Print pagePDF pageEmail page

5 février 2018; la vidéo originale sur youtube

Le Site de la KFSSI

La Fondation Keshe a rénové le site de la KFSSI (l’institut des vaisseaux spatiaux de la Fondation Keshe); il est mieux navigable et les informations sont facile à comprendre et – pour les néophytes – un très bon point de repaire dans le monde du Plasma.

Vous trouvez le site ici : KFSSI.ORG.


Comment apprendre la science du Plasma?

Il est important de comprendre que tous les enseignements représentent l’état courant de la compréhension des enseignants par rapport aux informations données par M.Keshe – nous partageons ce que nous avons compris. En plus cette jeune science est en constant développement

De plus est que la science du Plasma est vient tout juste de naître et elle est en constante évolution – alors ce qui est présenté n’est jamais une ‘vérité finale’, elle requière toujours une mise à jour. Par conséquent nous vous encourageons de ne pas prendre pour acquis ce que vous avez appris, mais d’accueillir avec bienveillance ce que nous enseignons et le vérifier vous-mêmes! Ensuite vous revenez sur les différentes plate-formes pour partager ce que vous avez trouvé.


L’Écologie – comprendre notre environnement

Toute les entités dans l’univers sont créées quand les champs magnétiques se rencontrent pour former une nouvelle entité de Plasma. Seulement les plasmas de force similaires se rencontrent; et c’est leur différence qui les faire interagir dans le sens que le plus fort essaie de nourrir le moins fort. Cette interaction crée et maintient une position d’équilibre par rapport à toutes les autres entités plasmiques. Vous pouvez voir cela dans une vidéo animation : Plasma Fields Animation

Sans le différentiel de force, le Plasma ne bouge pas. Basé sur cette connaissance, nous créons ce différentiel dans tous nos outils de Plasma (Magrav-PL, Patch-de-GaNS, etc.).

La Terre crée un environnement plasmique d’une certaine force magnétique-gravitationnelle. Les plantes, animaux et nous représentent également un champ magrav d’une force spécifique qui est en équilibre dans cet environnement.

Les champs partent du centre du Plasma vers sa périphérie. La force du champ est la plus forte au centre; le plus on s’éloigne du centre le plus faible la force. À un certain point la force est assez faible qu’elle collapse en matière – c’est là où une entité devient visible (flèche blanche). Encore plus loin du centre la force devient si faible qu’elle ne peut plus supporter la matérialité – c’est là la frontière de la visibilité; au-delà de ce point , l’entité devient invisible (flèche grise).

La production du GaNS est une application pratique de ces phénomènes. On commence par exposer le cuivre simple (Cu-si) à un autre environnement – chaleur et solution caustique. Ce changement d’environnement modifie certains atomes du cuivre; ils sont plus chargés et par conséquence se positionnent avec une plus grande distance – la couche-nano se crée. Ensuite la plaque de cuivre-nano-plaquée (Cu-np) est exposé à une autre plaque de Cu-si dans une solution d’eau salée; cela représente encore une fois un changement d’environnement plasmique qui en conséquence crée le GaNS-CuO.

Si ensuite on fait sécher le GaNS-CuO, on change encore une fois l’environnement – de l’eau vers l’atmosphère (air). Dans l’eau le GaNS peut bouger librement, ajuster sa position fluidement avec chaque petit changement dans l’environnement; le GaNS sec ne peut plus faire ça sa force et sa position sont plus déterminé et invariable.

Alors l’environnement dans lequel nous plaçons le GaNS va déterminer le propriétés de ce GaNS – quels champs il va émettre et absorber. Si par la suite on remet ce GaNS séché encore une fois dans de l’eau – quel changement est provoqué? Le GaNS ne se mélange plus avec l’eau, il reste des granules qui vont au fond. Il ne faut pas consommer ce PL, car il contient trop de GaNS.

Chaque Plasma – même si c’est la même production de GaNS – a une structure différente, une force de champ différente. Dans notre exemple du Cu : chaque plasma représente une autre variation du Plasma du Cu.

Il va seulement émettre son énergie dépendant de son environnement – ça ne dépend pas de lui mais de l’environnement. C’est à dire un Plasma interagit seulement si une condition (environnement) spécifique est crée qui provoque une interaction – comme par exemple le même PL dans deux concentrations différentes.


La structure des Acides Aminés

Chimiquement les acides aminés sont dans un seul molécule, mais chacun des éléments reste séparé. Tandis que au niveau plasmique les 4 éléments forment une âme collective, un nouveau plasma qui a ses propres propriétés.

En plus les acides aminés se trouvent dans une solution saline – alors ces deux composants forment aussi un nouveau Plasma (collectif) qui a ses propres propriétés. Le NaCl a une très grande force gravitationnelle qui ne permet pas aux acides aminés d’interagir avec une autre entité.