Print pagePDF pageEmail page

La Science du Plasma 7

Vidéo original sur youtube

Science de Plasma

Comment la vie se crée sur notre planète? Le processus de la création de la vie sur Terre dépend principalement de la position de la terre versus celle du soleil. En même temps, il y a le plasma de la terre lié à tous les plasmas de l’univers – il y a donc beaucoup plus d’interactions; mais dans cet article, nous nous limitons sur l’interaction entre le soleil et la terre pour garder le processus simple. L’interaction des champs de la terre avec ceux du soleil produit le plasma de l’azote (nitrogène, N) dans les couches supérieures de l’atmosphère.

Tout changement du positionnement des deux corps célestes vis-à-vis l’un de l’autre va créer des éléments et des formes de vie différents. 

Ensuite l’azote interagit avec d’autres champs qui se trouvent dans l’environnement. Dans ce processus l’azote peut être augmenté (reçoit un électron additionnel) ou diminué (perd un électron). Les champs diminués de l’azote deviennent carbone (C); les champs augmentés deviennent oxygène (O). Parce que le C et l’O sont créés du N, ils restent toujours reliés. En même temps se crée un autre sous-produit de ces deux processus: l’hydrogène (H). 

Dès lors tous les éléments des acides aminés, du C-O-H-N (Carbone – oxygène – hydrogène – nitrogène/azote) sont créés au niveau plasmique. C’est leurs interactions avec les minéraux qui se trouvent dans leur environnement qui forment  plus spécifiquement les acides aminés .

Dans l’assemblage et le fonctionnement des acides aminés, chaque élément joue son propre rôle :

O – est gravitationnel
N – est le créateur
C – est le communicateur
H – est donneur d’énergie

Le nombre de combinaisons du plasma C-O-H-N avec les minéraux est presque infini. Les plus connus sont deux acides aminés qui se ressemblent beaucoup: la chlorophylle chez les plantes et l’ hémoglobine chez les êtres au sang rouge. C’est la même structure de molécule sauf le centre  du sang est occupé par le fer (Fe) et celui de la chlorophylle par le magnésium (Mg).

La répartition des éléments chez les plantes et les animaux est pareille comme on voit très bien dans la table suivante :

Plantes

Animaux

Oxygène

45%

63%

Carbone

43%

26%

Hydrogène

6%

9%

Nitrogène

0.1-6%

1.25%

% dans le corps

±96%

±96%

On voit que tous les êtres vivants sur la terre sont composés à 96% d’acides aminés.

Les interactions du plasma C-O-H-N avec d’autres minéraux forment d’autres composants essentiels :

plasma C-O-H-N + Cuivre (Cu) = muscles des animaux

plasma C-O-H-N + Calcium (Ca) = structure des animaux (os et système nerveux)

plasma C-O-H-N + Zinc (Zn) = émotions des animaux

plasma C-O-H-N + Silicon (Si) = structure des plantes

plasma C-O-H-N + Magnésium (Mg) = sève des plantes

Dans tous ces processus de création, le N (interaction du soleil avec la terre) reste toujours à la source (la mère).


Nano-plaquage 2 – méthode vapeur caustique

Cette méthode n’est pas utilisée lorsque vous nano-plaquez pour la première fois; elle est utilisée pas moins de 2 semaines plus tard comme plaquage secondaire avec le caustique chaud ou pour ré-plaquer une pièce (expliqué dans ‘Keshe Plasma Reactor Group Jan 3 2017’ @ 2:42:35).

Cette méthode est également utilisée pour nano-plaquer le Zn ou pour l’aluminium – on peut également utiliser la méthode d’immersion mais la concentration du caustique dans l’eau doit être adaptée au métal – elle doit être dosée avec parcimonie pour ne pas ‘manger’ le métal et quand même assez concentrée pour plaquer.

