même façon la création d’un désir est progressif, aussi – vous créez et affinez votre désir progressivement et vous le voyez venir progressivement dans l’existence – c’est le voyage – c’est là que se trouve le plaisir !


Explication révélatrice de la co-création et de la mutualité

La vidéo originale est ici

La co-création est importante parce que vous ne faites rien tout seul. Il y a trop de processus en cours dont vous n’avez pas conscience et ils font partie des interactions qui mènent à vos manifestations. La seule chose que vous devez faire est d’abaisser votre résistance contre la manifestation de ce que vous voulez ; ou en d’autres termes, vous pouvez faire de votre mieux pour trouver le meilleur alignement que vous pouvez avoir avec la vibration de votre souhait.

Vous devez également faire preuve de patience pour que le ‘pas assez’ du moment puisse être ressenti comme suffisant pour le moment. Si ce n’est pas assez pour l’instant, ça ne peut pas être plus – est-ce que vous comprenez cela ?

Dans de nombreuses relations, les deux partenaires ne sont pas au même niveau, ils ne partagent pas la même vision du monde – maintenant, si un partenaire ne veut pas connaître ou ne croit pas aux lois de l’univers (comme la loi de l’attraction), est-ce que cela affecte la matérialisation ?

« Ma partenaire regarde plutôt les relevés bancaires pour s’en servir comme preuve de son sentiment de ne pas en avoir assez – alors que je peux observer comment les choses que je veux tomber merveilleusement en place. »

Abraham fait le commentaire suivant : Vous avez un avantage sur votre partenaire. Vous arrivez à être en alignement avec la vibration de vos désirs, de sorte que vous pouvez les voir se manifester et aussi vous n’êtes pas dérangés même si toutes les pièces ne se sont pas encore manifestées – vous vous sentez quand même bien dans le processus. Votre avantage est plus de bonheur.

Ne vous inquiétez pas pour quelqu’un d’autre qui ne peut pas vous croire sur parole, parce que les mots n’enseignent pas – mais continuez à enseigner grâce à la clarté de votre propre exemple. Peu importe dans votre vie ce que quelqu’un d’autre fait, à moins que vous n’y prêtez attention.

Voici comment ça se passe.. :

Vous avez deux points de vue

  • la perspective de votre être intérieur qui connaît tous vos désirs ainsi que le chemin le plus rapide pour y parvenir

  • la perspective de vos croyances à ce sujet

Vos croyances au sujet de la manifestation sont exactement comme celles que votre partenaire fait valoir : les deux sont basées sur la manifestation actuelle, sur ce qui est. Mais les manifestations ne peuvent pas être basées sur la manifestation actuelle ou rien ne pourrait évoluer – n’est-ce pas ? Vous devez voir au-delà de ce qui est ou vous ne faites que régurgiter davantage ce qui est déjà manifesté.

C’est complètement illogique et tout à fait compréhensible comment les gens se mettent dans cette position. Généralement la variance entre votre être intérieur et vous est beaucoup moins grande que la variance entre votre partenaire et votre être intérieur. C’est cette variance qui est le facteur temps qui ralentit les choses. Ce n’est pas grave, car dans ce laps de temps, vous pouvez apprendre à mieux vous aligner ou à affiner vos désirs pour créer quelque chose d’encore plus fantastique.

Parlons maintenant de la co-création.

Quand vous parlez de co-création, vous voulez généralement dire que ce qui compte, c’est ce que la personne, avec qui vous co-créez, pense au sujet de votre projet. Vous rendez l’autre personne plus importante que nous voulons que vous le fassiez.

Le fait que vous êtes en relation avec votre partenaire est déjà la preuve de votre compatibilité; mais nous voulons plutôt utiliser le mot ‘mutualité’ plutôt que ‘compatibilité’. Les philosophies de base, les visions du monde sont mutuelles en vous ; elles créent des vibrations mutuelles – donc chaque fois que vous vous concentrez sur les choses qui sont mutuelles, vous vous sentez vraiment bien.

Regardons maintenant les choses qui ne sont pas si mutuelles – par exemple, vous aimez les choses ordonnées et votre partenaire ne s’en soucie pas ou vous êtes un gros pourvoyeur de pourboires dans le restaurant et votre partenaire est plus radin à ce sujet…. vous n’avez pas beaucoup de mutualité dans ces domaines – mais sur quoi vous vous concentrez-vous ? Il y a encore beaucoup de choses fondamentales que vous partagez.

D’abord et avant tout vous voudriez rechercher la mutualité avec votre propre être intérieur. Aucune autre personne sur cette planète ne va se mettre d’accord avec vous sur chaque sujet. Maintenant, suite à votre désir d’être entendu et compris par une autre personne, vous travaillez pour la réciprocité avec eux – et ce qui arrive, c’est que vous gâchiez votre réciprocité avec votre être intérieur. Cela signifie que vous abandonnez la SEULE mutualité que vous pouvez avoir pour quelque chose de très fluctuant et instable ; et vous abandonnez votre PUISSANCE.

C’est pourquoi les relations vous semblent difficiles – elles ne le sont pas forcément. C’est pourquoi vous vous sentez irrité avec votre partenaire qui ne viendra pas là où vous êtes – parce que vous avez dû descendre là où il était et maintenant vous avez abandonné votre être intérieur – et c’est sa faute ! La seule alternative est : se souvenir des choses qui sont mutuelles pour vous deux et continuer à se concentrer sur cela – même s’il ne s’agit que d’une seule chose…..

Parlons de cela en termes très pratiques.

Disons que vous avez trouvé cette nouvelle maison et que vous êtes tous les deux enthousiastes à ce sujet. Vous êtes tous les deux alignés avec vos êtres intérieurs respectifs et vous êtes alignés l’un sur l’autre – il y a donc une véritable réciprocité à ce sujet. Mais lorsqu’il s’agit de la vitesse à laquelle elle va se manifester ou de la façon dont ellel va se manifester, c’est là que les choses varient un peu. Votre partenaire pourrait dire, par exemple:

« Je ne sais pas comment nous pouvons obtenir 4 millions de dollars dans des deux prochaines semaines avant que quelqu’un d’autre ne l’achète. »

Il y a une logique à cela, basée sur ce qu’il a observé dans sa vie – mais quel sentiment cela crée-t-il en vous en entendant cela ?

« Cela crée en moi un sentiment d’insatisfaction et de frustration. »

Maintenant, faites très attention – votre insatisfaction ne vient pas de ce que votre partenaire croit ; votre insatisfaction naît parce que vous l’avez rejoint dans cette pensée et vous avez laissé votre propre élan, votre alignement avec votre être intérieur.

Donc la façon de procéder à partir de là est de trouver une pensée plus satisfaisante comme.. :

« On ne sait jamais ; toutes sortes de choses peuvent arriver ; l’univers est vraiment de notre côté. »

« Les forces de coopération se rassemblent, les pensées se transforment lentement et régulièrement et nous le verrons si nous sommes assez patients. »

« N’est-ce pas agréable de penser ainsi, d’être là, prêt à voir les choses se produire ?

Si ces pensées vous satisfont, c’est suffisant. Vous ne montez pas des résistances, vous restez dans le mode réceptif. Vous l’encouragez à se manifester en cherchant des aspects positifs à son sujet. Et vous n’essayez pas de pousser les choses dans la manifestation avant qu’il y ait un alignement vibratoire.

Vous vous voyez donc en partenariat avec cette personne – mais voyez-vous plutôt en partenariat avec votre être intérieur et les forces universelles. Ensuite, faites un choix à chaque fois quel partenaire apporte plus d’effet de levier à la table. Votre partenaire du moment est le partenaire qui vous donne un sentiment de satisfaction plutôt qu’un sentiment d’insatisfaction. En aval vous aurez moins de conversations parce que vous voudrez parler davantage de choses mutuelles que de choses divergentes….

Et c’est très important avec ce que vous êtes réciproque. Vous avez déjà compris la mutualité du côté positif, où vous obtenez la satisfaction de cette complicité. Donc, voici l’autre côté de la médaille :

Quelqu’un qui est ouvert à être blessé attire un intimidateur.

Quelqu’un qui s’inquiète de l’argent attire un agent immobilier qui n’est pas à son affaire.

Quelqu’un qui est jaloux des autres attire un mauvais timing.

La plupart des gens qui vivent actuellement sur cette planète ne croient pas qu’ils sont individuellement invincibles ; la plupart des gens croient qu’ils ont besoin d’une figure paternelle, d’une figure gouvernementale, d’une figure divine…. une sorte de figure qui les soutienne et les protège. C’est la vibration que la plupart des gens offrent, même si leur être intérieur sait que ce qui est avancé n’est pas vrai et qu’ils perdent leur réciprocité avec leur être intérieur à chaque fois qu’ils pensent à ces pensées et qu’ils se sentent minables dans le processus. La vérité, c’est que :

VOUS ÊTES INVINCIBLE, VOUS POUVEZ ÊTRE OU FAIRE OU AVOIR TOUT CE QUE VOUS VOULEZ.

Et plus vous recherchez la réciprocité avec votre être intérieur, le sentiment de satisfaction – plus vous êtes stable. Et vous êtes complètement indifférent à ce que les autres ressentent à propos de quoi que ce soit, parce que vous ne cherchez plus à trouver la réciprocité avec eux pour être compris par eux.

Posez-vous la question: Voulez-vous vraiment être compris par quelqu’un qui ne croit pas à l’abondance, mais qui croit à la privation et aux difficultés ? Voulez-vous vraiment être réciproque avec ce genre de pensées ?


Que faire lorsque vous ne pouvez pas payer vos factures ?

La vidéo originale est ici

Une femme a partagé son histoire:  » J’ai lancé une entreprise qui a eu beaucoup de succès ; un de mes amis y a investi pour l’agrandir – mais elle s’est effondrée. Maintenant, je ne peux même pas payer mes factures ; je ressens la pression de mon amie pour avoir gaspillé son argent, je me sens coupable et ma vie est un enfer. »

Réponse d’Abraham : Vous ne pouvez pas arriver là où vous voulez être (se sentir bien) tant que vous continuez à regarder dans la direction d’où viennent les mauvais sentiments. Nous vous disons que vous n’avez pas besoin de regarder dans cette direction pour  avoir un contrôle sur la façon dont vous vous sentez.

Voici une de nos analogies préférées pour illustrer cette situation: quand Ester est allée à San Francisco pour la première fois et a vu ces rues escarpées…. elles ressemblent à des montagnes russes vues d’en bas … et elle imaginait placer son véhicule au sommet de la colline, de le positionner au neutre et d’enlever aussi les freins… puis de décider de juste le pousser un peu par derrière pour voir ce qui se passe. Et vous savez ce qui va se passer…. ça va commencer…. la gravité plus l’inertie plus l’élan vont prendre du chemin… et ça va descendre la colline de plus en plus vite … C’est exactement comme ça que votre pensée négative habituelle fonctionne, c’est la grande machine qui régit votre résistance.

