Print pagePDF pageEmail page

Les concepts avancés par M. Keshe sur le plasma ont beaucoup de liens en commun avec la découverte des Champs Morpho-Génétiques (CMG) de Rupert Sheldrake. C’est une bonne idée de lire l’article sur les CMG qui se trouve ici. avant de continuer avec cet article.
Les CMG ne sont pas visibles, ils sont non-localisables et contiennent la mémoire ou les plans de tout ce qui existe sur le plan matériel. Tout ce qui existe matériellement a son origine dans le CMG et c’est le CMG qui maintient les structures en vie. Le CMG gère le développement d’un fétus en un être vivant à part entière ainsi que d’autres processus sur le plan organique; il gère aussi l’évolution de l’esprit dans tous les sens utilisés pour qualifier le terme  »esprit ».

cmg

Le CMG n’existe pas sur un plan statique (utilisé dans le sens conventionnel du mot) ,   mais se comporte comme un réseau, dynamique et vivant. L’expérience des 100 singes démontre clairement qu’il y a eu un transfert d’information du CMG à partir d’un individu vers le réseau mais aussi envers chaque singe .
Sous ce point de vue on peut regarder tous les systèmes vivants (nous individuellement) comme un réseau. Si on considère par la suite que tout ce qui « est » dans l’univers étant « vivant », nous pouvons comprendre l’univers comme un réseau multidimensionnel composé de réseaux fractaux. L’univers devient un hologramme interactif qu’on pourrait sans faute appeller « Dieux ».

Les qualificatifs « vivant » et « interactif » décrit parfaitement les relations entre les « parties » de l’univers (petits réseaux) et l’univers lui-même (grand réseau). Le CMG est créé par l’ensemble d’interactions des « petits réseaux » de la même façon que les petits réseaux « ont leur source » dans le CMG.

Si on fait maintenant le parallèle du CMG avec la théorie du plasma tel qu’avancé par M. Keshe, on voit que tout est holographique: une minuscule particule est  plasma, nous sommes plasma, la terre, le soleil et tout l’univers est plasma.
holoLe plasma n’est donc pas une « forme de matière inanimée » (comme la science conventionnelle veut nous le faire croire quand elle dit que c’est la 4eme dimension de la matière); mais le plasma est vivant. Cela veut dire que si nous nous éloignons trop loin de l’homéostasis du tout, nous perdons notre connection, notre vitalité (l’équilibre entre émettre et recevoir) déraille, nous devenons instables et périssons. Cette mort se passe  seulement, il est bien entendu, par rapport à notre corps et notre personnalité ( ce que nous ne sommes pas); notre essence, elle, qui est plasma n’est pas atteinte.

Les parties constituent le tout et le tout constitue les parties; il n’y a pas de causalité mais de réciprocité.

Il semble exister une règle qui gère la relation entre les réseaux particuliers et le grand réseau: l’homéostase. Ça veut dire que tous les réseaux « font bien ce qu’il veulent » dans les balises de la santé et stabilité du système global sans qu’il y ait de hiérarchie. Il n’y a donc pas de subordination sous « le plus puissant » mais tout fait partie intégrale de tout… comme dans une relation amoureuse où nous ne protégeons pas nos intérêts particuliers avant tout mais où nous nous donnons « coeur et âme ». Cela ressemble bien évidemment à la règle d’or selon laquelle:

« Tout le monde peut faire ce qu’il veut sans nuire à autrui »

Est-ce qu’on peut être en contact avec le CMG? Je crois que oui, par le moyen de l’intuition.


pepemendozaUn autre parallèle entre la théorie du plasma et les CMG se trouve dans l’observation que pour les deux, l’énergie et la forme ne sont pas deux choses différentes mais seulement deux côtés de la même médaille. La géobiologie d’ailleurs avance dans le même: certaines formes géométriques vont changer l’environnement plasmique. Ces changements vont forcer certaines transformations – comme par exemple la grosseur des légumes .
Pepe Mendoza (L’homme qui parle aux plantes – vidéo) en a fait la preuve: il travaille sur le plan plasmique et crée les conditions pour que les plantes poussent d’une façon gigantesque. Marcel Violet (vidéo) a même directement travaillé avec le plasma du soleil pour faire pousser des plantes dans une cave sans fenêtre ou en observant que la vie se manifeste même dans une eau fabriquée artificiellement (juste H2O) dès qu’elle est exposée au soleil.


kingschamberpyramidLe CMG trouble la différence que nous faisons habituellement entre « form » et « énergie »; le plasma est autant forme qu’il est énergie. Nous trouvons une bonne illustration dans les phénomènes que nous pouvons observer dans les pyramides. Une pyramide construit selon les bonnes proportions crée (comme éffet secondaire soit-disant) un espace qui se distingue par une énergie très particulière: la chambre des rois.

Cette pièce est définit seulement par des coordonnés qui ont rapport avec certains proportions de la pyramide. Dans cette place on peut préserver des graines pendant plus que 3 mille ans et si on y pose une lame de rasoir, elle va s’éguiser toute seule. Voilà les effets d’une énergie très particulière qui ne se définit que par des proportions (=forme).