Si vous plaquez des métaux différents dans le même bain vous devrez vous rendre compte que tous les éléments présents vont exercer leur influence sur le processus. Si vous voulez un plaquage pur, accrochez les objets pour ne pas utiliser de la grille en acier galvanisé.

Cette méthode crée des couches nano bouffies avec une bonne porosité, comme une poussière, qui se prête mieux alors à l’imprégnation de différents GaNS ou PL.

La procédure

  1. Nano-plaquage
    1. Saupoudrer le fond du contenant avec une petite quantité de NaOH : KOH = 4:1
    2. Accrochez les objets à plaquer dans une boîte sans qu’ils se touchent ou placez-les sur une grille en acier galvanisé (broche à lapinss).
    3. Ajoutez de l’eau distillée bouillante; éviter que le liquide touche aux objets et fermez le couvercle rapidement
    4. Laissez la boîte fermée et tranquille pendant 48 heures / 2jours. On peut répéter ce processus plusieurs fois pour améliorer le plaquage.
  2. Conditionnement
    1. Enlever le liquide caustique de la boîte en le versant ou en l’enlevant avec une seringue; ne laissez qu’une très petite quantité de caustique dans le contenant. Éviter de toucher aux objets et porter des gants.
    2. Drainer le courant en plaçant les sondes du voltmètre sur les coins diagonalement opposés de l’objet (ex. une sonde sur un coin de l’objet et l’autre  sur la grille en acier galvanisé) pendant 4-5 secondes toutes les 6 heures.A faire 4 fois. Après chaque drainage replacez le couvercle. Si vous avez plaqués des fils ou bobines placez les sondes du voltmètre sur les bouts du fil/bobine. Le drainage du courant aligne les particules nano afin qu’elles transportent ensuite le plasma  efficacement.
      Le drainage est relatif à l’utilisation finale de l’objet. Un drainage uniforme est idéal pour les applications d’énergie et pour les boucliers. Un drainage moins uniforme (en plaçant les sondes chaque fois à des endroits différents à chaque fois qu’on draine).
    3. Laissez reposer les objets minimum  2 semaines; idéalement 2 mois avec le couvercle bien fermé.
    4. Ouvrir le contenant juste en coin pour permettre un peu d’échange avec l’air; la transition du milieu caustique vers le milieu atmosphérique doit être graduelle. Laisser la transition se faire pendant 2-3 jours.
  3. Rinçage
    1. Si vous avez plaqué des plaques de cuivre, il faut très bien les rincer : tenez-les aux coins et rincez-les dans de l’eau distillée. Lavez les plaques au moins 5 fois (6 contenants avec l’eau distillée en série).
  4. Entreposage
    1. Vous pouvez garder les objets dans des contenants fermés avec un petit peu d’humidité (un morceau d’essuie-tout trempé d’eau distillée) – idéalement accrochés.

GaNS-ZnO

Plasma Liquide (PL) c’est le liquide clair qui se trouve au- dessus du GaNS à proprement parlé. Pour les applications sur la santé, nous utilisons seulement le PL – jamais le GaNS lui-même.

Vous pouvez siphonner cette eau à l’aide d’une seringue et remplir le contenant à nouveau avec de l’eau distillée. Attendez au moins 24 avant de prendre du PL à nouveau. Le PL contient les champs magrav du GaNS.

GaNS-ZnO2

Ce GaNS est produit suivant la même méthode que le CO2 –seulement on n’installe pas de DEL entre les deux plaques.

Une autre méthode pour produire du GaNS-ZnO2, c’est avec une plaque de zinc nano-plaquée (Zn-np) et une plaque de zinc simple. Les deux plaques sont reliées par un fil sans DEL. Cette installation fournit 100% ZnO.

Le lavage du GaNS est le même procédé que pour le CO2.

Pour faire le PL on prend entre 5 et 10% de GaNS dans de l’eau distillée. Ensuite il faut bien le remuer et laisser sédimenter pendant 24 heures au moins.