Vous vous rendez compte que ce résultat n’est pas ce que vous cherchez vraiment – donc vous auriez pu passer devant la voiture alors qu’elle commence à peine à prendre de l’élan et à bouger – elle vous cognerait un peu tout au plus, et s’arrêterait !

Ou vous pourriez vous placer en bas de la colline en essayant de l’arrêter avant qu’elle ne tombe dans l’eau – mais il sera très difficile de l’arrêter, à cause de l’élan.

La totalité de votre attitude vibratoire est basée sur ce que vous regardez ou ce que vous misez au moment précis de la situation.

Revenons maintenant à l’exemple de l’entreprise : vous devez vous sortir de l’influence de la peur et de la culpabilité car vous ne pouvez pas vous en sortir juste en souhaitant que cela ne se soit pas produit – parce que cela s’est produit. C’est comme si on se tenait au bas de la rue à San Francisco en souhaitant que la voiture ne vous écrase pas – elle vous écrasera, telles sont les lois de l’univers. Vous devez sortir de l’influence de la culpabilité et du blâme et entrer dans l’influence de l’exaltation au sujet de votre entreprise. Vous devez décider ce qui sera dominant – soit l’influence du succès ou l’influence de l’inquiétude ?

Qu’est-ce que vous allez faire ? Que faites-vous quand vous vous situez au milieu de tout ça ? Ne serait-ce pas propice de tout recommencer parce que vous avez plus d’expérience qu’avant ?

Eh bien, voici la vérité de tout cela.. :

Vous êtes toujours en train de tout recommencer à chaque instant !

Vous êtes nouveau dans l’univers à chaque instant !

Vous pouvez établir un nouveau point d’attraction à chaque instant !

Vous pouvez méditer, effacer vos vibrations et être nouveau comme vous l’étiez au tout début. Mais la plupart des humains ne font pas cela ; ils se renouvellent et vieillissent à nouveau ; ils se tournent vers l’avenir et regardent ensuite de nouveau vers le passé.

Quand vous nous dites :  » je me sens coupable « . Cela sonne presque comme si vous faisiez une déclaration sans équivoque que l’univers avait besoin de s’adapter à… et l’univers répond à cela !

Donc, une meilleure déclaration serait.. :

« Je me sens coupable, mais ce n’ai pas mon intention.

« Je me sens coupable et je veux le laisser tomber « .

« Je me sens coupable et je connais l’inconvénient du sentiment de culpabilité « .

« Je me sens coupable à cause de mon ancienne habitude ; et je produis maintenant d’autres habitudes. »

« Je me sens coupable, mais la culpabilité n’est pas un sentiment naturel pour moi. Je sais ce qu’est la culpabilité : que mon opinion est différente de l’opinion de mon être …. mon être intérieur est aligné au succès de mon entreprise alors que je suis aligné aux soucis, à la culpabilité et la peur. Donc, cette culpabilité ne me fait pas du bien ; je sens que cette pensée ne m’aide pas. Je ne veux donc pas continuer à penser la même chose. Je vais donc chercher d’autres choses ; dans d’autres domaines de satisfaction de ma vie ; je vais chercher tant d’autres choses réussies dans ma vie que les sentiments de culpabilité n’auront pas assez de temps d’antenne en moi !

Vous ne pouvez pas vous rendre au nouvel endroit alors que vous parlez de ce qui est présentement! Vous pouvez y arriver très rapidement si déjà vous vous sentez satisfait d’un désir en vous, même s’il ne s’est pas (encore) manifesté ! Nous voulons que votre esprit accomplisse une réponse émotionnelle de satisfaction avant même que vous le voyez matérialisé.

VOUS ÊTES LA CRÉATION – PAS VOTRE ENTREPRISE ; l’entreprise n’est que l’excuse que vous utilisez pour VOUS créer. Ne vous laissez pas berné si l’entreprise ne fonctionne pas, car ce n’est PAS VOUS qui échouez.

VOUS ÊTES LE CRÉATEUR ET LA CRÉATION !


Il ne sert à rien de savoir pourquoi vous souffrez.

La vidéo originale est ici

Nous voulons vraiment vous rappeler que nous sommes ici pour vous aider à restaurer votre conscience ; vous avez oublié que vous êtes censé vous sentir bien. Si vous n’êtes pas dans cette zone de bien-être, votre attitude de souffrance vous éloigne de votre propre système de guidance. Trop de gens vous ont endoctriné – et vous avez accepté leur fausse prémisse – que la souffrance a de la vertu.

Pouvez-vous argumenter avec nous ou quelqu’un d’autre sur le choix entre un sentiment d’amour en vous et la haine ? Quelqu’un peut-il dire qu’il préfère la haine ? C’est juste agréable d’être aimant et d’être satisfait. Ça fait du bien de se sentir bien. La haine vous sépare de la source, les sentiments négatifs vous mettent à des années-lumière de qui vous êtes vraiment.

C’est très simple : se sentir bien est votre système de guidance. Quand vous demeurez assez longtemps dans de bons sentiments d’appréciation, d’amour et de satisfaction, un nouveau sentiment émergera – vous vous sentirez tellement apprécié, digne, aimé et aidé par l’âme. Dès que vous aurez remis cela en marche, vous ne reviendrez jamais à cet épuisement dans la souffrance.

Vos paroles sont importantes : si, dans ce contexte, vous parlez de  » récupération  » ou de  » surmonter  » ou de  » pardonner  » – quelles vibrations proposez-vous ? « Oh, je me rétablis de cette horrible maladie, qui m’a forcé à faire ceci et cela et je ne pouvais pas faire ceci et cela n’existait pas…. ». Récupérer est tout ce que vous ne voulez pas qu’il arrive ;  vous êtes en train d’amplifier tout ce que vous ne voulez plus maintenant…. alors trouver plutôt un nouveau mot…. des mots comme : tourné vers l’avenir, heureux à jamais, satisfaction…..

Il ne sert à rien de chercher à savoir comment vous êtes arrivé là dans votre situation misérable, comment vous êtes arrivé là, et puis que ce n’est pas de votre faute. Nous répliquons à ça que c’est de votre faute, parce que personne ne peut vibrer pour vous, personne ne peut penser pour vous, personne d’autre n’est votre point d’attraction. Mais vous avez des conseils qui s’adressent à vous tout le temps et vous devez trouver un moyen de l’écouter, d’y être réceptif. Ce n’est pas un voyage rationnel, c’est un voyage émotionnel – vous devez sentir votre chemin pour y arriver. Chacun a son chemin unique qui ne sera jamais le même que celui des autres. Si vous voulez aider quelqu’un, la seule façon est de lui montrer comment vous êtes vous même sur votre propre chemin ; et comment montrer que vous êtes sur votre chemin ?

Vous êtes satisfait.

Vous n’êtes pas en difficulté.

Vous ne cherchez pas.

Vous ne vous défendez pas.

Vous n’en payez pas le prix.

Vous êtes joyeux.

Vous êtes branché et allumé.

Vous tombez à pic.

Vous êtes dans le flux.

Vous avez de bonnes idées.

Vous vivez de la magie.


Nous avons été conditionnés à agir

La vidéo originale est ici

Question : Je suis en mode réceptif et je me sens vraiment bien ; est-il nécessaire que je m’active pour faire bouger les choses ?

La réponse est non.

Il n’est pas nécessaire d’agir parce que les forces universelles alignent les choses. Cependant, vous serez inspiré à agir – mais sachez que ce n’est pas votre action qui va manifester ce que vous voulez! Laissez votre action être ce que vous aimez faire; la clé est d’agir lorsque je me sens inspiré et non pas parce que je pense que j’en ai besoin, qu’il est nécessaire d’agir sinon rien ne va se passer. N’agissez pas par nécessité, mais seulement par désir. Nous ne cherchons vraiment pas à ce que vous agissiez, nous voulons que vous soyez en mode réceptif et que vous trouviez des pensées qui deviennent si fortes que vous ne pouvez plus refuser leur inspiration.

Pour que les choses arrivent, il suffit de suivre l’élan. L’élan est tout simplement une pensée, une idée sans contradiction. Par exemple, vous voulez faire quelque chose et vous en rêvez… en ce moment vous appréciez l’élan – vous n’avez zéro inquiétude, pas d’idée de faire un effort. L’élan est le chemin de la moindre résistance entre l’endroit où vous êtes maintenant et la manifestation de ce que vous voulez.


7 Questions qui comptent

Pour votre plaisir/instruction, voici les réponses que Abraham Hicks a donné :

1. Quelle question apporterait une contribution significative et nouvelle à notre vie et comment répondriez-vous à cette question ?

Est-il possible d’être heureux tout le temps ?

Et la réponse est OUI.

2. Si les animaux pouvaient parler, qu’est-ce qu’ils nous diraient qui ferait une différence dans notre vie ?

Détends-toi et laisse-moi tranquille.

3. Pourquoi les gens rient ?

Les gens rient à cause de l’élément de surprise et la raison pour laquelle ils sont surpris est l’idée qu’ils savent déjà tout et qu’ils ne laissent pas de place à une nouvelle clarification dans leur expérience.

4. Comment Jésus guérissait-il les gens ?

Jésus comprenait le mode réceptif de la vie; ainsi, lorsque vous vous teniez devant lui en train de vous épandre sur votre maladie – lui ne la voyait pas. C’est l’effet d’une pratique, une pratique soutenue du mode réceptif jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place pour le doute dans sa vibration – c’est tout. Sa connaissance du bien-être était si dominante que la maladie ne pouvait pas supporter ses vibrations.

5. Comment Dieu fait-il des miracles ?

Un miracle, ce sont les Lois de l’Univers qui réagissent normalement. Vous les appelez des miracles parce que vous ne croyez pas qu’ils se produisent instantanément ; si vous y croyiez, vous les appelleriez expérience de vie normale.

Si vous utilisez le mot ‘miracle’, vous créez de la résistance parce que vous la rendez rare, vous la rendez improbable, vous la rendez douteuse pour vous. La réalité est la suivante : vous êtes censés obtenir tout ce que vous voulez et votre conscience pointe les choses dans la direction correspondante ; elle est en co-création avec la source d’énergie.

6. Quel est l’équilibreur ultime parmi toute l’humanité ?

L’équilibreur est l’amour, qui équivaut à l’alignement. Vous le réalisez en l’étant, en le vivant à travers la clarté de votre exemple.

7. Que faut-il faire pour la survie de tous les êtres vivants de notre planète et pour rassembler tous les gens en une seule communauté avec le même but ?

Il n’y a rien à faire – la planète est toujours dans un état de célébration joyeuse de la vie, ce qui est beaucoup plus que la survie.

