Print pagePDF pageEmail page

Étape 1: Comment bien manger

Oui, il est très bien de manger bio et encore mieux de manger bio-local… mais ”manger” ne se limite pas au choix des aliments, il implique aussi la façon avec laquelle nous mangeons. Dans notre culture de (sur-)consommation on n’attend pas d’avoir faim,  on mange parce qu’il est 9 heures, midi ou 18 heures pour le souper… Souvent, on n’arrête pas de manger dès que le point de satiété est atteint – on suit sa gourmandise… En fait c’est plutôt le mental qui mange et non le corps!

anastasiaAnastasia une femme sage de Russie qui vit dans la toundra– ses enseignements remplissent 9 tomes – a abordé le thème de la nutrition; elle a développé une façon pour nous aider à laisser le corps manger et non ‘les yeux’. Voici en bref ce qu’elle propose :

  • Comme préparation, jeûnez une journée, buvez seulement suffisemment d’eau. Pour le dîner prenez un verre de jus de betteraves pour nettoyer votre système digestif.

  • Chaque matin placez 100 à 200g de légumes et fruits dans un plat, sur la table ou sur votre comptoir. Choisissez de préférence des produits de votre propre jardin; deuxième choix : des produits de culture organique de votre région; troisième choix : des produits de culture organique d’ailleurs. Placez-y aussi du miel, du pollen, de l’huile de cèdre (Anastasia) et une bonne eau de source.

  • Attendez d’avoir faim. Approchez-vous de la table où il y a le plat et choisissez UN fruit ou légume et placez-le sur une petite assiette. Regardez-le, sentez-le, contemplez-le. Après un moment mangez-le tranquillement.

  • fruit&vgQuand vous avez faim encore une fois, revenez à la table et choisissez un autre fruit ou légume. Suivez le même rituel. À la fin de la journée vous aurez goûté toutes les sortes de nourriture du plat.

  • Les choses que vous n’avez pas eu le goût de manger, ne le replacez pas le lendemain; attendez quelques jours avant de le remettre pour voir si votre goût ou le besoin de votre corps a changé.

  • Votre corps va être super content de manger comme ça; mais votre mental a probablement besoin du temps pour s’habituer au changement… persistez, ça vaut la peine!


Étape 2: Questionnaire de gourmandise

GaNS-nourriture – les émotions autour

La nourriture est un sujet fortement personnel; une certaine méthode de produire du GaNS-nourriture peut bien fonctionner pour une personne, mais pas pour une autre. Ce qui est de plus, nos problèmes digestifs commencent avec les émotions – il faut alors investiguer le milieu émotionnel autour notre alimentation avant de se décider pour l’un ou l’autre GaNS-nouriture. Voici un questionnaire qui peut aider dans cette direction :

  1. Qu’est-ce que tu veux obtenir émotionnellement de la nourriture? (compensation pour un manque d’attention, substitut pour l’amour, relaxation, sécurité, tradition, le plaisir de manger, goutter, sentir…?).
  2. Quel sensations physique tu cherches en mangeant? (un estomac plein, se sentir plus groundé, relaxation du stress, plus d’énergie, satisfaction, sécurité du bébé proche des seins maternelles…?).
  3. Quelles sont tes habitudes en rapport avec manger? (tu manges toute la journée ou à des moments précises, irrégulier ou régulier, tu manges de grandes quantités ou peu…?).
  4. Souviens-toi de ton enfance, le goût de ton enfance? Est-ce que tu étais libre d’inquiétudes, rempli de joie, qu’est-ce qui absorbait ton attention le plus facilement? Comment peux-tu faire revenir l’esprit de ton enfance? Partage tout ça avec tes ami-es.

Ne négligez pas votre propre travail avec vos intentions, vos pensées, vos croyances! Soit vous imaginez ce que vous voulez manger, soit vous donnez avis au plasma de vous nourrir de tout ce dont vous avez besoin. Et remerciez vous pour avoir recu tout ce dont vous avez besoin. Le Plasma te donne ce dont tu as besoin et prend ce dont tu n’as plus besoin.