Print pagePDF pageEmail page

Magrav – système Oasis

Dès leur début, les magravs ont été conçu comme un système Oasis; c’est à dire qu’il peuvent nous accommoder dans tout : nous nourrir, nous faire sentir abrités, nous protéger contre les intempéries et ondes nocives (comme la radioactivité), nous transporter, nous fournir toute l’énergie dont nous avons besoin, ainsi qu’un support pour élever notre âme.

Le système Oasis peut fournir tout ce que nous souhaitons à partir d’une demande précise.

Fonctionnement des Magravs

Extrait du 58ème enseignement public du 15 juin 2017 – Liliana Macias.

Pas d’aluminium dans le caustique sous aucune circonstance : cela rend le produit toxique!

Quand on fait un nano recouvrement on joue avec les atomes du carbone. Le carbone passe du charbon au graphite, au graphène, fullerène et diamant.

Ce que nous intéresse c’est que les atomes de C s’arrangent d’une forme hexagonale pour pouvoir devenir du graphène et si possible du fullerène.

En polarisant les nano-couches avec le voltmètre on encourage la forme hexagonal du fullerène.

Les couches nano matérialisent des électrons, elles les attrapent dans leur état plasmique pour les convertir en physique ou matériel. Plus le nano recouvrement est isolant, plus il est puissant pour faire des vortex dextrogyres gravitationnels (anti horaire) pour attirer des électrons.

 

On considère deux types de carbone SP2 et SP3 :

  1. Le SP2 à deux dimensions, l’hauteur et la largeur

  2. Le SP3 est tridimensionnel, forme un volume.

Dans une plaque de cuivre par exemple; dans son état matériel il consiste en atomes de Cu bien collés ensemble.

À mesure que les couches éxtérieures de la plaque de Cu se réchauffent et par l’action de la soude caustique commencent à se séparer, elles changent de polarité et collent à la plaque d’où elle proviennent. Vue que les nano-particules ont tous la même polarité, ils se repoussent et créent ainsi plus d’espace entre eux.

Quand on en fait du matériel nano, les atomes de surface du Cu sont plus chargés et par conséquence s’éloignent un de l’autre. Quand on l’observe au microscope elle à la texture d’une serviette de bain, par les petits trous les protons peuvent rentrer.

 On voit la nano couverture noire et lisse mais en réalité elle est comme une maille avec des pics plus ou moins hauts. Ces petits poils de la serviette sont comme les bouts de la nano couverture,ce sont les enlaces du carbone, ces pics du carbone, à niveau plasmatique tournent dans le sens dextrogyre et la se forment des petits tourbillons qui attrapent les ions de l’électron.

Maintenant imaginons une boite à œufs. la base ça serait le SP2 et quand on la polarise en injectant de la tension avec un voltmètre c’est comme si on mettait de l’ordre dans les rangs de la boite a œufs et on donne une structure tridimensionnelle au carbone. À la base (SP2) les particules nano sont lié au cuivre et aux pics (SP3) au Carbone.

La nano couverture fait que les atomes du carbone se cristallisent de forme hexagonal, si on imagine un hexagone les angles seraient comme les pointes de la boite a œufs, tout l’intérieur ça serait le vide et c’est la qui se placent les protons du SP2.
En polarisant, on donne la troisième dimension, on commence a attraper les électrons.
Quand on à beaucoup d’électrons ils se regroupent en petits paquets pour se polariser et s’introduire dans le cuivre à travers du vortex dextrogyre (vers la droite).

Qui attrape les électrons?

Les électrons sont attrapes par la différence entre les deux vortex, le dextrogyre ( vu d’en haut anti horaire ou gravitationnel) et lévogyre, (horaire ou magnétique).

Lorsqu’on applique du GaNS aux bobines, ce GaNS envoie des champs vers l’extérieur et les nanoparticules les aspirent puis les repoussent vers l’extérieur. Le GaNS est alors la source de l’alimentation et les nanoparticules sont les supra-conducteurs qui transmettent les champs plasmiques du GaNS vers le matériel (Cu matière des bobines).

Ce sont donc les GaNS qui créent l’implosion ou induction dans les bobines.

Le rôle des gans c’est de faire vibrer les molécules du carbone, ils vont vibrer à une haute fréquence et ainsi libérer ou attirer des protons et des neutrons.

Le nano- revêtement absorbe des ions venant des atomes d’oxygène pour les mettre en paquet et les envoyer par la suite dans nos magravs.

Pourquoi on connecte un DEL en continue ? Ce DEL oblige les bobines à l’induction des ions disponibles. Quand on à suffisamment d’ions, se forment des électrons; et quand on à suffisamment d’électrons, ceux-ci sont envoyés dans le cuivre par la force gravitationnelle (GaNS gravitationnel, lourd).

C’est cet surplus qui nous fait économiser de l’énergie électrique, plus on consomme d’électricité avec le magrav plus il nous donne le plasma, plus on le demande plus il nous donne.