Print pagePDF pageEmail page

La Science du Plasma 6

Vidéo original sur youtube

Notre corps, c’est des champs plasmiques-magnétiques

Vous êtes l’âme qui se situe dans la vacuité au centre de votre cerveau. Autour d’elle se trouve le mental (les émotions au milieu du cerveau; ligne verte). Enfin la forme physique est contrôlée par la partie périphérique du cerveau.

Rappelons-nous que nous recevons 80% de notre énergie par nos organes sensoriels, notre peau et nos poumons et seulement 20% par la nourriture que nous mangeons.

La chaîne de commande part de l’âme, passe par le mental pour ensuite contrôler le corps physique.

  1. Notre système reçoit un stimulus sensoriel
  2. Ce stimulus est transféré au mental en tant qu’impression
  3. L’impression peut être jugée par le mental comme ‘bon’ ou ‘mauvais’
  4. Le jugement va déclencher des émotions respectives ‘bon’ ou ‘mauvais’
  5. Les émotions vont stimuler des différentes fonctions du corps qui détermine son état; c’est la traduction sur le niveau matériel

Les yeux

Quand nous voyons quelque chose, cette information entre par les yeux pour être transférée en tant qu’impression dans le mental. Le mental peut juger cette impression ‘bonne ou mauvaise’ et la traduit ensuite dans des émotions ‘bonnes ou mauvaises’. Ces émotions vont aller stimuler nos glandes endocrines qui déterminent à leur tour la condition de notre corps (battement du cœur, température, rythme de respiration etc.); on peut même avoir une crise cardiaque en voyant une chose ‘terrible’…

 

La langue

La langue aide à goûter, à avaler la nourriture et à communiquer avec le monde. La langue aide à transformer la matière que nous ingérons en plasma. Elle a des connexions plasmiques avec chacune de nos cellules. Si on est très assoiffé et on boit un verre d’eau frais – immédiatement toutes les cellules de notre corps vont être revitalisées : « aaahhh ». De cette expérience découle la déduction que le rôle de la langue sur plan physique est connectée par des liens nerveux à tous les organes de notre corps.

Dans la médecine chinoise, la langue est un organe d’expression qui est connecté au cœur.

Le nez

Le nez est le passage humidifiant de l’air vers les poumons; également le passage d’informations vers le cerveau et le mental. Le sens d’odorat peut déclencher des mémoires, des émotions ou des attractions.

Les oreilles

Les oreilles transmettent un large spectre de champs plasmiques depuis l’environnement jusqu’au cerveau; par la suite le cerveau le traduit en différentes émotions qui trouvent finalement leur équivalent sur le plan physique du corps.

Les poumons

Nous inspirons le plasma de notre environnement et nous expirons du CO2, ainsi que toutes sortes d’énergies négatives que le corps doit expulser pour maintenir son équilibre. Ça explique le taux de suicide élevé chez les dentistes, car les patients expirent continuellement leurs énergies négatives par la bouche ouverte.

La peau

…est le récepteur au spectre le plus large en terme d’énergie de notre corps. Elle fonctionne dans les deux sens : elle absorbe et élimine en même temps; elle agit comme membrane créant un écran de protection entre notre intérieur et l’extérieur. Une personne abusée peut utiliser son mental pour modifier l’apparence de sa peau au point de la rendre répulsive, et éviter ainsi d’autres abus.

La poitrine

Elle est le 6e organe sensoriel qui reçoit l’énergie des émotions de l’environnement. Nous nous nourrissons d’une bonne accolade lorsque nous tenons un enfant ou une amoureuse dans nos bras ( rappelez-vous du film: la belle verte avec Coline Serreau.)

Le système digestif

Toute nourriture se transmute de l’état matériel à l’état plasmique une fois entrée dans notre corps (bouche-langue et estomac-acides gastriques). Puis ce sont uniquement les plasmas, véritable énergie de la nourriture, qui traversent les parois intestinales pour se distribuer dans la lymphe. Cette dernière est le médium par lequel les champs se rendent dans l’endroit ou l’organe où ils sont nécessaires. Finalement arrivés à leur destination finale, les champs peuvent être ré-organisés en état matériel.

« Nous ne guérissons aucune maladie, nous utilisons les outils plasmiques pour modifier l’environnement plasmique du corps qui permet à un endroit ou organe de retrouver son équilibre. »

 

 


La Nature

Toutes les plantes, animaux (humains) sont faits de billions de GaNS particuliers qui, ensembles, forment le plasma de chaque entité  plante ou animal. Ensuite ni les plantes, ni les animaux n’absorbent une quelconque substance matérielle issue de leur environnement, mais seulement des champs plasmiques au moment de leur interaction.

Les plantes reçoivent la plupart de leur énergie d’en haut et très peu du sol. Elles entretiennent par leurs feuilles une multitude d’interactions plasmiques avec l’environnement – elles prennent et donnent au même temps.

La spiritualité des peuples indigènes reste toujours connectée à la terre. Elle émerge profondément de ces relations – notre relation avec la terre, avec les animaux, avec le ciel, avec l’eau… la terre n’est pas vue en tant que ressource économique, ni en tas de boue mais en tant qu’entité vivante, notre mère, notre présent, passé et futur!

