Nano-plaquage: Les bases

Print pagePDF pageEmail page

Introduction

Après avoir fabriqué et assemblé les bobines, nous allons maintenant les plaquer avec des couches de matériel nano. Cette couche est super-conductrice et servira comme moyen de conduction du plasma. Vous pouvez lire plus en détail la théorie sur le plasma ici.

Une bonne couche-nano contient facilement jusqu’à 50.000 couches individuelles! Si tu t’imagines un particule nano – tu serait entouré des millions de Mont Everstes… Les particules nano ont une taille entre 1 et 100 nm; 1nm=1/1,000,000,000m = 0.000 000 001m). Un nano-particule se comporte comme une unité “indépendante” en ce qui concerne sa conductivité et ses propriétés.

Il y a 3 façons de nanoplaquer: le caustic chaud, le caustic froid et par le feu. Le nanoplaquage par le feu est le plus rapide mais aussi le plus fragile, les couches se détachent facilement. À l’aide d’une brosse vous pouvez détecter et enlever ces faiblesses pour le passer au feu encore une fois.

Le plaquage nano soit par le feu, soit par le caustique produit des couches de CuO et Graphéne. La quantité de production du dernier dépend de la composition du cuivre et la chaleur appliqué. La couche nano-plaqué a une structure semblable aux diamants, appellé SD3. SD3 est une structure de diamant.

Faites attention de ne jamais toucher ou déposer les pièces nano-plaquées une sur l’autre – une surface nano-plaquée est comme un éponge, la moindre pression l’endommage!

Ne jamais toucher le matériel plaqué – les particules nano sont tellement petites qu’elles peuvent facilement pénétrer la peau.

Avant le plaquage : le netoyage des bobines

Déposez les bobines dans un bain de vinaigre avec quelque peu de sel pour environs 15 minutes. Cela nettoye les bobines pour que le plaquage prenne mieux.
Vous pouvez également netoyer les pièces de cuivre dans un bain de soude caustique ou par le feu d’un chalumeau.


plaquage par Solution caustique

Proposée par Peter Salocher – Youtubewebsite

Avantages

  • utilise moins de caustique = très peu de liquide résiduel
  • plaquage uniforme
  • l’ajout d’une feuille d’aluminium agit comme source de chaleur (140ºF, 55ºC)

Solution Caustique Froide

par keshe manufacturing Arizona

  • Préparez 10p eau distillé; ajoutez des herbes selon votre goût (très petite quantité) ainsi qu’un goulot de coke
  • Ajouter 1p NaOH  et 4p KOH dans l’eau
  • tremper la bobine dans la solution pendant 10min
  • placer la bobine dans sur une grille en acier galvanisée dans un contenant hermétique; déposer dans un endroit chaud pendant 24à48 heures
  • vérifier qu’il n’y a pas de conductivité (à 200 Ω et repéter le processus le cas échéant
  • rincer dans de l’eau distillée, stripper et laisser sècher

Solution Caustique semi-chaude

  1. bettycrockercontainerPréparation de la solution caustique :
    Versez 54g de granules de NaOH + 6g de granules de KOH dans une bouteille à vaporisation; remplissez la bouteille à 2/3 de l’eau température ambiante; laisser complètement dissoudre les granules caustiques.
  2. Prenez un contenant étanche et résistant à la chaleur; le plus petit par rapport à votre pièces à plaquer. Dollarama offre des contenant avec des clips de fermeture des 4 côtés (Betty Crocker; voir image 3 ci-bas).
  3. grilleCouvrez le fond du contenant avec une couche de papier alu mince (!)
  4. Placez un grillage de broche à poule (acier galvanisé, voir image 2 ci-bas), les 4 côtés pliés vers en bas sur la papier d’aluminium. Cette grille évite que les pièces à plaquer touchent le liquide caustique (ce qui empêche le plaquage).
  5. cokebottleneckAjoutez un goulot de bouteille de coca-cola (ce type de goulot est fabriqué d’un plastique différent (Carbone 14) qui convient à nos propos; voir image 1 ci-bas)
  6. plaque assblyPlacez vos pièces en cuivre sur la grille : debout accoté sur la parois du contenant.
  7. Aspergez les pièces et le fond en aluminium et fermez le couvercle. Laissez agir pendant 4 à 24 heures.

Compression des couches nano-plaqués

  1. Enlevez les pièces du contenant (gants de caoutchouc)
  2. Rinces les pièces sous l’eau du robinet et lassez les sécher
  3. Polissez les plaques à l’aide d’un chiffon non abrasif. Ce polissage écrase les couches nano qui ne sont pas solides et assure ainsi que seulement les couches solides restent. Cette procédure crée des plaques nano très solide et résistants.
  4. Ensuite refaire le processus du plaquage par la solution caustique du point 3 à 7.
  5. Faites le processus et la compression en alternance 3 à 7 fois jusqu’à les plaques sont bien noir.

La réaction chimique

NaOH + H2O = Na+ OH +H2O + chaleur

2 Al + 2 NaOH + 2 H2O → 2 NaAlO2 (aluminate de sodium) + 3 H + beaucoup de chaleur


Séchage du matériel plaqué

  1. Enlevez la plus grande partie du liquide caustique afin qu’il reste une petite quantité. Placez le couvercle sans le serrer, afin qu’il fasse juste recouvrir le contenant . Mettez le liquide caustique que vous venez enlever de côté; vous pouvez l’utiliser éventuellement pour réparer les possibles dommages au plaquage qui pourraient avoir été occasionnés par la suite (à faire à l’aide d’un pinceau) .
  2. meter stripDrainer le voltage – c’est une procédure qui va donner la direction aux plaquage nano afin que les petits particules nano vont tous dans la même direction. Faites la procédure toutes les 4 à 6 heures: prenez un multimètre, placez le positif (rouge) sur le cuivre plaqué et le négatif (noir) sur le grillage. Si vous plaquez des bobines placez le terminal positif (rouge) sur le positif de la bobine (magnétique = grande bobine extérieure) et le  terminal négatif sur le négatif (gravitationnel = petite bobine intérieure). Cette pratique est surtout nécessaire pour le bobines (magrav et antennes de santé); aussi utile pour les plaques
  3. Le temps de séchage dure de 4 à 6 jours.

aide mem nanopl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez imprimez et découper cette aide-mémoire pour ne pas oublier quelque chose 😛

Pour réparer du nanoplaquage faites une solution de 2p sucre + 1p NaOH + eau chaude; appliquer avec

Autres méthodes de plaquage nano

  1. Technique barbecue
  2. Technique au chalumeau
  3. Bain caustique
  4. Version Armen
  5. Plaquage au souffre
  6. Plaquage nano

La Technique barbecue

nanocoating barbecueÇa c’est la façon la moins chère pour le plaquage nano.

  1. Placez la bobine dans le feu et attendez qu’elle soit noire et chaude; faites attention que le cuivre ne devienne pas rouge  car cela enlève la couche nano.
  2. Retirez-la du feu pour la plonger dans de l’eau tiède.
  3. Répétez cette procédure 30 fois.

La technique chalumeau

nanocoating fireVoici une vidéo qui vous démontre comment faire.

  1. Placez la bobine sur une plaque de céramique.
  2. Chauffez un peu la bobine avec le chalumau; elle devient plus souple pour ainsi pouvoir  la plier en forme de cercle.
  3. Pour le plaquage nano , commencez aux jointures des terminaux; avancez lentement selon l’indication des chiffres sur l’image ci-haute. Utilisez la pointe bleue de la flamme comme un pinceau. En chauffant, le cuivre change de couleur , devient dorée quand il est à la bonne température. Évitez de chauffer le cuivre jusqu’à l’avoir rouge car cela enlève le placage. Vous obtiendrez une couleur uniforme et noire.
  4.  Tournez les bobines et travaillez l’autre côté de la même façon, tout en inversant de direction: la petite bobine à contre-sens des aiguilles d’une montre et la grande dans le sens des aiguilles d’une montre.
  5. Tremper dans l’eau de température ambiante pendant quelque secondes; ensuite rechauffer. Répéter cette procédure 3x.

