Esther Hicks appelle ‘Abraham’ la conscience de groupe de la dimension non-physique : «Nous sommes ce que vous êtes, vous êtes la fine pointe de ce que nous sommes. Nous sommes l’intelligence infinie. Nous sommes la forme la plus pure d’amour que vous n’ayez jamais expérimentée».

Déplacez votre attention

La vidéo originale est ici

La peur est l’indicatif qu’on va à contre-courant; un désir puissant qui regarde dans la direction opposée… Vous avez bien entendu cela? Quand vous regardez dans la direction opposée à votre désir ( comme: je voudrais cela mais j’ai peur d’être rejetée…)– il est inévitable que vous ressentiez la peur. Donc, n’essayez pas de contrôler la peur, mais occupez-vous plutôt seulement de la direction de votre regard ou de votre attention.

Pour changer la direction de votre attention, enlever votre attention du sujet qui va à contre-courant de votre désir. Si vous n’arrivez pas à le faire, méditer.

En méditant, observer votre respiration, observez vos pensées, vos émotions tels des nuages qui passent dans le ciel bleu de votre conscience. Quand vous observez vos pensées, vous ne pouvez plus vous y identifier, vous ne pouvez plus y investir votre attention et votre énergie. Ainsi vous retirez votre énergie de l’opposition et arrêtez d’augmenter l’élan à l’opposé de votre désir ; l’élan va collapser grâce à l’inactivité que vous lui témoignez. La méditation est une forme d’inactivité.

Les objets opposés à votre désir – nous les appelons ‘contrastes’ – ne font en réalité rien d’autre que vous ramener à vos désirs :

Toutes les blessures stimulent la guérison.

La colère réveille des désirs encore plus exacerbés.

Toute la haine vient chercher le besoin d’amour ( d’aimer et d’être aimé).

C’est comme ça que le monde fonctionne, c’est la réalité vibrationnelle. C’est plus réel que la réalité matérielle que vous trouvez à l’extérieur de vous et dans laquelle vous croyez tel un esclave. Nous vous disons encore et encore :

Ce que vous pensez qu’il est, n’est pas;
le moment présent avec vos désirs est la seule réalité.

Donc le réalignement à vos désirs ne se fait pas par l’effort, ne se fait pas en ‘faisant’. Non, le réalignement se fait en arrêtant de faire ce qui maintient la résistance. Vous êtes la personne qui a introduit les conditions qui vous amènent à refuser le réalignement, la réponse, la solution, le bénéfice, l’abondance, la clarté, alors vous pouvez aussi bien choisir de diriger l’attention vers ce qui réussit…

Quelles mémoires puis-je me souvenir de mon passé qui vont m’être bénéfiques?

Quelles pensées puis-je avoir par rapport au futur qui vont m’être bénéfiques en ce moment?

Ces questions peuvent ouvrir le passage vers votre âme et permettre le réalignement.


Il est tellement facile de manifester instantanément!

La vidéo originale est ici

Une manifestation instantanée a lieu lorsque vous n’offrez aucune résistance; quand vous pensez à une chose libre de tout attachement, délibérément.

‘Délibérément’ est un mot qui goûte bon; il signifie non pas une machine qui va  là et l’autre dans le sens opposé– mais où il y a juste un intérêt ciblé–

et c’est quelque chose que vous pouvez faire.

Vous pouvez être facilement délibéré par une pensée qui ne vous préoccupe pas, une pensée qui n’est pas liée à ce qui est important pour vous; c’est à dire une pensée à laquelle vous n’avez pas ajouté de résistance. Si vous commencez l’expérience avec une pensée qui est importante pour vous, immédiatement vous créez des machines qui forcent dans une direction opposée, vous vous engagez dans une conversation contradictoire avec vous même, parce que vous craignez de ne pas avoir ce que vous voulez.

Par contre si vous vous occupez d’une chose à laquelle vous n’avez pas beaucoup investi de pensées, vous ne faites que la contemplez – là vous pouvez expérimenter une manifestation instantanée. Une manifestation instantanée peut se montrer sous forme d’une autre pensée, puis une autre, par des gens que vous rencontrez, par des expériences et finalement la chose ou ce que vous désirez. Comme toute chose, la manifestation est un processus : elle s’annonce maintes fois avant d’arriver finalement, elle va se construire graduellement …

Je vous donne l’exemple d’un billet ‘standby’

Une femme aurait beaucoup aimé  participer à un séminaire à Chicago mais elle n’avait pas l’argent pour y aller. Une amie lui a offert un billet d’avion en standby. Donc elle va à l’aéroport en direction de la porte d’embarquement . Seulement elle ne pouvait pas embarquer car le vol était plein. Elle attendait pour se présenter au comptoir au prochain vol, mais lui aussi était plein et elle ne pouvait pas partir. Elle ne se découragea pas et resta optimiste. Elle appela son amie pour lui demander ce qu’elle pourrait faire?

Son amie lui conseilla de se présenter au comptoir du service de la compagnie aérienne et demander si elle pouvait aller à Chicago en passant par une autre ville comme New York, d’où il y aurait peut-être plus de vols et plus de chances… ce qu’elle fit. La femme au comptoir lui demanda où elle voulait aller finalement – elle dit ‘Chicago’. La femme pris une minute pour vérifier et lui demanda si elle pouvait l’enregistrer pour un vol qui était en train de quitter pour Chicago. La réponse fut ‘oui’. Quand elle embarqua dans l’avion, elle se rendit compte qu’elle était la seule passagère à bord – car c’était un transfert d’avion pour l’équipe de l’air… elle a eu droit à un avion privé!

Elle savait ce qu’elle voulait et restait ouverte à toutes les possibilités… mieux ça allait,  meilleur ça devenait.

Au lieu de dire : Je veux y aller mais ça ne semble pas marcher – elle disait : Je veux aller, quelque chose va se présenter, les choses se mettent toujours en place pour moi, alors pas d’inquiétude – je m’attends à y aller…

La manifestation arrive à n’importe quel moment où il y a un désir et une absence de résistance.

Dans combien de temps la résistance va prendre pour se dissoudre, c’est à vous de voir. Mais quand vous tenez un désir sans résistance, la manifestation est prête pour vous et vous êtes prêt(e) pour elle.


Donc vous avez intérêt à savoir où vous avez des résistances et par rapport à quoi vous ne l’avez pas. Pour voir? Regardez ce qui se manifeste pour vous et regardez comment vous vous sentez par rapport aux choses.

en d’autres mots :

Ne regardez pas ce que vous ne voulez pas,
ne mettez pas votre attention à ce que vous ne voulez pas,
ne vous préoccupez pas de ce que vous ne voulez pas.

Vous recevrez ce que vous pensez – que vous le vouliez ou non!

Alors observez la corrélation entre ce que vous sentez par rapport à une chose et sa manifestation; ainsi vous pouvez ajuster votre fréquence de vibration envers tout ce que vous voulez.

Votre âme sait exactement

  • où vous voulez être par rapport à n’importe quoi  ET

  • où vous en êtes par rapport à la permission de ce qui veut se manifester ET

  • le chemin parfait de la moindre résistance pour vous rappeler d’où vous êtes actuellement pour aller où vous voulez être.

ET ce chemin parfait de la moindre résistance est l’excursion de vacances la plus fantastique et délicieuse que vous ne pouviez jamais imaginer!

Cependant, tout ce que vous voulez, vous le voulez parce que vous vous attendez à vous sentir mieux si vous l’avez. Si nous pouvions vous convaincre que c’est dans la pensée du désir accompli que vous pourriez vous sentir mieux  et non pas dans l’action de l’avoir…  apprenez 2 choses fondamentales :

  1. Vous avez la confiance que vous pouvez toujours manifester tout ce que vous voulez.

  2. C’est dans le chemin vers la manifestation qu’est le jus de la vie!  vous n’avez pas à arriverez  à quelque part… car il y a toujours une envie, puis une autre, une autre etc …


Demandez avec ressenti , pas juste avec des paroles

Par Abraham Hicks

Vous avez pris cette incarnation physique non parce que vous en aviez besoin, mais parce que vous la désiriez – pour expérimenter cette sensation viscérale et tactile. Vous êtes toujours le Créateur et vivez toujours plus sur le plan vibratoire (plasmique) que physique. Vous savez que les manifestations auront lieu pour supporter vos pensées; ou que vos pensées se transformeront en manifestations par la loi d’attraction.

Nous sommes contents de vous dire que le cycle (Désir > Pensée > Vibration > Manifestation) est ce que vous appelez ‘la Vie’.

C’est à dire qu’en pensant, en sentant, en vibrant et en manifestant, vous avez la possibilité d’apprendre à penser plus délibérément – à  »peaufiner »  votre faculté de penser en direction de la manifestation, pour que celle-ci puisse être  ce que vous vouliez ou pensiez de plus en plus précisément. En d’autres mots: vous avez la possibilité d’amener votre vibration à la hauteur de votre désir.

La conscience de ce mécanisme vous permet de vivre et d’observer ce que vous obtenez selon votre pensée/désir; vous pouvez alors simplement modifier la pensée ou le désir pour mieux obtenir ce que vous voulez. Vous savez que vos pensées et leurs manifestations correspondent toujours, encore et encore. Donc vous êtes en mesure d’offrir une vibration qui va se manifester et là est tout le plaisir!

Ainsi vous êtes le créateur par votre intention et Dieu est chargé de la manifestation dans cette magnifique cocréation. Vous n’avez pas la capacité de contrôler les manifestations directement  par la pensée ou par une décision. Mais vous pouvez contrôler les manifestations par vos vibrations, si vous comprenez que ce sont vos émotions qui sont les vibrations qui dirigent les manifestations.

Les émotions sont également votre GPS intérieur; il mesure votre degré d’alignement en rapport à votre âme; et vous savez que vous ne pouvez pas avoir une fin heureuse à un cheminement déplaisant. Vous savez qu’il ne fait pas beaucoup de sens de regarder dans le futur la réalisation de votre désir… mais déposez-vous simplement dans l’ici-maintenant et faites en sorte que vous vous sentiez du mieux que vous pouvez.

Vous pouvez vous pencher sur tout ce qui va mal en ce moment et déprimer… ou vous pouvez voir la seule chose qui va bien dans ce chaos– et là, vous avez aligné d’un coup votre vibration à cette seule chose qui va bien. De là votre alignement change. Lorsque vous avez un bon alignement, vous pouvez attirer seulement le champ d’autres choses qui vont bien.

Il est donc vraiment crucial de prendre soin de comment vous vous sentez – heureux ou triste.

Et même si vous trouviez juste une seule petite chose qui marche dans une passe de désastre; si vous arriviez à déplacer votre vibration (émotion) seulement un tout petit peu, la loi d’attraction l’augmenterait davantage et le cours de votre vie changerait…! Imaginez les conséquences si vous donniez votre attention non divisée à votre sensation du moment (heureux ou triste)…! La seule chose qui importe le plus dans votre vie actuellement est votre état émotionnel; et ce que les autres en pensent, est vraiment, vraiment, vraiment sans aucune importance.

Peu importe ce qui vous arrive, vous savez que vous avez la liberté et le pouvoir de faire pour le mieux ou pour le pire.

Est-ce que le tambour que vous jouez en ce moment est en accord avec le tambour que votre source, votre âme est en train de battre?

Portez votre attention à tout ce qui fait que vous vous sentez bien; et syntonisez-vous de plus en plus vers cela parce que c’est cela-même votre source, votre âme et votre but de vie. C’est de cette façon que vous vous élevez, que vous prenez de l’expansion et que vous grandissez.

Si, par contre, vous vous concentrez sur la manifestation de ce que vous voulez, et la manifestation tarde un peu à cause de vos résistances vibratoires , vous pourriez rapidement perdre patience et vous sentir découragé : ‘ ah, ça ne marche pas’… C’est pour cette raison qu’il est plus sage de chercher ce qui va mieux en ce moment (pour améliorer votre état émotionnel) que d’attendre impatiemment.

Quand vous allez d’une ville à l’autre, vous connaissez le temps que ça vous prend, vous ne vous inquiétez pas, vous faites simplement le chemin…alors pourquoi  ne reflétez-vous pas la même attitude en rapport avec vos désirs?

Et vous savez aussi que parfois la distance entre deux émotions est simplement trop grande pour que vous puissiez faire le pont. Ainsi, si vous êtes déprimé, aller de cet état directement vers la gratitude n’est pas possible la plupart du temps . Vous devez placer des pierres de gué entre votre état actuel et le but… peut-être qu’il s’agit de vengeance, de colère etc qui vous permettrait de reprendre un peu de votre pouvoir – même si cela ne plaît ni à votre entourage ni spirituellement à votre estime de vous-même…


L’abus des enfants et l’Holocauste

À vos questionnements concernant l’abus sexuel des enfants, l’Holocauste ou d’autres catastrophes, vous pensez que nous ne donnons jamais de réponse satisfaisante: c’est à dire que nous ne vous donnons pas les réponses que vous voudriez entendre . Nous vous répétons que tout le monde crée sa propre réalité. Point à la ligne!

« Mais comment est-ce possible qu’il existe autant d’horreur à l’égard de certains? »

Nous vous répondons: ils créent leur propre réalité.

« Et pourquoi ont-ils l’idée de créer des événements qui les font souffrir? »

Nous répondons : ils ne savent pas ce qu’ils sont en train de faire; ils n’accordent pas d’attention aux vibrations qu’ils offrent. Leurs vibrations créent directement et inéluctablement la réalité dans laquelle ils vivent. La réalité ne peut être autre chose que ce qui est offert de par vos vibrations.


La Question la plus profonde

La vidéo originale est ici

Question : « Pourquoi est-ce que les chiens prennent le risque de recevoir des insectes dans leurs yeux quand ils mettent leur tête hors de la fenêtre de voiture? »

Abraham : « Dites à vos amis que vous avez posé la question la plus profonde qui n’ait jamais été posée. Vous nous donnez l’occasion de vous donner la réponse que nous nous attendions. Elle est la suivante :

Ce que vous appelez ‘mal’, nous (les êtres vibrationnels) appelons ‘contraste’. Un ‘mal’ est un jugement qui crée à son tour une résistance en vous. Un ‘contraste’ fait partie intégrante d’une image, d’un tout – Ça n’est plus un opposé, mais un complémentaire. Le chien, n’ayant pas de mental qui juge, prend les bibites dans l’œil comme un contraste à l’immense plaisir de ‘voler avec la tête en dehors de la fenêtre de la voiture’. Pour lui, ce contraste est un petit prix à payer par rapport à l’euphorie de ce tour de liberté.

Et c’est exactement ce que vous avez senti quand vous avez pris la décision d’entrer dans cette existence physique. C’est exactement de cette façon que vous êtes senti quand vous vous êtes rendus compte qu’il y aurait du contraste. Vous vous êtes dit que le tour allait en valoir la peine.


Cette astuce peut vous rapporter beaucoup d’argent

La vidéo originale est ici

…comme exemple : vous voulez l’abondance monétaire, vous désirez être millionnaire. Si vous désirez être un millionnaire alors que vous voyez que vous ne l’êtes pas…cette pensée crée une résistance à la manifestation car vous si vous voyez que vous ne l’êtes pas et CROYEZ vos yeux, vous créez plus la manifestation de ne pas l’être…la vibration que vous offrez à ce moment est la vibration « Je ne suis pas millionnaire », ce qui est le contraire de ce que vous voulez.
En affirmant cela, vous êtes plus précis que votre vibration actuelle n’est capable de soutenir. Dans les moments où vous sentez cette tension, reculez et affirmez quelque chose de plus général, tel que :

  • J’ai le potentiel d’avoir tout ce que je veux. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Chaque jour je m’améliore. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je peux déjà sentir une amélioration. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je sais que l’univers est abondant. (Il n’y a pas de résistance dans cela)
  • Je sais que ce processus fonctionne.
  • Je sais que je suis en train de m’approcher de l’alignement avec ce que je veux.
  • J’aime l’idée d’abondance; j’aime trouver des signes d’abondance dans l’expérience de ma vie – pas seulement financièrement, mais aussi l’abondance concernant ma clarté d’esprit, de bien-être, d’énergie physique, de beauté.
  • Je comprends que toute l’abondance ne vient pas d’un seul coup – j’aime ce courant d’abondance qui se montre à chaque instant davantage.
  • J’aime savoir que je suis le créateur de ma propre réalité; j’aime pouvoir rêver grand; j’aime connaître l’énergie qui crée des mondes, mon propre rayon et ceux de tous les autres se
    réunissant pour m’assister, que j’arrive à voir que ‘mon travail’ est tout simplement de me détendre et permettre que cela arrive. Je ne tiens pas à ce que tout arrive en même temps – de la même façon que je ne cherche pas à manger tous les repas du reste de ma vie aujourd’hui… J’aime savourer les désirs en tant qu’idées, fragments de manifestation…j’aime voir comment l’abondance jaillit dans ma vie de tant de façons différentes…Je suis impatient de savoir ce qui va suivre!
  • J’aime savoir que tout est toujours bon pour moi. J’aime sentir ma capacité de comprendre. J’aime comprendre les Lois de l’Univers.
  • Je suis ravi de mon système de guidage. J’aime ce moment me dit savoir que le calme que je ressens en que je suis exactement sur la bonne voie.
  • Je sens l’Univers coopératif, qu’il est autour de moi et qu’il participe avec moi à cette cocréation. J’aime ne pas avoir besoin de connaître le ‘comment’ des choses qui vont se manifester – comme je n’ai pas besoin de connaître toutes les tournants des routes que je prends pour aller en vacances…

Voyez-vous comment il est facile de juste reconnaître les choses que vous pouvez reconnaître? Sentez-vous la fréquence vibrationnelle que vous avez créé sans rien forcer, sans essayer
de tout comprendre, sans faire d’effort?
Peut-être pouvez-vous comprendre maintenant que ce n’est pas la manifestation de vos désirs qui vous passionne, ce n’est pas le point final qui vous attire, mais plutôt ce voyage joyeux, qui se déploie continuellement sur le chemin de ce que vous pensez, de ce que vous désirez. Nous voulons vous dire que quelque chose d’encore plus que ce que vous pensez vouloir, est le voyage pour atteindre ce que vous voulez.
Vous avez avantage à vous réjouir du cheminement – car jamais vous n’arriverez à quelque part! Plus vite vous faites la paix avec le fait que vous êtes un processus et que vous n’atteindrez jamais un point final –plus vite vous allez trouver le bonheur!


Tournez ce que vous voulez dans un jeu

La vidéo originale est ici

Nous ne parlons jamais de la force du ‘non’ car elle n’existe pas.

Un focus doux et tendre apporte des résultat presque instantanés. Mais ce n’est pas la tendresse du focus qui fait ça mais l’absence de résistance, l’absence des pensées contradictoires. Vous investissez tellement de pensées dans les choses qui vous sont importantes et ces pensées introduisent beaucoup de résistance au processus. On pourrait dire que le plus important votre désir de plus vous avez peur qu’il ne se réaliserait. Le plus vous voulez quelque chose, le plus vous regardez la matérialité qui vous montre l’absence de la manifestation. Vous faites comme la femme de Lot. Votre regard vers ce qui est contredit ce que vous voulez et vous regardez si souvent dans la direction de cette contradiction.

Vous offrez une avalanche de conversations qui sont résistants de par leur nature et souvent vous ne le savez pas. Comment vous pouvez savoir si vous faites ça? Simple : vous voyez que la manifestation n’arrive pas.

Et habituellement cela ne se passe pas si le focus est doux et tendre.

L’autre côté des problèmes et responsabilités et le jeu; si vous tournez une chose sérieuse – comme par exemple une vérification de Revenu Québec – dans un jeu, le taux de la résistance va chuter. Et vous pouvez voir des nouvelles idées qui vous viennent et avec ces nouvelles idées vous pouvez regarder dans des directions que vous ne pouvez pas avant – pour voir les manifestations de ce que vous voulez. C’est une question de voir …! Le plus vous reconnaissez l’aspect positif des tous ce qui vient vers vous, le plus de ce genre va arriver.


Le jeu d’ignorer la réalité

La vidéo originale est ici

Vous êtes avant tout un être vibrationnel. Vous pouvez regarder le monde de deux points de vue différents :

de votre mental qui se dirige là où vous mettez votre énergie (pensées, paroles, attitudes, humeurs…)du point de vue de l’âme. Il est utilisé par la source (vortex, âme) en vous. Votre source existe (bien avant que vous soyez nés ) et est toujours en expansion depuis; elle est avide d’assimiler l’environnement terrestre, tous les plasmas possible. Alors elle grandit et évolue à partir de chaque vœu, désir ou requête que vous faites.

Pourquoi vous êtes ici?

Vous êtes sur la Terre pour grandir, pour évoluer, pour absorber

Vous êtes ici pour vous réjouir de tout ce qui est!

Vos émotions vous démontrent clairement si vous êtes alignés à votre âme : si vous êtes joyeux – il n’y a pas de différence vibrationnelle entre elle et vous; vous n’êtes pas en train d’ échafauder des résistances; la vie coule pleinement à travers vous, votre créativité est active, vous avez la bonne réflexion exactement au bon moment, les cellules de votre corps en bénéficient, et tout ce qui vous arrive, arrive par cette porte de bonheur.

Dès le moment où vous introduisez une quelconque résistance, vous ne vous permettez pas cette porte ouverte.

Par exemple si vous êtes triste parce que votre amoureux vous a quitté, ce n’est parce qu’il vous a quitté que vous êtes triste, mais vous êtes triste parce que :

Avec cette personne vous avez créé une relation qui reflète et à  représenté parfaitement qui vous êtes, ce que vous voulez et ce que vous méritez. Et ensuite vous l’avez perdu, en utilisant le comportement de l’autre et l’état actuel de votre relation comme excuse pour vous diriger dans la direction complètement opposée  de qui vous êtes – et c’est pour ça que vous êtes triste.