Une seule cuillère de terre contient à elle seule beaucoup plus d’entités vivantes que d’êtres humains sur la terre: insectes,  nématodes (vers), bactéries, virus, mycéliums (champignons) et protozoaires. Chacune de ces entités a sa propre âme vivante. D’ailleurs notre corps (sang, lymphe et surtout les intestins) abritent également une panoplie de micro-organismes qui nous aident à vivre dans un corps. Eux aussi ont chacune leur âme. Donc à l’intérieur de nous comme à l’ extérieur se passe un vaste réseau vivant d’interactions plasmiques, dont nous faisons partie. Alors qui est le ‘moi’… si notre système est composé de beaucoup plus ‘d’étrangers’ essentiels à notre vie ?

Une belle place dans la nature est également un jeu d’interactions des différentes plantes, roches, eau etc. Chaque partie reçoit et donne pour créer cet équilibre. Alors si nous participons, nous recevons cette profonde beauté qui nourrit notre âme et nous redonnons de notre énergie en forme de gratitude et d’attention aussi.

Quand nous sommes dans un tel endroit, nous absorbons des champs par les yeux, le nez, la peau, les oreilles, la poitrine et les poumons. Ces énergies nous revitalisent. En même temps nous émettons nos énergies, nos émotions etc; et on peut dire que la nature sent parfaitement notre état d’âme.


L’âme

L’âme crée notre corps physique selon les conditions de notre environnement. C’est le même processus lorsque nous fabriquons du GaNS. Le champ principal de toutes les âmes viennent de la même source : Dieu. Cette liaison a comme conséquence que nous sommes connectés à tous les autres plasmas de l’univers.

Tous les champs d’une même structure peuvent entrer dans l’ interaction de donner et recevoir sans cesse, librement. Plus nous donnons (magnétique) sans condition, plus nous recevons (gravitationnel). Donner inconditionnellement veut dire qu’on donne sans attendre quelque chose en retour; car cette attente à recevoir signifie souvent que notre motivation est de recevoir plus que celle de donner…

Ce que nous donnons sort de nous en tant que champ magnétique. Si ce que nous émettons est reçu, cela devient un champ gravitationnel pour quelqu’un d’autre. Et vice-versa: les champs magnétiques en provenance des autres deviennent gravitationnels pour nous.

Cela crée le 8 à l’infini du partage. Les champs magnétiques et gravitationnels prennent la forme d’un rayon lorsqu’ils voyagent d’une entité à l’autre.

Les rayons ne font pas seulement de connexion entre deux personnes, mais entre toutes les entités qui font partie d’un univers. Nous ne nous en rendons pas compte, car notre mental filtre ces connexions, les réduit à une poignée seulement: c’est de cette façon que le mental choisit quelles informations sensorielles de l’environnement il accepte ou non.

En temps normal, nous assimilons des champs qui équivalent aux nôtres; les champs qui ne nous correspondent pas ne sont pas absorbés. Si, par exemple, nous avons des habitudes répétitives (qui ne sont pas bonnes pour nous), nous émettons des rayons magnétiques d’une certaine ‘couleur’ (bleu par exemple). Ces rayons magnétiques bleus deviennent des rayons gravitationnels bleus pour d’autres entités. Ceux-ci se sentent ‘nourries’ par le bleu dans leur sentiment bleu et émettent à leur tour un rayon magnétique bleu, qui nous revient comme rayon gravitationnel bleu et qui confirme notre sentiment bleu…

Nous attirons également des rayons magnétiques de choses que nous recherchons – consciemment ou non. Ça peut être des solutions à des problèmes ou des choses perdues; juste le fait de relaxer et de savoir que nos rayons sont partis à la recherche,et attendre. La relaxation est importante, car avec beaucoup de tension ou de panique, nous n’aurions pas la sensibilité de percevoir le rayon qui nous revient avec la réponse.

L’Égo

L’égo est une ‘entité’ virtuelle. Elle se construit par plusieurs mécanismes et a besoin d’entretenir les mêmes mécanismes pour maintenir son ‘existence’. Un des mécanismes est le sentiment de l’importance de soi, de se sentir dans une position de supériorité, d’avoir le besoin d’avoir raison. Nous allons alors attirer les rayons qui ressemblent à ces mécanismes. C’est un état hypnotique.

Ce qui peut aider à se réveiller de cette hypnose est d’ouvrir son cœur et son mental. Nous avons accès à tous les champs/rayons de l’univers et nous savons dès lors que c’est notre mental qui les filtre – il y a donc la possibilité de consciemment ouvrir le cœur et le mental. Une façon de s’aider est d’écouter activement avec compassion au lieu de juste entendre. Une autre façon est de se mettre en position d’ouverture et d’accueillir ce qui est nouveau pour nous et de ne pas avoir peur de ne pas savoir…

De par notre âme, nous sommes le Créateur; le Créateur et nous sommes les deux faces de la même médaille. Nous sommes un avec le Créateur si nous avons une bonne intention (le Principe Universel = le Bien du Tout) et une bonne éthique.