Pommade anticancer – fabrication

Print pagePDF pageEmail page

par Paul Yatoute Maguiman

Puis il traite du cancer avec une pommade fait de beurre de karité corossol (soursop), okra, citron, cire d’abeilles.

La recette

  1. faire fondre le beurre le gras animal (qui va faire la connexion avec le corps humain
  2. ajouter le citron, le corossol, l’okra et la citronnelle
  3. cuire pour 10 minutes et injecter 10ml d’ Eau-de-GaNS-CO2; le temps de cuisson varie selon les gras employés; le temps sans gras est de 5 minutes, s’ajoute alors le temps pour faire fondre le gras; avec le gras de porc le temps total monte à 20 minutes.

Posologie

Masser dans l’endroit affecté (aussi pour les accidents) avec la pommade; pour des maladies non-locales, le patient boit le produit dans sa forme PlasmaLiquide.

On peut aussi appliquer la pommade, ou mieux encore le PL sur les bobines de l’unité universelle de Santé et elle pourrait guérir presque toutes les maladies connues.

Les composants actifs

  • Le soursop contient aussi du phosphore (P) qui touche l’ADN et évite ainsi que le cancer peut récidiver; cela le qualifie comme plante qui peut guérir un cancer.
  • En ajoutant le PL-CO2 on augmente la force des protéines naturelles : le gras animal emmène les acides aminés proche de l’être humain. Le PL-CO2 augmente l’efficacité du GaNS déjà crée par le sodium (Na) du soursop et le OH du citron. La citronnelle (lemon grass) fournit le CH3, l’énergie.
  • Les vitamines B3, 6 et B9 aident à la régénération des cellules et le qualifient d’avantage comme remède contre le cancer
  • Le Ca et Zn arrêtent la multiplication cancéreuse des cellules du cerveau; ainsi cette pommade peut aussi être appliqué pour réparer un ACV, réparer des cellules du cerveau.
  • Le Fe est nécessaire pour la production de l’hémoglobine
  • L’okra aide le corps de récupérer, de rebâtir les tissus rapidement.
  • Les gras contiennent beaucoup d’oméga 3 et 6, mais -attention- seulement si les animaux sont élevés en liberté; l’élevage industriel les stresse et arrête la production des omégas.