Print pagePDF pageEmail page

La respiration

Entrevue de M.Keshe sur youtube

Le savoir conventionnel

Conventionnellement nous pensions que les poumons transféraient l’oxygène dans le sang, qui le transportait aux cellules; et qu’ensuite les cellules utilisaient l’oxygène et expulsaient le CO2 par les poumons.

La science du Plasma nous donne une toute autre image! Par rapport à la respiration, aucune molécule d’air de forme matérielle n’a jamais passé les parois des poumons. Oops…

65% de l’air que nous respirons est de l’azote et 16% d’oxygène. L’oxygène, qui contient 8 protons, 8 neutrons et 8 électrons (masse de 16) peut être visualisé comme un ballon de foot. Par rapport au H qui a la grandeur d’une balle de ping-pong (masse de 1) avec son unique proton et son unique électron; et par rapport à l’azote (masse de 14) qui pourrait être la grandeur d’un petit ballon de foot car il est plus petit que l’oxygène,  le plus grand ballon de foot– l’oxygène –, s’il passait  par les parois des poumons, cela voudrait dire que les plus petits ballons( azote et hydrogène) passeraient également – ce qu’ils ne font pas…

Le savoir du plasma

Ce qui arrive en réalité :

L’azote(N) atmosphérique est transformé dans les alvéoles des poumons de son état matériel en un état plasmique. Il est divisé par la suite en carbone et en hélium. Le Carbone se lie à l’oxygène pour former le CO2 que nous expirons. L’autre partie d’hélium va ioniser (charger) sur son chemin un atome d’hydrogène.

Et c’est une partie de cet atome d’hydrogène chargé qui passe à travers la paroi pulmonaire pour se rendre dans le sang. L’énergie de cet électron a la même force que les cellules dans le sang; donc ces derniers peuvent absorber les H+ et les transporter.

L’autre partie de l’hydrogène se joint à l’oxygène pour former de l’eau, ce qui produit l’humidité des poumons (cette eau ne vient pas du corps mais est un effet de la transformation de l’azote dans les poumons).

Dans certains cas de maladies pulmonaires, ce processus dans les poumons ralentit: ce qui fait que trop d’atomes hydrogène se lient à l’oxygène et les poumons se gorgent d’eau. La quantité d’eau retirée par les médecins quand les poumons ont trop d’eau peut atteindre 2 à 3 litres à la fois – (alors que cette quantité si elle était retirée du corps directement, ferait collapser les reins. Ce qui démontre que l’eau des poumons ne provient pas de l’eau du corps)

 

Alimentation

Il y a un lien étroit entre la respiration (qui donne de l’énergie au corps par le sang) et l’alimentation (qui donne l’énergie au corps via la lymphe). Nous avons vu plus haut comment l’eau dans les poumons est crée par l’interaction du H+ avec O. Une partie sert à humecter l’environnement des poumons, tandis qu’une autre partie peut être résorbé par les poumons et distribué au corps qui, à ce moment-là, n’a pas besoin de boire .

Lorsqu’on mange une nourriture matérielle, telle des végétaux ou de la viande, on consomme en fait l’énergie du soleil. En effet, les plantes transforment  en ATP (adénosine tri-phosphate) la protéine ADP (adénosine di-phosphate) par l’énergie solaire; l’énergie est stockée en ATP. Quand nous ou un animal mangeons la plante, notre digestion réduit l’ATP en ADP , libérant ainsi l’énergie contenue dans la molécule. Cet enchaînement du processus montre qu’au fond, nous nous nourrissons exclusivement de l’énergie solaire stocké par les plantes , alors que nous pourrions nous nourrir directement de l’ATP par l’énergie solaire.

 Dans l’estomac, c’est l’acide gastrique qui réduit les substances ingérées dans leur forme énergétique originelle. Comme dans le processus de la respiration, aucune matière ne traverse la paroi intestinale. C’est l’aspect plasmique de la nourriture qui traverse la barrière des intestins pour aller dans la lymphe. C’est l’énergie plasmique qui rend le sang rouge vif et la lymphe transparente. Le sang est le système de drainage du corps alors que la lymphe est le système d’alimentation.

Une partie de l’énergie (H+) entre en contact avec l’eau du corps (lymphe). Ces eaux contiennent une multitude de sels différents. Et c’est l’interaction entre le H+ et les sels dissous dans l’eau qui produisent toutes les substances nutritives que notre corps a besoin: protéines, oligo-éléments, minéraux, enzymes, vitamines, etc. Les poumons constituent ainsi la source d’énergie pour le sang ainsi que pour la lymphe. Dans ce processus on ne crée ni urine, ni selles – le corps va juste prendre la quantité d’eau nécessaire pour maintenir les reins en bonne fonction.

Les minéraux, vitamines, oligo-éléments sont demandés par les différentes cellules de notre corps. Les hydrogènes chargés créent les nutriments en interaction avec les minéraux comme le Cu, Ca, Mg etc. Et ce sont les glandes para-thyroïdes qui sont responsables d’empaqueter l’énergie, de détecter les besoins des différents organes du corps et de  diriger l’énergie vers chacun selon la demande

Ces glandes para-thyroïdes font le même travail chez les gens qui mangent matériellement ou non; ainsi les glandes pourraient hypothétiquement compenser d’une nourriture non-équilibrée en ‘synthétisant’ les éléments, vitamines, protéines etc manquantes.

Ces glandes opèrent plus efficacement chez les gens qui se nourrissent du plasma car ils n’ont qu’une seule forme d’énergie à transformer. Ces glandes sont aussi responsables de ‘décider’ quel tissu de quel organe a besoin de se régénérer.

Mais les glandes para-thyroïdes ne sont pas indépendantes; elles sont contrôlées par le centre émotionnel, qui peut décider, en lien avec notre âme, de ne pas produire ce qui est demandé par les cellules, afin de passer un message à la personne (en produisant un déséquilibre comme une maladie).

Par exemple : une personne a des crampes aux jambes.
Comment faire des crampes? Sur le plan physique, les crampes sont causées par un manque de Mg. Normalement les glandes para-thyroïdes vont assurer de fournir assez de Mg (magnésium) pour nourrir les muscles.
Pourquoi faire des crampes? Mais dans notre cas, le centre émotionnel empêche les parathyroïdes de synthétiser le Mg et le transporter aux muscles pour éviter  les crampes douloureuses. L’âme demande au centre émotionnel de bloquer le Mg, car comme la personne a peur de faire un certain pas dans sa vie (que  son âme lui demande), celle-ci utilise le centre émotionnel pour empêcher les glandes para-thyroïdes d’envoyer du Mg et voilà : des crampes!

Se nourrir par le Prana/Plasma

Pour les gens qui souhaitent se nourrir du prana ou plasma, il suffit de:

  • changer le rythme de la respiration (en respirant plus lentement- comme lorsqu’on fume) ,  ralentir la respiration, pour créer ainsi plus d’humidité et plus d’atomes d’hydrogène chargés et
  • changer aussi les conditions des alvéoles des poumons (par une position du corps spécifique- les 5 tibétains?).

Considérant que le physique de tout le monde fonctionne de la même façon selon les explications ci-hauts- même si on se nourrit matériellement -, le changement de la nourriture matérielle vers l’alimentation plasmique ou pranique, n’est pas quelque chose de nouveau mais simplement qu’on change le focus…

 


La physiologie de l’alimentation

95% du corps humain est fait d’acides aminés; de ce 95%,  75% est de l’eau.