Unir les gens dans un même but serait l’erreur la plus grave, parce que si vous enlevez la variété de cette fantastique expérience contrastée – l’évolution et la vie s’arrêteraient…..

8. Sachant que nous sommes toujours en train de créer notre propre réalité depuis plus d’un million d’années, y a-t-il des conseils que vous avez pour moi sur la réinvention des banques, des gouvernements, des institutions médicales et éducatives au service de la liberté, de la croissance, de la joie, de l’amour, de la magie et de l’émerveillement ?

Votre expérience personnelle de corruption, de confusion et de discordance a mis toutes les composantes dont vous avez besoin dans le vortex ; et vous n’avez qu’à être dans le mode réceptif pour les obtenir et les utiliser ; vous et les autres. Si vous ne vous souciez pas de savoir qui obtient le crédit, alors vous pouvez accomplir tellement de choses !

9. Comment peut-on lire les disques akashiques comme Edgar Cayce ?

Si vous croyez que les enregistrements akashiques sont dans le vortex, n’essayez pas de les lire tous en même temps, soyez dans le mode réceptif et laissez ce que vous êtes prêt à recevoir couler vers vous au moment propice.


Plus c’est grave, mieux c’est?

La vidéo originale est ici

N’avez-vous pas remarqué que ….

…. plus ça empire, plus ça empire pendant un moment.

jusqu’à ce que tu reviennes à la raison ;

et mieux c’est, mieux ça devient,

jusqu’à ce que tu reprennes tes vieilles habitudes ?

Nous vous disons depuis un certain temps que c’est le temps de l’éveil, le temps d’un plus grand contraste, le temps de lancer plus de fusées, le temps des réponses, le temps de plus d’énergie qui coule, le temps où vous pouvez prospérer de façon énorme si vous vous alignez avec l’énergie qui crée des mondes et l’énergie qui correspond à ce que vous êtes ! Et si vous ne le faites pas, vous ne prospérerez pas. C’est pourquoi les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent.

Si vous bougez contre le courant que vous avez invoqué et qui vient depuis tout ce temps, cela ne fonctionne pas très bien pour vous. Et le premier signal que vous faites cela, c’est l’émotion négative que vous ressentez.

Laissez votre quête être chaque jour à se soucier de la façon dont vous vous sentez et vous commencez à vous entraîner à mieux et mieux et mieux sentir les pensées et peu à peu vous allez entrer dans l’alignement vibratoire avec qui vous êtes vraiment.

C’est comme quand on va d’une ville à l’autre, on n’a pas peur d’y arriver, on croit qu’on peut le faire. Mais d’un autre côté, quand vous êtes malade et que vous voulez être bien, souvent vous ne comprenez pas que ce voyage est avant tout un voyage vibratoire – vous avez le choix, vous pouvez être dans un corps qui fait mal et être plein d’espoir ou vous pouvez être dans un corps qui fait mal et avoir peur. La différence entre la vibration de l’espoir et celle de la peur est la différence entre le rétablissement et le fait de rester malade. Vous créez un flux infini de maladies à partir de votre résistance au bien-être.

La loi de l’attraction répond à vous qui voulez quelque chose et aussi à vous qui continuez à battre le tambour de ne pas avoir assez ; la loi de l’attraction répond aux deux parties de vous et vous avez un bras de fer de la guerre en cours. Ainsi, l’émotion négative est une émotion partagée et l’émotion positive est une émotion alignée dans la même direction. Nous voulons que vous regardiez le monde à travers les yeux de votre âme, les yeux de qui vous êtes vraiment. Quand vous regardez quelqu’un et que vous l’aimez, vous voyez à travers les yeux de votre âme, quand vous regardez quelqu’un et que vous le détestez, alors vous ne l’êtes pas et il y a de la discorde.

Les humains disent : « Comment pourrais-je ne pas détester ce comportement ! »;

et nous disons :

« Nous ne vous demandons pas de regarder quelque chose d’affreux et de vous sentir bien ; nous vous demandons de tourner les yeux vers quelque chose qui vous amène à vous aligner avec qui vous êtes.”

Si vous êtes dans un conflit, c’est difficile d’essayer de trouver une autre façon de sortir des pensées négatives – il est bien mieux de méditer et d’élever votre vibration pour qu’elle puisse attirer des pensées plus appropriées.


Acceptez-vous et l’Univers fera des miracles !

La vidéo originale est ici

Quand nous vous regardons vivre, nous reconnaissons que vous vous en sortez extrêmement bien, que vous vivez bien votre vie – comparée à ceux qui sont autour.

Mais en comparant avec ce que vous pourriez vivre, vous vivez médiocrement, vous commencez à peine à découvrir l’excellence de cette réalité de l’espace-temps qui vous est offerte, vous n’avez même pas commencé à puiser dans les richesses vibratoires que vous avez personnellement amassées jusqu’ici, vous n’avez pas commencé à vivre….

… seulement parce que vous observez plus ce qui est,

au lieu de penser où vous voulez aller. ..

Lorsque vous commencerez à entraîner votre esprit à vous concentrer sur les choses que vous voulez plutôt que sur les choses que vous avez, alors vous vous guiderez  plus par votre ressenti, plutôt que ce qu’on appelle les faits, les choses que vous considérez comme vraies. Vous êtes même fiers d’exprimer les faits comme LA VÉRITÉ.

Mais il y a beaucoup de vraies choses dont vous ne voulez pas !

Et nous vous disons que, si vous continuez à battre le tambour des vraies choses dont vous ne voulez pas, vous continuerez à créer plus de choses que vous ne voulez pas et qui sont pourtant vraies. La merveilleuse Loi de l’Attraction est toujours cohérente et vous laisse toujours la liberté : vous pouvez choisir d’être misérable, en esclavage avec ce qui existe déjà, ou flotter joyeusement dans la délicieuse abondance d’une splendide création .

Lorsque quelque chose de merveilleux se produit, reconnaissez l’émotion que vous ressentez, et faites le lien avec la pensée qui l’a précédée qui véhiculait la même émotion. Appropriez-vous le mérite :

C’est moi qui l’ai fait !

Il en va de même avec le contraire : Quand il se passe quelque chose que vous ne voulez vraiment pas, ressentez sa manifestation; et puis  souvenez-vous d’autres occasions où vous avez pensé à des choses qui goûtaient pareilles et annoncez vous, ainsi qu’à tous ceux qui vous écoutent :

C’est moi qui ai fait ça !

Maintenant que vous reconnaissez les pensées, vos pensées qui ont conduites à tout – à ce qui était désiré ou non désiré, il est important de faire le lien entre vos pensées et les manifestations : lorsqu’il se passe quelque chose de vraiment bon ou de mauvais, il faut chercher des pensées récentes qui évoquent le même sentiment et se dire…

Je l’ai vu venir.

Il est très important d’être conscient que ce sont ces croyances, ces pensées habituelles qui ont amené cette expérience. Nous voulons que vous commenciez à attendre les manifestations qui viennent des pensées habituelles. Avant qu’il y ait une manifestation, il y a une pensée forte, longue, stable et cohérente à ce sujet. Nous voulons que vous dirigiez vos pensées – il y a une direction vers ce que vous voulez et une direction vers ce que vous ne voulez pas.

Vous êtes la seule personne qui peut savoir ce qui est le mieux pour vous. Toute autre personne ne peut savoir que ce qui est le mieux pour elle-même. Si vous allez chez un concessionnaire automobile et lui demandez quelle serait la meilleure voiture pour vous, il vous répondra par le choix de la voiture la meilleure qu’il pourrait vous vendre. Il en va de même avec les conseillers, les médecins ou le dentiste ; ils ne peuvent que vous offrir des interférences vibratoires – parce qu’ils ne sont pas vous.

Dans la plupart des cas, on finit par être déçu ; vous n’apprécierez pas ce qu’ils vous ont dit ; parce que si vos pensées et vos vibrations ne correspondent pas à ce que vous avez demandé – cela ne peut pas se réaliser ! Peu importe la précision avec laquelle vous avez suivi les conseils donnés. Aucune autre personne ne peut vous donner de conseils, précisément parce que vous avez déjà un guide intégré en vous. Celui-ci fonctionne comme ceci :

Vous venez du non-physique et la plus grande partie de vous reste non-physique, telles que votre âme et vos émotions. Et ici, dans votre expérience physique, vous vivez une expansion constante des désirs. Vous êtes unique et parfait, vous êtes en tant que personne parfait, vous êtes apprécié en tant que personne et la Source se fait un plaisir de répondre à vos demandes uniques qui naissent de vos expériences de vie unique. Chacun de vos désirs uniques est une partie unique de l’univers en expansion.

Si vous comprenez que votre demande, votre désir est unique, alors là votre âme est en alignement vibratoire avec ce que vous avez demandé.

Prenons l’exemple du réchauffement climatique : Quand vous voyez quelque chose qui vous préoccupe, immédiatement vous demandez une amélioration, et immédiatement la fusée du désir jaillit en vous et l’énergie- source se met en chemin. Si, d’autre part, vous observez le réchauffement climatique, vous battez le tambour, vous entrez avec des millions d’autres dans la résistance à l’amélioration que vous avez demandée. Vous avez donc le choix de perpétuer ce qui est, ce qui est vrai mais que vous ne voulez pas, ou de monter sur la fusée de votre désir et de prospérer.


Acceptation

La vidéo originale est ici

Lorsque vous mentionnez le mot : acceptation, nous voulions mettre le mot :se sentir digne parce que nous aimerions que vous acceptiez tous ces bons vœux et ces intentions positives qui se dirigent constamment vers vous. Et nous ne pouvons rien imaginer de plus merveilleux pour vous que d’être en mode réceptif afin de permettre que tout cela puisse se produire.

Au début, nous avions appelé cela : l’art de permettre, maintenant nous l’appelons : mode de réception. Soyons clairs sur ce que vous voulez accepter : L’acceptation peut s’appliquer à soi-même et à ce qui est. Nous souhaitons que vous acceptiez le bien-être qui abonde et ne voulons pas que vous passiez trop de temps à accepter des conditions non désirées et donc pratiquer une vibration de quelque chose que vous ne voulez pas et ainsi introduire une résistance envers quelque chose que vous voulez.

Il n’y a rien de plus important pour vous

que d’accepter toutes les bénédictions,

l’aide non physique

et la compréhension

que nous vous apportons.


L’importance de la méditation pour obtenir ce que vous voulez.

La vidéo originale est ici

La vie sur Terre est à la fine pointe de tout ce que vous êtes et que nous sommes.

Si quelque chose est vraiment important pour vous, vous avez tendance à avoir plus de défis et d’inquiétudes que d’attentes positives. Si tel est votre cas, répondez aux questions suivantes :

1. Croyez-vous en une réalité vibratoire qui contient ce que vous voulez ou pensez ?

Oui/Non

2. Croyez-vous que votre être intérieur, votre âme, sait quel est le chemin vers la manifestation comportant la moindre résistance  ?

