Souvenez-vous que ce n’est pas la réflexion de la chaleur qui produit cet effet de climatisation, mais la création des champs plasmiques qui changent l’environnement. Et c’est vous, par votre INTENTION, qui contrôlez l’équilibre climatique confortable. Vous êtes un champ plasmique qui bouge. Les plaques et les PL sont seulement les moyens par lesquelles vous connectez vos champs avec ceux des outils plasmiques afin de régulariser l’environnement.

Souvenez-vous aussi que lorsque vous commencez à fabriquer peu importe quoi, la chose la plus importante est votre intention. Ça commence déjà à partir du nano-plaquage. Et c’est important car c’est VOUS qui créez. Soyez conscients de qui vous êtes et faites confiance à ce que vous créez. C’est la première priorité.

Méthodes par le Plasma Liquide

par Eric Kuhlmann Hannsen (Danemark)

Pour que le système de chauffage plasmique marche bien, il faut tout d’abord créer une pulsation, un battement de cœur, un champ dynamique. Une façon de faire est de créer un différentiel (2:1) entre deux PL; cela crée un donneur et un receveur. 

Si nous installons des sachets avec un dégradé important entre les deux, nous créons un champ plasmique fort. Alors que lorsque nous utilisons un différentiel de 1:2 ou 1:3 pour les patchs de santé, on devrait utiliser des différentiels plus importants pour chauffer la maison, comme : sachet 1 (120ml PL+GaNS) et sachet 2 (60ml PL 10% du même GaNS).

Il est également important que chaque pièce de la maison soit équipée de sacs de PL, car une chaîne a seulement la même force que son maillon le plus faible.

Ensuite placez un sachet de PL-CO2 et un autre PL-ZnO dans une partie de la pièce et un sachet de PL-CH3 accroché au mur opposé. Les 3 doivent être arrangés dans une forme de triangle d’une formation en étoile (équidistant).

Le chauffage plasmique nécessite deux composants : un champ plasmique statique (les plaques Prochaleur) et un champ dynamique, tel qu’un réacteur ou magrav.

Additionnellement vous pouvez aspergez votre maison du PL-CuO à l’extérieur et PL-CH3+CO2+ZnO à l’intérieur.

Un chercheur provenant du Danemark a développé un nouveau système de chauffage basé sur les réacteurs dynamiques suivants:

Il a placé 4 contenants remplis de 60ml de chacun des 4 Pl-GaNS de base dans chaque pièce de sa maison avec chacun une goutte des autres PL : CH3 fournit de l’énergie, CuO fait le lien avec le cuivre et a un effet d’isolation thermique, CO2 fait la communication, le transfert de l’énergie et ZnO fait que nous pouvons nous sentir au chaud.

Il a installé un magrav dans le premier étage de sa maison. Son système a augmenté la température mesurée de 10°C par rapport à la température extérieure.

Il a ensuite expérimenté qu’en donnant un même système de PL à son voisin et en installant également les mêmes contenants dans son propre chalet (en Suède); malgré le fait que ces deux endroits n’avaient pas de magravs, il a obtenu les mêmes résultats.

M.Keshe suggère les expériences suivantes :

  1. doubler le volume (120ml) d’un contenant (essayer un à la fois) par rapport aux autres et observer le résultat.

  2. De changer l’emplacement des contenants (par exemple le CH3 aux fenêtres) et observer le résultat.

Suite de l’expérience

de Eric Kuhlmann Hannsen 186 KSW @ 2:07:00

La température dans la maison en Suède (les 4 sachets 60ml de PL en concentration différente dans toutes les chambres) était de 19ºC. L’effet de réchauffement est devenu évident seulement après avoir installé un magrav.

Pendant qu’il ajoutait des sachets dans les toilettes et dans la cave, la température est montée à 21ºC. La température au premier étage est 1ºC plus bas; la température au plancher est 1ºC plus haut.

Lorsqu’il augmente la quantité (proportion) de CH3, la température monte initialement d’un degré mais redescend comme avant le changement.

M.Keshe :

  1. peut-être que l’ajout de CH3 a grandi le champ d’énergie, dans le sens que la température en dehors de la maison augmente également. Si 21ºC est la température équilibrée (voulue), si l’ajout de CH3 augmente dans un premier temps la température dans la pièce, puis redescend,  peut-être que ça signifie qu’elle se projette dehors? Ça serait à vérifier.

  2. Et si on ajoute plus de PL-ZnO – est-ce que les gens dans la maison seraient plus aimables les uns avec les autres?

  3. Une autre direction: placez des patchs ou des bouteilles de différents PL dans la pièce – alors vous créez un mouvement des champs de plasma. Et ce mouvement crée la chaleur, il change l’environnement et la température devrait suivre. Par exemple placez 1/2 litre de PL-CO2 d’un côté de la pièce et 1/4 litre en direction opposée  ; cela crée un plasma dynamique et en interaction avec le corps – voilà la chaleur.

