Print pagePDF pageEmail page

Dites cela pendant seulement 2 jours!

La vidéo originale est ici

Quand vous observez, vous voyez que les choses arrivent car vous vous y attendez. Une attente est un désir et une croyance dans la même place; on ne parle pas d’effort. L’effort ne fait pas que les choses se manifestent mais notre attente.

Mais comment s’attendre à quelque chose qui n’est pas arrivée?

Il est important de voir les manifestations, le monde matériel dans son propre contexte. Tous ce qui est manifesté appartient au passé; le moment présent est réservé pour tous ce qui est en devenir. Alors vous devrez trouver une façon de mettre le monde matériel dans sa propre catégorie : le passé. Tout ce qui est, est déjà manifesté, n’a plus d’importance, n’a plus besoin de votre vibration active – c’est une gomme mâchée qui a perdu tout son goût.

Ce qui est en train de devenir, c’est ce qui est désiré. C’est ça qui a besoin de votre vibration active. Votre désire est votre réalité vibrationnelle. Dans la réalité manifeste il n’y a pas d’action, pas de plaisir, pas d’énergie ni de vie!

Alors comment regarder par en avant, comment ne pas se concentrer sur ce qui est, même si cela semble si irrésistible?

Nous aimons vous séduire de ne plus faire face à la réalité.

N’importe quoi que vous désirez arrivera, simplement parce que vous vous sentirez mieux de l’avoir. Alors pendant seulement 2 jours, dites à vous mêmes :

« Quelle émotion je veux vivre? »

N’importe qui arrive, peut seulement faire une de deux choses : ça peut soit augmenter votre désir ou le satisfaire ici et maintenant. Probablement vous ne vous sentez pas bine face à un désir grandissant, parce que vous n’êtes pas capable de vous élever à son rythme : votre désire est en train de grandir, et vous… vous restez petit en regardant ce qui manque… votre désire est en train de grandir, pas vous…votre désire est en train de grandir, pas vous…

Et si vous pourriez détourner votre regard pour voir que

« Oui ce n’est pas encore manifesté’ mais je veux voir
si je ne peux pas sentir un peu de son jus déjà? »

Il y a une mère aigle. Son oisillon a quitté le nid très haut dans l’arbre et s’est envolé pour la première fois.
Alors la mère appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle appelle

Elle n’a pas quitté la perche; elle n’est pas allé le chercher; elle n’a pas dit : ‘où tu es? qu’est-ce que t’as pris tellement de temps? Tu ne m’as pas entendu? »

Non, elle appelle appelle appelle

C’est ça ce que le vortex fait : il vous appelle il vous appelle il vous appelle

Et si vous ne répondez pas à son appel, vous allez sentir des émotions négatives .

Mais si vous répondez à son appel, c’est l’exultation, l’invigoration, l’enthousiasme, l’amour et l’appréciation.


Répétez cela pendant 30 jours avant de manger et voyez ce qui se passe

La vidéo originale est ici

Trop manger… surpoids… addiction… régime… santé…

Nous souhaitons que vous trouvez une façon de faire la paix avec la nourriture – vous toutes et tous!

Si vous voulez contrôler votre comportement – c’est le chemin dur, car vous serez orienté vers l’action, vers le contrôle, vers la physicalité.

Si, par contre vous arrivez à aller à ce qui précède l’action, le comportement, alors là il n’y aura pas de contrôle. C’est le chemin facile. C’est d’abord simplement aligner vos vibrations à ce que vous voulez et après poursuivre avec une action inspirée. Alors il n’y aura pas de sentiment de se priver de quelque chose. On a juste à vouloir à monter sa vibration au niveau de ce qu’on veut.

Pendant toute votre vie vous avez eu des relations avec la nourriture, des vêtements, votre apparence. Pendant toutes ses relations vous avez lancé tellement de fusée de vos désires – qui ont fait de votre corps ce qu’il est en ce moment.

Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui n’offre pas beaucoup d’effort et reçoit en abondance? Et est-ce que vous connaissez une autre personne qui travaille vraiment dur et ne reçoit pas beaucoup?

Si la réponse est ‘oui’, vous allez être d’accord que l’alignement vibratoire est beaucoup plus important que nos actions! Les résultats que nous pouvons obtenir ne sont pas justifiés par nos efforts mais par notre alignement vibratoire.

Le premier pas est de raconter et de vivre votre histoire d’une façon authentique sans peur d’être jugé, votre histoire comment vous la voulez.

Ensuite il est nécessaire que vous cultivez la confiance que votre corps est votre ami; que votre corps est une usine merveilleusement sophistiqué et efficace qui sait exactement ce qu’elle fait. Quand cette confiance sera devenu certitude, votre corps va vous emmener naturellement dans un équilibre vibratoire. Ne donnez pas votre énergie à des pensées qui sèment le doute, des pensées comme : ‘ce n’est pas la bonne chose’… ‘cette nourriture a pas assez de ça’… ‘ou trop de ça…’

Vous mangez en réalité seulement pendant 15 minutes par repas. Utilisez le même temps avant de mettre la première bouchée dans votre bouche pour trouver votre alignement avec le repas. Vous pouvez dire ou penser quelque chose comme ceci :


Inverser la vieillesse et les rides

Par Abraham Hicks; la vidéo originale

Vous savez déjà que les cellules de votre corps se remplacent continuellement; donc si vous pouviez apprécier le printemps, l’été, l’automne et l’hiver de cette expérience dans le corps, grâce à cette reconnaissance vos cellules se régénéreraient librement, sans contraintes, et la jeunesse que vous désirez garder serait maintenue éternellement. En d’autres mots, vous ne pourriez pas distinguer un vieux loup d’un loup d’âge moyen; car ils seraient aussi agiles et clairs d’esprit.

Dès lors la réponse aux rides et à la vieillesse est liée à l’appréciation continuelle qui va garder votre porte ouverte, par la reconnaissance de la beauté de vos cheveux, même s’ils sont gris. Dans cette vibration d’appréciation, vos valves restent ouvertes, et c’est à partir de là que votre désir peut s’accomplir.

Ainsi la clé est dans la façon dont vous regardez une face ridée, la façon dont vous l’appréciez. Comment puis-je me sentir prospère quand les chèques que j’ai signés sont tous en train de sauter? Comment puis-je apprécier mon corps quand on me dit que j’ai un cancer? En réponse à ça, nous affirmons que vous ne devriez pas tant croire cette condition présente;  mais vous devriez plutôt cultiver votre vision et la laisser dominer. Et quand vous serez capable de regarder votre vision et voir ce que vous désirez voir plutôt que ce que tout le monde voit, alors vous regagnerez la vision authentique du flux énergétique de vos cellules, de votre vision d’abondance…etc. Et c’est à ce moment-là que vous commencerez à créer des miracles. Et nous ne plaisantons pas. En d’autres mots, c’est le moment où la manifestation physique, qui défie toutes les propriétés de vos lois matérielles, peut commencer à se réaliser; c’est grâce à cette connaissance qui remplace votre habitude vibratoire de la pensée matérielle que vous entrez dans le domaine de la conscience élargie. C’est  à ce moment-là que la douleur aux genoux disparaît par exemple.

Un jour quelqu’un a serré Esther si fort que ce câlin lui a valu une côte cassée;  elle a d’abord ressenti une douleur sur le côté. Et sa première pensée a été :

Quelque-chose ne va pas.

Mais c’est dans le besoin que les cellules de cette partie de son corps deviennent tout à coup très actives et par leur vibration demandent plus d’énergie non-physique(plasmique) pour guérir. Donc si Esther, pendant qu’elle ressent cette sensation, voulait bien se détendre et dire :

« Ah!  l’aide s’en vient. Tout va donc bien. Je ressens cette sensation qui me dit que les cellules dans cette partie de mon corps sont plus actives et il y a tellement plus d’énergie (plasmique) présente ».

Si elle voulait se détendre dans la ‘douleur’ au lieu de se braquer contre elle, à ce moment-là elle donnerait la permission aux cellules et à l’énergie non-physique de faire tout simplement leur travail.  Nous appelons cela une guérison spontanée, instantanée.

Si vous dirigez votre attention vers quelque chose et vous l’identifiez comme négatif, vos cellules vont devoir travailler encore plus, toute votre constitution physique va travailler plus durement encore, car vous avez fermé une porte d’acier.

Alors nous aimerions vous proposer que si vous ressentez une douleur, vous puissiez vous dire :

« Oh! c’est bien ça; les cellules savent ce qu’elles ont à faire et l’énergie (plasmique) sait où elle doit aller; et cette sensation que j’ai appelée auparavant ‘douleur’, je vais l’appeler dorénavant ‘l’aide qui s’en vient’.

Même si je n’aime pas particulièrement cette sensation, je vais quand même me détendre et permettre à ces chirurgiens psychiques de traiter mon corps au niveau cellulaire. Si vous donniez  la permission aux chirurgiens de fonctionner comme il se doit, il n’y aurait pas de cicatrice, car la résilience de votre corps serait presque parfaite!


Comment croire en quelque chose que vous ne croyez pas de premier abord ?

Par Abraham Hicks

Ça c’est vraiment quelque chose d’important car nous observons que la plupart des gens offrent leur vibration en réponse aux choses matérielles. Vous croyez que ce que vous voyez dans le monde physique est la réalité.

Mais une chose devient réelle seulement parce que quelqu’un y a mis son attention jusqu’à que cette chose devienne une réalité. Nous vous proposons de remplacer c’est la réalitéparc’est ce que je désire’.

Si ce qui est dans votre esprit est une chose que vous désirez, alors donnez y de plus en plus votre attention. Mais si la chose n’est pas ce que vous désirez, le fait que vous y accordiez votre attention la rend manifeste dans votre expérience.