Notre corps assimile des substances gazeuses par les poumons, des substances liquides par les reins et des solides par le système digestif. Les substances entrent dans notre corps en forme de matière pour être transformé, et utilisé en forme de plasma. Par la suite, tout ce que nous n’avons pas besoin est stocké en forme plasmique ou retransformé en matière pour être éliminé. Le foie stocke les substances pour des périodes de pénurie.
En
même temps une partie importante de nos aliments se trouve dans l’air en forme gazeuse ou plasmique. Mais selon notre évolution, nous avons limité nos poumons à fonctionner pour respirer seulement , ils ont alors ‘oubliés’ comment absorber des nutriments. Pour rétablir cette habilité, il faut changer la ‘configuration’ des poumons – les gens qui ‘se nourrissent du Prana’ font ça: de temps en temps, ils bougent un tout petit peu de position,  changent leurs poumons pour qu’ils puissent absorber des nutriments. Par cette technique, on peut même absorber toute une banane sans la toucher.

De même pour l’eau; si on change ses émotions par rapport à l’absorbtion de l’eau, on n’aura plus besoin de le boire matériellement.
Dans ce contexte, on se rappelle également du passage dans les livres d’Anastasia’
où elle parle d’une inscription dans les plus anciens temples qui dit: ‘Mangez comme vous respirez!’1 Ainsi, nous n’aurions pas besoin de nous nourrir en terminant la vie d’autres êtres sensibles comme les animaux et les plantes; nous avons seulement besoin de modifier notre constitution physique (ex: poumons) pour absorber les champs plasmiques directement. En tous les cas, si nous désirons voyager dans l’univers, notre vie va dépendre de cette capacité là.

Le cerveau contrôle et coordonne tous ces processus ainsi que les cycles de renouvellement cellulaire.

Les émotions contrôlent toute notre constitution physique.

@2:17:00

« Vous êtes assis et bougez un peu dans une direction; alors vous ne sentez plus la soif…  c’est devenu alors la position pour absorber le plasma de l’eau. Si vous bougez dans une autre direction, vous sentez ‘banane’, alors vous recevez tout ce que vous avez besoin d’une banane au niveau plasmique.

« Vous devez créer l’énergie de l’émotion(intention) et le corps va recevoir tout ce qu’il a besoin.

application de patchs de PL-ZnO

il est préférable de donner du ZnO le soir car, pendant la nuit votre physique est inactif, ce qui permet d’élever les intentions-émotions. Le lendemain, la personne se réveille et l’intention-émotion élevée va dicter les changements au corps physique.

1‘Anastasia’ de Vladimir Megré

Les oligoéléments dans notre corps

Par Benjamin de Ghana

Tous les éléments de l’univers font partie du corps humain. Le corps est constitué de 60-70% d’eau, 16-20% protéines, 10-12% matière gras et 3-5% minéraux (cendre).

bodycontentelements

Les métaux sont représentés en quantités minimes, néanmoins ils sont indispensables pour la santé (sang, os, dents, processus physico-chimique. Cette table montre de quoi notre corps physique est composé: COHN est responsable pour 96.2%. Ces éléments sont déjà présents dans les 3 GaNS de base: CO2, CH3 et CuO.

Les macro-éléments :

Cations principaux : Ca, Na, K; anions principaux : P, Cl, S

Calcium : Ca, #20 dans la table périodique, poids : 40.08, essentiel pour le développement des os et du système nerveux.

Magnésium : Mg, #12, 24.32, essentiel pour le développement des os; déficience cause les spasmes musculaires qui peuvent culminer dans une déficience de Ca.

Sodium : Na, #11, 22.99, nécessaire pour la formation de la structure électrolytique du sang; maintient la balance du pH et osmose.

Potassium : K, #13, 39.10; aussi nécessaire pour la formation de la structure électrolytique du sang.

Phosphore : P, #15, 30.97; nécessaire pour la bonne structure des os et des dents.

Chlore : Cl, #17, 35.45; fonctions inter- et extra-cellulaires des fluides corporels, osmose et pH

Souffre : S, #16, 32.07, composant des acides aminés et vitamines; responsable pour la détoxification des substances aromatiques.

Les micro-éléments

Fe, Zn, Mn, Cu, I, Co, Ni, F, V, Cr, Mo, Sn, Si

Iron : Fe, #26, 55.85, composant essentiel du pigment respiratoire hémoglobine et myoglobine; responsable pour le transport d’oxygène et d’électrons.