Vos émotions négatives sont TOUJOURS le signe que vous ne vous permettez pas d’être vous-même.

Chaque effet négatif vous montre précisément où vous en êtes par rapport à vous même.

Nous comprenons parfaitement que pour vous c’est la chose la plus normale d’observer les réactions des autres autour de vous et de réagir selon elles. Mais nous aimerions vous proposer d’être plutôt proactifs que réactifs . Regardez – pour chaque chose que vous ne voulez pas, il y a l’équivalent exact de ce que vous voulez, votre désir – alors suivez le!


Il ne faut pas forcer pour que les choses arrivent; attendez avec confiance

La vidéo originale est ici

À chaque instant vous avez le choix d’être plus ou moins proche de là où vous désirez vraiment être; et cette distance est déterminée par votre vibration. Vous voulez être à l’endroit où se trouve la manifestation de votre désir. Nous voulons également que la manifestation soit à vous, mais il y a un hic : La manifestation peut seulement se présenter si sa manifestation n’a pas d’importance pour vous… Vous connaissez l’Histoire sans Fin? Vers la fin Bastian qui vit dans le monde matériel doit s’unir à Atréjus, qui vit dans le monde fantastique; la seule façon pour lui de le faire est de traverser un miroir sans le vouloir !

Tout ce que vous voulez attend déjà sa manifestation dans votre vortex; la seule chose qui manque est d’être sur la bonne fréquence vibrationnelle. C’est exactement la même chose que lorsqu’on veut écouter une station de radio. La chanson que vous voulez écouter est déjà diffusée; vous n’avez qu’à syntoniser votre appareil à la fréquence du poste.

Votre appareil est émetteur et récepteur au même temps : si on veut quelque chose, on émet; si on s’attend que quelque chose arrive, on est en mode de réception. Alors tout dépend de votre expérience à mettre votre appareil en mode de réception.

Nous aimerions beaucoup que vous entendiez ce qui suit : Si vous devenez vraiment expert pour mettre votre appareil en mode réception (afin de pouvoir convertir  tout de ce que vous désirez d’instant en instant (du désir en pensée en manifestation), alors vos grands désirs que vous chérissez tant, deviennent non pertinents car vous vivez déjà bon moment après bon moment, après bon moment… à la rigueur vous pourriez vous trouver au milieu d’une situation qui représente l’absence de la manifestation de votre désir – et vous avez tout de même un temps glorieux!

 »Mais la majorité d’entre vous veulent la manifestation et la veulent maintenant »…

Comme vous, nous voulons également la manifestation de ce que vous désirez, mais ce n’est pas ce que nous cherchons le plus. Ce que nous cherchons le plus, c’est que votre valve soit ouverte, que vous soyez sans cesse en mode réceptif. Alors si vous vous demandez quand la manifestation de votre désir va avoir lieu, ou bien: où vous vous situez par rapport à la manifestation – cette question vous garde distant de cette manifestation.

Pourquoi?

Parce que vous êtes concentrés sur l’absence de ce que vous voulez voir se manifester.

La seule chose qui ne vous permet pas d’être où vous voulez être

est votre conscience d’où vous êtes.

Exemple : une personne avait donné un magnifique cadeau à Esther…un iPad… et malheureusement celle-ci l’égara… elle pensait l’avoir laissé à un certain endroit, mais ne pouvait plus le retrouver là où elle l’imaginait. Elle le chercha et chercha et chercha et chercha… dans son bureau, il y a une armoire avec 9 tiroirs de filières plein de choses. Cette armoire est derrière la porte car elle n’aime pas tout le temps voir son bordel à vue.

Elle regarda dans chacun des tiroirs une centaine de fois… sans le trouver… et finalement elle a du abandonner. Et depuis elle dit à tout le monde : « Je l’ai perdu. Je ne sais pas où je l’ai mis. J’ai vraiment regardé partout où je pensais qu’il pouvait être, mais je ne peux pas le trouver. »

Ce n’est qu’environ six mois plus tard… alors qu’elle a complètement oublié le iPad et ne le cherche plus du tout; elle a juste un désir: ‘Oh j’aimerais vraiment avoir un iPad’. .. au même instant, elle ouvrit le tiroir du bas – et le voilà ! Alors sa supposition naturellement était que quelqu’un avait dû le cacher à son insu, car il était là, très visible, là où elle avait regardé encore et encore et encore et encore…

Le iPad était tout le temps bien en vue et c’est un grand iPad,  qui ne ressemble à rien d’autre, c’est juste grand.  Esther fait l’expérience qu’une chose est perdue car la chose n’est pas à l’endroit où elle a regardé en premier. Et qu’ensuite en regardant dans tant d’endroits où la chose n’était vraisemblablement pas…elle finit par décider qu’il était perdu. Et cette croyance est devenue très forte, beaucoup plus forte que son désir de le retrouver. OH INTÉRESSANT!

En vérité elle n’en avait pas vraiment besoin. Le moment où elle l’a perdu était le moment où elle se préparait pour un voyage, elle avait déjà ses valises pleines et lourdes. Donc elle a décidé de ne pas amener le iPad.

Alors qu’est-ce qui constitue la majorité de vos croyances?

Vous regardez, et vous croyez ce que vous voyez.

Vous voyez votre limite de crédit et vous la croyez. La réalité physique est tellement croyable, parce que vous traduisez tout à travers vos sens physiques seulement.

Quelqu’un qui croit en quelque chose qui n’est pas encore manifesté est généralement considéré comme illogique, délirant :

La plupart des gens récréent la réalité à laquelle ils font face! En d’autres mots : ils y font face – ils la recréent… ils font face – ils la recréent… ils font face – ils la recréent…

De cette façon vous créez des croyances tellement puissantes que – même si une chose est juste sous vos yeux – vous ne la voyez même pas, parce que vous êtes incapable de voir quelque chose qui contredit la vibration dominante que vous offrez.

Alors comment changer ce qui est?

  1.  vous devez arrêter de tant regarder  ce qui est là. Chaque fois qu’Esther a constaté que ‘Je ne peux pas le trouver’ elle a rendu son iPad moins trouvable.

  2.  vous devez arrêter de chercher. Retirer votre attention assez longtemps de la croyance (que l’objet n’est pas là) pour qu’elle devienne inactive; pour que la croyance soit suspendue.

  3.  le désir le plus petit qui s’active sous la condition de suspendre cette croyance , vous conduira à la manifestation désirée.

Alors le problème de séparation par rapport à ce que nous voulons n’est pas une question d’espace ou de temps – le problème est vibrationnel! Alors comme le problème est à propos de la vibration, le problème est à propos de l’émotion : alors ce qui vous sépare de la manifestation est seulement déterminé par votre émotion – comment vous ressentez-vous par rapport à votre désir ? Si vous dites: ‘Je suis content à propos de la chose’ , vous êtes au seuil de son déploiement. Si vous dites: ‘Je suis triste, impatient, soucieux à propos de la chose’, vous en êtes éloigné!

Est-ce que vous savez à quel pourcentage les conditions sont déjà en place avant de pouvoir constater la manifestation ? Presque 100%! Tout ce que vous pouvez désirez est déjà 99.99% manifesté… mais vous pouvez demeurer dans cet espace infime de 0.001% pour l’éternité, sans en voir les manifestations. Ce 0.001% est juste la syntonisation de votre appareil.


Dites-vous cela pendant 2 jours!

La vidéo originale est ici

Quand vous observez, vous avez le loisir de voir les événements arriver, car vous vous y attendez. Une attente est en même temps un désir et une croyance; on ne parle pas d’effort. Ce n’est pas l’effort qui fait que les choses ou les événements se manifestent, mais  bien notre attente.

Mais comment s’attendre à quelque chose qui n’est pas encore arrivé?

Il est important de voir les manifestations, le monde matériel dans son contexte. Tout ce qui est manifesté appartient au passé; le moment présent est réservé pour tout ce qui est en devenir. Alors trouver une façon de placer le monde matériel dans la catégorie qui lui est propre, c’est-à-dire : le passé. Tout ce qui a déjà été manifesté n’a plus d’importance, n’a plus besoin de votre vibration active – c’est une gomme mâchée qui a perdu toute sa saveur.

Ce qui est en train de devenir, c’est ce qui est désiré. C’est ça qui a besoin de votre vibration active. Votre désir est votre réalité vibrationnelle. Dans la réalité manifeste il n’y a pas d’action, pas de plaisir, pas d’énergie ni de vie!

Alors comment regarder par en avant, comment ne pas se concentrer sur ce qui est, même si cela semble si irrésistible?

Nous aimons vous séduire de ne plus faire face à la réalité.

N’importe quoi que vous désirerez arrivera, simplement parce que vous vous sentirez mieux si vous l’avez. Alors pendant seulement 2 jours, posez-vous la question : de quelle émotion est-ce que je veux vivre? Ensuite rappelez-vous souvent ce désir; vous pouvez le dire à haute voix; par exemple:

Je veux sentir l’émotion de tomber en amour!

Tout ce qui peut arriver peut seulement faire une de ces deux choses : soit augmenter votre désir ou le satisfaire ici et maintenant. Probablement que vous ne vous sentirez pas bien face au désir grandissant, parce que vous n’êtes pas capable de vous élever à son rythme : votre désir est en train de grandir, et vous… vous restez petit en regardant ce qui manque… votre désir est en train de grandir, pas vous…votre désir est en train de grandir, pas vous…

Si vous pouviez détourner votre regard pour voir que:

« Oui ça ne s’est pas encore manifesté’ mais je veux voir
si je ne pourrais pas sentir déjà un peu de son parfum ? »

Il était une fois un jeune aigle qui, ayant quitté le nid perché tout en haut d’un très grand arbre, s’est envolé pour la première fois.
Alors sa mère l’appelle, appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle

Elle n’a pas quitté son perchoir; elle n’est pas allée le chercher; elle n’a pas dit : ‘où es-tu ? qu’est-ce qui t’as pris autant de temps? Tu ne m’as pas entendu? »

Non, elle appelle appelle appelle

C’est ce que  fait le vortex : il vous appelle, vous appelle, vous appelle.

Et si vous ne répondez pas à son appel, vous allez ressentir des émotions négatives .

Mais si vous répondez à son appel: alors les sensations seront de l’ordre de l’exultation, de l’invigoration, de l’enthousiasme, de l’ amour, de l’ appréciation.


Répétez cela pendant 30 jours avant de manger et voyez ce qui se passe

La vidéo originale est ici

Trop manger… surpoids… addiction… régime… santé…

Nous souhaitons que vous trouviez une façon de faire la paix avec la nourriture – vous toutes et tous!

Si vous voulez contrôler votre comportement – c’est un chemin difficile, car vous serez orienté vers l’action, vers le contrôle, vers l’aspect physique de la chose.

Si, par contre, vous arriviez à aller avant le passage à l’action, au comportement addictif, alors là on n’aura pas besoin de contrôler. C’est le chemin facile. C’est d’abord simplement aligner vos vibrations avec ce que vous voulez et puis de cet alignement vous poursuivez par une action inspirée. Alors il n’y aura pas de sentiment de privation. On a juste à vouloir monter sa vibration au niveau de ce qu’on veut vraiment.

Durant toute votre vie vous avez eu des relations avec la nourriture, avec les vêtements, avec votre apparence. Vous avez lancé tellement de fusées par vos désirs – qu’ils ont fait de votre corps ce qu’il est en ce moment.

Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui ne produit pas beaucoup d’efforts et reçoit en abondance? Et est-ce que vous connaissez quelqu’un d’autre qui travaille vraiment dur et ne reçoit pas beaucoup?

Si la réponse est ‘oui’, vous allez être d’accord que l’alignement vibratoire est beaucoup plus important que nos actions! Les résultats que nous pouvons obtenir ne sont pas justifiés par nos efforts mais par notre alignement vibratoire.

Le premier pas est de raconter et de vivre votre histoire d’une façon authentique sans peur d’être jugé, votre histoire comme vous voulez la vivre.

Ensuite il est nécessaire que vous cultiviez la confiance que votre corps est votre ami; que votre corps est une usine merveilleusement sophistiquée et efficace qui sait exactement ce qu’elle fait. Quand cette confiance sera devenue une certitude, votre corps vous emmènera naturellement dans un équilibre vibratoire. Ne donnez pas votre énergie à des pensées qui sèment le doute, des pensées comme : ‘ce n’est pas la bonne chose’… ‘cette nourriture n’a pas assez de ça’… ‘ou trop de ça…’

Vous mangez vraiment seulement pendant 15 minutes par repas. Utilisez le même temps avant de mettre la première bouchée dans votre bouche pour trouver votre alignement avec le repas. Vous pouvez dire ou penser quelque chose comme ceci :


Inverser la vieillesse et les rides

Par Abraham Hicks; la vidéo originale

Vous savez déjà que les cellules de votre corps se remplacent continuellement; donc si vous pouviez apprécier le printemps, l’été, l’automne et l’hiver de cette expérience dans le corps, grâce à cette reconnaissance vos cellules se régénéreraient librement, sans contraintes, et la jeunesse que vous désirez garder serait maintenue éternellement. En d’autres mots, vous ne pourriez pas distinguer un vieux loup d’un loup d’âge moyen; car ils seraient aussi agiles et clairs d’esprit.

Dès lors la réponse aux rides et à la vieillesse est liée à l’appréciation continuelle qui va garder votre porte ouverte, par la reconnaissance de la beauté de vos cheveux, même s’ils sont gris. Dans cette vibration d’appréciation, vos valves restent ouvertes, et c’est à partir de là que votre désir peut s’accomplir.

Ainsi la clé est dans la façon dont vous regardez une face ridée, la façon dont vous l’appréciez. Comment puis-je me sentir prospère quand les chèques que j’ai signés sont tous en train de sauter? Comment puis-je apprécier mon corps quand on me dit que j’ai un cancer? En réponse à ça, nous affirmons que vous ne devriez pas tant croire cette condition présente;  mais vous devriez plutôt cultiver votre vision et la laisser dominer. Et quand vous serez capable de regarder votre vision et voir ce que vous désirez voir plutôt que ce que tout le monde voit, alors vous regagnerez la vision authentique du flux énergétique de vos cellules, de votre vision d’abondance…etc. Et c’est à ce moment-là que vous commencerez à créer des miracles. Et nous ne plaisantons pas. En d’autres mots, c’est le moment où la manifestation physique, qui défie toutes les propriétés de vos lois matérielles, peut commencer à se réaliser; c’est grâce à cette connaissance qui remplace votre habitude vibratoire de la pensée matérielle que vous entrez dans le domaine de la conscience élargie. C’est  à ce moment-là que la douleur aux genoux disparaît par exemple.

Un jour quelqu’un a serré Esther si fort que ce câlin lui a valu une côte cassée;  elle a d’abord ressenti une douleur sur le côté. Et sa première pensée a été :

Quelque-chose ne va pas.

Mais c’est dans le besoin que les cellules de cette partie de son corps deviennent tout à coup très actives et par leur vibration demandent plus d’énergie non-physique(plasmique) pour guérir. Donc si Esther, pendant qu’elle ressent cette sensation, voulait bien se détendre et dire :

« Ah!  l’aide s’en vient. Tout va donc bien. Je ressens cette sensation qui me dit que les cellules dans cette partie de mon corps sont plus actives et il y a tellement plus d’énergie (plasmique) présente ».

Si elle voulait se détendre dans la ‘douleur’ au lieu de se braquer contre elle, à ce moment-là elle donnerait la permission aux cellules et à l’énergie non-physique de faire tout simplement leur travail.  Nous appelons cela une guérison spontanée, instantanée.

Si vous dirigez votre attention vers quelque chose et vous l’identifiez comme négatif, vos cellules vont devoir travailler encore plus, toute votre constitution physique va travailler plus durement encore, car vous avez fermé une porte d’acier.

Alors nous aimerions vous proposer que si vous ressentez une douleur, vous puissiez vous dire :

« Oh! c’est bien ça; les cellules savent ce qu’elles ont à faire et l’énergie (plasmique) sait où elle doit aller; et cette sensation que j’ai appelée auparavant ‘douleur’, je vais l’appeler dorénavant ‘l’aide qui s’en vient’.

Même si je n’aime pas particulièrement cette sensation, je vais quand même me détendre et permettre à ces chirurgiens psychiques de traiter mon corps au niveau cellulaire. Si vous donniez  la permission aux chirurgiens de fonctionner comme il se doit, il n’y aurait pas de cicatrice, car la résilience de votre corps serait presque parfaite!