Comment des pensées peuvent devenir des choses?

Voici le processus de la magie ou: comment créer votre réalité

  1. Vous avez une pensée, une pensée vous est venue.
  2. Vous y accorder votre attention, votre énergie.
  3. Vous recevez une certaine émotion correspondant à la pensée.
  4. Vous agissez en répondant par d’autres pensées du même genre, par des mots ou par une action – toujours en rapport, en résonance avec la pensée originale.

Pour comprendre ce mécanisme, il faut regarder les choses davantage au niveau de leur énergie plutôt qu’au niveau de leur apparence physique. Les choses physiques sont déjà manifestées, déjà passées, comme un chewing gum qui n’a plus de goût.

Ce n’est pas là où il est intéressant d’investir votre attention. Vous voulez regarder en avant, vers le déroulement et le déploiement de ce que vous demandez – plutôt que rester enchevêtré dans le manque et tout ce qui n’est pas. Chaque sujet est dualité, chaque sujet a deux bouts – comme un bâton : un bout c’est l’absence de ce que vous voulez, et l’autre bout est la présence ou l’objectif de ce que vous voulez.

Si vous investissez votre attention dans le bout-manque, cela crée des émotions de déception et vous émettez des vibrations de déception, qui vont créer une réalité de déceptions.

Si par contre, vous regardez en direction du bout-présence, vous allez sentir l’anticipation et vous émettrez des vibrations de joie. Donc c’est une bonne idée de se demander le plus possible :

« Est-ce que je poursuis plus un match vibratoire de manque ou de présence? De problème ou de solution? De question ou de réponse? »

Vu d’un autre côté, vous pouvez déduire exactement quelle vibration vous offrez juste en regardant ce qui se passe autour de vous.

Une croyance n’est qu’une pensée que vous continuez à penser, une pensée habituelle. Et, selon la loi de l’attraction, une habitude de pensées, une croyance ne peut admettre d’autres pensées qui ne sont pas alignées avec elle, car elle peut seulement interagir avec les champs d’une force similaire, avec des pensées similaires. Alors comment changer une croyance?

Est-ce que vous acceptez que vous êtes plus que seulement cette personne physique?

Vous avez un corps et une âme. L’âme sait exactement ce que vous désirez et elle connaît exactement la version vibratoire de votre désir. Et elle sait parfaitement que la version vibratoire de votre désir est comme une graine dans le sol, qui va grandir dans la pleine manifestation de ce que vous voulez. L’âme n’a aucune possibilité de forcer n’importe quoi dans votre expérience. C’est vous, votre mental, vos émotions qui doivent se syntoniser avec la graine. Et c’est cette syntonisation qui lui donne le ‘jus’ pour grandir en manifestation. Ce qui veut dire qu’il est absolument nécessaire que vous croyiez dans la réalité vibratoire avant que celle-ci puisse entrer dans votre expérience. En fait c’est justement votre foi qui détermine quelle vibration vous offrez et quelle réalité se manifestera par la suite!

C’est comme si vous cherchiez une épingle que vous avez oublié qu’elle est dans votre sac. Elle est dans votre sac, mais comme vous ne le savez pas, alors vous ne le croyez pas – pour vous l’épingle n’est pas dans le sac. Mais il ne tient qu’à vous de mettre votre main dans le sac et sortir l’épingle…

Est-ce que vous acceptez qu’il y a une version vibratoire de ce que vous désirez qui a progressé à des degrés variables; qu’une partie est peut-être mûre, prête pour que vous puissiez l’expérimenter?

Si votre réponse est OUI, alors vous avez la possibilité de vous mettre délibérément dans un mode réceptif pour recevoir les parties qui sont déjà assez mûres pour entrer dans votre expérience.

Voici une astuce qui pourrait vous aider :

Commencez par tranquilliser votre mental; utilisez n’importe quelle méthode qui fonctionne pour vous. Lorsque les pensées se calment, les croyances se calment. Les pensées, les croyances sont comme un bouchon de liège qui flotte sur l’eau. Le bouchon qui flotte signifie votre alignement avec la source. Vous pouvez forcer le bouchon à rester sous l’eau; on appellera cette action produire une émotion négative. Si vous lâchez prise à une croyance négative, le bouchon va toute de suite réapparaître à la surface de l’eau. Ce lâcher-prise nous l’appellerons: mode réceptif. Ce lâcher-prise vous place immédiatement à l’entrée de votre vortex (vibration de votre âme). Dans cet état de méditation il n’y a pas de croyances qui peuvent se contredire; il n’y a pas de croyance qui résiste, qui force – pas de fausse croyance – il y a seulement la croyance de votre âme qui domine. La méditation, le décrochage vis-à-vis des croyances limitantes vous alignent avec votre âme, et vous allez vous sentir allégé, joyeux. Et dans cet état vibratoire il sera facile pour vous de regarder en avant, en direction du bout-présence.