Plus d’infos sont disponibles ici: Powerpoint et youtube


Amethyst Caroline core

ametyst-carolinecor-heater(proposé par Lisa Mac Donnald)

Ce double core est fait comme suit: au centre il y a une sphère d’améthyste entourée d’une bobine de cuivre nanoplaquée; celle-ci est entourée d’une boule gravitationnelle (CuO, Au?); et à l’extérieur une boule magnétique (CH3). Lorsque ce core est branché sur un magrav, il crée un environnement qui semble avoir une source de chaleur. Pourtant ni les fils ni l’eau ne deviennent chauds; et il n’y a pas de consommation électrique. Une batterie plasmique comme source d’énergie ne donne pas les mêmes résultats, mais on sent également la chaleur de toute évidence.

Chauffage par le réacteur de Rennan

Réacteur chauffant proposé par Rennan.

Un amalgame de réacteurs et GaNS (contient des acides aminés avec notre signature) qui sont placés à différents endroits dans la maison ou autour. Ces réacteurs gardent la température constante à l’intérieur de leur champ de force.
Peut-être fait avec des réacteurs de Rennan version 2?

Une autre idée est d’ajouter du CO2 dans le système de chauffage plancher radiant à l’eau.


Méthode par les Plaques de Cuivre-np

2copperplate-heating-window

J’ai accroché 2 plaques de cuivre-np (7 cm x 9 cm) dans chaque fenêtre et je les ai reliées par un fil de cuivre-np; une paire dans la fenêtre de la cuisine et une autre dans la fenêtre du salon.

La température est d’environ 22ºC maintenant – sans chauffage. Avant la température était de 18ºC avec le chauffage qui marchait. J’habite la Norvège et il fait pas mal froid dehors mais à l’intérieur la température est constante.
(par Eva Brigitte Krarup Moller)

Mais le plus important est le processus de nano-plaquage :

  1. Laissez les plaques submergées pendant une semaine dans une solution caustique.

  2. Enlevez la solution caustique, fermez le couvercle et laissez les couches nano se construire lentement pendant une semaine ou plus

Formidable! Je vais les installer dans ma maison aussi. Maintenant j’ai 20ºC avec seulement 4 réacteurs V2 installés en formation étoile dans ma maison. La température extérieure en Allemagne est 2ºC pendant la nuit et 12à15ºC dans la journée.
(par Claus Franke)

Essayez de placer des bouteilles de PL dans les coins des pièces de votre maison et aspergez les fenêtres et les portes extérieur et intérieur avec PL-CO2 – vous allez être surpris des résultats!
(par Carolina)

Vous pouvez le faire vous-mêmes ou l’acheter en cliquant ici


Méthodes Magravs

Magravs pour le chauffage

Par Zoltan Szabo

J’ai positionné 3 magravs de la façon suivante:

  1. Magrav No.1 (bobines cw, AWG16/1.5mm², 162/81 tours) à une distance de 4 m au Magrav Nr. 2 et une distance de 4.5 m au Magrav No.3
    Installé le 13 septembre 2016

  2. Magrav No.2 (bobines ccw, AWG16/1.5mm², 144/81 tours; distance de 4,5m du Magrav No.3
    Installé le 3 décembre 2016

  3. Magrav No.3 (bobines cw, AWG14/2.5mm², 144/81 tours)
    Installé le 11 octobre 2016

Le 20 février 2017 nous avons arrêté le chauffage au bois et seulement laissé le chauffage au gaz (méthane). Le thermostat digital du chauffage est environs à 10m de la pièce ou se trouvent les magravs; il était régulé à 21ºC.

Après le dîner j’ai du descendre le thermostat à 19ºC, car la pièce avec les magrav était à 28ºC pendant la température dehors était à 1ºC.

Le chauffage à gaz a seulement démarré quelques fois dans toute la journée. Jusqu’à 23:30 quand je me suis couché le chauffage n’a pas démarré et la température descendait à 25ºC.

Ma maison est construit en briques de silicate, elle a une superficie habitable de 1960 pc; elle n’est pas isolée, ni les murs ni le toit. Les fenêtres ont été changées il y a 2 ans. J’ai appliqué du PL-CO2+ZnO sur les murs et les fenêtres à l’extérieur.

L’année passée en février-mars nous n’avons eu que seulement 2 magravs, positionnés plus proche l’un de l’autre; dans un les bobines étaient cw, dans l’autre ccw. Seulement ma femme sentait une chaleur et seulement à un endroit entre les 2 magravs.

J’ai du ouvrir la porte au véranda car je ne pouvais pas supporter la chaleur de 28ºC.

Idées suivants: dans l’installation décrits, les magravs produisent de la chaleur – si on installait 3 magravs identiques avec les mêmes bobinages, ils devraient refroidir la maison?

Magrav et PL

Pour garder une température constante dans la maison (chaque pièce individuellement), vous pouvez employer deux systèmes :

  1. Une étage magrav avec une boule de GaNS au centre

  2. 2 plaques de cuivre nano-plaquées, chacune dans le centre de la vitre

  3. Aspergez les fenêtres à l’Intérieur et à l’extérieur avec du PL-CO2 et ensuite avec du PL-CuO
  4. Installez dans chaque coin d’un pièce l’ensemble des 4 GaNS, chacune dans sa propre bouteille.
  5. Ajoutez du PL dans l’eau de nettoyage pour la maison et dans l’eau lorsque vous faite une lessive

Une autre direction: placez des patch ou des bouteilles de différents PL dans la pièce – alors vous créez un mouvement des champs du plasma. Et ce mouvement crée la chaleur, il change l’environnement et la température devrait suivre. Par exemple dans un côté de la pièce placez 1/2 litre PL-CO2 et 1/4 litre en direction opposée; cela crée un plasma dynamique et en interaction avec le corps – voilà la chaleur.

Bobines dans des fioles

par Keshe USA Plasma Times 1

Paul et Lynn Schmaltz on placés 18 bobines de cuivre nano-plaquées avec du GaNS mélangé dans des contenants pour pillules. Ils les ont placés dans différentes régions dans leur appartemetn de 1,200 pc.
Les températures ambiantes étaient 5 et 10ºC pendant la journée et autour de -5 à 0ºC. Le thermostat était positionné à 17ºC mais la température réelle est montée à 21ºC. Ce qui fait que le système de chauffage travaille moins.


Plaques et magravs

Par Mario de l’allemagne

Cet hiver il n’allume plus son système de chauffage (température extérieure autour de 4°C; son appartement a des grandes fenêtres de 2m d’hauteur). Il a 4 Magravs dans son appartement et quelques bouteilles de PL parsemées.


Autres méthodes

Vêtements imprégnés du PL-CO2

Si on imprègne ses vêtements avec PL-CO2+ZnO et on laisse sécher par la suite – ces vêtements protègeront plus contre le froid.

Massage des pieds avec PL-CuO

Dans le dernier Workshop (KSW156) nous sommes toutes et tous appelés à expérimenter si la température du corps reste constante et confortable si on se lave les pieds avec du PL-CO2+CuO+ZnO; essayez de différentes proportions pour trouver la formule gagnante.

La pensée derrière (M. Keshe) est qu’on change l’environnement « dans le corps » afin que le bien-être par rapport à la température ressentie devienne indépendante des températures « extérieures »à nous – alors on pourrait marcher pieds-nus dans la neige.

J’avais « toujours » les pieds froid et souvent cela m’empêchait de m’endormir… alors je me suis lavé une fois les pieds avec PL-CO2+sucre+ZnO et une autre soirée avec PL-CuO: depuis je n’ai plus de problèmes de pieds froids! (note d’aviram)

Ou bien laver ses chaussettes avec CuO.
Si on veut la chaleur , vous utiliser plutôt du CH3, ZnO ou vous ajoutez du sucre. N’oubliez pas que lorsque le PL touche la peau, il reste longtemps dans le corps.



Explications du fonctionnement

Explication de M Keshe

Ce que M Keshe a expliqué c’est que c’est en fait l’interaction des deux champs Magrav (de la terre et du soleil) qui se rencontrent à la surface de la terre en produisant un genre de friction qui a pour effet de ralentir l’énergie (ou la fréquence des ondes du soleil) qui est perçu comme étant des ondes de l’ordre de l’infra rouge (chaleur). Le même phénomène se produit dans la rencontre de la matière physique avec les rayons du soleil, la surface de l’objet est chauffé directement proportionnellement en fonction de la couleur de l’objet et en fonction de l’angle d’attaque par rapport au rayon, plus celle-ci est foncé (noir) plus les rayons du soleil sont absorbés (chaleur) par cet objet et il en est de même avec l’angle d’attaque de l’objet (idéalement à 90 degré).

Exemple :

Dans l’espace qui sépare la terre du soleil la température ne change pas et est probablement de l’ordre de -475 F degré (température de l’espace) ce qui confirme bien que la chaleur n’est perceptible que par l’interaction ou la rencontre d’un objet physique faisant obstruction aux rayons du soleil. Voila pourquoi la température d’une capsule spatiale varie aussi de plusieurs degrés en fonction de son orientation vis-à-vis les rayons du soleil.

Chauffage au plasma

L‘idée d’installer des plaques de nano revêtement dans les fenêtres est pour créer un champ Magrav faisant obstruction au champ des fréquences (basse=froide) ou  (haute=chaude) provenant de l’extérieur de la maison. Le champ doit donc être suffisamment assez puissant pour contrecarré la perte d’énergie (ou de chaleur) qui est perdu à cause du faible facteur ‘‘R’’ de nos fenêtres qui est de l’ordre de (R=4.5) pour une fenêtre de double parois ce qui est la norme présentement dans les foyers Québécois versus R28 qui correspond à la moyenne d’isolation thermique des murs d’une maison. Puisque la chaleur en hiver cherche le point le plus faible de la maison, nos fenêtres sont toujours la cible parfaite d’où la chaleur s’évade vers le froid extérieur car souvenez-vous que le plasma essai toujours d’équilibrer entre deux sources et il en est de même avec l’énergie calorifique.