Zinc : Zn, #30, 65.39, nécessaire pour la guérison des plaies, composant essentiel de plus que 80 enzymes métalliques; rôle important de la santé reproductive (hormones qui stimulent les follicules; partie active de la synthèse et du métabolisme des acides nucléaires (ADN/ARN).

Manganèse : Mn, #25, 54.93, composant de plein d’enzymes, essentiel pour la formation des os et la régénération des cellules sanguines, pour le métabolisme des hydrates du charbon et pour le cycle reproductif.

Cuivre : Cu, #29, 63.55, nécessaire pour la formation du pigment mélanine, la formation des os et du tissu connectif; maintient l’intégrité de l’enveloppe myéline des fibres nerveuses; partie active dans le métabolisme du fer (synthèse de l’hémoglobine).

Cobalt : Co, #27, 58.93, composant très important de cyanocobalamine (vitamine B12) pour la formation des globules rouges et les tissus des nerfs.

Iodine : I, #53, 126.90, composant clef pour les hormones de la glande thyroïde, thyroxine et tri-iodothyronine; la thyroïde gère toutes les fonctions métaboliques.

Nickel : Ni, #28, 58.69, nécessaire pour l’assimilation du Fe, présent dans l’ADN/ARN; aide l’assimilation de glucose et la production des enzymes.

Flouoride : F, #9, 19.00, responsable pour la force du squelette et des dents.

Vanadium : V, #23, 50.94, contrôle Na et le métabolisme de glucose et lipides; assiste dans la reproduction des globules rouges; baisse les taux du cholestérol dans le sang.

Chrome : Cr, #24, 52.00, responsable pour la balance de glucose; métabolisme de la glucose et lipides; régularise le niveau d’insuline.

Molybdène : Mo, #42, 95.94, aide à l’élimination des toxines; aide à la production de l’acide urique.

Sélénium : Se, #34, 78.96, aide à combattre des infections; aide le système immunitaire.

Étain : Sn, #50, 118.71, rôle important pour la santé en générale; chevelure et réflexes musculaires; efficace contre l’insomnie, dépression; anti-cancèr.

Silicon : Si, #14, 28.08, renfonce des os et les tissus connectifs; répare les ongles et chevelure


FoodImpactOnBody-pH-Chart



Notre digestion

Quand on ingère de la nourriture matérielle, en entrant dans la bouche elle commence à se transformer dans un état de GaNS. Dans la bouche la nourriture est réduite de molécules en atomes. Dans l’estomac elle se transforme en matériaux-nano et ensuite en GaNS. Puis dans le tract intestinal, la nourriture en forme de GaNS fournit certains champs gravitationnel-magnétique que le corps a besoin dans la lymphe.
C’est le cerveau et les cellules destinataires qui déterminent quelle énergie est transférée dans le tract intestinal. À ce moment la nourriture est déjà en état de Plasma de Champs (PdC) et il est déjà déterminé où elle va être livrée. Jamais une particule matérielle passe à travers les parois des intestins.

Chaque partie des nos intestins sont spécilisés pour absorber seulement des champs plasmiques de forces spécifiques. Par exemple la vitamine C est seulement absorbée dans la section des intestins qui correspondent à cette force du champs. La paraois des intestins est configuré dans les mêmes 3 couches que la peau; et c’est l’interaction de la forme de chaque couche qui crée les conditions pour l’absorbtion d’un champs spécifique à un endroit spécifique – la configuration des 3 couches changent tout le long de la parois.

Pour les besoins du corps les champs doivent reconvertis en matière.
La matière est crée en ralentissant les champs ; dans notre corps ce ralentissement se fait dans les canaux des os : les champs passent à travers et se ralentissent pour que les plasma peuvent devenir une matière que le corps a besoin.

Regardant la digestion elle utilise majoritairement HCL. Dans une table des pH on voit que NaOH et HCL sont dans les positions extrèmes de la charte; donc entre eux est le  »full spectrum ».