Dégénérescence des glandes lacrymogènes

Les larmes sont un écoulement des yeux, une libération d’émotions. Que ce soit lié à la joie, l’amour, la peur, la déception, le fait de pleurer me libère d’un trop plein de sentiments, de pensées très fortes. Ce peut être aussi que mes yeux ont été fasciné à la vue d’une scène qui était insupportable, horrifiante, mais que j’étais poussé à regarder, comme pour attraper chaque détail. Je peux pleurer aussi parce que je me sens incapable de communiquer ce que je ressens. Mes pleurs sont une évacuation de tristesse, de déception. J’ai donc une réaction qui fait baisser la pression. Je peux aussi utiliser mes larmes pour attirer l’attention, la sympathie afin que l’on s’occupe de moi. Les conduits lacrymaux bloqués m’indiquent qu’il y a une résistance quant à ma libre expression, liée peut-être à cette croyance que pleurer, « c’est seulement pour les bébés « · Mes larmes, en sortant de mes yeux, amènent avec elles des choses me privant de voir, peut-être par peur de ne pas pouvoir les voir se réaliser. Je me dois de les laisser aller librement, ce qui me libère d’émotions bouleversantes, entraînant la guérison et le ressourcement.

Traitement plasmique

  1. Méditation Dynamique (Osho)
  2. Cataplasma personnel
  3. Gouttes oculaires