Print pagePDF pageEmail page

L’installation de base

L’installation consiste en 1 contenant en plastique d’un à deux litres sans couvercle.

Deux électrodes (A et B) sont suspendu dans le contenant. Le matériel de l’électrode A change dépendemment quel gans on veut produire; l’électrode B est toujours fait en cuivre plaqué nano.

Percez 3 trous dans le haut des deux plaques. Les deux trous à l’extrémité servent à suspendre la plaque par deux crochets au rebord du contenant; le trou au mileu est pour connecter le fil plaqué nano de contact (C).

Attendez 3 jours avant de récolter le gans.

Rappellez-vous qu’il faut toujours faire les connexions des fils en les tordant au sens inverse de la montre.

Remplissez le contenant avec des l’eau salé jusqu’à environs 2cm en bas du haut des plaques (D). Avec le temps le gans va se déposer au fond du contenant (E).

Lavage du GaNS

Après avoir produit du gans il faut enlever le sel du gans: utiliser une séringue (100ml) avec un tube en plastique pour siphoner le gans du fond du contenant. Mélangez ce gans récupéré avec de l’eau distillée ou déminéralisée, attendez que la gans sédimente au fond et décantez l’eau. Répétez quelques fois.

Une fois désalinisé, laissez l’eau du gans s’évaporiser en posant le contenant sur une surface convenablement chaude (plinte électrique etc). La consistance est bonne quand le gans est comme une soupe épaisse. Il ne faut pas le laisser sécher.

GaNS-CO2 ou ZnO?

 gans-schema2L’image à droite montre le champs de plasma créé par la plaque nano. Si vous connectez les deux plaques directement, la zone plasmique (2) produit surtout du gans ZnO2 (95%) et le gans CO2 est créé hors du champs dans la zone (1). Si vous installez une petite charge (DEL green or red) dans la connection (C) la situation est inversée: la zone du champs crée alors du gans CO2 (80-85%). Il est impossible de créer seulement du gans CO2.

Par ailleurs nous pouvons faire 3 types de gans; le liquide (-20% par rapport à la masse atomique), le sec (-15% par rapport à la masse atomique) et le nano représente une perte de seulement -5%.

Pour la production de GaNS-CO2 la distance entre les plaques est important : si les plaques sont proche on produit du CO2 ; s’ils sont loin on obtient ZnO.

co2znogans prod1Pour le GaNS-CO2, si l’électricité est appliqué sans charge on produit GaNS-CO2 et ZnO; avec une charge on ne produit que CO2. Si on fabrique le GaNS avec un courrant sans résistance entre les deux plaques, on produit 95% GaNS-Zno et 5% GaNS-CO2; si on le produit avec une résistance (DEL) on produit 85% GaNS-CO2 et 15% GaNS-ZnO.

Pour tester quel GaNS on a produit, on boit un peu d’eau de ce GaNS; si cela a comme effet un sentiment de paix intérieur, il s’agit du GaNS-ZnO; si autre interactions arrivent, c’est du GaNS-CO2.

co2znogans prod2Si vous produisez votre GaNS avec la plaque-nano-enrobée à l’extérieur du contenant avec de l’eau saline, vous obtenez toujours du GaNS-CO2.

CO2gans outside plaquesSi vous mettez les 2 plaques à l’extérieur, vous produisez du ZnO.

En fait on n’a pas besoin d’utiliser de l’eau… elle est just là pour nous confirmer (matériellement) que quelque chose s’est passé, qu’on a produit quelque chose.

orangetaste transfer by gansOn peut aussi installer les 2 plaques nano-plaquées à l’extérieur du contenant d’eau salée; maintenant ils créent des champs plus fort. Dans toutes les cas la production est entamée par la création d’un champs de Carbone; qui par la suite crée du GaNS-CO2.

Si vous utiliser les plaques dans leur état matériel le champs s’étend pas beaucoup, mieux avec nano-plaquage et maximale avec du GaNS appliqué.

C’est le même principe que le transfer du goût de l’orange dans l’eau : on place les Eaux-de-GaNS à l’extérieur du contenant et l’orange par dessus – et hop!
La même chose pour produire du GaNS-CO2 pur avec les plaques à l’extérieur.

Mais sur le plan du Plasma libre, on n’a pas à ajouter de l’eau – le champs du Carbone se crée pareil. Alors on fait l’expérience avec l’orange sans eau; et on respire le champs crée par une paille pour voir si on respire l’orange.

Pour tester quel GaNS on a produit, on boit un peu d’eau de ce GaNS; si cela a comme effet un sentiment de paix intérieur, il s’agit du GaNS-ZnO; si autre interactions arrivent, c’est du GaNS-CO2.

Si vous produisez votre GaNS avec la plaque-nano-enrobée à l’extérieur du contenant avec de l’eau saline, vous obtenez toujours du GaNS-CO2.

Si vous mettez les 2 plaques à l’extérieur, vous produisez du ZnO.

En fait on n’a pas besoin d’utiliser de l’eau… elle est just là pour nous confirmer (matériellement) que quelque chose s’est passé, qu’on a produit quelque chose.


GaNS-CuO

Cu2O rouge 500mA
Cu2O noir 500mA
Cu2O3 vert olive 100mA
CuO2 turquoise <50mA

cuo-gans

Les GaNS fait avec une plaque de Cu-np/graphite et une plaque de Cu simple livre des résultats différents selon le courant appliqué:

  • CuO2 – <50mA, bleu
  • Cu2O3 – ~100mA, vert olive
  • Cu2O – ~500mA, orange
  • CuO – ~500mA, noir

tout est fait à partir d’une solution saline de 10%

 

 

 

 

 

 

 


Les 3 gans

  1. GaNS -typique: CO2, CH3 et CuO mélangé avec de l’eau
  2. GaNS-sec: laisser sécher les GaNS à l’air libre
  3. Nanogans: ajouter du NaOH en granules au GaNS sec; ajouter ensuite de l’eau chaude. Laisser réagir et lavez après comme d’habitude
  4. Meta-GaNS:  Vous pouvez multiplier le gans pour certaines applications (réacteur pour la voiture par exemple) en positionnant les 3 gans dans un triangle équilatéral et posez un flacon avec l’eau déminéralisée au centre. Après 10 minutes l’eau est informé par le gans autour et vous pouvez l’utiliser.

 


Ressources d’achats:

  • Vous pouvez acheter des plaques de zinc chez Zipmetals (single zinc plates 2”x3” for US$3.75 ) ou un rouleau de 50′ chez Home Hardware (50′ Moss Boss for $26.99).
  • Les autres métaux vous trouvez dans les écocentres, le compagnies de recyclage de métal, ebay ou kijiji.

Ressources vidéo: