Élevage des animaux

Print pagePDF pageEmail page

Abeilles et Plasma liquide

Partagé par Jim Triplett

Les apiculteurs en Floride utilsent du Plasma Liquide (PL) dans leurs stations d’alimentation d’abeilles. Bobe et Helen ajoutent du PL dans l’eau sucré pour leurs abeilles. Avant ils ont seulement utilisé Miracle II Neutralizer contre les mites; maintenant ils ajoutent du PL dans de l’eau distillée qui est chargé pendant la nuit. Le matin ils ajoutent le Miracle II.

C’est l’hiver en Floride et les abeilles se nourrissent de l’eau sucrée. Le mélange d’eau sucrée avec le PL est gardé dans un pot masson de 2L que les abeilles vident en 3 1/2 à 4 jours. Il utilise le PL depuis 2 ans et les ruches restent libre des mites.

Vous trouvez plus d’infos sur cette expérience dans ce vidéo (en anglais).
Un autre apiculteur de la Nouvelle Mexique utilise un mélange pour asperger ses ruches:

LP-CO2 40% + LP-ZnO 40% + LP-CuO 20% + acides aminés de chaque et 3 gouttes de CH3; mélangé avec de l’eau distillée dans une proportion de 1:10

Il asperge les ruches avec ce mélange le haut, les côtés et le fond, ainsi que l’espace autour. Il n’avait pas de mites non plus.

Dans 4 ruches très faibles, il a placés une bouteille fermée de 250ml avec le même mélange opposé une de l’autre. Pour créer un différentiel du plasma, il a mis un peu plus de CH3 dans une bouteille. Il pense que les bouteilles doivent fonctionner comme des patch.

Le Dr. RV a placé une bouteille de CO2 dans une côté et une avec du ZnO dans l’autre côté de la ruche. La plus part des autres apiculteurs de sa région avaient des pertes entre 60 et 70%; il était le seul a avoir une production de 100%.


Préservation

Print pagePDF pageEmail page

Désinfecter le fromages et fermentations

… n’est pas vraiment possible directement, car si on ajoute du PL-CO2+CuO, ça semble tuer aussi les bactéries qui entretiennent la fermentation ;(
Mais on peut simplement laver les contenants etc avec ce PL et les germes nuisibles seront annihilés. Cette procédure est aussi applicable pour conditionner le frigo à l’intérieur et toutes les espaces ou de la nourriture est placés ou entreposés.

Des liquides peuvent être mélangé avec PL-CO2 pour préservation et élimination des toxines.


Préservation par PL

Par Andrea Libutti

Une expérience en science à l’école de son fils : les germinations avec et sans Plasma Liquide et la préservation de fruits et légumes sans et avec Plasma Liquide.

Les images à gauches montrent les parties ou on a ajouté seulement de l’eau simple; les images à gauche avec l’application du Plasma Liquide (eau de GaNS).

GaNS agriculture

Print pagePDF pageEmail page

Intro agriculture plasmique

Les plantes sont des Peuples Verticaux

Les plantes sont également connues comme « les Peuples Verticaux »; ils sont des êtres sensibles comme nous. Ils ont une structure physique, des émotions et une âme – comme nous. Beaucoup de recherches scientifiques ont démontré que les plants réagissent à nos pensées et actions et que nous pouvons nous connecter à eux par nos emotions.

« Si les plantes sont des êtres vivants et sensibles comme nous – est-ce que nous allons continuer à les manger dans le futur? »

Les plantes interagissent avec les champs

Les plantes n’absorbent aucune matière des sols dans leur environnement; ils ne se nourissent que de champs. Les plantes ont un champ gravitationnel et un champ magnétique. Comme chaque plante a des feuilles, racines, branches de formes différentes, elles produisent des champs magrav différents également. Le champ des tubères dans la terre ont un champs gravitationnel plus fort que les fruits en haut de l’arbre dont le champ magnétique est plus fort. Des couvre-sols au arbres majestueux, chaque espèce émet un autre champ magrav; cela explique pourquoi une forêt naturelle est plus bénéfique pour tout le monde qu’une monoculture qui ne peux émettre qu’un seul champ…

Les plantes are des réacteurs vivants

Chaque forme de feuille représente une interaction différente avec les autres champs de l’environnement; chaque forme crée un champ magrav spécifique pour attirer les champs dont la plante a besoin.

L’écosystème plasmique

Le sol est également une entité entièrement vivante: Les bactéries, fungi, vers et insectes dans le sol sont vivant et sensible; ils ont connecté aux roches, minéraux et cristaux, qui – eux aussi – sont vivant et sensible. Ils sont tous connecté à la Terre qui est également une entité vivante et sensible. On peut regarder n’importe ou dans l’univers et on ne verrait rien d’autre que LA VIE! Tout est pareil mais à une échelle différente; tout est vivant et chaque être interagit avec chaque autre être.

Compost, composition typique

  • Carbone (feuilles brunes, branches, etc)

  • Azote (restants végé de table, coupures de gazon, marre de café)

  • Humidité e oxygène

  • Menure animale (vache, cheval, poule fournissent azote et acides aminés)

  • Sucres/hydrates de carbone (melasse entretient et fait proliférer la vie bactérienne dans le sol)

  • Potasse (cendres de bois fourni des minéraux et l’alcalinité)

Compost, processus de compostage

La matière en provenance des plantes est déjà dans un état de GaNS; ils principalement composé des acides aminés COHN. Ls vers broyent la matière organique à l’aide des sels et minéraux dans leur estomac en ajoutant ces minéraux et oligoéléments. Les bactéries et fungi continuent à désintégrer la matière organique. La matière végétale fournit également cellulose, lignin, sucres et protéines.

Activateurs Plasmiques

  • PL-CO2 crée des connexions entre les plantes et toutes les autres êtres vivants

  • PL-mer contient les champs de toutes les minéraux et éléments de la planète; il fonctionne comme ‘aimants’ qui attire des champs additionnels de l’environnement.

  • PL-CH3 fournit l’énergie de tous les êtres vivants

  • PL-ZnO rend les plantes heureuses

  • PL-cohn fait les connexions avec toutes les autres êtres vivants

Un bon mélange (testé en Australie est: 70% PL-eau-de-mer + 15% PL-CO2 + 15% PL-CH3; cette recette a éviter la pourriture des racines de la salade hydroponique pendant des périodes de grandes chaleurs. La salade a également produit des feuilles plus larges et le temps jusqu’à la récolte a raccourci de 30%.

Une autre expérience a montré que les plantes de tomates pouvaient grandir aussi dans des périodes de température défavorable – trop froid: les tomates pouvaient être récolté en octobre au lieu de décembre/janvier.

Une autre expérience avec des pouces coupés de radis on a testé le temps et la qualité du produit en entreposage dans des frigos: la durée de conservation est prolongée; en plus les consommateur vont profiter d’ajout de PL dans leur nourriture.

Comment utiliser les activateurs plasmiques

  1. Préparer le sol avec une plantation de compost vert; enterrer les plantes une fois ils sont mature.

  2. Asperger le sol avec du PL-CO2 en grande dilution à beaucoup de reprises; il est mieux de asperger souvent que d’asperger concentré.

  3. Avant de les planter, vous trempez les graines pour 4à6heures dans du PL-CO2

Pourquoi on fait tout ça?

Si chaque plante est un réacteur vivant et nous plantons une large variété de plantes, nous introduisons une grande varieté de champs magravs dans notre jardin. Celle-ci va attirer et absorber une grande variété de champs de l’environnement. Chaque plante qui pousse va transformer ces champs dans des minéraux et acides aminés nécessaires pour sa vie. En utilisant le PL sur les semences et dans l’environnement nous créons des plantes plus en santé et plus heureuses.

« Remerciez les plantes lorsque vous les prennez comme nourriture »


Fonctionnement du GaNS dans l’agriculture

Si on ajoute du PL-CO2 à l’eau d’arrosage et les plantes poussent beaucoup mieux, on pense que le PL-CO2 agit comme un fertilisant. Des expériences en Chine ont démontré que l’ajout du PL-CO2 rend les plantes beaucoup moins susceptible au froid/gel; et d’autres expériences au Mexique que le plasma rend les plantes moins dépendantes de l’irrigation. Tous ça ne peut pas être expliqué par  »l’effet fertilisant » -voici la bonne expliquation:

Le PL-CO2 appliqué sur un terrain crée  »une serre », un environnement qui protège les plantes contre le froid et la sècheresse et les fait pousser mieux en les nourrissant plasmiquement et aussi le nouveau environnement ne permet pas d’insectes nuisibles ni de maladies.

Il serait favorable d’ajouter le GaNS (PL) qui rend ce qui rend la plante heureuse: PL-Mg

patate-et-bouclierSi on trempe une patate dans du PL-CO2 et on la plante, elle va radier un champ plasmique dans la terre; qui va par la suite inclure d’autres patates qui poussent dans le même espace. Si additionellement on arose la terre avec de l’eau conditionné par du PL-CO2 – à ce moment-là on a créé un bouclier. Et une interaction entre le champ de la patate et le champs par dessus la terre; on peut augmenter l’interaction si on choisi deux GaNS différent: par exemple du PL-CO2 (trempage des patates) et PL-CH3 ou PL-CuO par dessus la terre – alors une forte interaction se crée qui rend la terre effectivement irrellevant, car la plante va se nourrir de l’environnement plasmique.
De cette façon chaque patate crée soit-disant sa propre serre. Alors on a besoin de connaître les besoins des plantes (Mg, Ca, S, etc) et on peut par la suite les nourrir directement par le PL-équivalent.

GaNS Nourriture pour poules

poule pondeuseFait selon la méthode de Jacky:

  1. Mettez les ingrédients suivants dans un contenant:
    Kale bio, salade bio, choux gras bio, coquille d’oeuf, chanvre bio, lin bio, mélange de grains pour poules
  2. Ajoutez de l’Eau-de-GaNS-CO2 environs 3cm par dessus le mélange et mélangez le tout à la vitesse maximale pour 2 minutes.
  3. Laissez le sédimenter pendant 12 heures.
  4. Prendre 10ml de la zone claire et ajoutez encore de l’Eau-de-GaNS-CO2.
  5. Repétez les étappes (3 et 4) encore 2 fois.

Vous pouvez ajouter 1ml/poule dans leur eau.


Jardinage plasmique

Par François Flibotte

Cette année j’ai complètement remplacé toute les installations de l’année passé par cette nouvelle installation qui est beaucoup plus pratique pour l’entretien du jardin. Je partage mon travail pour informer les gens et surtout de les encourager à faire de même pour faire évoluer la technologie de façon pratique pour tous ceux qui aimerait bénéficier d’une alimentation saine et ce, même sur un terrain limité (100 pi X 60pi) habituel d’une maison en banlieue.

  • J’ai débuté en enlevant toute les installations précédentes et j’ai rasé le sol au complet avec le tracteur de mon frère afin de niveler le sol.

  • Puis j’ai construit 3 bac de 30 pi chacun par 24 po de largeur et 24 po de hauteur. Une partie des bacs no 3 et 4 sont plus bas (10 po) mais ont des têtes de soutient afin de pouvoir suspendre à des cordes tous les plantes qui sont grimpantes. Les bacs facilite l’entretien sans avoir à se penché au sol continuellement.

  • Des carreaux de ciment ont été enlignés dans les allées afin de facilité le passage de la brouette et pour évité de ramener de la terre dans la maison.

  • Dans la section des têtes de soutient, chaque rang de plante est relié à un câble en bas sur lequel sont attaché des cordes pour chaque plant. Chaque corde est attachée en alternance entre le câble de gauche et celui de droite qui se situe en haut de la tête afin de laisser le soleil pénétrer entre chaque tige. Dans la partie avec les têtes de soutient, toute les plantes grimpantes sont attaché et positionner pour pousser en hauteur (tomate, concombre, pois, fèves, melon etc.

  • Un système d’arrosage automatique a également été installé afin d’arroser à 7h00 le matin et 12 heures plus tard soit à 19h00 pendant 3 minutes pour chacune des 4 lignes d’arrosage. J’ai aussi commandé une sonde d’humidité qui est conçu pour ce système qui va analyser l’humidité du sol et annuler l’arrosage au besoin si par exemple il pleuvait pendant trop longtemps. J’ai ajouté une valve siphon qui ajoute à chaque arrosage tous les nutriments pour les plantes.

  • Dans la chaudière j’ai ajouté du GANS de CO2/Zn ainsi que de l’urine et éventuellement je vais aussi ajouté du GANS d’eau de Mer. Puis je pourrais expérimenter avec différent GANS  el que le magnésium, le calcium etc.

  • Il me reste plus que d’ajouter des boules rempli de GANS qui seront également suspendu à la tête de soutient puis ajouter dans les autres bacs.

  • Les deux derniers bacs sont isolés avec 2 po de polypropylène et éventuellement je vais ajouter des couvercles transparents pour la culture des légumes pendant l’hiver. Je vais aussi ajouter un dôme transparent en demi-lune au dessus du support de soutient puis des rouleaux de polythène de chaque coté afin de rallonger la période de culture avant et après la saison. Cette section une foi fermé, sera en fait comme une mini serre qui va réchauffer le sol avec le soleil pendant l’hiver.

  • ‘Arbre cocktail de fruit’ en fleure; il s’agit de 6 greffes de différentes branches provenant de plusieurs types d’arbres fruitier donc chaque branche génère des fruits différent qui sont parfois plus gros que la branche elle-même. (Pêche, prune, poire, cerise etc.) Des boules de GANS seront attaché à l’arbre d’ici peu.


La Pommade à Paul/Togo

La pommade à Paul du Togo peut être utilisé dans l’agriculture comme pesticide qui, au même temps, augment la production grandement.


Plantes qui changent de couleur

Une autre expérience de Paul du Togo : il a aspergé des plantes à fleurs avec de l’Eau-de-GaNS-CO2 dans lequel il a mélangé une couleur pour 7 jours avant la fleuraison. Les couleurs sont artificiels? Le moment les fleurs ont apparus il a arrêté le spray – les fleurs ont adopté la couleur du GaNS. De la même façon on peut faire des roses noirs etc. Ça peut aussi changer les couleurs des feuilles. Est-ce que ça peut changer le goût?


GaNS liquide et concombres

Douglas a arroser les plantes avec l’Eau-de-GaNS-CO2+CH3+ZnO+NaOH et les résultats sont époustouflants. Le GaNS change l’environnement de la plante ce qui fait changer la croissance de la plante.

En utilisant le GaNS nous créons les conditions du milieu que la plante favorise pour grandir à son maximum.


Préservation par PL

La durée de vie des aliments dans le frigo ou dehors augmente significativement par l’application de PL-CO2. Il est suggeré de ne pas couvrir le contenant avec les aliments car – ouvert – le PL va échanger et prendre de l’énergie de l’environnement; ce n’est pas le cas si le couvercle est fermé (le couvercle comme le contenant sont en état matériel, donc absorbent l’énergie plasmique).


Annaux de GaNS pour les arbres fruitiers

Un pommiculteur placait des tubes de PL-CO2 80% + PL-ZnO 20% autour des pieds de ces pommiers et pèchiers. La production de ses arbres a tellement augmenté qu’il y avait 30 à 40 pèches ou pommes sur chaque branche.

 


Boules de Plasma Liquide

 Par Jean Louis Crobon

On prend des boules transparentes et les remplis d’un mélange de 20%PL-ZnO+80%PL-CO2. On peut aussi ajouter du PL-CH3 et PL-Mg dans une mesure d’environs 5-10%.

Ensuite on colle les boules sur des tuyaux selon votre choix et on les plante avec les plants dans les pots.

Cet arrangement peut être augmenté dans son efficacité si on crée un différentiel de plasma : par exemple on arrose la plante avec les mêmes Plasmas Liquides mais en toute petite quantité