Comment croire en quelque chose que vous ne croyez pas de premier abord ?

Par Abraham Hicks

Ça c’est vraiment quelque chose d’important car nous observons que la plupart des gens offrent leur vibration en réponse aux choses matérielles. Vous croyez que ce que vous voyez dans le monde physique est la réalité.

Mais une chose devient réelle seulement parce que quelqu’un y a mis son attention jusqu’à que cette chose devienne une réalité. Nous vous proposons de remplacer c’est la réalitéparc’est ce que je désire’.

Si ce qui est dans votre esprit est une chose que vous désirez, alors donnez y de plus en plus votre attention. Mais si la chose n’est pas ce que vous désirez, le fait que vous y accordiez votre attention la rend manifeste dans votre expérience.

Comment des pensées peuvent devenir des choses?

Voici le processus de la magie ou: comment créer votre réalité

  1. Vous avez une pensée, une pensée vous est venue.
  2. Vous y accorder votre attention, votre énergie.
  3. Vous recevez une certaine émotion correspondant à la pensée.
  4. Vous agissez en répondant par d’autres pensées du même genre, par des mots ou par une action – toujours en rapport, en résonance avec la pensée originale.

Pour comprendre ce mécanisme, il faut regarder les choses davantage au niveau de leur énergie plutôt qu’au niveau de leur apparence physique. Les choses physiques sont déjà manifestées, déjà passées, comme un chewing gum qui n’a plus de goût.

Ce n’est pas là où il est intéressant d’investir votre attention. Vous voulez regarder en avant, vers le déroulement et le déploiement de ce que vous demandez – plutôt que rester enchevêtré dans le manque et tout ce qui n’est pas. Chaque sujet est dualité, chaque sujet a deux bouts – comme un bâton : un bout c’est l’absence de ce que vous voulez, et l’autre bout est la présence ou l’objectif de ce que vous voulez.

Si vous investissez votre attention dans le bout-manque, cela crée des émotions de déception et vous émettez des vibrations de déception, qui vont créer une réalité de déceptions.

Si par contre, vous regardez en direction du bout-présence, vous allez sentir l’anticipation et vous émettrez des vibrations de joie. Donc c’est une bonne idée de se demander le plus possible :

« Est-ce que je poursuis plus un match vibratoire de manque ou de présence? De problème ou de solution? De question ou de réponse? »

Vu d’un autre côté, vous pouvez déduire exactement quelle vibration vous offrez juste en regardant ce qui se passe autour de vous.

Une croyance n’est qu’une pensée que vous continuez à penser, une pensée habituelle. Et, selon la loi de l’attraction, une habitude de pensées, une croyance ne peut admettre d’autres pensées qui ne sont pas alignées avec elle, car elle peut seulement interagir avec les champs d’une force similaire, avec des pensées similaires. Alors comment changer une croyance?

Est-ce que vous acceptez que vous êtes plus que seulement cette personne physique?

Vous avez un corps et une âme. L’âme sait exactement ce que vous désirez et elle connaît exactement la version vibratoire de votre désir. Et elle sait parfaitement que la version vibratoire de votre désir est comme une graine dans le sol, qui va grandir dans la pleine manifestation de ce que vous voulez. L’âme n’a aucune possibilité de forcer n’importe quoi dans votre expérience. C’est vous, votre mental, vos émotions qui doivent se syntoniser avec la graine. Et c’est cette syntonisation qui lui donne le ‘jus’ pour grandir en manifestation. Ce qui veut dire qu’il est absolument nécessaire que vous croyiez dans la réalité vibratoire avant que celle-ci puisse entrer dans votre expérience. En fait c’est justement votre foi qui détermine quelle vibration vous offrez et quelle réalité se manifestera par la suite!

C’est comme si vous cherchiez une épingle que vous avez oublié qu’elle est dans votre sac. Elle est dans votre sac, mais comme vous ne le savez pas, alors vous ne le croyez pas – pour vous l’épingle n’est pas dans le sac. Mais il ne tient qu’à vous de mettre votre main dans le sac et sortir l’épingle…

Est-ce que vous acceptez qu’il y a une version vibratoire de ce que vous désirez qui a progressé à des degrés variables; qu’une partie est peut-être mûre, prête pour que vous puissiez l’expérimenter?

Si votre réponse est OUI, alors vous avez la possibilité de vous mettre délibérément dans un mode réceptif pour recevoir les parties qui sont déjà assez mûres pour entrer dans votre expérience.

Voici une astuce qui pourrait vous aider :

Commencez par tranquilliser votre mental; utilisez n’importe quelle méthode qui fonctionne pour vous. Lorsque les pensées se calment, les croyances se calment. Les pensées, les croyances sont comme un bouchon de liège qui flotte sur l’eau. Le bouchon qui flotte signifie votre alignement avec la source. Vous pouvez forcer le bouchon à rester sous l’eau; on appellera cette action produire une émotion négative. Si vous lâchez prise à une croyance négative, le bouchon va toute de suite réapparaître à la surface de l’eau. Ce lâcher-prise nous l’appellerons: mode réceptif. Ce lâcher-prise vous place immédiatement à l’entrée de votre vortex (vibration de votre âme). Dans cet état de méditation il n’y a pas de croyances qui peuvent se contredire; il n’y a pas de croyance qui résiste, qui force – pas de fausse croyance – il y a seulement la croyance de votre âme qui domine. La méditation, le décrochage vis-à-vis des croyances limitantes vous alignent avec votre âme, et vous allez vous sentir allégé, joyeux. Et dans cet état vibratoire il sera facile pour vous de regarder en avant, en direction du bout-présence.