Bain caustique

Cette technique utilise la vapeur de caustique.

Les inconvénients :

  • utilise beaucoup de caustique = beaucoup de liquide résiduel
  • danger d’éclaboussures caustiques
  • le contenant détériore vite
  • le plaquage souvent n’est pas assez uniforme
Premier bain caustique

Comme expliqué par Kevin Flynn – youtube

  1. glasscontainerProcurez-vous un contenant en verre avec un couvercle étanche(Dollarama). Couvrez le fond du contenant avec une mince couche de soude caustique (NaOH).
  2. Vous pouvez ajouter des herbes de votre terrain ou des plantes qui vous trouvez bénéfiques (pétales de rose, tuméric, ail, cèdre, bouleau, érable); ces ingrédients vont ajouter leurs qualités au plaquage.
  3. Placez un morceau de cage à poules au fond du même contenant.
  4. nanogrillPlacez les morceaux à plaquer sur le morceau de cage à poules pour qu’ils ne touchent pas au liquide caustique mais soient seulement en contact avec les vapeurs.
  1. Ajoutez une quantité d’eau bouillante dans le contenant sans qu’elle ne touche aux morceaux et fermez immédiatement le couvercle étanche – attention de ne pas respirer les vapeurs caustiques! La quantité d’eau doit être minimale – juste qu’elle couvre le fond du contenant, pas plus.
  2. Laissez le tout se développer pendant 24 hrs.
  3. Vous pouvez ajouter une source de chaleur afin de maintenir un environnement de vapeur.
Deuxième bain caustique
  1. hangingcoatsPour le 2e plaquage procurez-vous un contenant avec un couvercle hermétique plus haut que le premier afin que vous puissiez accrocher le matériel à plaquer comme sur une corde à linge.
  2. Répandez une plus petite quantité que la première fois, de soude caustique au fond du contenant et ajoutez un peu d’eau bouillante.
  3. Attendez encore une fois 1 à 2 jours.
  4. Vérifiez si toutes les surfaces des morceaux sont complètement plaquées; sinon répétez le 2e bain caustique.

Nanoplaquage à la Armen

  1. Nettoyer le morceau dans du caustique froid
  2. Immerger le morceau dans une solution caustique pour 24à48 heures

  3. Laisser sécher pendant quelques jours et le matériel devient de plus en plus noir, ensuite on frotte avec un chiffon ce qui écrase le plaquage dans une couche de C et stripper avec le voltmètre une seule fois

  4. Faire un bain caustique vapeur avec du PL chauffé et plaquer le morceaux

  5. stripper : quand on applique un courant électrique on crée un flux ce qui rend le NP plus ferme (toutes les morceaux doivent être strippé)

Si on lave le morceau NP on arrête le processus de NP (car on change l’environnement) ; si on laisse sécher le processus continue.


Plaquage au souffre

Cette façon se prête pour les applications de plasma santé; elle ne peut pas être utilisée pour les application d’énergie (magravs) car le nano-plaquage ne montre pas de ‘0-conductivité’.

Voir sur youtube ici. Publié par le groupe de Long Beach Californie

Pour faire 1 litre de solution :

  1. Verser 9g de poudre de souffre dans un contenant qui peut prendre la chaleur
  2. Ajoutez 44g de NaOH
  3. Ajoutez lentement 166ml d’eau salé (3.5%= 35g par litre) en remuant.
  4. Laissez agir et sédimenter jusqu’à ce que vous voyez une couche clair et jaune par dessus du sédiment. Transvasez ce liquide jaune-clair dans un autre contenant.
  5. Lavez le sédiment pour en faire du GaNS-nano-S

Pour faire le nano-plaquage :

  1. Trempez votre pièce en cuivre dans la solution jaune-claire pour 30 min.
  2. Laissez sécher complètement; ne pas replonger dans la solution pour faire une autre couche.