Oui/Non

3. Croyez-vous que votre être intérieur vous donne indice après indice et que vous ne pouvez pas vous en servir parce que vous êtes si inquiet que vous ne les remarquez même pas.

Oui/Non

Ce dont nous parlons vraiment ici, c’est que vous n’avez pas confiance en votre capacité à entendre clairement les messages importants en provenance de votre être intérieur. Soyez patient, cette capacité à entendre clairement ce que votre âme a à vous dire évoluera avec le temps.

Nous voulons vraiment vous offrir les lois de l’univers telles qu’elles existent, et les moyens d’accomplir votre volonté;  par votre connaissance de ces lois vous pourrez en tirer profit  afin que vous soyez toujours au bon endroit au bon moment.

Voici comment fonctionne la réalité : vous obtenez toujours ce dont vous pensez – que vous le vouliez ou non. En ayant telles ou telles pensées, vous créez une atmosphère vibratoire qui vous rend propice à la réception d’événements ou de choses matérielles qui résonnent avec les vibrations de vos pensées.

Voici comment fonctionne la loi de l’attraction :er

1er pas: La plus grande partie de la création se passe dans l’expérience de : ‘Je sais que je ne veux pas cela – je veux ceci ‘; savoir ce que vous voulez est la phase de création – la création se passe ici. C’est tout ce que VOUS avez à faire.

2eme pas: La création naît en tant que vibration ; la réalité vibratoire est là où se trouve votre être intérieur. C’est ce que votre ÂME doit faire.

3eme pas: Vous devez vous préparer à entrer dans le mode réceptif  afin d’être capable de recevoir les idées venant de votre être intérieur. Vous pouvez vous y rendre par un ou plusieurs des moyens suivants :

  1. faire une liste des aspects positifs de la situation dans laquelle vous vous trouvez

  2. lancez-vous dans une avalanche d‘appréciation

  3. chercher des raisons de vous sentir bien

  4. trouver le meilleur sentiment ou la meilleure pensée que vous pouvez vous rappeler à tout moment

  5. monter sur l’échelle émotionnelle :

    1. si vous vous sentez désespéré, cherchez l’émotion de vengeance

    2. si vous ressentez de la vengeance, tendez la main vers la colère

    3. si vous ressentez de la colère, recherchez la frustration.

    4. si vous ressentez de la frustration, recherchez l’espoir.

La méditation est de loin la meilleure préparation
que vous pouvez vous offrir.

Calmer votre esprit parce que si votre esprit devient lent, la résistance devient lente ; quand vous arrêtez la pensée, vous arrêtez la résistance, quand vous arrêtez la résistance, vous êtes dans le mode de réception.

Chaque jour, asseyez-vous pendant 15 minutes et observez quelque chose qui n’est pas ultimement intéressant – comme votre respiration, le clignotement d’une flamme, ou un son quelconque, etc.

Quand vous vous concentrez juste un petit moment sur quelque chose d’anodin, votre esprit devient un espace vide et toutes les pensées cessent. A ce moment, l’être intérieur crée votre vibration qui est la seule activité; ainsi votre vibration est à l’instant même aligné – la béatitude instantanée ! Maintenant vous n’êtes plus en compétition avec ce que votre être intérieur sait, sur ce que vous voulez et comment le manifester parce que vous êtes en mode de réception.

C’est alors que vous pouvez sentir une impulsion venant de votre être intérieur.

Si vous avez la volonté de suivre cette impulsion parce qu’elle vient de votre intérieur- même si elle semble illogique -, alors vous aurez l’expérience merveilleuse de la récompense. Sentez maintenant comment votre compréhension de cette réalité vibratoire évolue…..

La loi de l’attraction est une question de timing ; le timing est une question d’impulsion et l’impulsion est une réponse  en temps voulu – c’est ce que vous devez pratiquer. Vous le faites tous déjà parce que vous êtes ici, vous êtes en vie et non pas écrasé par un camion. Mais vous pourriez améliorer votre capacité à répondre un peu plus. Vous pourriez alors commencer à profiter de la satisfaction de la confiance que vous avez développé quand vous êtes à l’écoute.

En pratiquant, vous gagnerez  plus de confiance dans vos impulsions spontanées et vous serez capable de les suivre.

En pratiquant, vous commencerez à vous sentir guidé.

En pratiquant, vous commencerez à vous sentir digne.

En pratiquant, vous commencerez à vous sentir sûr sur vos pieds.

En pratiquant, vous commencerez à vous sentir invincible.

En pratiquant, vous commencerez à savoir que tout ce que vous voulez est à vous. Et que s’il n’est pas encore manifesté, alors vous savez que vous n’avez pas fini d’identifier ce que vous voulez. Retourner au 1er pas afin de le combler. Tout cela fait partie du processus créatif.

Si vous vous dites : « …. mais je ne le vois pas, je ne le sens pas, je ne peux pas le toucher et donc je ne suis pas satisfait « , c’est que vous restez coincé au plan matériel, vous êtes en train de regarder l’interprétation du passé qui ne fonctionnait alors pas .

Mais si vous parvenez à trouver l’excitation au plan vibratoire, dans la manière dont la manifestation se produit, dans les voies miraculeuses et surprenantes sans fin, alors vous apprendrez à voir le monde comme une création vibratoire et créative.

Nous vous disons que rien de ce qui n’est pas perçu dans le domaine vibratoire ne peut apparaître dans le domaine matériel. Si vous n’êtes pas satisfait de la création dans le domaine vibratoire, elle n’arrivera jamais de l’autre côté pour se matérialiser.

Vous devez ressentir la satisfaction de l’idée créative.

Vous devez ressentir la satisfaction de l’impulsion.

Et puis regarder l’univers coopératif avec émerveillement…. et vous pourrez remarquer que ce que vous voulez commence à apparaître dans votre expérience.


Prendre le taureau par les cornes

La vidéo originale est ici

Comment créez-vous votre propre réalité ? Comment les pensées se transforment en manifestations physiques ?

Vous devez correspondre au contenu de votre vortex ; vous devez aligné votre récepteur à la fréquence du vortex d’émission. Au lieu d’être si obsédé par un résultat, il suffit d’apprécier le processus du devenir sans finitude.

Vous avez remarqué que dès que vous obtenez ce que vous avez désiré, se présente quelque chose d’autre ; il y aura donc toujours un écart entre vous qui pensez à ce que vous désirez, vous qui le faites naître et l’existence qui le fait germer et pourvoit à sa pleine manifestation. Vous ne vous tiendrez jamais devant un paquet de tout ce que vous avez voulu autour de vous – parce que ce n’est pas dans la nature des êtres éternels – il y aura toujours quelque chose de nouveau que vous aurez demandé, que vous êtes sur le point de demander.

Et c’est ‘sur le chemin vers’ qu’est la vie ; c’est la fine pointe, le moment présent, le terrain de la création ; et nous sommes tous concentrés là, avec vous.

Alors dès que vous arrêtez de bouder sur ce qui ne vous arrive pas et que vous prenez votre propre taureau par les cornes, que vous reconnaissez que vous êtes le créateur de votre propre expérience et que vous laissez couler l’énergie qui crée les mondes à travers vous, vous êtes alors branché, branché et allumé !  vous vivez alors la vie telle que vous l’aviez prévu ! Maintenant vous êtes dans l’état du  »devenir conscient éternel. »

J’ai vu ce que je désirais

J’ai voulu l’avoir

Mais je n’étais pas aligné avec lui.

J’ai alors concentré mon esprit

Et me suis senti mieux

Je me suis senti bien face à mon désir.

J’ai pu permettre que sa manifestation arrive.

C’est arrivé

C’est arrivé

C’est arrivé

Les événements s’arrangent toujours pour moi.

C’est ce que vous êtes censé vous apercevoir.

Mais une grande partie du monde – au lieu de chercher cet endroit idéal, de le trouver et de se délecter dans le processus créatif- la plupart du temps regarde les résultats de ce que d’autres ont fait. Donc, ils passent au crible toutes  les choses manifestées  et se plaignent que le tas de manifestations de quelqu’un d’autre est plus grande, manquant complètement leur point de création et offrant à la place une attention sous forme d’action au lieu de rester sous la forme de pensée.

Vous me suivez ?

Tant d’action appliquée après le fait d’une création bâclée, essayant de compenser cette création bâclée par l’action puis échouant – c’est ce que la plupart des gens font. Au lieu de prendre de l’avance et de penser à la pensée qui lui permettra d’être !

Si vous regardez ce qui est en ce moment, tout d’abord vous regardez le passé ; mais si vous vous souciez de la façon dont vous vous sentez, maintenant vous tendez vers ce qui se passe activement, c’est ce que vous vouliez tant, c’est pour cela que vous êtes venu ici !

Au lieu de regarder ce qui se manifeste déjà à partir des pensées passées, vous avez participé à la transformation de la pensée en chose.

Vous avez déjà choisi la manière dont vous voulez que les choses tournent et maintenant vous êtes en train de voir les forces universelles vous assister, vous soutenir, vous soutenir, vous soutenir, vous mandater, vous bénir, vous bénir, vous voyez ? Dès que vous voyez que vous avez un souhait – asseyez-vous et regardez ; regardez comment Dieu, l’Âme, la Source, la Source, l’Existence va sur le point de manifester votre souhait – soyez curieux !

Nous sommes tous des êtres éternels. Il est temps pour vous – au lieu de prouver votre valeur – de vous sentir tout simplement digne ; – au lieu d’essayer d’expliquer ce qui a mal tourné – de laisser les choses aller bien ; – au lieu de vous inquiéter de ce qui ne se passe pas – de vous concentrer sur ce qui se passe. Et les choses qui ne se produisent pas, commenceront à se produire si vous vous concentrez sur ce qui se passe.

Il n’y a rien qui vous fera vous sentir plus digne que d’avoir voulu quelque chose que vous n’avez pas :

Savez-vous qu’il y a autant de mouvement en vous pour passer du doute à la croyance qu’il y a de quelque chose qui passe d’une pensée à une chose ? Le grand mouvement est en vous qui passe du doute à la croyance ou du doute à ne pas y penser, parce que si vous ne pensez pas une pensée de doute, elle se prouvera à vous et vous le croirez !!!!!!


Déplacez votre attention

La vidéo originale est ici

La peur est l’indicatif qu’on va à contre-courant; un désir puissant qui regarde dans la direction opposée… Vous avez bien entendu cela? Quand vous regardez dans la direction opposée à votre désir ( comme: je voudrais cela mais j’ai peur d’être rejetée…)– il est inévitable que vous ressentiez la peur. Donc, n’essayez pas de contrôler la peur, mais occupez-vous plutôt seulement de la direction de votre regard ou de votre attention.

Pour changer la direction de votre attention, enlever votre attention du sujet qui va à contre-courant de votre désir. Si vous n’arrivez pas à le faire, méditer.

En méditant, observer votre respiration, observez vos pensées, vos émotions tels des nuages qui passent dans le ciel bleu de votre conscience. Quand vous observez vos pensées, vous ne pouvez plus vous y identifier, vous ne pouvez plus y investir votre attention et votre énergie. Ainsi vous retirez votre énergie de l’opposition et arrêtez d’augmenter l’élan à l’opposé de votre désir ; l’élan va collapser grâce à l’inactivité que vous lui témoignez. La méditation est une forme d’inactivité.

Les objets opposés à votre désir – nous les appelons ‘contrastes’ – ne font en réalité rien d’autre que vous ramener à vos désirs :

Toutes les blessures stimulent la guérison.

La colère réveille des désirs encore plus exacerbés.

Toute la haine vient chercher le besoin d’amour ( d’aimer et d’être aimé).

C’est comme ça que le monde fonctionne, c’est la réalité vibrationnelle. C’est plus réel que la réalité matérielle que vous trouvez à l’extérieur de vous et dans laquelle vous croyez tel un esclave. Nous vous disons encore et encore :

Ce que vous pensez qu’il est, n’est pas;
le moment présent avec vos désirs est la seule réalité.

Donc le réalignement à vos désirs ne se fait pas par l’effort, ne se fait pas en ‘faisant’. Non, le réalignement se fait en arrêtant de faire ce qui maintient la résistance. Vous êtes la personne qui a introduit les conditions qui vous amènent à refuser le réalignement, la réponse, la solution, le bénéfice, l’abondance, la clarté, alors vous pouvez aussi bien choisir de diriger l’attention vers ce qui réussit…

Quelles mémoires puis-je me souvenir de mon passé qui vont m’être bénéfiques?

Quelles pensées puis-je avoir par rapport au futur qui vont m’être bénéfiques en ce moment?

Ces questions peuvent ouvrir le passage vers votre âme et permettre le réalignement.


Il est tellement facile de manifester instantanément!

La vidéo originale est ici

Une manifestation instantanée a lieu lorsque vous n’offrez aucune résistance; quand vous pensez à une chose libre de tout attachement, délibérément.

‘Délibérément’ est un mot qui goûte bon; il signifie non pas une machine qui va  là et l’autre dans le sens opposé– mais où il y a juste un intérêt ciblé–

et c’est quelque chose que vous pouvez faire.

Vous pouvez être facilement délibéré par une pensée qui ne vous préoccupe pas, une pensée qui n’est pas liée à ce qui est important pour vous; c’est à dire une pensée à laquelle vous n’avez pas ajouté de résistance. Si vous commencez l’expérience avec une pensée qui est importante pour vous, immédiatement vous créez des machines qui forcent dans une direction opposée, vous vous engagez dans une conversation contradictoire avec vous même, parce que vous craignez de ne pas avoir ce que vous voulez.

Par contre si vous vous occupez d’une chose à laquelle vous n’avez pas beaucoup investi de pensées, vous ne faites que la contemplez – là vous pouvez expérimenter une manifestation instantanée. Une manifestation instantanée peut se montrer sous forme d’une autre pensée, puis une autre, par des gens que vous rencontrez, par des expériences et finalement la chose ou ce que vous désirez. Comme toute chose, la manifestation est un processus : elle s’annonce maintes fois avant d’arriver finalement, elle va se construire graduellement …

Je vous donne l’exemple d’un billet ‘standby’

Une femme aurait beaucoup aimé  participer à un séminaire à Chicago mais elle n’avait pas l’argent pour y aller. Une amie lui a offert un billet d’avion en standby. Donc elle va à l’aéroport en direction de la porte d’embarquement . Seulement elle ne pouvait pas embarquer car le vol était plein. Elle attendait pour se présenter au comptoir au prochain vol, mais lui aussi était plein et elle ne pouvait pas partir. Elle ne se découragea pas et resta optimiste. Elle appela son amie pour lui demander ce qu’elle pourrait faire?

Son amie lui conseilla de se présenter au comptoir du service de la compagnie aérienne et demander si elle pouvait aller à Chicago en passant par une autre ville comme New York, d’où il y aurait peut-être plus de vols et plus de chances… ce qu’elle fit. La femme au comptoir lui demanda où elle voulait aller finalement – elle dit ‘Chicago’. La femme pris une minute pour vérifier et lui demanda si elle pouvait l’enregistrer pour un vol qui était en train de quitter pour Chicago. La réponse fut ‘oui’. Quand elle embarqua dans l’avion, elle se rendit compte qu’elle était la seule passagère à bord – car c’était un transfert d’avion pour l’équipe de l’air… elle a eu droit à un avion privé!

Elle savait ce qu’elle voulait et restait ouverte à toutes les possibilités… mieux ça allait,  meilleur ça devenait.

Au lieu de dire : Je veux y aller mais ça ne semble pas marcher – elle disait : Je veux aller, quelque chose va se présenter, les choses se mettent toujours en place pour moi, alors pas d’inquiétude – je m’attends à y aller…

La manifestation arrive à n’importe quel moment où il y a un désir et une absence de résistance.

Dans combien de temps la résistance va prendre pour se dissoudre, c’est à vous de voir. Mais quand vous tenez un désir sans résistance, la manifestation est prête pour vous et vous êtes prêt(e) pour elle.


Donc vous avez intérêt à savoir où vous avez des résistances et par rapport à quoi vous ne l’avez pas. Pour voir? Regardez ce qui se manifeste pour vous et regardez comment vous vous sentez par rapport aux choses.

en d’autres mots :

Ne regardez pas ce que vous ne voulez pas,
ne mettez pas votre attention à ce que vous ne voulez pas,
ne vous préoccupez pas de ce que vous ne voulez pas.

Vous recevrez ce que vous pensez – que vous le vouliez ou non!

Alors observez la corrélation entre ce que vous sentez par rapport à une chose et sa manifestation; ainsi vous pouvez ajuster votre fréquence de vibration envers tout ce que vous voulez.

Votre âme sait exactement

  • où vous voulez être par rapport à n’importe quoi  ET

  • où vous en êtes par rapport à la permission de ce qui veut se manifester ET

  • le chemin parfait de la moindre résistance pour vous rappeler d’où vous êtes actuellement pour aller où vous voulez être.

ET ce chemin parfait de la moindre résistance est l’excursion de vacances la plus fantastique et délicieuse que vous ne pouviez jamais imaginer!

Cependant, tout ce que vous voulez, vous le voulez parce que vous vous attendez à vous sentir mieux si vous l’avez. Si nous pouvions vous convaincre que c’est dans la pensée du désir accompli que vous pourriez vous sentir mieux  et non pas dans l’action de l’avoir…  apprenez 2 choses fondamentales :

  1. Vous avez la confiance que vous pouvez toujours manifester tout ce que vous voulez.

  2. C’est dans le chemin vers la manifestation qu’est le jus de la vie!  vous n’avez pas à arriverez  à quelque part… car il y a toujours une envie, puis une autre, une autre etc …


Demandez avec ressenti , pas juste avec des paroles

Par Abraham Hicks

Vous avez pris cette incarnation physique non parce que vous en aviez besoin, mais parce que vous la désiriez – pour expérimenter cette sensation viscérale et tactile. Vous êtes toujours le Créateur et vivez toujours plus sur le plan vibratoire (plasmique) que physique. Vous savez que les manifestations auront lieu pour supporter vos pensées; ou que vos pensées se transformeront en manifestations par la loi d’attraction.

Nous sommes contents de vous dire que le cycle (Désir > Pensée > Vibration > Manifestation) est ce que vous appelez ‘la Vie’.

C’est à dire qu’en pensant, en sentant, en vibrant et en manifestant, vous avez la possibilité d’apprendre à penser plus délibérément – à  »peaufiner »  votre faculté de penser en direction de la manifestation, pour que celle-ci puisse être  ce que vous vouliez ou pensiez de plus en plus précisément. En d’autres mots: vous avez la possibilité d’amener votre vibration à la hauteur de votre désir.

La conscience de ce mécanisme vous permet de vivre et d’observer ce que vous obtenez selon votre pensée/désir; vous pouvez alors simplement modifier la pensée ou le désir pour mieux obtenir ce que vous voulez. Vous savez que vos pensées et leurs manifestations correspondent toujours, encore et encore. Donc vous êtes en mesure d’offrir une vibration qui va se manifester et là est tout le plaisir!

Ainsi vous êtes le créateur par votre intention et Dieu est chargé de la manifestation dans cette magnifique cocréation. Vous n’avez pas la capacité de contrôler les manifestations directement  par la pensée ou par une décision. Mais vous pouvez contrôler les manifestations par vos vibrations, si vous comprenez que ce sont vos émotions qui sont les vibrations qui dirigent les manifestations.

Les émotions sont également votre GPS intérieur; il mesure votre degré d’alignement en rapport à votre âme; et vous savez que vous ne pouvez pas avoir une fin heureuse à un cheminement déplaisant. Vous savez qu’il ne fait pas beaucoup de sens de regarder dans le futur la réalisation de votre désir… mais déposez-vous simplement dans l’ici-maintenant et faites en sorte que vous vous sentiez du mieux que vous pouvez.

Vous pouvez vous pencher sur tout ce qui va mal en ce moment et déprimer… ou vous pouvez voir la seule chose qui va bien dans ce chaos– et là, vous avez aligné d’un coup votre vibration à cette seule chose qui va bien. De là votre alignement change. Lorsque vous avez un bon alignement, vous pouvez attirer seulement le champ d’autres choses qui vont bien.

Il est donc vraiment crucial de prendre soin de comment vous vous sentez – heureux ou triste.

Et même si vous trouviez juste une seule petite chose qui marche dans une passe de désastre; si vous arriviez à déplacer votre vibration (émotion) seulement un tout petit peu, la loi d’attraction l’augmenterait davantage et le cours de votre vie changerait…! Imaginez les conséquences si vous donniez votre attention non divisée à votre sensation du moment (heureux ou triste)…! La seule chose qui importe le plus dans votre vie actuellement est votre état émotionnel; et ce que les autres en pensent, est vraiment, vraiment, vraiment sans aucune importance.

Peu importe ce qui vous arrive, vous savez que vous avez la liberté et le pouvoir de faire pour le mieux ou pour le pire.

Est-ce que le tambour que vous jouez en ce moment est en accord avec le tambour que votre source, votre âme est en train de battre?

Portez votre attention à tout ce qui fait que vous vous sentez bien; et syntonisez-vous de plus en plus vers cela parce que c’est cela-même votre source, votre âme et votre but de vie. C’est de cette façon que vous vous élevez, que vous prenez de l’expansion et que vous grandissez.

