Print pagePDF pageEmail page

Aluminium nanoplaquage

  • Chauffer 3t d’eau distillée et 1t de la solution caustique froide (dans un Crockpot) à 55-57ºC (134-136ºF)
  • tremper le morceau d’aluminium, tournez le dans le bain et enlevez-le
  • laisser secher à l’air

Si vous voulez nanoplaquer des cannettes en aluminium

  1. enlever les impressions à l’aide d’un dissolvant pour le laque des ongles
  2. passer le morceau au chalumeau en faisant des passages très courtes (ne pas arrêter sinon le métal fond toutesuite)

Transfer du nanoplaquage

(par Mark House)

cunp-zn-coatingJ’ai utilisé du sel de mer avec une électrode en Cu-np; la plaque de Zn était posée sur le pot masson que j’utilise pour la production du GaNS-CO2; j’ai décidé d’ajouter quelque cristaux de soude caustique.
Le résultat est que le nanoplaquage s’est transféré du Cuivre à la plauque de Zn.

Les deux autres pots masson contenaient des bobines de cuivre simple avec des bobines de cuivre nano-plaqués; dans ce cet example le plaquage a été transféré également.

Donc on peut en tirer la conclusion que l’ionisation des atomes de carbone peut être transférée des fils qui était nano-plaqués avant sur un autre plaque, bobine ou fil dans un environnement d’eau salée avec un peu de caustique. Ces expériences ne sont point ambigues.