Faire une GaNS-nano-S :

By Richard Houghton.

Trempez des vieilles morceaux de Cu-np dans la solution avec le sédiment; bougez le morceau. Si vous n’avez que du Cu propre, trempez le pendant 30min. Lavez le GaNS de la façon habituelle.


Nanoplaquage par le plasma

different-nanocoatingsCe type de nanoplaquage est beaucoup plus long (min. 1 semaine) mais donne des meilleurs résultats (1000x de plus). Le schéma à droite montre la distance des nano-particules par méthode de plaquage: 1 par le feu; 2 par la soude caustique; 3 par la plasma. On se rappelle que le plus grande la distance, le plus élevé est la supra conducitivité. Le plasma conduit dans un plaquage plasmique se comporte différemment. Le taux d,électricité on peut obtenir est aussi très élevé (megaW).

 

On peut le faire de différents façons:

  • plasma-nanocoatingdégainer les 2 bouts de morceaux de fils (1m long); introduire un bout dégainé par de trous de la même grandeur à l’intérieur d’une bouteille de coke; ajouter quelques càc de NaOH et de l’eau chaude, fermer rapidement le couvercle et laisser agir au soleil pendant une semaine; faire un court circuit occasionellement entre les autres bouts des fils pour provoquer le nanoplaquage.
  • faire le même setup que pour un condensateur: la tige centrale est dégainée mais pas nano-plaqué; elle est entouré d’une feuille d’aluminium (nanoplaquée et gansée); ce système va aussi appliqué des couches nano d’une façon plasmique
  • on peut aussi poser des morceaux à plaquer entre deux cores (un plus fort et l’autre moins fort); l’interaction des champs vont nanoplaquer ce qui est positionné entre les deux (comme le sans-fil de Rennan en 10 jours).

 


Papier ou canettes en aluminium

Des canettes en alu sont plus facile à plaquer. Contourne le morceau d’alu quelques fois avec la flamme de la torche; puis balaye les côtés et approche le centre; puis fais des zig-zag.. Il ne faut pas arrêter la flamme à un endroit car la plaque alu va fondre; fais des mouvements assez rapide. A un moment donné l’aluminium va se solidifier sans fondre.
On peut aussi nano-plaquer l’aluminium en appliquant de la solution caustique par un éponge: juste passer l’éponge sans laisser les îlots de liquide.


Plaques de Zinc

Le zinc ne se nano-plaque pas avec NaOH. Pour le plaquer badigeonnez la plaque de zinc des deux côtés avec de l’acide hydrochlorique (HCL); laissez agir pendant 4 heures sous couvercle fermé hermétiquement.
Dans le processus se dégagent beaucoup de vapeur de chlore qui sont très agressives – absolument faire ce processus dehors!


Annex-Faire son propre soude caustique

Vous pouvez également fabriquer votre propre soude caustique à partir de cendres de bois:

  1. lye Prenez 2 seaux de 18L (Tim Hortons gratuit)
  2. Faire des trous dans le fond du premier seau.
  3.  Installez une couche de gravier au fond du seau.
  4. Couvrez le gravier avec une couche de paille ou un morceau de géotextile. Ces deux couches font office de filtre ce qui évitera que les cendres se ramassent dans le seau au fond.
  5. Remplissez le restant de l’espace du seau avec des cendres de bois dur (et non pas d’autres sortes ); laissez un espace de 2″ en haut.
  6. Placez deux baguettes de bois sur le 2e seau et ensuite placer le 1er seau  par dessus le 2eme.
  7. Puis  versez l’eau de pluie dans le seau. Après un certain temps, l’eau du seau va commencer à percoler  dans le seau du bas. Laisser le s’égoutter jusqu’à ce que ça arrête .
  8. Versez de l’eau sur les cendres (1 gal) et attendez que l’eau ait percolé à travers les cendres.