Si, par contre, vous vous concentrez sur la manifestation de ce que vous voulez, et la manifestation tarde un peu à cause de vos résistances vibratoires , vous pourriez rapidement perdre patience et vous sentir découragé : ‘ ah, ça ne marche pas’… C’est pour cette raison qu’il est plus sage de chercher ce qui va mieux en ce moment (pour améliorer votre état émotionnel) que d’attendre impatiemment.

Quand vous allez d’une ville à l’autre, vous connaissez le temps que ça vous prend, vous ne vous inquiétez pas, vous faites simplement le chemin…alors pourquoi  ne reflétez-vous pas la même attitude en rapport avec vos désirs?

Et vous savez aussi que parfois la distance entre deux émotions est simplement trop grande pour que vous puissiez faire le pont. Ainsi, si vous êtes déprimé, aller de cet état directement vers la gratitude n’est pas possible la plupart du temps . Vous devez placer des pierres de gué entre votre état actuel et le but… peut-être qu’il s’agit de vengeance, de colère etc qui vous permettrait de reprendre un peu de votre pouvoir – même si cela ne plaît ni à votre entourage ni spirituellement à votre estime de vous-même…


L’abus des enfants et l’Holocauste

À vos questionnements concernant l’abus sexuel des enfants, l’Holocauste ou d’autres catastrophes, vous pensez que nous ne donnons jamais de réponse satisfaisante: c’est à dire que nous ne vous donnons pas les réponses que vous voudriez entendre . Nous vous répétons que tout le monde crée sa propre réalité. Point à la ligne!

« Mais comment est-ce possible qu’il existe autant d’horreur à l’égard de certains? »

Nous vous répondons: ils créent leur propre réalité.

« Et pourquoi ont-ils l’idée de créer des événements qui les font souffrir? »

Nous répondons : ils ne savent pas ce qu’ils sont en train de faire; ils n’accordent pas d’attention aux vibrations qu’ils offrent. Leurs vibrations créent directement et inéluctablement la réalité dans laquelle ils vivent. La réalité ne peut être autre chose que ce qui est offert de par vos vibrations.


La Question la plus profonde

La vidéo originale est ici

Question : « Pourquoi est-ce que les chiens prennent le risque de recevoir des insectes dans leurs yeux quand ils mettent leur tête hors de la fenêtre de voiture? »

Abraham : « Dites à vos amis que vous avez posé la question la plus profonde qui n’ait jamais été posée. Vous nous donnez l’occasion de vous donner la réponse que nous nous attendions. Elle est la suivante :

Ce que vous appelez ‘mal’, nous (les êtres vibrationnels) appelons ‘contraste’. Un ‘mal’ est un jugement qui crée à son tour une résistance en vous. Un ‘contraste’ fait partie intégrante d’une image, d’un tout – Ça n’est plus un opposé, mais un complémentaire. Le chien, n’ayant pas de mental qui juge, prend les bibites dans l’œil comme un contraste à l’immense plaisir de ‘voler avec la tête en dehors de la fenêtre de la voiture’. Pour lui, ce contraste est un petit prix à payer par rapport à l’euphorie de ce tour de liberté.

Et c’est exactement ce que vous avez senti quand vous avez pris la décision d’entrer dans cette existence physique. C’est exactement de cette façon que vous êtes senti quand vous vous êtes rendus compte qu’il y aurait du contraste. Vous vous êtes dit que le tour allait en valoir la peine.


Cette astuce peut vous rapporter beaucoup d’argent

La vidéo originale est ici

…comme exemple : vous voulez l’abondance monétaire, vous désirez être millionnaire. Si vous désirez être un millionnaire alors que vous voyez que vous ne l’êtes pas…cette pensée crée une résistance à la manifestation car vous si vous voyez que vous ne l’êtes pas et CROYEZ vos yeux, vous créez plus la manifestation de ne pas l’être…la vibration que vous offrez à ce moment est la vibration « Je ne suis pas millionnaire », ce qui est le contraire de ce que vous voulez.
En affirmant cela, vous êtes plus précis que votre vibration actuelle n’est capable de soutenir. Dans les moments où vous sentez cette tension, reculez et affirmez quelque chose de plus général, tel que :

  • J’ai le potentiel d’avoir tout ce que je veux. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Chaque jour je m’améliore. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je peux déjà sentir une amélioration. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je sais que l’univers est abondant. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je sais que ce processus fonctionne.
  • Je sais que je suis en train de m’approcher de l’alignement avec ce que je veux.
  • J’aime l’idée d’abondance; j’aime trouver des signes d’abondance dans l’expérience de ma vie – pas seulement financièrement, mais aussi l’abondance concernant ma clarté d’esprit, de bien-être, d’énergie physique, de beauté.
  • Je comprends que toute l’abondance ne vient pas d’un seul coup – j’aime ce courant d’abondance qui se montre à chaque instant davantage.
  • J’aime savoir que je suis le créateur de ma propre réalité; j’aime pouvoir rêver grand; j’aime connaître l’énergie qui crée des mondes, mon propre rayon et ceux de tous les autres se
    réunissant pour m’assister, que j’arrive à voir que ‘mon travail’ est tout simplement de me détendre et permettre que cela arrive. Je ne tiens pas à ce que tout arrive en même temps – de la même façon que je ne cherche pas à manger tous les repas du reste de ma vie aujourd’hui… J’aime savourer les désirs en tant qu’idées, fragments de manifestation…j’aime voir comment l’abondance jaillit dans ma vie de tant de façons différentes…Je suis impatient de savoir ce qui va suivre!
  • J’aime savoir que tout est toujours bon pour moi. J’aime sentir ma capacité de comprendre. J’aime comprendre les Lois de l’Univers.
  • Je suis ravi de mon système de guidage. J’aime ce moment me dit savoir que le calme que je ressens en que je suis exactement sur la bonne voie.
  • Je sens l’Univers coopératif, qu’il est autour de moi et qu’il participe avec moi à cette cocréation. J’aime ne pas avoir besoin de connaître le ‘comment’ des choses qui vont se manifester – comme je n’ai pas besoin de connaître toutes les tournants des routes que je prends pour aller en vacances…

Voyez-vous comment il est facile de juste reconnaître les choses que vous pouvez reconnaître? Sentez-vous la fréquence vibrationnelle que vous avez créé sans rien forcer, sans essayer
de tout comprendre, sans faire d’effort?
Peut-être pouvez-vous comprendre maintenant que ce n’est pas la manifestation de vos désirs qui vous passionne, ce n’est pas le point final qui vous attire, mais plutôt ce voyage joyeux, qui se déploie continuellement sur le chemin de ce que vous pensez, de ce que vous désirez. Nous voulons vous dire que quelque chose d’encore plus que ce que vous pensez vouloir, est le voyage pour atteindre ce que vous voulez.
Vous avez avantage à vous réjouir du cheminement – car jamais vous n’arriverez à quelque part! Plus vite vous faites la paix avec le fait que vous êtes un processus et que vous n’atteindrez jamais un point final –plus vite vous allez trouver le bonheur!


Tournez ce que vous voulez dans un jeu

La vidéo originale est ici

Nous ne parlons jamais de la force du ‘non’ car elle n’existe pas.

Un focus doux et tendre apporte des résultat presque instantanés. Mais ce n’est pas la tendresse du focus qui fait ça mais l’absence de résistance, l’absence des pensées contradictoires. Vous investissez tellement de pensées dans les choses qui vous sont importantes et ces pensées introduisent beaucoup de résistance au processus. On pourrait dire que le plus important votre désir de plus vous avez peur qu’il ne se réaliserait. Le plus vous voulez quelque chose, le plus vous regardez la matérialité qui vous montre l’absence de la manifestation. Vous faites comme la femme de Lot. Votre regard vers ce qui est contredit ce que vous voulez et vous regardez si souvent dans la direction de cette contradiction.

Vous offrez une avalanche de conversations qui sont résistants de par leur nature et souvent vous ne le savez pas. Comment vous pouvez savoir si vous faites ça? Simple : vous voyez que la manifestation n’arrive pas.

Et habituellement cela ne se passe pas si le focus est doux et tendre.

L’autre côté des problèmes et responsabilités et le jeu; si vous tournez une chose sérieuse – comme par exemple une vérification de Revenu Québec – dans un jeu, le taux de la résistance va chuter. Et vous pouvez voir des nouvelles idées qui vous viennent et avec ces nouvelles idées vous pouvez regarder dans des directions que vous ne pouvez pas avant – pour voir les manifestations de ce que vous voulez. C’est une question de voir …! Le plus vous reconnaissez l’aspect positif des tous ce qui vient vers vous, le plus de ce genre va arriver.


Le jeu d’ignorer la réalité

La vidéo originale est ici

Vous êtes avant tout un être vibrationnel. Vous pouvez regarder le monde de deux points de vue différents :

de votre mental qui se dirige là où vous mettez votre énergie (pensées, paroles, attitudes, humeurs…)du point de vue de l’âme. Il est utilisé par la source (vortex, âme) en vous. Votre source existe (bien avant que vous soyez nés ) et est toujours en expansion depuis; elle est avide d’assimiler l’environnement terrestre, tous les plasmas possible. Alors elle grandit et évolue à partir de chaque vœu, désir ou requête que vous faites.

Pourquoi vous êtes ici?

Vous êtes sur la Terre pour grandir, pour évoluer, pour absorber

Vous êtes ici pour vous réjouir de tout ce qui est!

Vos émotions vous démontrent clairement si vous êtes alignés à votre âme : si vous êtes joyeux – il n’y a pas de différence vibrationnelle entre elle et vous; vous n’êtes pas en train d’ échafauder des résistances; la vie coule pleinement à travers vous, votre créativité est active, vous avez la bonne réflexion exactement au bon moment, les cellules de votre corps en bénéficient, et tout ce qui vous arrive, arrive par cette porte de bonheur.

Dès le moment où vous introduisez une quelconque résistance, vous ne vous permettez pas cette porte ouverte.

Par exemple si vous êtes triste parce que votre amoureux vous a quitté, ce n’est parce qu’il vous a quitté que vous êtes triste, mais vous êtes triste parce que :

Avec cette personne vous avez créé une relation qui reflète et à  représenté parfaitement qui vous êtes, ce que vous voulez et ce que vous méritez. Et ensuite vous l’avez perdu, en utilisant le comportement de l’autre et l’état actuel de votre relation comme excuse pour vous diriger dans la direction complètement opposée  de qui vous êtes – et c’est pour ça que vous êtes triste.

Vos émotions négatives sont TOUJOURS le signe que vous ne vous permettez pas d’être vous-même.

Chaque effet négatif vous montre précisément où vous en êtes par rapport à vous même.

Nous comprenons parfaitement que pour vous c’est la chose la plus normale d’observer les réactions des autres autour de vous et de réagir selon elles. Mais nous aimerions vous proposer d’être plutôt proactifs que réactifs . Regardez – pour chaque chose que vous ne voulez pas, il y a l’équivalent exact de ce que vous voulez, votre désir – alors suivez le!


Il ne faut pas forcer pour que les choses arrivent; attendez avec confiance

La vidéo originale est ici

À chaque instant vous avez le choix d’être plus ou moins proche de là où vous désirez vraiment être; et cette distance est déterminée par votre vibration. Vous voulez être à l’endroit où se trouve la manifestation de votre désir. Nous voulons également que la manifestation soit à vous, mais il y a un hic : La manifestation peut seulement se présenter si sa manifestation n’a pas d’importance pour vous… Vous connaissez l’Histoire sans Fin? Vers la fin Bastian qui vit dans le monde matériel doit s’unir à Atréjus, qui vit dans le monde fantastique; la seule façon pour lui de le faire est de traverser un miroir sans le vouloir !

Tout ce que vous voulez attend déjà sa manifestation dans votre vortex; la seule chose qui manque est d’être sur la bonne fréquence vibrationnelle. C’est exactement la même chose que lorsqu’on veut écouter une station de radio. La chanson que vous voulez écouter est déjà diffusée; vous n’avez qu’à syntoniser votre appareil à la fréquence du poste.

Votre appareil est émetteur et récepteur au même temps : si on veut quelque chose, on émet; si on s’attend que quelque chose arrive, on est en mode de réception. Alors tout dépend de votre expérience à mettre votre appareil en mode de réception.

Nous aimerions beaucoup que vous entendiez ce qui suit : Si vous devenez vraiment expert pour mettre votre appareil en mode réception (afin de pouvoir convertir  tout de ce que vous désirez d’instant en instant (du désir en pensée en manifestation), alors vos grands désirs que vous chérissez tant, deviennent non pertinents car vous vivez déjà bon moment après bon moment, après bon moment… à la rigueur vous pourriez vous trouver au milieu d’une situation qui représente l’absence de la manifestation de votre désir – et vous avez tout de même un temps glorieux!

 »Mais la majorité d’entre vous veulent la manifestation et la veulent maintenant »…

Comme vous, nous voulons également la manifestation de ce que vous désirez, mais ce n’est pas ce que nous cherchons le plus. Ce que nous cherchons le plus, c’est que votre valve soit ouverte, que vous soyez sans cesse en mode réceptif. Alors si vous vous demandez quand la manifestation de votre désir va avoir lieu, ou bien: où vous vous situez par rapport à la manifestation – cette question vous garde distant de cette manifestation.

Pourquoi?

Parce que vous êtes concentrés sur l’absence de ce que vous voulez voir se manifester.

La seule chose qui ne vous permet pas d’être où vous voulez être

est votre conscience d’où vous êtes.

Exemple : une personne avait donné un magnifique cadeau à Esther…un iPad… et malheureusement celle-ci l’égara… elle pensait l’avoir laissé à un certain endroit, mais ne pouvait plus le retrouver là où elle l’imaginait. Elle le chercha et chercha et chercha et chercha… dans son bureau, il y a une armoire avec 9 tiroirs de filières plein de choses. Cette armoire est derrière la porte car elle n’aime pas tout le temps voir son bordel à vue.

Elle regarda dans chacun des tiroirs une centaine de fois… sans le trouver… et finalement elle a du abandonner. Et depuis elle dit à tout le monde : « Je l’ai perdu. Je ne sais pas où je l’ai mis. J’ai vraiment regardé partout où je pensais qu’il pouvait être, mais je ne peux pas le trouver. »

Ce n’est qu’environ six mois plus tard… alors qu’elle a complètement oublié le iPad et ne le cherche plus du tout; elle a juste un désir: ‘Oh j’aimerais vraiment avoir un iPad’. .. au même instant, elle ouvrit le tiroir du bas – et le voilà ! Alors sa supposition naturellement était que quelqu’un avait dû le cacher à son insu, car il était là, très visible, là où elle avait regardé encore et encore et encore et encore…

Le iPad était tout le temps bien en vue et c’est un grand iPad,  qui ne ressemble à rien d’autre, c’est juste grand.  Esther fait l’expérience qu’une chose est perdue car la chose n’est pas à l’endroit où elle a regardé en premier. Et qu’ensuite en regardant dans tant d’endroits où la chose n’était vraisemblablement pas…elle finit par décider qu’il était perdu. Et cette croyance est devenue très forte, beaucoup plus forte que son désir de le retrouver. OH INTÉRESSANT!

En vérité elle n’en avait pas vraiment besoin. Le moment où elle l’a perdu était le moment où elle se préparait pour un voyage, elle avait déjà ses valises pleines et lourdes. Donc elle a décidé de ne pas amener le iPad.

Alors qu’est-ce qui constitue la majorité de vos croyances?

Vous regardez, et vous croyez ce que vous voyez.

Vous voyez votre limite de crédit et vous la croyez. La réalité physique est tellement croyable, parce que vous traduisez tout à travers vos sens physiques seulement.

Quelqu’un qui croit en quelque chose qui n’est pas encore manifesté est généralement considéré comme illogique, délirant :

La plupart des gens récréent la réalité à laquelle ils font face! En d’autres mots : ils y font face – ils la recréent… ils font face – ils la recréent… ils font face – ils la recréent…

De cette façon vous créez des croyances tellement puissantes que – même si une chose est juste sous vos yeux – vous ne la voyez même pas, parce que vous êtes incapable de voir quelque chose qui contredit la vibration dominante que vous offrez.

Alors comment changer ce qui est?

  1.  vous devez arrêter de tant regarder  ce qui est là. Chaque fois qu’Esther a constaté que ‘Je ne peux pas le trouver’ elle a rendu son iPad moins trouvable.

  2.  vous devez arrêter de chercher. Retirer votre attention assez longtemps de la croyance (que l’objet n’est pas là) pour qu’elle devienne inactive; pour que la croyance soit suspendue.

  3.  le désir le plus petit qui s’active sous la condition de suspendre cette croyance , vous conduira à la manifestation désirée.

Alors le problème de séparation par rapport à ce que nous voulons n’est pas une question d’espace ou de temps – le problème est vibrationnel! Alors comme le problème est à propos de la vibration, le problème est à propos de l’émotion : alors ce qui vous sépare de la manifestation est seulement déterminé par votre émotion – comment vous ressentez-vous par rapport à votre désir ? Si vous dites: ‘Je suis content à propos de la chose’ , vous êtes au seuil de son déploiement. Si vous dites: ‘Je suis triste, impatient, soucieux à propos de la chose’, vous en êtes éloigné!

Est-ce que vous savez à quel pourcentage les conditions sont déjà en place avant de pouvoir constater la manifestation ? Presque 100%! Tout ce que vous pouvez désirez est déjà 99.99% manifesté… mais vous pouvez demeurer dans cet espace infime de 0.001% pour l’éternité, sans en voir les manifestations. Ce 0.001% est juste la syntonisation de votre appareil.


Dites-vous cela pendant 2 jours!

La vidéo originale est ici

Quand vous observez, vous avez le loisir de voir les événements arriver, car vous vous y attendez. Une attente est en même temps un désir et une croyance; on ne parle pas d’effort. Ce n’est pas l’effort qui fait que les choses ou les événements se manifestent, mais  bien notre attente.

Mais comment s’attendre à quelque chose qui n’est pas encore arrivé?

Il est important de voir les manifestations, le monde matériel dans son contexte. Tout ce qui est manifesté appartient au passé; le moment présent est réservé pour tout ce qui est en devenir. Alors trouver une façon de placer le monde matériel dans la catégorie qui lui est propre, c’est-à-dire : le passé. Tout ce qui a déjà été manifesté n’a plus d’importance, n’a plus besoin de votre vibration active – c’est une gomme mâchée qui a perdu toute sa saveur.

Ce qui est en train de devenir, c’est ce qui est désiré. C’est ça qui a besoin de votre vibration active. Votre désir est votre réalité vibrationnelle. Dans la réalité manifeste il n’y a pas d’action, pas de plaisir, pas d’énergie ni de vie!

Alors comment regarder par en avant, comment ne pas se concentrer sur ce qui est, même si cela semble si irrésistible?

Nous aimons vous séduire de ne plus faire face à la réalité.

N’importe quoi que vous désirerez arrivera, simplement parce que vous vous sentirez mieux si vous l’avez. Alors pendant seulement 2 jours, posez-vous la question : de quelle émotion est-ce que je veux vivre? Ensuite rappelez-vous souvent ce désir; vous pouvez le dire à haute voix; par exemple:

Je veux sentir l’émotion de tomber en amour!

Tout ce qui peut arriver peut seulement faire une de ces deux choses : soit augmenter votre désir ou le satisfaire ici et maintenant. Probablement que vous ne vous sentirez pas bien face au désir grandissant, parce que vous n’êtes pas capable de vous élever à son rythme : votre désir est en train de grandir, et vous… vous restez petit en regardant ce qui manque… votre désir est en train de grandir, pas vous…votre désir est en train de grandir, pas vous…

Si vous pouviez détourner votre regard pour voir que:

« Oui ça ne s’est pas encore manifesté’ mais je veux voir
si je ne pourrais pas sentir déjà un peu de son parfum ? »

Il était une fois un jeune aigle qui, ayant quitté le nid perché tout en haut d’un très grand arbre, s’est envolé pour la première fois.
Alors sa mère l’appelle, appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle

Elle n’a pas quitté son perchoir; elle n’est pas allée le chercher; elle n’a pas dit : ‘où es-tu ? qu’est-ce qui t’as pris autant de temps? Tu ne m’as pas entendu? »

Non, elle appelle appelle appelle

C’est ce que  fait le vortex : il vous appelle, vous appelle, vous appelle.

Et si vous ne répondez pas à son appel, vous allez ressentir des émotions négatives .

Mais si vous répondez à son appel: alors les sensations seront de l’ordre de l’exultation, de l’invigoration, de l’enthousiasme, de l’ amour, de l’ appréciation.


Répétez cela pendant 30 jours avant de manger et voyez ce qui se passe

La vidéo originale est ici

Trop manger… surpoids… addiction… régime… santé…

Nous souhaitons que vous trouviez une façon de faire la paix avec la nourriture – vous toutes et tous!

Si vous voulez contrôler votre comportement – c’est un chemin difficile, car vous serez orienté vers l’action, vers le contrôle, vers l’aspect physique de la chose.

Si, par contre, vous arriviez à aller avant le passage à l’action, au comportement addictif, alors là on n’aura pas besoin de contrôler. C’est le chemin facile. C’est d’abord simplement aligner vos vibrations avec ce que vous voulez et puis de cet alignement vous poursuivez par une action inspirée. Alors il n’y aura pas de sentiment de privation. On a juste à vouloir monter sa vibration au niveau de ce qu’on veut vraiment.

Durant toute votre vie vous avez eu des relations avec la nourriture, avec les vêtements, avec votre apparence. Vous avez lancé tellement de fusées par vos désirs – qu’ils ont fait de votre corps ce qu’il est en ce moment.

Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui ne produit pas beaucoup d’efforts et reçoit en abondance? Et est-ce que vous connaissez quelqu’un d’autre qui travaille vraiment dur et ne reçoit pas beaucoup?

Si la réponse est ‘oui’, vous allez être d’accord que l’alignement vibratoire est beaucoup plus important que nos actions! Les résultats que nous pouvons obtenir ne sont pas justifiés par nos efforts mais par notre alignement vibratoire.

Le premier pas est de raconter et de vivre votre histoire d’une façon authentique sans peur d’être jugé, votre histoire comme vous voulez la vivre.

Ensuite il est nécessaire que vous cultiviez la confiance que votre corps est votre ami; que votre corps est une usine merveilleusement sophistiquée et efficace qui sait exactement ce qu’elle fait. Quand cette confiance sera devenue une certitude, votre corps vous emmènera naturellement dans un équilibre vibratoire. Ne donnez pas votre énergie à des pensées qui sèment le doute, des pensées comme : ‘ce n’est pas la bonne chose’… ‘cette nourriture n’a pas assez de ça’… ‘ou trop de ça…’

Vous mangez vraiment seulement pendant 15 minutes par repas. Utilisez le même temps avant de mettre la première bouchée dans votre bouche pour trouver votre alignement avec le repas. Vous pouvez dire ou penser quelque chose comme ceci :


Inverser la vieillesse et les rides

Par Abraham Hicks; la vidéo originale

Vous savez déjà que les cellules de votre corps se remplacent continuellement; donc si vous pouviez apprécier le printemps, l’été, l’automne et l’hiver de cette expérience dans le corps, grâce à cette reconnaissance vos cellules se régénéreraient librement, sans contraintes, et la jeunesse que vous désirez garder serait maintenue éternellement. En d’autres mots, vous ne pourriez pas distinguer un vieux loup d’un loup d’âge moyen; car ils seraient aussi agiles et clairs d’esprit.

Dès lors la réponse aux rides et à la vieillesse est liée à l’appréciation continuelle qui va garder votre porte ouverte, par la reconnaissance de la beauté de vos cheveux, même s’ils sont gris. Dans cette vibration d’appréciation, vos valves restent ouvertes, et c’est à partir de là que votre désir peut s’accomplir.

Ainsi la clé est dans la façon dont vous regardez une face ridée, la façon dont vous l’appréciez. Comment puis-je me sentir prospère quand les chèques que j’ai signés sont tous en train de sauter? Comment puis-je apprécier mon corps quand on me dit que j’ai un cancer? En réponse à ça, nous affirmons que vous ne devriez pas tant croire cette condition présente;  mais vous devriez plutôt cultiver votre vision et la laisser dominer. Et quand vous serez capable de regarder votre vision et voir ce que vous désirez voir plutôt que ce que tout le monde voit, alors vous regagnerez la vision authentique du flux énergétique de vos cellules, de votre vision d’abondance…etc. Et c’est à ce moment-là que vous commencerez à créer des miracles. Et nous ne plaisantons pas. En d’autres mots, c’est le moment où la manifestation physique, qui défie toutes les propriétés de vos lois matérielles, peut commencer à se réaliser; c’est grâce à cette connaissance qui remplace votre habitude vibratoire de la pensée matérielle que vous entrez dans le domaine de la conscience élargie. C’est  à ce moment-là que la douleur aux genoux disparaît par exemple.

Un jour quelqu’un a serré Esther si fort que ce câlin lui a valu une côte cassée;  elle a d’abord ressenti une douleur sur le côté. Et sa première pensée a été :

Quelque-chose ne va pas.

Mais c’est dans le besoin que les cellules de cette partie de son corps deviennent tout à coup très actives et par leur vibration demandent plus d’énergie non-physique(plasmique) pour guérir. Donc si Esther, pendant qu’elle ressent cette sensation, voulait bien se détendre et dire :

« Ah!  l’aide s’en vient. Tout va donc bien. Je ressens cette sensation qui me dit que les cellules dans cette partie de mon corps sont plus actives et il y a tellement plus d’énergie (plasmique) présente ».

Si elle voulait se détendre dans la ‘douleur’ au lieu de se braquer contre elle, à ce moment-là elle donnerait la permission aux cellules et à l’énergie non-physique de faire tout simplement leur travail.  Nous appelons cela une guérison spontanée, instantanée.

Si vous dirigez votre attention vers quelque chose et vous l’identifiez comme négatif, vos cellules vont devoir travailler encore plus, toute votre constitution physique va travailler plus durement encore, car vous avez fermé une porte d’acier.

Alors nous aimerions vous proposer que si vous ressentez une douleur, vous puissiez vous dire :

« Oh! c’est bien ça; les cellules savent ce qu’elles ont à faire et l’énergie (plasmique) sait où elle doit aller; et cette sensation que j’ai appelée auparavant ‘douleur’, je vais l’appeler dorénavant ‘l’aide qui s’en vient’.

Même si je n’aime pas particulièrement cette sensation, je vais quand même me détendre et permettre à ces chirurgiens psychiques de traiter mon corps au niveau cellulaire. Si vous donniez  la permission aux chirurgiens de fonctionner comme il se doit, il n’y aurait pas de cicatrice, car la résilience de votre corps serait presque parfaite!


Comment croire en quelque chose que vous ne croyez pas de premier abord ?

Par Abraham Hicks

Ça c’est vraiment quelque chose d’important car nous observons que la plupart des gens offrent leur vibration en réponse aux choses matérielles. Vous croyez que ce que vous voyez dans le monde physique est la réalité.

Mais une chose devient réelle seulement parce que quelqu’un y a mis son attention jusqu’à que cette chose devienne une réalité. Nous vous proposons de remplacer c’est la réalitéparc’est ce que je désire’.

Si ce qui est dans votre esprit est une chose que vous désirez, alors donnez y de plus en plus votre attention. Mais si la chose n’est pas ce que vous désirez, le fait que vous y accordiez votre attention la rend manifeste dans votre expérience.

Comment des pensées peuvent devenir des choses?

Voici le processus de la magie ou: comment créer votre réalité

  1. Vous avez une pensée, une pensée vous est venue.
  2. Vous y accorder votre attention, votre énergie.
  3. Vous recevez une certaine émotion correspondant à la pensée.
  4. Vous agissez en répondant par d’autres pensées du même genre, par des mots ou par une action – toujours en rapport, en résonance avec la pensée originale.

Pour comprendre ce mécanisme, il faut regarder les choses davantage au niveau de leur énergie plutôt qu’au niveau de leur apparence physique. Les choses physiques sont déjà manifestées, déjà passées, comme un chewing gum qui n’a plus de goût.

Ce n’est pas là où il est intéressant d’investir votre attention. Vous voulez regarder en avant, vers le déroulement et le déploiement de ce que vous demandez – plutôt que rester enchevêtré dans le manque et tout ce qui n’est pas. Chaque sujet est dualité, chaque sujet a deux bouts – comme un bâton : un bout c’est l’absence de ce que vous voulez, et l’autre bout est la présence ou l’objectif de ce que vous voulez.

Si vous investissez votre attention dans le bout-manque, cela crée des émotions de déception et vous émettez des vibrations de déception, qui vont créer une réalité de déceptions.

Si par contre, vous regardez en direction du bout-présence, vous allez sentir l’anticipation et vous émettrez des vibrations de joie. Donc c’est une bonne idée de se demander le plus possible :

« Est-ce que je poursuis plus un match vibratoire de manque ou de présence? De problème ou de solution? De question ou de réponse? »

Vu d’un autre côté, vous pouvez déduire exactement quelle vibration vous offrez juste en regardant ce qui se passe autour de vous.

Une croyance n’est qu’une pensée que vous continuez à penser, une pensée habituelle. Et, selon la loi de l’attraction, une habitude de pensées, une croyance ne peut admettre d’autres pensées qui ne sont pas alignées avec elle, car elle peut seulement interagir avec les champs d’une force similaire, avec des pensées similaires. Alors comment changer une croyance?

Est-ce que vous acceptez que vous êtes plus que seulement cette personne physique?

Vous avez un corps et une âme. L’âme sait exactement ce que vous désirez et elle connaît exactement la version vibratoire de votre désir. Et elle sait parfaitement que la version vibratoire de votre désir est comme une graine dans le sol, qui va grandir dans la pleine manifestation de ce que vous voulez. L’âme n’a aucune possibilité de forcer n’importe quoi dans votre expérience. C’est vous, votre mental, vos émotions qui doivent se syntoniser avec la graine. Et c’est cette syntonisation qui lui donne le ‘jus’ pour grandir en manifestation. Ce qui veut dire qu’il est absolument nécessaire que vous croyiez dans la réalité vibratoire avant que celle-ci puisse entrer dans votre expérience. En fait c’est justement votre foi qui détermine quelle vibration vous offrez et quelle réalité se manifestera par la suite!

C’est comme si vous cherchiez une épingle que vous avez oublié qu’elle est dans votre sac. Elle est dans votre sac, mais comme vous ne le savez pas, alors vous ne le croyez pas – pour vous l’épingle n’est pas dans le sac. Mais il ne tient qu’à vous de mettre votre main dans le sac et sortir l’épingle…

Est-ce que vous acceptez qu’il y a une version vibratoire de ce que vous désirez qui a progressé à des degrés variables; qu’une partie est peut-être mûre, prête pour que vous puissiez l’expérimenter?

Si votre réponse est OUI, alors vous avez la possibilité de vous mettre délibérément dans un mode réceptif pour recevoir les parties qui sont déjà assez mûres pour entrer dans votre expérience.

Voici une astuce qui pourrait vous aider :

Commencez par tranquilliser votre mental; utilisez n’importe quelle méthode qui fonctionne pour vous. Lorsque les pensées se calment, les croyances se calment. Les pensées, les croyances sont comme un bouchon de liège qui flotte sur l’eau. Le bouchon qui flotte signifie votre alignement avec la source. Vous pouvez forcer le bouchon à rester sous l’eau; on appellera cette action produire une émotion négative. Si vous lâchez prise à une croyance négative, le bouchon va toute de suite réapparaître à la surface de l’eau. Ce lâcher-prise nous l’appellerons: mode réceptif. Ce lâcher-prise vous place immédiatement à l’entrée de votre vortex (vibration de votre âme). Dans cet état de méditation il n’y a pas de croyances qui peuvent se contredire; il n’y a pas de croyance qui résiste, qui force – pas de fausse croyance – il y a seulement la croyance de votre âme qui domine. La méditation, le décrochage vis-à-vis des croyances limitantes vous alignent avec votre âme, et vous allez vous sentir allégé, joyeux. Et dans cet état vibratoire il sera facile pour vous de regarder en avant, en direction du bout-présence.